Ce que c’est que le Peak TV

Salut les sériephiles,

Il est tard pour un article du jour ? Désolé, c’est que j’ai eu un peu de travail encore aujourd’hui. Tout va bien pour autant et c’est avec plaisir que je reviens avec un article qui va à nouveau venir compléter le lexique du sériephile. Oui, je grille toutes mes cartouches d’articles pour celui-ci en ce moment, mais je n’avais pas spécialement envie de réfléchir à un autre sujet ou de revenir sur les récentes annonces Netflix déjà lues partout (pour l’instant… je trouverais bien un angle d’attaque à un moment). Bref, dans le lexique aujourd’hui, on va parler de ce qui explique que je sois si en retard dans mes rattrapages de saison dernièrement : le concept de Peak TV !

Blog de La-Folie-des-seriesTv - Page 3 - La Folie des Séries ...

Alors c’est quoi le Peak TV… la Peak TV ? Concrètement, c’est ce qui désigne la période actuelle de production de séries télévisuelles. Par « période actuelle », j’entends les cinq dernières années, où l’industrie télévisuelle hollywoodienne est montée à près de 500 productions annuelle, un nombre qui augmente encore et toujours.

Series: This Week's TV MVPs - Week 1 ~ Just About WriteLe concept est simple : il y a tellement de séries que l’on va finir par atteindre un sommet, un pic, dont on ne pourra pas revenir. C’est une sorte de plafond de verre qui fait que ça risque de s’effondrer : à multiplier les produits et les acteurs sur le marché, on se dirige vers un phénomène compliqué où le gros succès est difficile à obtenir, parce que les spectateurs se répartissent trop sur différentes œuvres. On peut remercier Netflix pour ça, parce qu’ils ont ouvert le chemin avec leurs productions originales et que tous les services de streaming ont embrayé ensuite : Amazon, Disney +, Hulu, Apple TV… Même Quibi, sérieux !

Voir aussi : Quibi ou l’histoire d’un échec ?

Get Your First Look At "Unreal" Season 2

C’est quoi ce nom ? Franchement, rien de bien compliqué encore cette semaine. « Peak » veut dire « pic » et « tv » veut dire… ben… TV. C’est donc un « pic télévisuel », tout simplement, c’est-à-dire que la télévision est au sommet de son art en ce moment. Par conséquent, il faut comprendre, vu la traduction, que c’est plutôt une appellation à utiliser au masculin en français. Pourtant, tout le monde ne semble pas d’accord et, à l’origine, on trouvé surtout des articles la référençant au féminin, parce que pour des français, « TV » ça sonne féminin et « peak » comme un adjectif. Encore une histoire de la covid, le covid. Les américains diraient potato, tomato (une sombre histoire de prononciation et d’accentuation différente du « a »).

Quelle origine ? On commence à parler de « peak TV » en 2015, lorsque John Landgraf, président de la chaîne FX (celle derrière la saison 1 de You’re the worst par exemple) l’emploie pour analyser son obsession de la quantité astronomique de séries produites chaque année. À l’époque, on approchait simplement des 400… Pas de quoi s’affoler, on pouvait donc faire encore beaucoup plus ! Le problème, c’est que déjà à 400 séries, personne ne peut tout regarder et ça commence à poser des soucis, notamment lors des grandes cérémonies de récompenses où des séries sont oubliées, puisque tout le monde ne peut être récompensés.

jimmy shive overly | Tumblr

Bon, après, ça, c’est jamais qu’une excuse plutôt mauvaise si vous voulez mon avis. Tous les fans de Buffy savent qu’elle n’a pas eu les Emmy Awards qu’elle méritait (concrètement, aucun acteur n’en a eu, mais ils ont eu ceux de musique et maquillage… pas exactement de quoi les distinguer parmi les gagnants, et puis, ça vieillit mal du côté du maquillage).

7 things you never knew about Buffy The Vampire Slayer | bloggy balboa
Aujourd’hui, tout le monde sait que Sarah Michelle Gellar mérite au moins une récompense des Emmy pour cet épisode, sérieux.

