God Friended Me – S02E14

Épisode 14 – Raspberry – 15/20
Cet épisode est là pour faire transition avec la suite, et ça se voit. Plusieurs éléments sont donc ajoutés plus ou moins subtilement pour venir servir le fil rouge en temps voulu, et il est bien dommage que le temps voulu ne soit pas immédiatement, parce que ça ne ferait pas de mal à la série. Je suis impatient, je sais, mais ce n’est pas nouveau que quand les intrigues traînent trop, je me retrouve à l’être. Non ?

> Saison 2


Spoilers

214

Kid’s got game.

Les semaines passent vite, on est déjà lundi ! Et pendant la semaine, Rakesh a bien bossé hors écran, figurez-vous : il a retrouvé la trace du hacker porté disparu, dont le véritable nom était finalement Zi Yen. Du moins, c’est le véritable nom utilisé sur le bail de son appartement, mais Zi Yen, c’est un gentil monsieur qui n’a rien demandé. Malgré tout, le trio Rakesh/Cara/Miles décide de continuer à appeler leur hacker Zi.

C’est plutôt chouette comme prénom, ça ira vite pour la critique et c’est facile à retenir. De toute manière, on part vite sur une autre affaire : Miles reçoit en effet une nouvelle suggestion d’amis pour… lui-même. C’est techniquement impossible sur Facebook, mais ni lui, ni ses amis n’arrivent à y penser avant qu’ils ne se rendent compte qu’Ali n’est pas très douée non plus.

Elle a en effet donné de l’argent dans une cagnotte en ligne proposée par Miles… sans se rendre compte qu’elle n’était pas vraiment sur le profil de son frère, cloné par un hackeur un peu plus doué que Rakesh. Rapidement, le trio et Ali comprennent que la suggestion d’amis de Miles n’est pas une simple erreur : il doit aider le hackeur, Zach Waller.

Il s’agit d’un simple adolescent de 16 ans, qui est un jeune prodige capable d’être recruté par le gouvernement. Pas si simple, donc. Il est assez malin pour couvrir ses arrières au point de mettre Rakesh et Miles mal à l’aise face à lui, parce qu’ils n’ont aucun moyen de pression sur lui. Pourtant, il y a pas de mal de moyen de pression sur un ado en général.

Miles le découvre par lui-même en décidant de contacter ses parents, particulièrement quand il découvre qu’il y a 10 000$ en jeu. Oui, il n’y a pas que Miles dont il clone le profil, mais tout un tas de gens. Le père de Zach est complètement débordé par la situation, clairement… mais il n’a pas l’air si surpris que ça que son fils soit capable de monter une opération d’une telle envergure.

Au moins, il sait pourquoi il le fait : sa mère était une soldat jusqu’au jour où elle s’est barrée de l’armée et s’est fait tuer la même nuit. Du coup, pas de remboursement de la part de l’Etat. C’est triste, tout ça. Par contre, le père qui demande à Miles de ne rien dire à la personne, je veux bien, mais ça n’empêche qu’il n’est pas le seul compte arnaqué… donc pas le seul qui risque de contacter la police, en théorie.

Contrairement à la théorie du père, en plus, Zach n’a pas du tout besoin de l’argent pour embaucher un avocat : Rakesh pirate son compte Paypal (parce que c’est si simple à faire) et découvre qu’il a acheté avec l’argent un Raspberry P-I, un ordinateur surpuissant capable de rentrer dans des réseaux très sécurisés… comme ceux du gouvernement où justement Zach travaille. Il souhaite ainsi pirater le site du gouvernement, ça se tient.

Malgré ses tentatives malignes, il n’arrive pas à se débarrasser de Miles et Cara en prétextant être Rakesh. Le duo n’a donc aucun mal à récupérer le Raspberry Pi et l’empêcher de faire une bêtise en promettant de lui venir en aide. Franchement, ça n’a pas trop de sens que l’ado accepte ni qu’ils se donnent tant de mal, aussi altruistes soient-ils.

Miles recontacte donc Freemont, le soldat à qui il est venu en aide il y a une dizaine d’épisodes, de manière à ce qu’il utilise ses contacts pour avoir des informations. Bien sûr, Miles fait beaucoup trop confiance à Zach dans tout ça, et il se fait donc avoir comme un bleu : je m’en doutais un peu, mais Miles confond un disque dur avec un ordinateur surpuisssant, quand même.

