You (Parfaite) – S02E01

Épisode 1 – A Fresh Start – 20/20
Et c’est bon, en un épisode la série m’a rappelé pourquoi la saison 1 avait été un coup de cœur. En un épisode, elle me débloque complètement de ma panne des séries de ces derniers temps et me donne envie de tout dévorer d’un coup. Il va falloir toutefois que j’y aille prudemment, parce qu’on sait bien que c’est dangereux d’aller trop vite dans ce genre de séries. En tout cas, c’est un début qui a déjà tout ce que j’adorais, que j’adore et que je vais adorer pendant dix épisodes. Hooked.

> Saison 2


Spoilers

01.jpg

Love, you are not for me.

Quel début de saison parfait déjà ! On commence directement par… un bon gros résumé de la saison 1, assuré par Joe, évidemment. C’est beaucoup trop facile comme procédé, mais ça nous remet tout de suite dans l’ambiance « tête du tueur », et c’est très bien comme ça. Cela nous permet de savoir qu’il a décidé d’arrêter de tuer et de fuir autant l’amour que son passé.

Ouais, on n’en saura pas plus de Candace si vite, Joe s’installe à Los Angeles, une ville qu’il déteste, pour s’assurer de ne pas avoir à la croiser. Los Angeles ? Tous les clichés sont rapidement réunis, mais c’est ce qui est génial avec ce début de saison. Pour se planquer, Joe choisit une ville de narcissiques qui passent tous leurs temps sur leur téléphone et leurs réseaux sociaux. La ville est parfaite pour lui, il a tout ce qu’il faut pour retomber dans son addiction, mais il souhaite l’éviter autant que possible.

Il ne faut pas longtemps pour qu’il se trouve un appartement loué par une accro aux réseaux sociaux et que tout le voisinage nous soit présenté : miss Giles, Delilah (la proprio, sort of), sa sœur Elie. Tout est génial dans les interactions qui se dessinent et pourraient toute faire retomber Joe dans ses travers. Ellie, en plus, est un très bon personnage qui reprend les pensées de Joe dans sa manière d’observer les gens.

Retomber dans ses travers, c’est très exactement ce qu’il ne veut pas voir arriver, alors il se protège comme il peut, se reprenant à chaque fois et c’est génial parce que ça nous permet de vraiment tout de suite le retrouver. Cette série est beaucoup trop fascinante, Joe est tellement génial comme personnage qu’il réussit toujours à directement me scotcher à mon écran. Cette sensation me manquait, et ça rappelle à quel point la série peut être addictive. Du coup, ça va être dur de résister et de ne pas s’empiffrer de tous les épisodes d’un coup.

Heureusement, j’ai un week-end chargé, ça aide. Bon, je ne suis pas le seul à être chargé : Joe aussi a une grosse journée devant lui, parce que c’est bien beau de se retrouver dans une nouvelle ville, mais il lui faut aussi un job. Et alors qu’il essaie de se faire embaucher comme serveur par un certain Calvin, il se retrouve… libraire. Oh, c’est original. En même temps, il postule dans un bar qui vend des livres. C’est très bien comme ça, et la série garde un certain mystère sur la manipulation possible qu’il a mis en scène pour obtenir ce job.

Le problème pour lui, c’est qu’il est difficile de passer à côté de son addiction. Il ne faut donc pas longtemps pour qu’il tombe rapidement sous le charme d’une nouvelle femme. Et la rencontre, comme avec Beck en saison 1, est parfaite, avec directement une alchimie de dingue entre eux deux. La femme s’appelle Love, en plus, c’est malin, pour lui qui voulait à tout prix échapper à l’amour. Et pire que tout, elle bosse au même endroit que lui. Non, vraiment, comme en saison 1, la scène de rencontre est fluide, presque crédible tant elle est improbable. Et en plus, il est question de pêche, alors ça me rappelle Peach !

D’ailleurs, la saison 1 n’est pas si loin que ça, même s’il a déménagé sur l’autre cote ! Joe est encore hanté par le souvenir de Beck, dont il est toujours amoureux et qui lui fait oublier Candace dans ses rêves. Candace ? Quleuqes flashbacks disséminés dans l’épisode nous apprennent donc ce qu’elle voulait à Joe : ni le tuer, ni l’envoyer en prison… juste le torturer pour s’assurer qu’il comprenne enfin ce qu’il fait aux femmes – et aux autres de manière générale. J’aime déjà beaucoup ce personnage de Candace, qui paraît faire une excellente némésis à Joe.

Dans le présent, en tout cas, Joe s’adapte progressivement à sa nouvelle vie, celle dans laquelle il a choisi de se faire appeler Will. Pour cela, il s’assure rapidement la confiance d’Ellie, après lui avoir explosé son téléphone en n’ayant pas confiance en elle. Un placement de produit pour Apple plus tard, l’adolescente de 15 ans a déjà configuré son nouveau téléphone en un claquement de doigt, ce qui est tout de même légèrement abusif niveau crédibilité.