Et aujourd’hui ? Cela fait cinq ans que l’on évoque un pic télévisuel qui n’arrive pas et chaque année voit la production de séries augmenter… à moins que ! En 2020, nous avons donc un trimestre de production à jeter à l’eau à cause du coronavirus, ce qui fait que le nombre diminuera peut-être. En plus, une crise économique est à craindre pour la suite, alors 2021 va peut-être mettre un frein à tout ça… surtout que bon nombre de séries se terminaient en 2020.

 

À titre personnel, je le sens passer ce pic télévisuel. Je sais que c’est aussi lié à mon âge et à mes activités diverses, mais j’ai tout de même l’impression de n’avoir plus du tout le temps de regarder tout ce que je voudrais et je sais pertinemment que je passe fréquemment à côté de pépites que j’adorerais (coucou Dark). C’est d’autant plus paradoxal que j’en continue d’autres pour aller jusqu’au bout alors que je les trouve médiocres (coucou 13 reasons why), mais ça, j’imagine que l’on fait tous nos propres choix. Je préfère m’investir jusqu’au bout dans les histoires commencées, en général.

24h après : la fin de 13 Reasons Why (#4) | Just One More Episode
It didn’t.

Avec toutes les séries que je termine en ce moment il faudra de toute manière que je me renouvelle un jour ou l’autre… alors je profiterais des stocks fournis par ce pic télévisuel. Quant à savoir si le plafond est atteint, j’imagine que l’avenir nous le dira, mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, ça n’a pas réussi à John Langdraf !

Top 10 de la décennie (partie 1)

Salut les sériephiles,

Le réveillon continue d’approcher petit à petit… et comme nos estomacs se préparent à l’overdose, je me suis dit qu’il fallait aussi nourrir nos cerveaux ! Du coup, je profite de cette journée pour faire enfin mon top 10 des séries de la décennie pour le Bingo Séries. Eh, il y a aussi qu’il est temps que j’avance dans le Bingo, franchement.

Donc voilà, je vous rappelle les règles : il me faut choisir seulement dix séries en fonction de la diffusion de leur saison 1, sachant que je dois choisir une série par année de la décennie. Et franchement, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît avec ce twist de la date ; mais c’était l’idée pour que ce soit plus sympa et original à faire ! Beaucoup ont déjà répondu à cette question sur Twitter ou sur le blog, n’hésitez pas à aller farfouiller le hashtag, les amis…

Quant à moi, vous verrez que j’ai beaucoup hésité pour certaines années, d’où la présence à la fin de chaque paragraphe d’un « mise de côté » 😉 !

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead season 1"

2010 – The Walking Dead

Bon, c’est un peu inévitable. Niveau série de la décennie, on peut difficilement faire plus marquant que celle-ci. Elle a débarqué en 2010 et est actuellement dans sa saison 10. Les zombies ont fait couler beaucoup d’encre en dix ans, la qualité n’a pas toujours été au rendez-vous (loin, très loin de là), mais c’est vraiment une série qui s’est imposée dans mes habitudes. Je n’ai pas commencé dès 2010, mais aujourd’hui, j’ai du mal à m’imaginer mes lundis soirs autrement qu’avec la découverte de l’épisode de la semaine avant d’être spoilé méchamment. Mise de côté : Haven (géniale, mais trop peu connue).

Résultat de recherche d'images pour "person of interest season 1"

2011 – Person of Interest

Là encore, c’est une série que j’ai regardé plus tard et pas dès le début de sa diffusion. C’est bizarre du coup de dire qu’elle a marqué ma décennie car je l’ai vue quasiment d’une traite et en quelques mois seulement… seulement voilà, cette série est excellente et je trouve qu’en scénario, elle a bien marqué son temps. La Machine, les simulations, les deux flingues à la fois… Tant de choses qu’on a pu retrouver dans d’autres séries. Les problématiques sont excellentes, les intrigues passionnantes, et voilà, c’est marquant, je trouve. Mise de côté : Once Upon a Time (le choix fut rude, mais j’ai moins accroché à celle-ci, tout simplement).

