Semaine 35 : du 28 août au 4 septembre

Dernière semaine de vraies vacances pour moi et entrée dans le mois de septembre, ces sept jours ont été riches en bronzage et pauvres en séries, une fois de plus. Il faut dire que je ne suis pas aidé par le manque d’inédits et le lancement de… Secret Story. Et oui, j’avoue, je regarde, je suis et, pire !, j’me marre devant les aventures de la maison des secrets, au détriment des séries. J’ai malgré tout vu l’intégrale d’Utopia, mais je ne suis pas prêt d’écrire mon article dessus, parce que c’est la rentrée. Si vous avez l’occasion (c’est-à-dire, si vous avez Netflix), je vous la conseille malgré une fin ouverte (annulation) vraiment frustrante.

11

Les inédits de la semaine

Comme je le précisais en introduction, c’est toujours la disette du côté des inédits, mais c’est une disette de qualité contrairement à la semaine dernière. En effet, Roadies propose un épisode final sympa et You’re the Worst marque son grand retour pour une saison 3 qui promet déjà de rester au niveau. Ne mettons pas la charrue avant les bœufs, j’ai encore deux mois pour changer d’avis.

En attendant, cette semaine, j’ai vu :

Fear the Walking Dead (2×09), 16/20
Braindead (1×10), 15/20
Roadies (1×10), 16/20
Suits (6×08), 14/20
You’re the Worst (3×08), 17/20

118401La performance de la semaine

Sur le modèle de certains blogs américains (et de TVline), j’ai décidé de me mettre en quête du meilleur acteur de la semaine.

Un peu comme la semaine dernière, il n’y a pas eu de performance vraiment remarquable au cours des sept derniers jours. Cependant, Aya Cash a repris avec toujours autant de brio son rôle de Gretchen dans You’re the Worst et a réussi à me provoquer un bon fou rire, c’est donc elle qui sera à l’honneur cette semaine.

Si l’actrice a commencé dans des petits rôles à droite, à gauche, je l’ai découverte dans The Newsroom, où elle était une guest très rafraichissante. Je n’ai jamais vu Traffic Light en revanche, une autre série où elle semble avoir un rôle plus important. Peu importe, sa présence dans Newsroom est largement suffisante pour me marquer et c’est avec plaisir que j’ai vu qu’elle était castée dans You’re the Worst en tant qu’actrice principale.

Et c’est exactement pour ça que j’ai commencé la série qui m’a rapidement convaincu. Certes, elle va parfois un peu trop loin dans le cul sans vrai intérêt scénaristique, mais autrement, elle est à mourir de rire et ce couple très XXIe est tordant. Du moins, en saison 1. Aya Cash réussit en saison 2 l’exploit de transformer cette comédie en quelque chose de bien plus puissant. Le scénario fait de You’re the Worst un message contre la dépression et ce parti pris risqué n’aurait pas pu fonctionner sans le talent de cette actrice.

Jouer une dépressive n’a rien de simple, mais elle a tout simplement détruit mon cœur en quelques scènes l’an dernier et rien que pour ça mérite d’entrer dans le top de mes actrices préférées. Cette saison 3 reprend toutefois un peu plus tard et la voilà guérie, a priori, de cet épisode dépressif qui n’était pas le premier de sa vie.

Oui, mais est-ce que cela veut dire qu’Aya Cash est moins brillante parce qu’elle n’a pas à jouer un personnage dévasté ? Non. Au contraire, même. Elle brille par son humour retrouvé, par la débrouillardise du personnage qu’elle parvient parfaitement à transmettre à l’écran et dans cette scène où elle récite sans problème un monologue en espagnol. Oui, vraiment, le retour de cette série n’aurait pas été aussi bon sans la puissance comique d’Aya Cash, qui parvient malgré tout dans son jeu à intégrer toutes les nuances et faiblesses de son personnage dans son humour.

Rien que pour ce jeu d’acteur incroyable, la série vaut le coup, même si vous n’accrochez pas au scénario… mais comme, en plus, j’accroche au scénario, comptez sur moi pour continuer à commenter You’re the Worst.

04Les autres actus du blog

Cette semaine marquait donc le retour de You’re the Worst (vous allez finir par le savoir) et la fin de première saison de Roadies, dont on ne sait toujours pas s’il y aura une saison 2 (au moins, il y a une conclusion).

Cependant, je l’ai dit, il n’y avait pas grand-chose à voir cette semaine, alors j’en ai profité pour faire le point sur le challenge séries, surtout qu’on entame le mois de septembre. Vous pouvez donc retrouver un bilan du mois d’Août, très très chargé de ce côté-là.

Je vous donne rendez-vous chaque mardi vers 18h pour découvrir aussi mon avis sur une nouvelle saison de That ‘70s show, rendez-vous qui a donc commencé cette semaine avec mon bilan de la saison 4.

Voilà, voilà, ça vous fait un peu de lecture et ça complète le blog qui finit par se remplir petit à petit ! Et ça va continuer tout au long de cette semaine 😉

À dimanche prochain !

Retrouvez par ici les articles des semaines précédentes

4 commentaires sur « Semaine 35 : du 28 août au 4 septembre »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.