Heureusement, Rakesh s’en mêle assez rapidement en essayant de couper son VPN, ce qu’il ne parvient pas à faire parce que Zach est trop doué. Heureusement bis, Miles, Cara et le père de Zach débarquent à temps pour stopper les conneries de Zach qui est en train d’essayer de hacker le site du gouvernement. L’avantage, c’est qu’avec un hacker dans leurs amis, le trio pourra plus facilement retrouver Zi. Enfin, j’espère.

Dans leurs amis ? Il n’est pas content de se voir empêcher de pirater le gouvernement, mais il est heureux de savoir que Miles tient sa promesse. Grâce à Freemont, ils peuvent tous rencontrer un certain Martinez qui leur révèle la « vérité » sur ce qui est arrivé à la mère de Zach. Malheureusement pour eux, il s’avère que la mère avait bien pris la fuite de l’armée… une réponse que Zach n’est pas prêt à entendre, évidemment ! Il n’a pas le temps de s’en remettre qu’il est arrêté par le gouvernement ayant la preuve de ses actions.

La preuve, oui, mais pas de manière assez évidente : Rakesh a supprimé les traces du hacking, malin, malin. En revanche, Zach se fait quand même virer et ne pourra être admis à l’université. Pourtant, l’histoire ne s’arrête pas là. Miles récupère le Raspberry Pi pour le vendre et redonner de l’argent à tous les gens qui se sont faire avoir par le piège de Zach.

Au passage, Rakesh découvre ainsi le profil de Raina Abass qui n’a rien à faire là. Il s’agit d’une femme sauvée par la mère de Zach, en-dehors de ses missions officielles. Elle peut ainsi tout raconter à Zach, dont l’avenir est aussi sauvé par Rakesh qui le prend comme stagiaire avant de s’arranger pour qu’il passe par MIT. Bien sûr.

À Catapult, Cara reçoit la visite d’Adam qui est juste là pour se la péter, mais qui va finalement l’aider pour ses recherches. En effet, Cara est motivée à retrouver Zi, et pour ça, elle a besoin d’enquêter sur une liste très particulière de joueurs de poker en ligne. Comme par hasard, Adam a fait un papier sur le sujet.

Bien sûr, comme Adam est très présent dans les recherches pour Zi, Rakesh trouve étonnant qu’il passe tant de temps auprès de Cara. Celle-ci finit par lui demander pourquoi il est si gentil avec elle et surtout pourquoi il vient la voir à chaque fois avec des réponses… La réponse est évidente : il veut juste un rencard avec elle. Si elle ne se dit pas prête pour l’instant, ça sent mauvais pour la suite.

D’ailleurs, quand Miles se retrouve à devoir aller voir Zach avec Raina, Cara est forcée de mener l’enquête avec Adam concernant la partie de poker secrète… Pour y accéder, il faut utiliser une carte de dame de cœur. La suite au prochain épisode, donc, parce que Cara n’a pas ce qu’il faut pour entrer, la carte étant chez Miles.

En parallèle, Ali en a marre qu’on lui demande comment elle va, mais cela fait deux semaines qu’elle a commencé à prendre en main sa fertilité. D’ailleurs, on la suit se rendre à un rendez-vous médical dans cet épisode, tout ça pour mieux la voir se faire draguer lourdement par une certaine Emily, plutôt canon, plutôt dans le flirt lourd… Tout ce qu’il faut pour Ali, ma foi. En plus, elle est prof, ça colle tellement avec le profil d’Emily !

Autrement, elle n’a plus qu’une semaine à attendre pour venir à bout de son traitement concernant la fertilité. Le lendemain de ce rendez-vous, Emily débarque au bar pour draguer Ali et lui demander un rencard, sauf qu’Ali n’est pas prête du tout pour cela. Apparemment, elle veut se concentrer uniquement sur son cancer et ne pas prendre le risque de se lancer dans une relation amoureuse à ce moment de sa vie.

Alors… Je comprends l’idée et ça part d’une bonne intention, mais en vrai, je trouve que c’est un peu stupide. Pour faire face à un cancer, mieux vaut avoir des raisons de vivre aussi. Elle ferait mieux d’avouer la vérité sur son état de santé à Emily plutôt que de lui mettre un rateau. C’est à peu près ce que lui dit son père quand elle lui en parle, et c’est ce qui mène Ali à dire toute la vérité quand elle recroise Emily dans la salle d’attente de l’hôpital.

Avec toute la vérité en tête, Emily demande tout de même à Ali de sortir avec elle pour un rencard le lendemain. Si c’est pas choupi ça !

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.