Résultat de recherche d'images pour "continuum tv show"

2012 – Continuum

On est vraiment sur un choix tout personnel là, mais cette série avec Rachel Nichols est quand même la série qui m’a poussé à me remettre à Twitter pour de bon. Au-delà de son excellent plan transmédia, cette série proposait un excellent casting et des intrigues de voyages dans le temps fabuleuse. J’ai adoré la série, j’en garde des souvenirs de fou et je regrette qu’elle ne soit pas plus connue, alors je profite de cette occasion pour la mettre en avant ! Mises de côté : Scandal (pour sa démarche et sa sonnerie de téléphone), The Newsroom (géniale, mais trop peu connue) ; Arrow (pour l’univers étendu qu’elle lancera).

Résultat de recherche d'images pour "agents of shield pilot"

2013 – Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D

Franchement, vous me voyez choisir autre chose que cette série que j’adore ? Parce que moi, non. Ce choix par défaut s’explique pour un tas de raisons, du casting que j’adore au twist phénoménal de la fin de saison 1, pour l’équipe de production que j’adorais avant même le lancement de la série (merci Dollhouse) autant que pour les liens avec le Marvel Cinematic Universe, pour la qualité globale saison après saison autant que pour les acteurs super fun à chaque Comic Con. Mise de côté : Orange is the New Black (parce que bon, Netflix quand même).

Résultat de recherche d'images pour "the 100 pilot"

2014 – The 100

Cette fois, l’année est méga chargée en séries marquantes. On sent qu’en 2013/2014, on a passé un cap et on entre en plein dans le Peak TV où il y a beaucoup trop de séries. Il n’empêche que moi mon choix est vite fait du côté des séries que je préfère : c’est cette série CW qui sort complètement du lot. Elle commence super mal avec deux épisodes de teen show tout ce qu’il y a de plus banal et puis, d’un coup, bim, elle part dans son délire à la fin de son épisode 3 et elle le fait bien. On passe un cap dans la violence des séries ados, certes, mais ça m’a rendu féru de géopolitique et ça m’a prouvé que mon problème avec Game of thrones n’était pas là-dedans, mais bien dans d’autres problèmes de la série. M’enfin, ce n’est pas le sujet. Mises de côté : The Leftovers (magistrale, mais trop « de niche » ?), You’re the worst (qui réinvente la comédie l’air de rien… avant de se planter elle aussi), How to get away with murder (parce que franchement, elle a tenu sur la durée et était chouette).

Résultat de recherche d'images pour "younger pilot"

2015 – Younger

Cette année où le choix est impossible, franchement. Je me suis décidé pour Younger parce que pour moi, c’est vraiment une comédie qui a été capable de créer la surprise en trouvant son public de manière internationale alors que rien ne l’y prédestinait, contrairement aux autres séries que j’aurais pu évoquer. Et aussi, ça fait six saisons qu’elle est juste géniale, alors ça méritait d’être évoqué et mis en avant, je trouve. Mises de côté : Sense8 (à regrets, parce que vraiment, wow, la claque cette série ; je sais qu’elle a marqué la décennie), The Magicians (ça me déchire le cœur aussi de ne pas la mettre en série de l’année, surtout qu’elle a commencé en décembre, ça ne devrait même pas compter), 12 Monkeys (mais la qualité au début n’est pas ouf), Man Seeking Woman (superbe comédie là aussi).

Voilà pour cette première partie, parce que oui, j’ai décidé de couper en deux cet article qui aurait été autrement beaucoup trop long !

Top 60 – 55 à 53

Salut les sériephiles !

