God Friended Me – S02E05

Épisode 5 – The Greater Good – 14/20
Pas bien convaincu par cet épisode qui a certes de bonnes idées, mais qui ne parvient pas, du côté de la réalisation et de la mise en place de celles-ci à être parfaitement convaincant. C’est dommage, mais comme le remarque les scénaristes eux-mêmes à en croire le script, il y a besoin de faire bouger certains éléments de la narration qui deviennent redondant… Pas sûr qu’ils suivent cette piste, vu que l’épisode précédent a fermé une porte qui le permettait pourtant.

> Saison 2


Spoilers

205.jpg

I’m pretty sure she just stole drugs to the hospital.

Cara et Miles reprennent leur vie ensemble comme si de rien n’était. Ils ne vivent pas ensemble, mais font du jogging ensemble, en parlant de Claire Thompson, la nouvelle suggestion du compte de Dieu et de Cara qui retrouve son job. De son côté, Rakesh est toujours celui qui fait tout le boulot, permettant à Miles d’accéder au profil Facebook de Claire, la fille du révérend Thompson.

Il s’agit justement du révérend qui était contre Arthur en saison 1 dans les élections du prochain religieux à la tête de sa communauté. Merveilleux. Il est donc facile pour Miles et Cara de rencontrer la fameuse Claire à l’Eglise, même si celle-ci fuit rapidement pour se rendre à l’hôpital. Cela tombe bien : Rakesh y est justement. Ah, les hasards dans cette série, toujours aussi fascinant.

Joy étant partie, on peut enfin retrouver Jaya dans la série ! Alléluia ! Elle est désormais médecin à l’hôpital, et ça tombe bien, Claire aussi. Ainsi, Rakesh passe un peu de temps pour un rencard à la cafétéria de l’hôpital, mais tout ça n’est qu’un prétexte pour qu’il se rende compte que Claire semble être en train de voler des médicaments à l’hôpital.

Miles est aussitôt mis au courant, et Arthur aussi, parce qu’évidemment, il est inquiet pour la fille de son concurrent et ami, dont il sait en plus qu’elle est en pleine abstinence d’alcool et drogue, depuis deux ans. Ah, les addictions. La série en profite pour nous ramener Rachel Blake que… j’ai complètement oublié, je dois avouer. Qu’importe, j’aime le fait que la série s’appuie sur des personnages des notifications précédentes pour aider Miles dans ses enquêtes.

Ainsi, Rachel est une amie en commun de Claire et Miles. Cela fonctionne drôlement bien, parce que bien sûr, elles se connaissent d’une réunion d’alcooliques anonymes et elle peut donc mener Miles et Cara directement à Claire et à ses médicaments volés. Elle le fait en fait non pas pour se droguer, mais pour soigner les gens qui n’ont pas les moyens de payer, parce que vive les États-Unis.

Comme toujours, Miles en parle aussitôt à son père, mais ce n’est pas exactement la marche à suivre : il ne le sait pas puisqu’il s’en cache comme Trish ne voulait pas, mais Arthur bosse désormais comme « Chief of staff » du révérend Thompson. Par conséquent, cette nouvelle d’avoir la fille de son nouveau boss en pleine action illégale ne l’enchante pas. Sous couvert de bienveillance, il explique à Miles qu’il en parlera au révérend Thompson pour qu’il vienne en aide à sa fille, financièrement, afin de lui permettre d’ouvrir une clinique légale.

En fait, ce n’est pas exactement l’aide que souhaite apporter le révérend à sa fille : il préfère la faire virer de l’hôpital en leur expliquant ce que fait sa fille. Pardon ? OK, c’est un homme d’influence qui peut ainsi la protéger de conséquences légales, mais ça n’empêche pas que le mal est fait. Miles et Cara sont pourtant tous fiers d’expliquer à Claire ce qu’ils ont fait, avant d’apprendre coup sur coup qu’elle est virée et qu’Arthur bosse pour son père. Pour le coup, ils font à peine mieux que Joy, là.

