The Rookie – S03E07

Épisode 7 – True Crime – 14/20
S’il y a bien quelques bonnes répliques pour venir sauver cet épisode, je ne suis que moyennement convaincu par l’ensemble, parce que le format proposé se concentre sur ce que je n’aime pas dans la série, à savoir son aspect procédural, en mettant de côté le développement des personnages… quand bien même une révélation improbable est faite en milieu d’épisode pour répondre à une question ayant émergé la semaine dernière.

Spoilers


This is LA, every other house is own by a superstar or.. a model or… a cult leader.

Oh. La série s’apprête à partir en pause pour quelques semaines et ils n’ont rien trouvé de mieux à faire que de nous sortir un épisode spécial qui ne m’a pas du tout motivé. En effet, on nous propose de revenir sur les événements d’un épisode de la saison 2, ce qui doit permettre de faire de jolies économies.

J’imagine que c’est une conséquence du covid ? Je ne sais pas trop, en tout cas le côté interview de la chose aide bien la distance et réduit les frais… Je ne suis pas du tout motivé en tout cas, parce que plutôt que de nous proposer une intrigue fluide, on a cette fois un documentaire à la Netflix, avec des interviews de chacun des persos principaux. Et en plus, pour ne rien arranger, on nous dit que c’est une bonne chose de passer les génériques ? Je refuse de le faire, cet épisode va être naze !

Bon, donc, nos héros se retrouvent à tourner un documentaire spécial sur un enfant star qui a mal tourné et est devenu gourou de star. Qui mieux que Frankie Munoz pour jouer ce rôle ? Personne, c’est donc lui qui est casté pour ça. Tant mieux : il est donc le leader du mouvement que nous avions aperçu l’an dernier lors de l’épisode où la ville était mise en quarantaine pour cause de missile nucléaire.

C’était évidemment une fausse annonce, mais il y avait des gens prêts à sauter du toit d’un immeuble pour ça. Et ça tombe bien, ça permet à West et Angela d’avoir leur petite heure de gloire dans le documentaire. On note qu’Angela est encore en costume d’officier, donc j’imagine que l’idée est de nous dire que ça s’est déroulé entre les saisons ?

C’est bizarre, d’autant plus que pendant son interview, Nolan n’est pas en uniforme, lui. Il raconte ainsi la vie de son fils qui était fan de cet acteur, Corey Harris, lorsqu’il était un enfant star dans une sitcom qui a l’air super naze. Une fois adulte, il est donc gourou de secte et c’est Nolan lui-même qui se retrouve à devoir gérer, avec Nyla, une intervention dans laquelle il tente d’aider un père de famille à récupérer sa fille.

Le père parvient ainsi à parler à sa fille pour lui indiquer que sa mère est en train de mourir – il n’en faut pas plus pour qu’ « Aurora » change d’avis et suive son père. Tout pourrait et devrait s’arrêter là, sauf qu’un nouvel appel va tout changer. Deux jours plus tard, ce sont cette fois Lucy et Tim qui se rendent dans la maison lors d’un appel au 9-1-1 qui n’était pas loin de faire penser à la série. Inévitablement.

Bref, ils découvrent du sang partout dans la maison de Corey Harris, mais aussi une momie de Charlie Chaplin. Pourquoi pas ? C’est un grand délire cet épisode, heureusement qu’il y avait Nyla et son ton désabusé sur Hollywood pour qu’on s’éclate. Enfin, après, je me suis éclaté avec certains détails : Angela est interviewée avec son uniforme d’officier, mais Lucy et Jackson ont tous les deux des manches courtes, donc ne sont plus des bleus ? Il y a même une excellente réplique de Lucy qui signale à Tim qu’il était son prof (au prétérit, donc, temps passé) quand il sort que ceux qui ne peuvent pas faire enseignent.

C’est perturbant tout ça… mais ça dérape encore plus ensuite quand on découvre pourquoi West n’est plus en couple avec Sterling (enfin, là aussi je suis perturbé par la chronologie) : Sterling, sa star hollywoodienne, est donc un membre de secte lui aussi. Il ne s’appelle pas du tout Sterling, il est australien et s’appelle Skipper.

Ben oui. Corey Harris est un ancien acteur, et ainsi sa secte consistait à donner des cours de théâtre à des acteurs en devenir. Evidemment. Et toute la secte s’avère alors tourner autour d’un script de film écrit par Corey et Charlotte, Charlotte étant sa femme et son ancienne collègue. Ouep, il s’est marié avec l’actrice qui jouait son crush d’enfant, ça promet. Bref, Sterling est un ancien des cours de théâtre de Corey et Charlotte, et le mensonge fait du mal à son couple avec West. Forcément.

