The Purge – S02E09

Épisode 9 – Hail Mary – 17/20
C’est bien meilleur comme type d’épisode puisqu’on a enfin ce pourquoi on suit cette série… mais il y a tout de même quelques incohérences qui persistent à surgir tout au long de l’épisode. C’est plus ou moins dérangeant, mais disons qu’il y en a tout de même certaines qui n’ont aucun sens et cassent la crédibilité de cette histoire. Croyez-moi, si j’avais été scénariste de cet épisode, il y aurait eu bien plus de victimes par simple souci de cohérence avec l’histoire. Là, les purgeurs semblent bien peu enclins à débarquer par surprise comme ils sont censés le faire.

> Saison 2


Spoilers

209

Don’t purge me, please !

C’est parti pour la Purge ce soir, il était temps de m’y mettre. Et on commence par une première scène qui nous montre que Ben n’a jamais pu gérer ses émotions comme quelqu’un de normal. C’est dommage parce qu’on nous avait toujours fait croire que c’était son agression lors de la Purge qui l’avait fait dérailler, mais en fait, tout petit, il éclatait devant ses jouets devant la télévision lorsqu’il découvrait l’enfer de la Purge. Oui, oui, à la télévision : bienvenue aux États-Unis où l’école à la maison, c’est juste l’occasion d’apprendre aux enfants que c’est cool de tuer une nuit par an quand on est adulte…

Dans le présent, la Purge est à peine commencée dans l’épisode précédent qu’il ne reste déjà plus que dix heures à vivre dans cet enfer. Ben en profite pour proposer un charmant deal à son ex-meilleur pote : tuer son colocataire Scott ou laisser Ben les tuer tous les deux. C’est absolument charmant comme deal ça. Le pauvre Turner est alors forcé par Ben de planter un couteau dans Scott.

Bon, concrètement, c’est plutôt Ben qui le fait en scotchant les mains de Turner à un couteau qu’il enfonce ensuite dans Scott, mais Turner se sent complètement coupable. Ben est aveugle à la situation, persuadé de l’avoir convaincu que c’était cool de purger.

Ce n’est bien sûr pas le cas et Turner s’enfuit dès qu’il en a l’occasion. Ah, c’était bon à vivre cette course poursuite en pleine purge. Ben retrouve son masque fétiche, Turner croise quelques dingues en route et se réfugie finalement dans un cimetière.

La série a alors l’excellente idée de nous confronter Ben à son propre sort finalement : dans le cimetière où il poursuit Turner, il tombe ainsi sur un groupe de jeunes hommes portant tous le même masque que lui… et ayant tous la ferme intention de le buter, n’ayant pas la moindre idée qu’ils s’en prennent ainsi à leur idole. Que ça fait du bien de voir Ben être pris à propre piège et commencer à se faire dessus. Je l’aimais bien au début pourtant… Après, pas de quoi s’inquiéter : il réussit à s’enfuir du cimetière, youpi.

Même pendant la Purge, Esme reste la priorité numéro 1 de son ex-employeur qui veut la retrouver coûte que coûte. C’est abusé. Esme se rend dans un club bien particuliers de geekettes s’amusant à faire du chantage pour gagner plein d’argent à partir de photos sales. Son but en venant ici ? Réussir à disparaître, enfin.

On lui propose de devenir un fantôme, utilisant une vidéo d’elle pour faire croire qu’elle est ailleurs que là où elle est vraiment. C’est facile, ça, mais c’est crédible, surtout avec l’aide d’une réceptionniste. Pourtant, elle décide ensuite de s’aventurer dehors en pleine Purge, pour conduire jusqu’au lieu de la supercherie. Ce n’est vraiment pas malin en pleine Purge.

Cela ne manque pas : ce qui devait arriver arriva, son van est pris en cible par un type qui leur tire dessus pour le fun. Quelle belle surprise pour lui quand il découvre qu’il tient Esme ! La récompense pour son arrestation est énorme.

Malgré tout, elle est assez à proximité du bâtiment des NFFA pour brouiller les caméras comme prévu et y pénétrer pendant que les alarmes sont bloquées, pour 60 secondes. L’homme qui la pourchasse n’aime pas bien l’idée, mais il ne peut donc plus rien faire pour l’arrêter. Esme se met alors en quête d’ascension du bâtiment de vidéo-surveillance. Les faire tomber de l’intérieur, ce n’est pas le plan que j’en attendais.

