Blindspot – S05E04

Épisode 4 – And My Axe! – 18/20
Ah ben alors ça ! La série signe là un excellent épisode qui prouve que faire des économies a parfois du bon (non parce qu’il y a quand même assez peu de lieux de tournage dans cet épisode). J’ai adoré l’épisode qui prend vraiment le temps de creuser plusieurs personnages tout en faisant avancer le fil rouge, alors même que la structure de cet épisode est une formule qui a tendance à ne pas fonctionner sur moi. La manière dont c’est géré ici, avec quelques blagues en plus, font que c’est une vraie réussite.

> Saison 5


Spoilers

504

Do you realize how many times this team has saved the world?

Attendez, quoi ? L’équipe envoie Rich faire ses courses ? Dans quel monde, c’est une bonne idée ? Rien qu’à son look, on sait déjà qu’il est suspect. En tout cas, ça renforce l’image de grande famille de notre équipe, ce qui est cool, même si Patterson déprime totalement de ne pas avoir ses ordinateurs habituels, et on va finir par le savoir tellement ils le disent souvent. C’est tout de même sympa de nous le dire, même si c’est abusé parce qu’elle continue à faire comme d’habitude.

Rich rend aussi service à Tasha en lui achetant quelque chose qu’il lui passe discrètement et qui sent bon le test de grossesse. L’angoisse. Je ne sais plus le temps qui a passé depuis la mort de Reade, mais pas trop de temps tout de même : Kurt confirme que ça fait moins d’un an qu’il est en cavale puisqu’il n’a pas raté l’anniversaire précédent de sa fille.

Oui, la série reprend en insistant vraiment sur les relations privées de chaque personnage, avec l’anniversaire d’Allie qui approche. C’est une saison sympa pour ça, on prend vraiment le temps d’explorer chacun des personnages, au milieu des enquêtes pas terribles. Rich a au moins l’intérêt d’avoir la meilleure enquête de l’épisode : retrouver Bethany et Allie. C’est dire à quel point cette saison me passionne habituellement.

Il faut dire que l’information qu’il trouve est plutôt flippante : Bethany serait à l’hôpital, parce qu’il l’a retrouvée avec un des alias communiqués par Jane. Le problème, c’est qu’elle lui demande aussi de garder l’info pour lui. Elle voulait faire plaisir à Kurt, mais ça ne prend pas le bon chemin pour ça. Et ça ne manque pas, il finit par apprendre la nouvelle de la pire manière possible, en les surprenant. Jane a beau se justifier, c’est assez injustifiable tout ça : Kurt lui en veut immédiatement de garder ce genre d’informations… mais bon, ça jouera pour plus tard, et pas de quoi s’inquiéter, ils se réconcilient en fin d’épisode.

Autrement, cet épisode a l’avantage de se concentrer beaucoup sur Tasha. C’est à la fois un avantage et un inconvénient, parce que j’ai adoré le personnage autant que je l’ai détesté, mais cette fois, ça me la remet du bon côté de la force… même si elle garde ses scènes où j’ai envie de la secouer. Et bien sûr, l’épisode est plein de flashbacks concernant Tasha et… Reade. Comme je ne suis pas surpris de le voir revenir, surtout comme ça. C’est un énième indice qui mène Patterson au jour de la rencontre entre Tasha et Reade, qui est aussi le premier jour de Tasha au FBI.

Le coup de jeune fait du bien à Reade. De mon côté, ça me donne surtout du grain pour mon moulin : évidemment qu’avoir un indice qui mène à Reade ne peut que nous faire penser qu’il est encore en vie quelque part à envoyer des messages à l’équipe, probablement en faisant équipe avec quelqu’un qu’on ne soupçonne pas encore d’être en mesure de l’aider.

En tout cas, ça marche bien comme intrigue tout ça : Tasha se retrouve à devoir se souvenir de sa première journée, ce qui la mène à prendre conscience que c’est aussi le jour où elle a rencontré Patterson, qu’elle prenait pour une laborantine cinglée. Aha. Ce petit voyage dans ses souvenirs était sympathique, même si elle finit par être chiante à casser l’épisode parce que se souvenir autant de Reade lui fait de la peine, et du mal.

C’est donc à Kurt de venir s’occuper d’elle et de ses sautes d’humeur constantes, et ça m’a fait tout bizarre parce que finalement, j’ai l’impression que ces deux-là ne se sont pas tellement fréquentés au cours de la série. J’en oublie de vous parler vraiment de cet épisode, cela dit, et de ce qu’il propose pour le fil rouge : Tasha doit se souvenir de son premier jour, parce qu’il est question de criminels avec une attaque chimique qu’elle a réussi à arrêter. Le problème étant que Patterson ne se souvient pas des composants de l’attaque chimique et que Tasha ne se souvient pas du nom de sa première suspecte.