Ben dis donc, ça m’a fait de la peine pour West, puisqu’il est filmé en train de s’énerver lorsqu’on le questionne sur son ex. Entre lui et Lucy qui est ridiculisée une ou deux fois de manière bizarre par Tim, j’ai eu du mal à accrocher à ce documentaire. Puis… Bonjour la crédibilité de la dispute entre West et Sterling qui est filmée à travers une fenêtre. Franchement.

Bon, en tout cas, il y a un scénario « The Worthy », écrit par Corey et Charlotte. Tout le monde s’accorde à dire qu’il est nul, particulièrement chez nos personnages de bleus qui sont forcés de le lire et le trouvent nazes. Ce qui est intéressant toutefois, c’est que le film finit par se concrétiser lorsqu’un groupe de quelques personnes s’apprête à sauter d’un toit : c’est en fait une scène du script, que Corey s’amusait à filmer depuis le sol pendant qu’Angela et West sauvaient tout le monde.

Voilà en tout cas une preuve que son film peut marcher d’après lui. OK. Il n’empêche que quand il disparaît en laissant du sang derrière lui, les flics s’inquiètent pour lui… jusqu’à ce que Lucy le découvre en vie grâce à Instagram et un live qui grille sa planque. Nyla et John font tout ce qu’ils peuvent pour faire parler Corey, mais c’est un échec : il reste muet pendant 5h30, parce qu’il est sur la fin de 72h de silence.

Eh, ça, ça m’a fait rire, autant que ses larmes lorsqu’il apprend que le sang chez lui et dans la voiture de Charlotte correspondent à celui de Charlotte. C’est tellement mal joué, il m’a fait bien rire. Rapidement, on apprend en tout cas que Charlotte est morte, alors que la mère de Corey s’accuse du crime. Cela permet à Corey de sortir du commissariat sans la moindre poursuite judiciaire, n’en déplaise à Nyla.

La réalité rattrape de toute manière Corey : il se fait assassiner lors d’un live instagram, et ses yeux finissent dans la main de John lorsque le meurtrier est arrêté. C’est vraiment super charmant comme épisode, dis donc. On en arrive à la conclusion du documentaire qui nous informe que la secte continue d’exister et a une plus grande influence grâce à la mère de Corey qui gère tout ça depuis la prison.

Nos flics, eux, ont repris leur vie, en célibataire pour West, en bon connard qui fait chier Lucy pour Tim, en fan nostalgique pour Nolan. Et si tout ceci est censé être le cas le plus dingue de Nolan, je ne suis vraiment pas convaincu par cet épisode, parce que ce format fait qu’il me manque ce que je préfère dans la série : tout ce qui n’a pas trait au procédural.

Bon, rendez-vous fin mars pour la suite.

> Saison 3

6 commentaires sur « The Rookie – S03E07 »

  1. Le procédé m’a un peu désarçonnée au début, surtout que je n’avais pas de souvenir de la secte en question (maintenant que tu parles des gens qui voulaient sauter des immeubles, oui). J’ai pas arrêté de me demander quand se déroulaient les interviews par rapport à la saison en cours. Et quand se déroulaient les faits avec le gourou. En tout cas, j’étais bien contente de revoir Frankie Munoz, d’autant plus que depuis très longtemps, les rares fois où il jouait dans une série c’était son propre rôle. Pour ce qui est des manches courtes, il me semble que les bleus les avaient eues l’an dernier, sauf West qui avait dû attendre quelques semaines de plus. Bon je sais plus trop…

    J'aime

    1. Yep, c’était l’épisode 6 ou 7 de la saison 2 la secte, l’épisode avec la fausse alerte aux missiles.
      Bien d’accord pour Frankie Munoz, même si là aussi, le personnage est largement inspiré non ? Enfant star avec notoriété problématique à l’âge adulte 😅
      Ah faudrait que je vérifie pour les manches… J’avais retenu que c’est ce qui faisait la différence entre être flic ou être bleu en saison 1 🤔

      J'aime

      1. Oui c’est vrai qu’il joue presque son propre rôle mais au moins le nom est différent ! 😀
        Pour les manches, je ne sais plus trop, il y avait eu une sorte d’exam ou d’épreuve et West n’avait pas été jugé encore apte à réussir.

        J'aime

  2. Bon ça se voit qu’ils veulent faire des économies ou bien il fallait réduire les contacts sur le plateau je sais pas mais c’était naze comme épisode 😆
    Ça fait un petit moment qu’ils ont des manches courtes par contre 🤔

    J'aime

    1. Peut-être au bout de six mois, passage aux manches courtes ? J’ai oublié un détail vu le commentaire de Frankie !
      Super naze comme épisode ouais, et tout le monde le dit ça me rassure 😂

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.