Pendant ce temps, le van des prisonniers avec Tommy est emmené au milieu de nulle part. L’épisode prend enfin le temps d’expliquer pourquoi les prisonniers ne sont pas exécutés en prison, cela dit : ils ont été vendus à des riches bien organisés qui espèrent se faire une Purge sans danger. Cela n’existe pas : les soirées de riches comme ça, c’est tellement l’occasion d’aller buter quelques riches de la NFFA en toute impunité.

Sara et Ryan sont tellement obnubilés par leur mission de la soirée, qui est de sauver Tommy, qu’ils ne se rendent même pas compte qu’il y a également l’homme riche qu’ils ont vu qui est présent. Oh, ils en ont vite pour leur argent, toutefois : ils se font tirer dessus dès que l’homme en a l’occasion. Bien sûr, nos héros ont une chance improbable, s’en sortant parce qu’il est incapable de tirer avec précision, contrairement à eux.

Rapidement, le trio parvient à libérer Tommy, et avec lui l’ensemble des prisonniers du van. C’est un peu gros de relâcher autant de criminels d’un coup. Admettons, toutefois. Tout ça fonctionne à peu près… jusqu’à ce Ryan se fasse avoir par une fléchette tranquillisante ramenée illégalement par l’homme riche. C’est con, parce qu’il envisage aussitôt d’enterrer Ryan, mais pas avant d’avoir appris que son frère est mort pour rien du tout.

Bien sûr, tout ça est juste un moyen de donner un peu de suspense à l’ensemble, mais Ryan s’en tire en vie avec le reste de son équipe tuant le riche d’une balle dans la tête. Il reste tout de même une grosse incohérence dans toute cette partie de l’intrigue : ils font un bruit de dingue sur le terrain de chasse des riches mais personne ne semble les trouver ou les arrêter avant qu’ils ne le quittent en van, avec pour ferme intention d’aller retrouver leur argent aux mains d’autres voleurs.

Dans le quartier pas si tranquille de Marcus et Michelle autrement, la tension accélère en début de Purge, avec des voisins qui n’hésitent pas à s’attaquer aux volets et à foutre le feu à la barraque. Sympa. Il y a toutefois un des voisins qui commence à avoir du mal avec tout ça : c’est l’ex de Michelle. Sam est finalement le plus humain de tous et il a peur de tuer des gens, surtout qu’il n’y a pas que Marcus et Michelle dans la maison.

Ah, c’est triste. Il aurait mieux fait de ne rien dire, parce qu’il devient aussitôt le mouton noir de Clint qui le force à se rendre dans la maison quand la porte s’ouvre. Marcus et les autres récupèrent bien rapidement Sam en otage, le blessant sacrément au passage. Leur but est toutefois de ne tuer personne pendant la Purge – sauf en cas de légitime défense. Marcus n’a pas du tout envie de devenir un de ces cinglés fanatiques de la Purge. C’est tout à son honneur, mais bon.

Pourtant, ça fonctionne bien comme stratégie : il peut ensuite échanger Sam contre Clint, afin de faire la paix avec Clint, s’excusant pour ce qu’il a fait à sa femme et lui expliquant que le tuer ne la ramènera pas. Oh, les bons sentiments sont bien gentils et on voit bien ce qu’il fait… mais on a aussi vu assez de films et séries, tous, pour ne pas tomber dans le panneau quand Clint accepte de faire la paix.

Ben voyons. À la première occasion, Clint poignarde donc Michelle, forçant Marcus à sortir face à ses voisins. Il a réussi à les apaiser totalement en leur rendant Sam, alors il négocie avec eux le droit de monter dans une camionnette pour l’amener à l’hôpital. Pourquoi pas, mais il reste quelques heures de purge, alors bon courage.

D’ailleurs, je suis déçu par toutes ces scènes dans le quartier des riches : personne ne semble vouloir venir y purger quoique ce soit, à l’inverse de ce qu’on a toujours vu dans les films et en saison 1, où il n’y avait pas un quartier aux États-Unis qui soit attaqué par des jeunes ayant envie de profiter à tout prix de cette fête. Là, ce n’est pas le cas, et le seul jeune que le nouveau mec de l’ex de Marcus percute en voiture, c’est Ben.

Malheureusement, le tueur s’en tire vivant – très improbable, ça ! – et Marcus décide de jouer les grands samaritains en l’emmenant dans un centre de triage où il sera soigné. Il laisse donc monter un tueur à bord de sa voiture…

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.