Qu’est-ce qu’il fait super froid aujourd’hui ! C’est improbable, ça y est, c’est le début du mois de décembre et paf, on se les caille ! Bref, c’est parti pour le calendrier de l’avent quand même :

Résultat de recherche d'images pour "you're the worst"

55. You’re the Worst (S05) – Terminée

La quatrième saison était la saison de trop et malheureusement, cette dernière salve d’épisodes était exactement dans la même lignée. C’est bien dommage, mais heureusement, même si je ne sais pas trop comment ils ont fait, les scénaristes ont réussi à retomber sur leurs pieds pour proposer une très chouette conclusion qui fonctionnait bien. Tellement bien, d’ailleurs, que j’étais même triste de les quitter, imaginez un peu ! Note moyenne : 14,38/20

Résultat de recherche d'images pour "supergirl season 4"

54. Supergirl (S04) – Renouvelée

Oh lala, mais quelle plaie, quelle torture. Je n’ai pas vraiment entamé la saison 5 tellement cette saison 4 était cauchemardesque. Toutes les plus mauvaises décisions semblent avoir été prises. La série n’a plus tellement de cohérence, les flashbacks contredisaient tout ce qu’on savait de la série et ça ne tient pas debout quand on essaie de retracer le fil de cette saison. C’est bien dommage ! Heureusement qu’il reste certains personnages et certains gros événements pour remonter le niveau de la saison qui s’en tire drôlement bien du côté de sa note moyenne. Je m’attendais à bien pire tellement je n’ai regardé cette saison que d’un œil ! Note moyenne : 14,81/20

Résultat de recherche d'images pour "dear white people season 3"

53. Dear White People (S03) – Renouvelée

Grosse déception avec cette saison qui est là aussi la saison de trop… Non, vraiment : les personnages sont un peu perdus dans leur vie et se cherchent un but, ce qui est une idée plutôt bienvenue pour une série se déroulant dans une fac. Seulement, les scénaristes semblent complètement perdus dans leur narration tout au long de la saison. La saison a poussé le méta trop loin, je crois, et même si elle trouve un moyen, à la fin, d’expliquer le comment du pourquoi, ça n’empêche pas que ça a été beaucoup trop long à supporter. Dommage. Bon, la critique est dure et la note est haute : c’est juste que bon, la déception est énorme et la chute dans le classement bien rude ! Note moyenne : 15,1/20

À demain pour la suite !

5 épisodes spéciaux qui seraient sympas à voir

Salut les sériephiles,

Le temps passe vite et nous revoilà déjà vendredi ; c’est donc l’heure d’un nouveau TFSA. J’aime bien commencer mes articles en critiquant les idées de thèmes totalement perchées de Tequi, et j’aurais de quoi faire cette semaine où j’ai galéré à trouver des idées, mais j’ai un grand problème avec ce plan : le thème d’aujourd’hui, je l’ai proposé moi-même ! Tel est pris qui croyait prendre, me voilà forcé de réfléchir à mes propres pièges. Pourtant, je sais qu’en le proposant, j’avais plein d’idées en tête, mais c’était il y a plusieurs mois… Alors, quels sont les épisodes spéciaux que j’aimerais voir un jour ?

Résultat de recherche d'images pour "preacher plan séquence"

  1. Un épisode en plan-séquence pour la fin de Preacher

Depuis quatre saisons, la série en a proposé un bon paquet des plan-séquences, pas plus tard que lundi dernier avec une longue baston hyper jouissive dans sa réalisation de dingue. Ils savent donc faire un plan-séquence réussi, ils maîtrisent les travelings, ils sont dans un délire permanent qui le permettrait… Je veux un épisode sans la moindre coupure – ou allez, juste pour les pubs à la rigueur. Franchement, The Haunting of Hill House a réussi à le faire, You’re the worst aussi… et je compte sur Preacher pour avoir une bonne idée de BANG final, parce qu’elle fait partie des rares séries qui arrivent encore à parfois me scotcher devant mon écran. Pourquoi pas un tel épisode pour conclure, hein ?

Image associée

  1. Un épisode où Alex est Supergirl

Quoi ? Il n’y a pas que moi qui en ai marre de mère la morale, non ? Ce serait assez original un épisode où les pouvoirs passeraient à quelqu’un d’autre. C’est toujours marrant les séries qui doivent composer avec l’absence de leur personnage principal, donc si en plus Kara pouvait disparaître le temps que ça arrive… On a déjà eu l’occasion d’avoir Kara dans le coma, c’est sûr, mais la voir disparaître de tout un épisode – ou plus – et avoir le reste du casting forcé de se débrouiller sans elle pour la retrouver, ça pourrait être vraiment sympa, surtout si au passage Alex se récupère les pouvoirs de la kryptonienne. Je reconnais que ce n’est pas ma meilleure idée de l’article, et que c’est un chouilla abusif de ma part de vouloir gâter ma chouchoute comme ça, mais c’est une idée quand même !

