The Cleaning Lady – S01E10

Épisode 10 – The Crown – 16/20
C’est un épisode final qui parvient à tenir toutes ses promesses, sans toutefois jamais aller beaucoup plus loin. Ce n’est pas si grave : même si tout est très convenu, ça fonctionne et ça divertit, en étant porté par une bonne performance des acteurs qui aide parfois à faire passer des moments d’écriture moins approfondis. Une conclusion satisfaisante, donc, et une certitude pour moi de continuer la série en saison 2.

Spoilers

Thony doit aider coûte que coûte le FBI à faire une arrestation – ou finir en prison.

 

What other choice do we have?

Ce fut un visionnage intensif cette saison, finalement, mais je dois bien avouer qu’enchaîner les épisodes se fait très bien et est plutôt agréable en fait. Ce dernier épisode commence par un flashback aux Philippines, avec Thony et Marco qui vivent un orage assez semblable à celui qui était annoncé pour le moment où je regarde cet épisode – et pourtant, je n’ai eu que quelques gouttes de pluie.

Fiona se comporte comme une voleuse chez elle, se débrouillant pour récupérer en douce son passeport et celui de son fils. Elle le trimballe en-dehors dans l’orage, l’emmenant avec elle loin de Marco, même si celui-ci se réveille et lui court après. C’est une scène assez violente, où elle finit par le rejeter et le mettre par terre : elle n’a pas le choix de l’abandonner pour sauver son fils. En gros, elle a un donneur pour lui, alors à quoi bon attendre le VISA de son mari si elle a un moyen de sauver son fils.

Finalement, le personnage de Thony se résume assez simplement dans ses motivations et c’est dommage que le FBI ne soit pas capable de le comprendre. En effet, dans le présent, on retrouve Thony en cellule, mais pas pour longtemps : la cheffe de Garret lui donne rapidement un petit entretien, en présence de son agent chouchou. Garret n’est plus tout à fait un chouchou par contre : il risque tout simplement de se faire virer s’il ne parvient pas à arrêter quelqu’un avant qu’Arman ne vende les armes. La série laisse une porte de sortie pour la fin de saison là : Garret n’a même pas besoin d’arrêter Arman, finalement. Hayak, ça pourrait suffire.

Thony ? Elle est libre de circuler et d’aller voir sa famille, mais elle risque désormais la prison si elle n’aide pas le FBI à coincer quelqu’un – Arman de préférence… C’est trop simple cette affaire. Thony peut donc passer de bons moments avec son fils quand elle rentre, mais ils sont limités dans le temps.

Marco souhaite tout de même de lui parler, espérant pouvoir repartir au plus vite dans son pays. Ce n’est pas ce que souhaite faire Thony, et ce n’est pas non plus ce qu’elle peut faire : le FBI est clair, si elle tente de quitter le pays, elle sera arrêtée. C’est problématique, quand même. Thony parvient à se débarrasser de son mari, mais je l’imagine bien repartir sans elle, moi, malgré la surveillance de Fiona, de Jaz et de Chris. Personne ne semble vraiment marquer Marco sur place.

Thony n’a pas le temps de parler avec Marco de toute manière : elle veut rejoindre Arman au plus vite pour… Lui donner des informations, encore et toujours. Je trouve ça nul sa manière de vouloir doubler tout le monde. Je comprends son point de vue, j’aime qu’elle présente les choses pour arranger tout le monde, mais c’est risqué quand même.

Son nouveau plan ? Thony souhaite qu’Arman essaie de passer un deal avec Garret de manière à faire arrêter Hayak. Elle réfléchit comme moi, mais agit de manière bien peu discrète. J’aime quand même que ça mène à une scène où Thony fait le yoyo entre les hommes de sa vie. Elle passe de Marco à Arman, puis d’Arman à Garret. C’est l’occasion pour Garret de nous apprendre que Theo était son indic, on s’en doutait, et pour Thony de révéler qu’Arman n’a rien à voir avec le meurtre.

Garret ne semble pas plus affecté que ça par l’identité du meurtrier de Theo, ce qui prouve qu’il tient rigueur à Arman pour de mauvaises raisons depuis le départ. Malgré tout, Garret accepte de rencontrer Arman pour faire un deal.

Le deal ? Arman aide à arrêter Hayak en échange de sa liberté et de celle de Thony. Allez savoir comment la hiérarchie au FBI peut accepter un marché comme ça – mais ça sent la trahison de Garret. De toute manière, il y a une saison 2, alors Thony n’est pas près d’arrêter son travail d’indic’ pour le FBI, même s’ils font tout pour ne faire croire que la saison a avancé assez vite pour ça.

Avant d’en passer au deal, Thony se démerde pour assurer un rendez-vous avec Fiona afin de trouver des médicaments pour son fils – de manière illégale toujours. Il a l’air juteux ce marché noir des médicaments, quand même ! Cela ne plaît pas à Marco, forcément, mais c’est pourtant un joli moment qui montre à quel point Thony est dévouée à son fils.

Luca est toujours aussi chiant, mais il n’en est pas moins mignon pour autant. On peut comprendre que sa mère fasse tout pour le sauver. Ce ne semble pas être le cas de Marco, plus préoccupé à l’idée de quitter les USA le plus vite possible. Ce n’est pas ce que souhaite Thony, évidemment, parce que les USA, ça lui plaît bien. Le seul argument valable qu’elle trouve, par contre, c’est la présence de Fiona, Chris et Jaz… On a trouvé mieux.

De son côté, Arman met en place tout ce qu’il faut pour son deal, rassurant Nadia comme il peut et prévenant Isabel du risque qu’elle encourt. Son père a mêlé son nom aux affaires, alors elle est bien en danger. Il met ainsi en place son propre plan, et comme il n’a pas de micro le soir du deal, il a le temps de s’en confier à Thony.

