Trinkets – S01E01-03

Épisode 1 – Mirror Faces – 18/20
C’est un excellent premier épisode qui nous plonge tout de suite dans l’ambiance lycéenne de la série. Les trois adolescentes que l’on nous propose de suivre dans cet épisode sont attachantes dès le départ : chacune a ses problèmes qui la pousse à faire de la merde, et c’est ça qui va être intéressant à découvrir. Côté réalisation, c’est impeccable et avec une bonne bande-son, en plus.

Saison 1


Spoilers

101.jpg

I kinda felt like I deserved it.

Pfiou, la série démarre très vite avec les présentations de ses personnages, et il faut clairement s’accfocher : Elodie est donc notre personnage principal qui arrive au lycée après la mort de sa mère et rencontre rapidement Rachelle qui est gentille, mais horriblement gênante avec ses questions et remarques assassines dites avec le sourire.

Elodie se fait inviter à une soirée, rencontre avant cela Kendall et Kylie et s’y rend avec Rachelle qui l’abandonne vite pour aller draguer un mec. Assez clairement, Elodie n’arrive pas à se faire d’amis, ni au lycée, ni à la soirée, mais elle rencontre toute une galerie de personnages que l’on va découvrir un peu plus avec le temps j’imagine.

Si c’est parfois cliché, la série en elle-même fonctionne plutôt bien je trouve. Dès la première scène, Elodie nous est présentée comme une cleptomane et c’est sans surprise qu’on la voit reprendre ses activités nocturnes dans un magasin. Elle se fait toutefois surprendre par un garde… sur qui elle vomit son cocktail de la soirée. Pas mal du tout ; j’ai surtout aimé la scène de vol, toute en poésie au son de Everlasting Love.

Prise la main dans le sac – ou plutôt dans la poche, Elodie est ensuite forcée d’aller à une réunion anonyme avec d’autres cleptos… Le problème, ce n’est pas si anonyme que ça quand elle aperçoit deux lycéennes qu’elle connaît déjà. Forcée de partager son histoire avec les autres, elle le fait et attire l’attention de ses camarades en ayant une histoire beaucoup trop semblable à la leur, clairement.

C’est autour du buffet que les trois filles apprennent à se connaître un peu mieux, en interagissant avec Luca, qui semble être un volontaire pour leur réunion : on rencontre ainsi Moe, qui est très rapidement en train de devenir mon personnage préféré de manière super prévisible, et Tabitha, qui se faisait appeler Tabie quand elle était petite. Mais ça, on le sait juste parce que Moe était en maternelle avec elle.

Le problème, c’est que ces trois lycéennes se retrouvent ensuite dans une boutique où elles se retrouvent évidemment à faire une compétition à celle qui volera l’objet le plus cher. C’est marrant, totalement illégal et ça leur permet de commencer à tisser de moches liens d’amitié. Les mauvaises fréquentations, tout ça. Moe et Tabitha passent leur temps à se tailler l’une l’autre, mais elles sont en tout cas sacrément surprises de voir qu’Elodie est très clairement celle qui gagne, avec un collier à 400$.

Pourtant, les techniques utilisées ne sont pas des plus subtiles, mais c’est sûrement pour que la production s’évite de vrais ennuis. Après tout ça, Moe s’enfuie avec un pote, Tabitha avec son mec, Brady, qui nous a été présenté comme un beau gosse ne la rendant pas heureuse et Elodie… retourne auprès de son père, clairement débordé par la situation.

C’est efficace comme introduction, avec aussi Moe qui se retrouve ensuite à embrasser Noah, qui semblait bien parti pourtant pour draguer Elodie, qui n’avait pas l’air si intéressée que ça elle-même. Ma scène préférée reste la dernière, avec Elodie qui renverse volontairement son plateau repas non payé sur Brady parce qu’il faisait des réflexions désagréables à Tabitha. Celle-ci n’a d’autres choix que de comprendre qu’Elodie est cool, en fait, et elle lui file la veste en cuir qu’elle lui devait. Bref, un premier épisode efficace.