En tout cas, ça permet à Joe/Will de devenir rapidement ami avec Ellie. Son franc parler, son aisance sur les réseaux sociaux, ça lui plaît bien : Joe a besoin de créer un nouveau compte, de solidifier sa nouvelle identité. Bref, même s’il dit vouloir éviter de tomber trop vite amoureux de Love ou de qui que ce soit, il est déjà bien accro à elle. Accro au point de se masturber en s’imaginant avec elle alors qu’il est en pause au boulot, accro au point de s’endormir en pensant à elle alors qu’il est en plein soleil. Mauvaise idée, Joe.

Il finit avec un milliard de coups de soleil… qui permettent à Love de se pointer à son appartement pour l’aider à les soigner. Mais enfin, Love, sois prudente dans ta vie, cette rencontre est trop précipitée, tout de même. Oui, mais c’est Los Angeles, et ça correspond à tout ce qu’on nous apprend toujours de cette ville où les gens ne sont pas si prudents. En plus, sans le savoir, Love se place ici en véritable substitution de la mère de Joe.

Oui, un flashback nous présente aussi la mère de Joe, Sandy, interprétée par la formidable Magda Apanowicz que je suis formidablement heureux de retrouver dans un nouveau rôle. Je l’avais adorée dans Kyle XY puis dans Continuum, alors la retrouver au son de « Kiss me », c’était parfait. Pour l’instant, son rôle semble toutefois limité à des flashbacks, mais des flashbacks qui vont permettre d’en savoir enfin plus sur l’enfance de Joe. Et clairement, sa mère a un secret bien gardé et peur de quelqu’un ou de quelque chose, vu sa manière d’être fuyante avec lui. Pour le moment, je parie sur quelque chose du genre elle l’a enlevé, voire ce n’est pas son fils.

Bref, Love se rend en tout cas rapidement compte que Joe n’aime pas sa ville. Elle lui propose donc aussitôt de faire le tour de tout Los Angeles. Elle est amoureuse de toute sa ville et elle veut le charmer avec sa ville. Il ne leur faut donc qu’une nuit pour faire tous les rencards possibles et imaginables dans Los Angeles ; des tacos à la vue splendide sur toute la ville durant la nuit.

Forte de ses nouvelles connaissances sur lui, elle emmène Joe… dans leur magasin, à nouveau ; pour lui faire la cuisine. Et ce faisant, elle le cerne parfaitement, comme Joe aime cerner les gens. Elle décide ainsi de lui cuisiner un plat qui lui correspond parfaitement (plat dont il ne mange qu’une seule bouffée alors que ça a l’air délicieux, sérieusement ?). Le rencard parfait, honnêtement, cette affaire de plat parfait, non ?

Le problème, c’est donc qu’elle flirte totalement avec lui et qu’elle se sent alors forcée de lui avouer qu’elle est mariée – ce qu’il a déjà vu sur ses réseaux sociaux (parce qu’il s’est créé un compte insta et un compte facebook JUSTE pour être capable de la stalker). Enfin, était mariée. Parce que son mari est mort. Est-ce que l’arroseur est arrosé du coup ? Je vois d’ici la saison qui nous révèle que Love et Candace sont de mèche, mais en même temps, la rencontre paraissait une telle coïncidence.

Pfiou, cette série est géniale, pour réussir à me faire poser toutes ces questions en un seul épisode. En tout cas, la scène est merveilleusement géniale, avec Love qui reconnaît en Joe une personne qui a connu l’amour, le vrai amour, et qui l’a perdu aussi. Bon, allez, au moins, je n’intéresserais ni l’un, ni l’autre comme ça, on se console comme on peut.

Après tout ça, Joe rentre chez lui et croise à nouveau Elie, insomniaque, qui lui apprend qu’un certain Jasper le recherche. Et là, la série m’a retourné le cerveau comme jamais elle ne l’avait fait jusque-là : on apprend que Joe ne s’invente pas une nouvelle vie, non, il prend la place d’un autre. Ainsi, il a recréé sa cage de verre avec Will, le vrai Will, qu’il tient enfermé et qu’il interroge sur ce Jasper qui le cherche.

Partant de là, Joe se ment à lui-même depuis le début de l’épisode et donc, il nous ment à nous, audience captive de sa folie.

Nous devenons ainsi la nouvelle victime de Joe, endormis que nous sommes tous par sa voix off : il est révélé qu’il a déjà aperçu Love plus tôt, avant leur première rencontre. Il l’a suivie, jusqu’à son lieu de travail où il a bien entendu Calvin se faire conseiller par le fils des patrons (un millenials imbuvable) d’embaucher quelqu’un qui lit de la littérature russe, d’où le livre qu’il a sorti pendant son entretien d’embauche et qui lui a permis d’être pris à un job qui n’est pas celui qu’il visait.

Purée, je le savais bien qu’il avait manipulé cette embauche, je l’avais dit ! Mais je n’avais pas imaginé les choses à ce point – parce qu’il a carrément pris son appartement proche de celui de Love, en insistant pour le deuxième étage afin d’avoir une vue lui permettant de l’observer. En fin d’épisode, il s’installe donc auprès de son télescope, pour lire le même livre qu’elle, qu’elle lui a offert. Flippant.

> Saison 2

4 commentaires sur « You (Parfaite) – S02E01 »

  1. Aaah pendant tout l’épisode je me suis dit que Love pourrait être une stalkeuse qui le suit partout 😂 Du coup j’ai pas vu la fin venir mdr. Bref c’est intriguant pour donner envie de continuer

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.