The Cleaning Lady – S01E09

Épisode 9 – Coming Home Again – 16/20
Il y a davantage de tensions dans cet épisode, et c’est bien plus agréable comme cela car ça permet d’éviter de trop se concentrer sur certaines décisions stupides ou certains choix peu crédibles du scénario. J’ai trouvé que certaines pistes de l’épisode fournissait même du suspense par rapport à d’habitude où l’ensemble est plus convenu : cette fois, la fin réservait quelques scènes que je n’attendais pas forcément, même si je me doutais bien qu’il fallait préparer l’épisode final d’une manière ou d’une autre.

Spoilers

Maintenant qu’Arman est victime d’une explosion, Thony doit trouver un moyen de passer la frontière avec son fils.

Whoops! How did she got in here?

Ca alors ! Arman survit à l’explosion de sa voiture et Nadia se précipite à son secours quand bien même elle venait de le larguer. Par conséquent, quand il rouvre les yeux, Arman imagine plutôt Thony venir à son secours plutôt que sa femme. C’est sympa. Thony, elle, elle est toujours au téléphone et elle comprend qu’elle est coincée au Mexique pour un moment. Nadia s’occupe bien d’Arman heureusement et il affirme ainsi qu’Hayak est forcément celui responsable de cet attentat sur sa vie.

Je n’en serais pas si sûr, même s’il a raison quand il remarque qu’Hayak a dû comprendre le deal d’armes qui avait lieu. Sans ce deal, la carte bleue d’Arman est refusée bien sûr, ce qui laisse Thony encore plus dans la merde pour quitter le Mexique, parce qu’elle y laisse des dettes. Cela ne semble pas l’empêcher de quitter l’hôpital bizarrement et de contacter un autre des contacts d’Arman qui lui fait des faux passeports en un claquement de doigts.

Thony prend de mauvaises décisions sur place, par contre. Elle accepte l’idée du faux passeport pour rentrer au plus vite aux USA et ça je le comprends, mais elle autorise aussi le passeur à mettre le passeport de Luca au nom de sa donneuse de foie, qui est citoyenne américaine. Elle prend la décision très rapidement, sans la consulter, et c’est une mauvaise idée : au mieux, la nana décide alors de garder Luca pour elle une fois aux USA. Au pire, elle se fait choper à la frontière et jetée en prison alors qu’elle a juste donné son foie, quoi.

Dara, la donneuse, est mise devant le fait accompli à la douane. Elle accepte malgré tout d’aider Thony à faire passer Luca à la douane, et c’est juste horrible comme situation. La donneuse passe évidemment sans problème la douane, mais ce n’est pas le cas de Thony. Elle devait passer avec un agent nommé Guillermo, peu regardant… sauf qu’il est remplacé au moment même où elle essaie de traverser la frontière.

Thony est forcée de faire demi-tour et d’abandonner son fils derrière elle. C’est assez violent comme scène en théorie, mais la situation fait que c’est rapidement évacué. Elle a tout de même de la chance dans son malheur : la nana de la frontière n’appelle pas son superviseur, ce qui fait qu’elle ne fait face à aucune conséquence judiciaire.

De manière assez logique, Thony fait alors ce qu’elle aurait dû faire depuis le départ : elle se tourne vers Garret pour obtenir de quoi passer la frontière légalement. Même si elle est clairement en train de jouer double jeu avec lui depuis le départ, Garret remue ciel et terre pour venir en aide à Thony, utilisant les ressources du FBI pour cela. L’abus !

Pendant ce temps, aux Etats-Unis, Chris se rend compte que sa mère est en train de se faire arnaquer par son avocat. Il charge les factures et se fait plein de fric sur son dos, ce qui énerve Chris. Fiona et lui tentent donc d’aller voir l’avocat, qui les ghoste, loin d’être idiot. Malheureusement pour lui, c’est sans compter sur la détermination de Fiona.

