Emily in Paris – S01E05

Épisode 5 – Faux Amis – 17/20
Les clichés et stéréotypes s’essoufflent, mais la série peut s’appuyer désormais sur ses personnages qui sont tous très installés et auxquels on est attachés désormais. L’intrigue en elle-même se montre assez prévisible dans l’épisode, mais les gags continuent de me faire rire. Je suis bon public face à ce genre de série, et je suis content de voir que je ne m’étais pas trompé sur le potentiel de celle-ci. Je savais que j’allais adorer !

> Saison 1


Spoilers

Under the Eiffel Towel ? High five!

Je n’ai aucune volonté et me revoilà devant la série après une courte pause. L’épisode commence de manière plutôt marrante sur Emily et Mindy en train de prendre le petit-déjeuner ensemble et de découvrir des faux-amis gênants quand Emily demande un préservatif avec son croissant… au lieu d’une compote. Ca y est, la vie parisienne est dans les veines d’Emily, qui parle de plus en plus français l’air de rien… Elle en oublie totalement son footing matinal, apparemment. Il faut dire qu’elle a bien besoin d’une amie à qui raconter sa soirée de la veille, cela dit, surtout qu’elle essaie désormais d’éviter Gabriel et Camille.

Pas de bol, ce n’est pas simple dans le petit village qu’est Paris, et Camille elle-même les rejoint pendant que Gabriel dort, puisqu’elles utilisent le même café qu’elle. Inévitablement. Mindy est la pire des amies, faisant exprès de prendre une photo de Camille et Emily, puis de la vendre comme une super amie, expliquant son nombre d’abonnés sur Instagram comme cela. Ce nombre d’abonnés est une bénédiction pour Emily, qui se fait inviter par Durée, sa marque de cosmétique préférée, à un événement pour les influenceurs.

Malheureusement, Emily découvre que Durée est un ancien client de sa boîte et Julien lui conseille de ne pas mentionner la marque au bureau. Que fait donc Emily ? Elle se précipite dans le bureau de Sylvie pour se renseigner sur l’absence de clients cosmétiques, en vain, et décide donc d’ignorer les propositions salaces de Julien et Luc pour se rendre au rendez-vous des influenceurs.

Elle y découvre qu’elle n’y est pas si populaire que ce qu’elle espérait, mais tente tout de même de s’approcher d’Olivia Thompson, qui gère Durée. C’est un échec au premier abord, mais elle gère tellement bien le marketing – c’est son master après tout – qu’elle attire rapidement son attention et qu’Olivia Thompson accepte finalement de la rencontrer. Oh l’entrevue est courte, mais l’air de rien, Emily se place et gagne la possibilité d’un lunch.

C’est fou comme elle est douée dans son travail avec les idées les plus simples possibles, tout de même. On sent qu’on est devant une série qui ne se prend pas la tête sur son intrigue, mais c’est satisfaisant précisément pour cela. Malheureusement pour Emily, lorsqu’elle rentre tard chez elle pour du télétravail, elle se retrouve embarquée dans une soirée avec Gabriel et Camille. C’est cette dernière qui lui propose de venir avec eux et ça devient rapidement gênant quand ils font des photos tous les trois et que ça ressemble parfaitement à un plan à trois.

Ils finissent dans un musée génial avec des projections de tableaux de Van Gogh. Lorsque Camille s’éclipse pour parler à un ami, Emily a alors la possibilité de souligner à Gabriel qu’elle regrette de l’avoir embrassé. S’ils décident de faire comme si ce baiser médiocre n’était jamais arrivé (hum, médiocre ?), les regards qu’ils s’échangent en disent long.

Le lendemain matin, lors d’une réunion, Emily profite de l’inspiration offerte par cette soirée et décide de l’utiliser pour proposer à une autre marque une opération marketing sympa invitant les gens à se coucher sur leur matelas un peu partout dans Paris. Ben voyons, bonjour l’hygiène du truc. Après, l’idée est bonne, c’est clair, et bien plus que le truc blasant proposé par Sylvie ou la Tour Eiffel de Luc qui a juste le mérite de nous faire rire.

Pour son repas du midi, Emily tente de se récupérer la marque Durée, mais c’est un échec total : Olivia Thompson la voulait comme ambassadrice de sa marque et n’a clairement pas envie de travailler avec Sylvie. Il y a une histoire à creuser par-là, j’ai hâte de savoir ce que ce sera. La directrice de Durée lui souligne à quel point elle serait meilleure en tant qu’influenceuse, mais Emily refuse de le faire, par éthique professionnelle. Malgré ça, Sylvie prend tout très mal quand elle découvre qu’Emily fait des pubs gratuites pour d’anciens clients.

Sans trop de surprise, le compte Instagram d’Emily pose donc problème et doit être selon Sylvie supprimé au plus vite… Le conseil de Mindy ? Faire intervenir les avocats de son père. Sauf qu’Emily n’a pas de père riche comme Mindy, alors ça ne sert à rien. Emily se décide donc à tout supprimer, mais avant ça, elle veut une dernière soirée avec une superbe story. Elle passe tout son temps à faire le tour de la ville avec Mindy et, ma foi, leur soirée a l’air super fun. Un peu trop alcoolisée, peut-être, mais fun.

Elle rentre donc dans cet état-là chez elle et tombe évidemment sur Gabriel. Si lui n’est pas bourré, il en profite tout de même pour lui dire que les sentiments étaient réciproques. Arf, ça sent mauvais pour son couple tout ça, mais où est Camille, franchement ? Pas là, puisqu’on ne la retrouve que le lendemain, Place Dalida dans le quartier de Montmartre où Emily avait posté une photo la veille avec Mindy.

La photo a été adorée par la gérante de la pub de matelas qui demande donc à ce que le compte Instagram d’Emily soit réactivé et qu’elle serve d’influenceuse pour leur marque. C’est sans surprise, ça, et la photo me donnerait presque envie de me remettre à utiliser Instagram. La série ne pouvait pas se débarrasser du compte Instagram comme cela, évidemment, et j’imagine qu’ils font même la promo de la série sur Insta.

Sylvie lui reconnaît donc la victoire et lui demande d’être une influenceuse uniquement pour les clients de Savoir. Il n’en faut pas plus pour qu’Emily s’exécute et se rende à un shooting photo Place Dalida où a été mis un lit pour le bien de cette campagne. Elle y invite Camille qu’elle remercie pour l’inspiration, ce qui rassure Camille qui avait senti un froid lors de leur soirée à trois.

Camille est persuadée que le problème vient de Gabriel un peu trop ours et dit vouloir être très amie avec Emily. Hmm… Pas sûr, là. Les filles finissent au lit ensemble, et Emily en fait un post évidemment vu et liké par Gabriel, avec le hashtage « couche avec nous », ce n’est pas spécialement une surprise cela dit !

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.