13 Reasons Why – S04E01

Épisode 1 – Winter Break – 16/20
Mais qu’est-ce que je viens de regarder ? Je ne sais pas quoi en penser, honnêtement. J’ai bien aimé l’épisode auquel j’ai accroché tout du long, mais il enchaîne tellement de clichés et pond des énormités qui sortent tellement de nulle part que je ne devrais pas avoir autant accroché. Je viens juste de finir la saison 3 et je suis déjà perdu face à cette saison 4 qui effectue des revirements de situation étonnants… mais qui fonctionnent bien ?

> Saison 4


Spoilers

401

Then a friend needed me and I was alive again.

Ils abusent dans le résumé de la saison précédente : on dirait qu’Alex tue Bryce avec préméditation, alors que tout de même, Bryce était en train de menacer Zach et Jessica quand il s’est fait assassiner. À part ça, j’ai trouvé le résumé plutôt efficace pour refaire le tour des intrigues et le nouveau générique plutôt sympathique dans sa simplicité. Bon, le premier suspense qui m’accompagnait concernant cette saison 4 est vite résolu : Clay reprend la narration cette saison. Ce sera toujours plus agréable qu’Ani, j’imagine. La série reprend sa construction habituelle en scènes dans le futur et dans le présent, avec un mystère plus que courant dans les séries désormais : on apprend dès le départ que quelqu’un est mort. Encore. Un adolescent apparemment. Encore !

Six mois plus tôt, Justin débarque drogué en pleine période de Noël pour annoncé à Clay que Monty est encore en vie. Sur le moment, j’y ai cru, mais il est rapidement évident qu’il s’agit malheureusement d’un cauchemar de Clay quand on voit Monty en pleine forme en prison. Faut que je précise dès le départ : Monty n’est pas un personnage appréciable, je sais bien, mais je trouve odieux la manière dont la série s’est débarrassée de lui après l’insistance qu’elle a eu à nous innocenter Bryce de manière super lourde pendant deux saisons. En tout cas, l’acteur jouant Monty est très bon sur ce coup-là, il a une bonne tête de psychopathe.

A son réveil, Clay est confronté à ses parents qui l’interrogent sur ses notes catastrophiques et on comprend qu’il est loin d’être si bon élève que ça. En tout cas, la série promet d’être lourde dès ce premier épisode avec Clay faisant des crises d’angoisse et voyant Monty un peu partout. On dirait Harry Potter obsédé par Drago Malefoy, en pire. Il fait régulièrement des crises, même le matin de Noël, c’est dire.

Bon, il me faut plus de linéarité dans cette critique : Tyler appelle Clay pour lui annoncer qu’il est convoqué par les flics et qu’il a besoin de lui pour l’emmener au commissariat. Il n’est bien sûr que question des armes, Tyler étant retrouvé par les flics à cause du sac dans lequel elles étaient. Il invente aussitôt que le sac a été volé, et hop tout va bien. Si on n’était pas dans une série, j’y croirais, mais quand Clay dit que cette convocation doit rester secrète entre eux, je n’y ai plus cru un quart de seconde.

Pendant ce temps, Jessica et Ani organisent une soirée en… rangeant les caleçons sales de Clay ? Magnifique message, merci la série de nous annoncer que les filles font le ménage de leur copain. Il ne manquait plus que ça. Les deux filles sont en tout cas devenues les meilleures amies du monde, plus encore que Jess et Hannah à l’époque. Ainsi, Jess est au courant du dernier secret en date d’Ani : elle est censée déménager après Noël. C’est sûr qu’après la mort du grand-père de Bryce – oh, j’ai oublié d’en parler dans ma critique de la saison 3 – la mère d’Ani n’a plus rien à faire dans cette ville.

La soirée ? Elle est pour le retour de Justin après sa détox. Le problème, c’est qu’il y a tellement de fausses entrées que tout le monde oublie d’applaudir Justin quand il arrive vraiment. Zach, qui débarque bourré, a un meilleur accueil, franchement, ça en dit long.

Finalement, tout le monde est rapidement au courant pour la visite du commissariat par Tyler. En effet, il a dû mal à garder son calme. Il est rapidement écarté de la soirée par ses amis qui débattent ensuite sur la manière de gérer tout ça : ils ont peur que les flingues finissent par mener la police à leur secret partagé. Ils sont tous complices du meurtre de Bryce, et ça fait peur à tout notre groupe d’amis que Tyler puisse céder sous la pression. Notons que Charlie fait définitivement partie du groupe désormais.

Bien sûr, comme il rentre de détox, Justin doit ensuite annoncer à Jess qu’il ne peut pas être en couple avec elle. C’est une surprise pour elle, car elle ne doit pas regarder beaucoup de séries ou films sur le sujet, mais la rupture était prévisible de ce côté-là. Cela n’empêche pas la scène d’être triste.

Heureusement, Jess a toujours Ani pour se consoler. Les deux deviennent colocataires pour éviter une séparation douloureuse entre Ani et Clay. Franchement, c’est bien une solution de série de les faire partager la chambre de Jess, comme ça. Au moins, ça fonctionne pour créer l’occasion de les voir parler toujours plus longtemps ensemble, et j’aime bien leur début d’amitié. Peut-être qu’Ani va réussir à devenir vraiment appréciable cette saison.

