Russian Doll (S02)

Synopsis : Trois ans après les événements de la saison 1, Nadia continue d’avoir peur de mourir le soir de son anniversaire – et passe donc tous ses anniversaires avec Alan. Cette année, cependant, ce n’est pas la mort que l’univers lui envoie comme cadeau.

08.jpg

Pour commencer, je ne sais pas comment justifier que je regarde ça maintenant. Quand la série est sortie sur Netflix, j’avais énormément envie de me jeter dessus, seulement je n’ai pas pris le temps de la voir immédiatement. J’ai ensuite eu tendance à l’oublier… mais j’avais eu la bonne idée de la télécharger sur la plateforme, et j’ai donc encore les épisodes sur moi. J’ai un trajet en train qui devrait me permettre de défoncer au moins la moitié de la saison en un visionnage et la forte envie de surligner au moins une dernière série dans ma liste de tout ce que je voulais voir cet été (histoire de ne pas trop déprimer de mon intenable retard).

Finalement, je me rends compte que je reprends la série pour un tas de mauvaises raisons, mais ça me semble raccord malgré tout avec le ton de la série. Ceci étant dit, je suis curieux de savoir ce que les scénaristes vont proposer comme péripétie après le final étrange de la saison 1. La saison 1 ? Elle est super loin ! Heureusement, j’avais écrit un résumé sur le dernier épisode au moment de la reprise, alors je me souviens à peu près de l’histoire de Nadia et Alan.

Voir aussi : Qui se rappelle encore de Russian Doll ?

Bien évidemment, je me suis vu la saison d’une traite, mais ça met du temps de tout publier. C’est donc parti pour une critique par jour, à 18h, du 4 au 10 septembre. En attendant, vous pouvez découvrir les avis sans spoilers.

Note moyenne de la saison : 16,5/20

S02E01 – Nowhen – 16/20
Je sais que je suis sacrément bon public avec cette série, mais j’adore l’actrice. L’épisode a quelques longueurs malgré son temps court, mais quand on comprend enfin ce que sera l’intrigue de la saison, j’ai été happé bien vite comme lors des premiers épisodes. C’est une intrigue amusante, une ambiance qu’on ne trouve que dans cette série et avec un peu de chance, ça me donnera quelques points du Bingo Séries aussi.
s02e02 – Coney Island Baby – 15/20
C’est un deuxième épisode plutôt dans la lignée du premier. Si on passe beaucoup de temps sans mon personnage préféré, j’aime bien suivre Nadia dans sa quête pour l’instant. Elle est toujours odieuse avec tout le monde, comme il se doit, mais l’épisode suit un schéma logique qui ne perd pas de temps et reste divertissant. Quant au fait que Nadia soit parfois stupide dans ses actes, ce n’est pas une nouveauté, alors j’ai envie de dire que c’est simplement raccord avec la saison 1.
s02e03 – Brain Dead – 17/20
Il faut peut-être que je commence à me poser des questions sur moi-même car il y a un twist de cet épisode que j’adore et que j’adore chaque fois que je le vois dans une série. Au-delà de ça, je trouve que la série nuance beaucoup mieux ses mystères qu’en saison 1. Il y a une piste que l’on peut suivre clairement d’un épisode à l’autre, et ça aide à mieux comprendre ce qu’il se passe et à suivre vraiment Nadia dans toutes ses péripéties. Cependant, il y a encore une intrigue que les scénaristes se gardent en réserve, et j’ai hâte d’y arriver.
s02e04 – Station to Station – 17/20
Plus que les précédents, cet épisode a réussi à me mettre le smile en divisant enfin son intrigue en deux – et les deux étaient hyper intéressantes à suivre et offraient des perspectives que j’aime beaucoup pour la suite. Maintenant qu’on est enfin au cœur de la saison, on voit mieux vers quoi la série se dirige et c’est très efficace comme ça. Je retrouve le sentiment que j’avais en saison 1 : aucune envie de m’arrêter tellement c’est cool.
s02e05 – Exquisite Corpse – 15/20
Si cet épisode a quelques aspects cool et reste assez cohérent avec le reste de la saison, je ne peux m’empêcher de penser qu’il perd un peu notre temps par quelques détours pas forcément nécessaires et par un retour à une seule intrigue finalement pas assez développée pour rester cohérente tout du long avec un semblant de réalisme. Ce n’est pas si grave. Quant aux voyages temporels, ils restent cohérents, c’est top et je ne m’attendais pas à autre chose.
s02e06 – Schrödinger’s Ruth – 18/20
La série ne déçoit pas avec un épisode qui va de plus en plus vite et prépare le terrain pour une fin de saison inattendue. Le rythme de l’épisode est excellent, tout va très vite et on ne sait plus où donner de la tête. Franchement, ça promet une fin réussie et rien que pour cet épisode, je suis content d’avoir assisté à toute la mise en place et aux quelques longueurs qui précèdent. C’est fucked up, pour parler comme dans la série.
S02e07 – Matryoshka – 17/20
L’épisode me laisse un goût de trop peu et j’ai l’impression que la saison aurait pu avoir deux ou trois épisodes de plus facilement pour faire vraiment le tour de toutes ses intrigues et des pistes qu’elle voulait explorer. Comme en saison 1, on termine avec quelques questions et de quoi réfléchir au sens de la vie et du temps, et je dois dire que j’aime beaucoup la manière dont tout se met en place pour en arriver à une conclusion plus poétique et littéraire que rationnelle et scientifique. Une bonne saison, un bon épisode – et une bonne fin, peut-être.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.