Cette idiote accepte l’idée d’un nouveau plan, assurant même qu’elle fait une confiance totale à Arman. Il est à peu près évident que doubler le FBI est la pire des idées. Je ne comprends pas non plus comment Arman et Thony peuvent circuler vraiment comme bon leur semble si peu de temps avant une intervention du FBI dont ils sont la clé.

En parallèle, Garret est enfin remis à sa place par sa boss qui lui souligne qu’ils ont beau être amis, ça ne l’a pas empêché d’abuser d’elle. Autant dire que Garret n’est pas dans la meilleure des positions le lendemain pour le deal. C’est aussi le cas pour Arman : il n’a pas toute l’autorité du deal. Quand Hayak décide finalement que le deal devra se passer dans une suite différente de celle qui était prévue par le FBI. Gênant.

Garret pète un câble pour rien comme d’habitude, alors que la série révèle avec astuce que la femme de ménage présente dans la chambre en question n’est donc pas Thony, forcément, mais Fiona. C’est logique de ramener Fiona au beau milieu d’un deal d’armes, évidemment… Je trouve que la série abuse parfois. Jamais de la vie Thony n’aurait mis en danger Fiona comme ça ?

Le deal a lieu quand même, en tout cas, et Garret peut ainsi faire en sorte de coincer Hayak, Arman et un autre homme avec qui ils faisaient affaire. Le stock d’armes est aussi récupéré en parallèle par une de ses collègues, ce qui signifie que l’affaire semble rondement menée. Pas de bol, Garret oublie un détail : il n’a pas encore trouvé l’argent de ce deal, la preuve dont il a vraiment besoin, en fait.

Arman se débrouille bien pour doubler le FBI : l’argent était de la cryptomonnaie sur une clé USB, et il dépose celle-ci sur le chariot de ménage de Fiona. Le temps que Garret comprenne l’entourloupe, il est déjà trop tard : Fiona est sortie de l’hôtel avec la clé, et elle la remet à Thony dans les rues de Vegas. Comme si elles pouvaient vraiment s’en sortir comme ça, si simplement.

C’est un échec pour Garret en tout cas – mais il est quand même consolé par sa cheffe qui lui apporte du bourbon des pièces à conviction. C’est un grand n’importe quoi, franchement, on sait bien que tout ça est beaucoup plus réglementé que ça. En tout cas, cette intrigue donne la possibilité à Garret de garder son job, c’est déjà ça. Il reçoit également la visite d’Isabel qui lui demande de la protéger, elle et son mari, en échange de toutes les informations qu’elle a sur son père. Ils vont finir par avoir des preuves, franchement.

De son côté, Arman souhaitait se débarrasser d’Hayak, et il y arrive plus ou moins. Il lui sauve la vie dans cet épisode, ce qui est bizarre, mais qui lui permet de récupérer tous ses business assez facilement. L’avocat d’Hayak est en effet certain qu’il pourra libérer Arman assez vite. Pas assez vite tout de même : il reçoit une visite de Thony qui lui promet de rester aux USA plutôt que de rentrer chez elle, parce qu’il est là. Bon, ben… Thony est donc amoureuse d’Arman, et inversement. Arman a une confiance aveugle en Thony : il lui file ainsi les codes d’Hayak…

Elle s’en sort super bien franchement, apportant en fin d’épisode les codes à une Nadia glaciale avec elle. Je commence à apprécier vraiment Nadia, elle a un excellent rôle, à rappeler à Thony qu’elle bosse toujours pour elle. Oui, c’est le cas, mais Thony est riche quand même : elle a décidé de rester aux USA et en parle à Fiona, mais ce n’est pas exceptionnel tout de même. Son plan ? Acheter et démarrer un nouveau business pour blanchir l’argent d’Arman et ouvrir une clinique clandestine. Franchement, qu’est-ce que c’est que cet abus ?

C’est difficile de ne pas donner raison à Marco qui préfèrerait quitter le pays avec son fils… et qui le fait. C’était évident que la saison allait finir là-dessus et Thony s’illusionnait vraiment à penser le contraire. Sans surprise, elle aura donc à faire pour retrouver son fils en saison 2 – et elle risque de passer par Garret pour cela. On verra bien, mais ça fait un bon rebondissement final, parce qu’Elodie Yung est toujours une actrice incroyable.

EN BREF – Je n’ai peut-être pas réussi à suivre la série lors de sa diffusion hebdomadaire, mais j’ai tout rattrapé avec plaisir dans un bon bingewatching de fin de vacances. Je trouve que dans les deux cas, la série fonctionne : j’aime assez l’actrice principale pour m’infliger les intrigues parfois grossières et les évolutions peu crédibles, le rythme est assez vif pour qu’on soit embarqués dans la vie de Thony et les personnages finissent par être attachants – même Arman que je n’aimais pas au début. Eh, j’ai toujours du mal avec Garret par contre.

Je trouve que la série fait un bon divertissement peu prise de tête. Dans l’ensemble, on a bien sûr l’impression d’être pris pour des jambons par moments, mais si on ne la regarde pas pour une histoire logique de bout en bout, on peut passer un vrai bon moment – de manière hebdomadaire comme en bingewatching.

Je suis donc content que la série revienne d’ici trois semaines, sans savoir encore si j’essaierai de la regarder en direct des US ou si j’attendrais une date ultérieure pour enchaîner les épisodes. Une certitude par contre : la série arrive bientôt en France, et j’espère qu’elle fonctionnera, parce qu’Elodie Yung mérite vraiment d’être plus reconnue encore. Son talent est excellent, elle porte une grosse partie de la série sur les épaules.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.