En attendant, elle accompagne Jess dans un parc où elles prennent la décision de brûler la copie de la cassette des derniers mots de Bryce. C’est déjà hautement symbolique cette cassette qui brûle pour la dernière saison. Malheureusement, ça enchaîne avec Jess qui nous fait le même genre de crise que Clay. Faudrait voir à pas abuser d’un procédé déjà lourd, les gars.

En parallèle, au commissariat, les adolescents ont évidemment l’aide du shérif… mais pas de l’adjoint, qui est étonné de voir que la confession de cinq heures d’Ani n’est pas enregistrée, alors même qu’elle a accusé Monty de sa mort, tout de même.

De son côté, Winston est en pleine dépression suite à la mort de Winston et… il décide de se rendre au lycée de Liberty High à son tour, pour se rapprocher des connaissances qu’il a là-bas. C’est une si belle idée. En plus, la rentrée après les vacances de Noël – j’ai oublié de parler de la photo de famille de Clay et Justin, c’était mignon – provoque quelques remous, avec un détecteur de métaux à l’entrée et Jess qui s’énerve de voir qu’il n’y a pas de femme pour faire la fouille.

Elle se rend aussitôt dans le bureau du principal qui, de saison en saison, paraît chaque fois plus vieux et plus épuisé par tout ce qu’il a à gérer. Vu le lycée, je le comprends. Il demande ainsi l’aide de Jess pour surveiller le lycée et être son espionne privilégiée. La meilleure espionne n’est pourtant clairement pas dans cette série vu comment ils sont tous doués là. En effet, au forum des métiers et universités, c’est Ani qui joue les espionnes quand elle aperçoit Winston.

Winston se rapproche de Zach pour savoir ce qu’il souhaite faire de sa vie – l’armée apparemment, puis de Tyler parce qu’ils ont la photographie comme passion commune. L’amitié entre eux s’installe immédiatement et Ani est forcée d’intervenir pour les séparer et se faire menacer à demi-mot par Winston qui lui explique que ça fait du bien d’être libéré d’un lourd secret. Oups. Cela énerve Clay de savoir que Winston est là, parce qu’il comprend vite qu’il est là pour récolter des preuves et les faire tous tomber.

C’est parti pour une saison sur la vengeance de Winston, avec de grands hommages à Monty qui est littéralement partout. Il faut dire que l’équipe de sport décide de lui rendre hommage – ah ben quand même – en faisant des maillots à son nom pour tout le monde. Cela n’arrange pas les affaires de Clay qui décide donc de commencer une baston avec Luke, parce qu’il refuse de voir ce maillot partout, Monty étant un violeur. On va dire qu’il protège Tyler.

La série introduit aussi Estella dans cet épisode, en tant que nouvelle membre du club de Jess, mais aussi en tant que petite sœur de Monty. Il y a de sacrés gènes dans cette famille, ils sont canons, tout de même.

Concrètement, la série veut nous montrer cette saison le poids de la culpabilité de ses personnages, et c’est tout de même plus ou moins réussi. Mais surtout moins. Zach alcoolique, Clay et ses crises d’angoisse, Jess qui continue de voir Bryce ou Tony qui passe ses nerfs dans la boxe, on enchaîne les putains de clichés. Bon, en ce qui concerne Tony, il a de bonnes raisons d’être énervé, parce que sa famille ne peut pas revenir aux États-Unis d’après la justice.

Pour la fin d’épisode, nous suivons surtout Justin et Clay dans leurs interactions avec la famille. Ainsi, Justin n’hésite pas à balancer que Clay est celui qui a commencé la baston au lycée. Après un cauchemar ridicule de Clay, c’est finalement Justin qui lui fait prendre conscience qu’il est temps qu’il consulte un psy. Entre les crises d’angoisse et les cauchemars, il ne peut pas continuer comme ça. C’est donc ça qui explique qu’il gère la narration de la série cette saison : il parle en fait à son psy. Il en a grand besoin, parce qu’il enchaîne les hallucinations, avec en plus quelqu’un qui s’amuse peut-être à le torturer en lui faisant réécouter la cassette de Bryce.

Je n’accroche pas tellement à cette partie de l’intrigue sur Clay qui perd la tête, malheureusement, c’est ce qui va nous occuper une bonne partie de la saison j’imagine. Oh, il n’y a pas que ça : la série nous pond un coming-out qui n’a absolument aucun sens avec Alex qui se décide à embrasser Zach ?? Je cherche encore d’où ça vient tout ça, vraiment, je misais plutôt sur Tyler et son amitié avec Winston pour ça, mais pas sur Alex qui était bien établi comme amoureux de Jess depuis trois saisons. Là, il tomberait donc sous le charme de Zach l’alcoolique qui lui dit que c’est rigolo d’être bourré et de marcher sur les bords de toits d’immeuble.

Purée, cette saison va être longue, je sens. En plus, j’ai le gros problème d’avoir limite envie que Winston réussisse son plan tellement tous les personnages ont tendance à me taper sur le système. Ajoutons tout de même que le nouveau look pour Clay est sacrément raté. L’acteur vieillit, j’imagine qu’il fallait le rajeunir, mais qu’est-ce que j’ai ri avec son look très années 2000. C’était raté, contrairement aux relookings d’Ani et Tony, plutôt appréciables.

> Saison 4

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.