Il faut dire qu’elle est un peu trop obsédée par Reade. En tout cas, ils ont eu le temps de faire vraiment beaucoup, beaucoup de choses en une seule journée – et même en une matinée, ayant le temps de voir Patterson et une suspecte après s’être rencontrés et avoir commencé à trier des dossiers !

J’ai bien aimé la manière dont l’épisode n’hésite pas à nous donner de fausses pistes avec de mauvais souvenirs dans les souvenirs de Tasha, surtout que ça permet d’en arriver à de vraies avancées dans le fil rouge et de très bonnes blagues sur le fait que Kurt a aboyé sur Tasha et Reade.

Le fil rouge ? Jane finit par découvrir que la suspecte de Tasha et Reade à l’époque, Coleman, est l’une des terroristes qu’ils pourchassent désormais et sur qui elle a tiré dans l’épisode précédent. Autant Tasha a des souvenirs flous, autant Jane a des souvenirs beaucoup trop précis des gens qui lui tirent dessus si vous voulez mon avis, même si c’était la veille.

Après, Jane a l’habitude de perdre la mémoire, elle a de la place pour quelques souvenirs supplémentaires et elle est de bons conseils pour que Tasha retrouve la mémoire, aussi. Cela lui permet de se souvenir qu’elle aurait pu laisser Reade démissionner à la fin de ce premier jour et qu’elle l’en a empêché. Dans le présent, elle culpabilise car elle se sent responsable de la mort de Reade (euh lol ?). Dans le passé, ils mènent une bonne enquête sur les deux composants chimiques, dont Tasha peut enfin se souvenir le nom.

C’en est donc fini pour quelques instants des flashbacks, histoire de se concentrer sur le présent où Tasha a découvert qu’elle était enceinte. Je l’avais dit. Bienvenue dans une dernière saison, ma foi. J’ai bien aimé la scène qui permet un rapprochement entre Tasha et Rich, dont l’amitié fonctionne vraiment bien… mais va finir par rendre Patterson jalouse. Elle voit bien qu’il y a quelque chose entre eux, mais elle ne sait pas quoi. En tout cas, Tasha refuse que l’information soit communiquée au reste de l’équipe et la garde pour elle, avant de partir en intervention.

L’intervention lui rappelle en plus son passé, histoire de continuer les flashbacks : Kurt recrute Tasha et Reade pour partir en intervention, où ils se retrouvent à couvrir ses arrières dans un entrepôt. C’est la place habituelle de Tasha encore aujourd’hui, les arrières d’entrepôt où elle est seule à flipper dans ses crises d’angoisse, qu’on justifie par sa grossesse désormais. Pour sortir de la crise d’angoisse, elle peut toutefois compter sur le fantôme de Reade : elle l’a sauvé d’une mort certaine à la fin de leur première enquête grâce à sa position à l’arrière de l’entrepôt, ce qui permet à Tasha, dans le présent, de se motiver à intervenir.

Il fallait qu’elle le fasse pour sauver Kurt et Jane, qui en avaient bien besoin. La scène d’action est sympathique. Une fois que c’est fait et qu’elle les a sauvés, elle peut s’en aller tranquillement, en paix avec elle-même et le souvenir de Reade, avec leur amitié naissante dès le deuxième jour. C’était vraiment sympa.

En parallèle, Patterson interroge inévitablement Rich sur le secret de Tasha, mais à défaut de savoir bien mentir, il sait au moins garder un secret et faire comprendre à Patterson qu’elle doit être patiente. La patience a du bon, mais elle a aussi ses limites : à force d’être aussi lents, ils découvrent qu’ils ont perdu Brianna grâce à Madeline.

En fin d’épisode, Jane et Kurt décident de se séparer après avoir dit au revoir à Tasha pour que Kurt puisse rejoindre sa famille, et c’est la pire idée du monde. Jane se fait attaquer par un homme qui parvient à lui tirer dessus, même si elle le maîtrise finalement, et Kurt se fait enlever par l’employée de Madeline, qui reprend donc soudainement le dessus. Oula, sacré cliffhanger, je ne l’ai pas vu venir ce coup-là.

> Saison 5

2 commentaires sur « Blindspot – S05E04 »

  1. J’ai bien aimé le côté Tasha begins et donc revoir Reade, même si ça n’a jamais été un personnage que j’ai beaucoup aimé. Pour la grossesse, je suis un peu surprise qu’ils nous fassent le coup mais bon. Et je pense que ça fait 2-3 mois qu’ils sont en cavale. Et la fin est explosive et relance la série.

    J'aime

    1. Je ne sais pas trop si c’est vraiment un Tasha begins comme elle a déjà à peu près le même caractère et les mêmes capacités, mais je vois ce que tu dis !
      Je ne sais pas pourquoi on est surpris, on n’est plus à ça près avec eux… Quant à la fin… Elle relance pour un épisode, mais il ne faut pas se leurrer, on va vite s’ennuyer avec eux, non ?

      J'aime

Répondre à Frankie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.