Résultat de recherche d'images pour "charmed halliwell trio"

  1. Un épisode dans la peau des Halliwell pour Charmed

C’est chouette de faire un reboot, c’est chouette de proposer des réécritures des meilleurs épisodes… mais franchement, un épisode où les sœurs Vera se retrouveraient avec certains looks culte des sœurs Halliwell – ou des transformations qu’elles ont eu à subir – ce serait un vent de nostalgie efficace. Ce serait encore plus drôle si elles récupéraient exactement leurs pouvoirs aussi. Ou alors juste leurs coupes de cheveux.

Résultat de recherche d'images pour "charmed comparisons"
Les ressemblances sont déjà nombreuses de toute manière !

Franchement, il y a de quoi faire tout un épisode dans la peau des Halliwell qui serait super drôle, en forme de clin d’œil à la série originale. Un de plus, oui. Bon, d’accord, je reconnais que j’écris ça surtout parce que je suis pressé de voir ce que donnera la seconde saison !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "chloe bennet christmas"

  1. Un épisode de Noël pour Agents of S.H.I.E.L.D

De toutes les séries que je regarde, celle-ci est l’une de celle qui insiste le plus sur les valeurs familiales franchement. Du coup, j’aurais adoré les voir galérer à mettre au point un repas de Noël dans la base nos agents, sous la forme d’un petit épisode comique avec une enquête qui mènerait en fait à ce dîner de réveillon où ils se feraient des cadeaux personnalisés les uns les autres. Mack un peu bougon qui se bourre avec Daisy, Fitz en père Noël face à une Jemma hilare, les possibilités sont nombreuses pour tous les personnages. Imaginez aussi May dans l’ambiance de Noël ! Ou Coulson qui pousse la chansonnette ! J’aurais adoré un épisode de Noël de cette série avec ces personnages… Malheureusement, c’est mort ; la série revient pour une dernière saison raccourcie à l’été prochain. Je doute qu’ils osent faire ça.

Résultat de recherche d'images pour "younger song tvland"

  1. Un épisode musical de Younger

Je suis à peu près sûr que j’ai proposé ce thème en ayant cet épisode-là en tête – et j’ai vu que Tequi avait aussi proposé cette idée dans son article, c’est dire à quel point c’est une bonne idée : elle nous met d’accord ! Avec Hillary Duff et de jolies voix au casting, je ne comprends pas comment TVLand n’a jamais cédé à la lubie des épisodes musicaux. En plus, la série est assez délirante pour se le permettre… D’ailleurs, elle l’a un peu fait cette saison avec une chanson de Dolly Parton, c’est bien la preuve que l’idée n’est pas si mauvaise. J’espère vraiment que ça arrivera un jour, du coup, parce que j’aimerais tellement les voir tous se mettre à chanter et danser. Limite, 20 minutes d’épisode comme ça, ce serait trop court en plus.

Résultat de recherche d'images pour "euphoria kat fanfic"

En fait, je me rends compte en finissant la rédaction de cet article qu’il y a pas mal de possibilités pour des épisodes spéciaux et qu’une fois qu’on me lance dans le délire créatif, je suis très inspiré et que je pourrai continuer sur ma lancée avec plein d’autres séries – un épisode d’Euphoria sur leurs parents dans les années 80, ça marcherait aussi.

Résultat de recherche d'images pour "the orville week-end"
En plus, avec le simulateur, ils ont l’excuse parfaite pour des épisodes spéciaux eux…

Une autre bonne idée serait aussi un épisode d’Halloween pour The Orville avec les traditions perchées de tous les occupants de ce vaisseau ! Bref, je m’arrête là, sinon j’en ai pour la semaine… Bon week-end à tous, plutôt.