Épisode 2 – Paper Tiger – 17/20
Voilà une série qui se laisse regarder toute seule. C’est très fluide, il y a déjà un bon équilibre et une bonne alchimie entre les trois actrices et tout est traité avec beaucoup de justesse. Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette série pour ados qui réunit tous les éléments nécessaires à une bonne série pour ados, à commencer par des répliques hyper bien senties.

Saison 1


102.jpg

You want to talk about my grandpa?

Elodie a désormais une veste en cuir, même si ce n’est pas trop son style, et ça ne suffit pas à être amie avec Tab, trop populaire pour elle. En tout cas, ça ne suffit pas officiellement dans le lycée où elle est coincée avec Rachelle. C’est d’autant plus difficile à vivre qu’elle est invitée par sa meilleure amie à un anniversaire à Albuquerque, alors qu’elle est coincée à Portland et que son père refuse de lui payer l’avion, trop occupé qu’il est avec Jenna, sa nouvelle copine.

Qu’à cela ne tienne, elle décide de vendre sa nouvelle veste en cuir pour réussir à se payer par elle-même l’avion. Et elle le fait depuis sa réunion de clepto anonymes où elle se fait ensuite inviter par Luca à un concert. L’invitation est étendue, évidemment à Moe et Tabitha qui sont totalement des connasses l’une envers l’autre. J’adore déjà leurs échanges de répliques franchement.

De son côté, Moe, qui m’envoie des vibes Eliza Dushku de manière bien trop dérangeante pour que je ne le souligne pas dans une critique, travaille son orientation et continue de flirter avec Noah. Leur relation est toutefois censée être secrète, parce qu’elle aime bien garder son indépendance et sa vie privée privée.

Comme sa vie privée, c’est sa mère et que sa mère la laisse tomber pour la soirée, Moe décide de se rabattre sur Noah, qui n’est pas disponible, puis sur le concert, évidemment. C’est l’occasion pour elle de retrouver Elodie et pour les deux de commencer à être de plus en plus amies. Bien sûr, Tabitha rejoint rapidement le concert aussi, parce que sa soirée avec Brady tourne au désastre.

Il ne la rend vraiment pas heureuse, c’est super triste : il préfère manger avec elle chez ses parents – dont la mère est une influenceuse – et enchaîner ensuite avec des jeux vidéos. Pas étonnant qu’elle préfère aller draguer Luca dans un bar, donc, mais Moe lui fait remarquer ensuite qu’Elodie est clairement en crush sur Luca, alors Tabitha s’en veut un peu de lui faire ça.

En parallèle, Elodie réussit à se faire voler sa veste en cuir de manière totalement débile, ça se voyait dès le départ qu’elle se ferait avoir. Cela lui permet toutefois de créer de vrais liens avec Moe et Tabitha à qui elle confie que Zoe est en fait sa petite amie. Les deux autres la consolent comme elles peuvent et sont soulagées d’avoir le concert pour les aider à faire passer ce mauvais moment. Forcément, l’absence de Tabitha inquiète Brady qui est un peu dégoûté et la harcèle de coups de fil. Comme il a toutes les qualités du monde, il est aussi jaloux et colérique en fin d’épisode quand Tabitha décide de créer une conversation de groupe avec Moe, bavarde alors qu’elle est en train de coucher avec Noah après avoir lu (ce personnage, je tombe amoureux, c’est mal) ?, et Elodie.

Cette dernière rentre après son père et sa belle-mère, et ça ne se passe pas super bien, même si franchement, les adultes sont plutôt très cool avec elle, grâce à la carte « ma mère est morte »… pas le meilleur des plans sur le long terme, mais bon.


Épisode 3 – P*ssy Palace – 16/20
Bien qu’un peu moins prenant, cet épisode continue de nous présenter les trois personnages et de développer de plus en plus leurs caractères bien trempés. Franchement, je suis parti pour me dévorer cette saison plus rapidement encore que ce que je pensais, parce que c’est très fluide et accrocheur, même sans vraie intrigue fil rouge.

Saison 1


103.jpg

Your instinct as a new girl is to blend in, but it should be to blend out.