Elle débarque au milieu d’une de ses réunions pour taper un scandale qui lui donne raison et qui force l’avocat à la rembourser. Mouais. Elle n’est pourtant pas vraiment en position de négocier, puisqu’elle n’a aucun papier pour lui faire le procès dont elle le menace – et il le sait bien. Pourtant ça semble fonctionner, et ça permet à Fiona d’avoir Thony au téléphone. Elle lui explique ce qu’il s’est passé, mais elles sont interrompues par Marco qui veut avoir des nouvelles de Thony.

Il est difficile de l’apprécier quand il se comporte de manière aussi toxique avec sa femme ; pourtant, j’avais bien envie d’être de son côté jusque-là moi. Tant pis pour lui. Toujours est-il que les choses se déroulent bien pour Thony : elle parvient assez vite à entrer en contact avec Garret qui vient la chercher au Mexique. Malheureusement, faire passer une clandestine à la frontière, ce n’est pas facile, même pour le FBI. Sa cheffe ne parvient pas à obtenir des papiers pour Thony en moins de 24h, alors que Thony n’a aucune patience : elle veut retrouver son fils au plus vite – j’en profite pour rappeler qu’elle ne connaît pas du tout Dara et qu’elle a pris un risque monumental sur ce coup-là.

Garret lui propose donc de passer la frontière dans son coffre… et c’est la pire des idées du monde. Bien sûr, Garret se fait choper en étant hyper anxieux et pas du tout discret ou logique dans ses réponses au garde-frontière. Hop, Thony et Garret se retrouvent derrière les barreaux et moi, je me retrouve blasé par la situation. Après, je comprends l’idée des scénaristes : c’est une bonne idée pour que Thony et Garret puissent enfin parler de tout ce qu’il se passe.

Thony en profite aussi pour appeler Fiona – son seul coup de fil possible – et lui donner des nouvelles, tout en s’assurant que Fiona récupérera bien Luca. Je n’y crois toujours pas. Marco s’énerve de ne pas avoir de nouvelles de sa femme via sa sœur, parce qu’il sait que Fiona lui ment. Bien sûr, Chris prend aussitôt la défense de sa mère… Cette dispute de famille est un peu blasante franchement, je ne vois pas bien l’intérêt.

En cellule, Thony et Garret passent la nuit à se disputer – l’agent du FBI essayant de comprendre pourquoi Thony prend tant de risques pour Arman. Bon, clairement, il est juste jaloux d’Arman et est ridicule, alors Thony a bien raison de s’énerver, mais bon, on va faire comme si de rien n’était. Il est persuadé que tout s’arrangera au petit matin et il nourrit de faux espoirs en Thony.

En vérité, c’est la merde au petit matin : Thony est arrêtée par la cheffe de Garret pour l’aide qu’elle a pu apporter à Garret et tout le reste, tandis qu’un officier lui ajoute des chefs d’inculpation pour la tentative d’entrer aux USA illégalement. C’est bête tout ça. Garret ? Il risque juste d’être viré, rien de plus, c’est peu cher payé franchement, mais c’est bien fait, ça lui apprendra à se laisser manipuler débilement par Thony.

Dans tout ça, on termine donc l’épisode avec une Thony derrière les barreaux. Les scénaristes me donnent tort également : Dara est vraiment quelqu’un de bien qui ramène Luca sain et sauf chez lui. Ca, c’est beau. Ce qui est moins beau dans les cliffhangers de fin d’épisode, c’est la situation d’Arman. Il passe l’épisode en convalescence avec Nadia, mais aussi à essayer d’arranger son cas. Il se rend donc auprès d’Hayak pour lui faire penser qu’il croit qu’un autre gang a voulu mettre fin à ses jours.

Hayak le croit quand il comprend que le deal d’armes peut de nouveau avoir lieu sans qu’Arman ne le double cette fois – il voulait lui voler l’argent du marché. Toutefois, quand Arman et Nadia rentrent enfin dans leur villa en fin d’épisode, c’est pour mieux trouver la dépouille congelée de Carlos, le bras droit d’Arman tué dans l’épisode précédent. C’est triste pour Arman, parce qu’il n’aura même pas besoin de sa femme de ménage pour lui venir en aide sur ce coup. Il ne semble plus tellement s’inquiéter d’elle pour l’instant ; et il ne peut même pas le faire sans que Nadia le quitte de toute manière.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.