Miles n’apprécie pas en tout cas d’avoir l’impression que son père le manipule et il retourne ensuite le confronter pour mieux se rendre compte que son père n’est pas de son côté, du tout. On en revient aux confrontations habituelles entre le père et le fils et ça se passe plutôt mal, même s’ils interviennent ensuite ensemble lorsque Claire est arrêtée pour possession de drogues/médicaments.

Son père la libère de prison, mais ça n’empêche pas que Rachel s’inquiète pour elle, de même que Miles et Arthur. Ce dernier se rend compte qu’il n’est pas prêt pour ce boulot de Chief of Staff et qu’il préfère finalement se remettre du côté de son fils. C’est plutôt sympathique et ça mène à une réconciliation, devant Cara. Elle comprend donc que ce qu’il leur manque, c’est précisément une réconciliation père/fille.

Pour cela, il suffit de trouver le lien qu’il leur manque, et c’est… l’honnêteté du père de Claire, qui en est à vingt ans de sobriété. Ben voyons. La base de ce genre de réunion est quand même d’apprendre à ne pas mentir, normalement, mais bon, on va faire comme si ça tenait debout. Forcément, père et fille se réconcilient ensuite et font en sorte que la clinique puisse continuer.

Quant à Arthur, il rentre auprès de Trish pour lui annoncer la vérité et lui expliquer que le Révérend Thompson décide de laisser tomber ses fonctions pour aider sa fille. Le seul problème, c’est qu’on en oublie qu’il avait surtout décidé de le faire pour lui, parce qu’il n’arrivait pas à tout gérer… au point qu’il semble ravi d’apprendre que pour remplacer Thompson, on pense à lui.

La série prend aussi le temps de dire au revoir une deuxième fois à Rachel, avec Miles lui offrant un cadeau pour ses un an de sobriété. Mignon.

En parllèle, Cara retourne au boulot, mais tout ne peut pas être exactement comme avant. Ainsi, son bureau est occupé par Adam. Adam est le nouveau collègue beau-gosse de Cara pour la série. Cara, elle, est reléguée à son ancien bureau. Parker lui dit qu’elle remontera vite les échelons, mais ce n’est quand même pas gagné quand on voit que Cara enchaîne ensuite avec… une petite course pour le compte de Dieu.

Le lendemain, Cara confronte Parker sur les articles pourris d’Adam qui sont seulement des potins. Il l’entend et décide aussitôt de se défendre par une bonne compétition malsaine entre eux : celui qui aura le plus de vues cette semaine-là récupèrera le plus grand bureau. OK. J’ai surtout aimé les critiques d’Adam sur les histoires trop répétitives de Cara cela dit, parce que ça prouve que les scénaristes connaissent leurs défauts, au moins.

Par contre, ça nous entame un triangle malvenu, avec cet Adam qui propose à Cara de bosser avec lui sur ses articles. Cela sent le flirt naze, surtout qu’elle a enfin lu ses articles et qu’au-delà du titre naze, les articles sont bien…

On continue aussi dans cet épisode à suivre Rakesh et Jaya. Après trois épisodes d’absence, elle a droit à quelques scènes, et c’est toujours cool. Rakesh a toujours ses complexes vis-à-vis de ses beaux-parents, mais finalement, il avait tort : ceux-ci sont convaincus par la promotion de Rakesh à son travail et poussent désormais pour que les deux se fiancent et fassent des enfants. Normal.

Dépassés, les deux amants décident de mentir et de faire comme si Rakesh s’était fait virer de manière à calmer les ardeurs des parents de Jaya. C’est peine perdue : ils sont vraiment devenus fans de Rakesh et ils continuent de pousser pour les voir se fiancer. C’était plutôt drôle de voir Rakesh se vendre comme le plus mauvais gendre possible, surtout que c’était sans succès pour lui.

Rakesh se retrouve presque à imaginer qu’il faudrait se fiancer avec Jaya… mais heureusement, elle est plus maligne que ça et elle décide de tenir tête à ses parents. Evidemment. C’est une bonne attitude, ça, sauf quand ce qui en résulte est qu’elle décide de mentir à ses parents et faire une fausse rupture avec Rakesh. Lui est ravi, le couple est content de lui, mais… ça ressemble à une mauvaise idée, franchement.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.