Brady est un mauvais copain jusqu’au lit où il ne fait pas du tout attention à Tabitha, préférant clairement son plaisir à lui à celui de sa copine. Quelle angoisse ! Ils sont interrompus par l’arrivée de son père à la maison, qui lui a déjà acheté un nouveau portable – l’ancien ayant été cassé par Brady. Je sens que ce dernier va vraiment m’horripiler et devenir un des pires personnages de 2019.

De son côté, Elodie a de plus en plus de mal à supporter sa nouvelle vie, parce qu’elle a désormais un petit frère, Spencer, et une belle-mère trop insupportable à vouloir bien faire. C’est d’un banal, mais ça marche bien.

L’épisode nous propose de suivre une sortie scolaire pour le « Service Day », où les lycéens travaillent pour la ville. C’est tôt dans la série – on ne les a jamais vus en cours sérieux – donc je trouve ça un peu dommage d’aller si vite en besogne, mais je comprends l’idée générale : cela force à nous montrer le comportement des ados dans le bus. Et tout est dit.

Tabitha est forcée de passer son temps avec Brady, qui n’est vraiment pas la compagnie rêvée. Moe, elle, refuse de s’asseoir à côté de Noah, alors qu’il aurait bien voulu. C’est bien d’être la nana difficile d’accès, mais ça ne l’empêche pas de passer sa journée à être jalouse d’une camarade de classe qui drague très, très clairement Noah, y compris devant Moe. Et puis, bien sûr, les deux se détestent.

Enfin, Elodie est coincée dans le bus : AJ lui propose de s’asseoir à côté de lui, ce qui est un soulagement, mais AJ est tout de même un personnage tellement cliché qu’il doit être assez insupportable à vivre ; avec les photos pour son compte instagram et ses grandes idées (politiques dès le deuxième épisode ; ici, plutôt sur la vie en général).

Pourtant, le personnage le plus humain dans l’affaire, c’est encore Tabitha : elle prend la décision de filer une banane à un SDF parce que Brady s’est montré un pur connard avec. Elodie la voit faire, et je trouve ça plutôt chouette. À la pause déjeuner, cela dit, Elodie se retrouve toute seule et elle s’isole pour mieux aller « faire du shopping ». Elle est interrompue par Tabitha et Moe qui parlent dans leur conversation de groupe, et c’est très chouette comme ça.

Les trois nouvelles amies se rejoignent parce que Moe leur propose de faire une virée dans un sex-shop. C’était inattendu, mais plutôt marrant parce que ça leur permet de confronter leurs vies amoureuses. Elodie reste bien muette, se gardant bien de dire qu’elle a arrêté de suivre Zoe sur Instagram parce qu’elle postait des photos avec une autre, alors que Moe et Tabitha passent comme toujours leur temps à s’envoyer des piques. J’aime tellement ce trio !

Moe analyse rapidement la relation de Tabitha comme étant uniquement centrée sur le plaisir de Brady et Elodie finit par révéler qu’elle n’a jamais été en couple avec Zoe, qui a une copine, mais pas elle. Triste. Comme toujours, les filles n’ont aucun mal à voler quoique ce soit puisque Moe détourne l’attention de la vendeuse sans le moindre problème. En revanche, en sortant du magasin, elles voient surtout le père de Tabitha avec une autre que sa mère. Triste, bis.

Après tout ça, Tabitha, qui a volé un sex-toy, propose à Brady de changer un peu leur routine sexuelle et, évidemment, il le prend super mal. Pouvait-il être plus con ? C’est dingue. Elle n’ose toutefois pas contacter les filles en sortant, préférant aller à une soirée où Luca les a invitées. Evidemment. Son but ? L’embrasser, directement. Bien sûr. Pas de bol, elle se prend un méga râteau.

De son côté, Moe est celle qui est insupportable avec Noah, et même si j’aime beaucoup Moe, elle abuse totalement avec lui, lui reprochant de traîner encore avec son ex sans prendre sa défense. Chez elle, Elodie se rend compte que sa belle-mère a changé ses rideaux, comme elle le voulait, et elle décide donc de s’isoler pour profiter elle aussi du sextoy qu’elle a volé. C’est du beau.

Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.