Sept clichés TV sur le couvre-feu

Salut les sériephiles,

Pour être tout à fait transparent avec vous, je veux aujourd’hui vous proposer un article « Sept clichés sur », mais une suite de coïncidences fait que je me retrouve à rédiger un brouillon à la va-vite dans le RER et que je ne suis même pas sûr de pouvoir vous publier quelque chose avant minuit.

Ce soir, il y a en effet un podcast 42 minutes qui débutera à 21h, mais sachez qu’en vrai, ça exige un peu de préparation… Et cet article aussi. Bref, voyons vite fait ce que l’on sait des couvre-feu dans les séries !

https://media.melty.fr/article-3962288-raw/media.gif

  1. Ce n’est pas très utile, comme dans Fear the walking dead

On sait directement que le couvre-feu annoncé n’aura aucun effet puisque la série est un spin off d’une série qui se déroule bien après dans un monde envahi par les zombies, tout de même… Je ne vais pas m’aventurer à juger ici si ce cliché est vrai ou faux, mais disons que je ne suis pas parfaitement convaincu par la démarche choisie, par les horaires et par la cohérence de l’ensemble. Après, les écoles sont fermées, il y aura des contaminations en moins, j’imagine… Donc c’est tout à fait possible que ce soit très utile !

colonyusa | Tumblr

  1. La population ne le vit pas super bien, comme dans Colony

C’est la première série à laquelle j’ai pu penser en imaginant cet article. Les scènes de couvre-feu y sont, je trouve, assez marquantes en saison 1. Certes, ce n’est pas ma saison préférée mais on a là la création d’un cliché parfaitement VRAI avec des personnages qui cherchent à le contourner et surtout à continuer de mener une vie normale malgré le couvre-feu… Ce qui ne les empêche pas, évidemment, d’être prudents tout de même. Puis, bon, eux, ils sont en guerre. Nous pas vraiment, n’en déplaise au mois de mars.

Un conseil : regardez « The Haunting of Hill House » – Idées de film

  1. Il interrompt de bons moments, comme dans The Haunting of Hill House… Et toutes les séries adolescentes.

Couvre-feu, c’est tout de même une expression qu’on utilisait principalement pour désigner les horaires auxquels les ados devaient rentrer chez eux avant. En attendant qu’on en revienne là, notons à quel point tous les ados détestent cette expression, et à raison. C’est toujours la certitude que de bons moments vont être interrompus pour une période bien plus reloue, en fait… Et franchement, difficile de les contredire maintenant que ça nous est imposé à nous adultes. Le couvre-feu à 21h, ça nous pète toutes les soirées et les meilleurs moments en-dehors de chez soi. C’est donc bien un cliché VRAI !

Les références de The 100 (The Hundred) - Daily Moogle

  1. Il est sacrément utile tout de même, comme dans The 100

Il faut atteindre la saison 6 pour savoir de quel couvre-feu il s’agit, mais clairement, dans cette série, lorsque l’alarme vous dit de rentrer chez vous, vous avez plutôt intérêt à le faire il me semble. Il permet de garder son calme et de ne pas sombrer dans la folie, et clairement, ce n’est pas négligeable en ce moment… Espérons que le notre pourra donc avoir les mêmes effets !

Takeshi Kovacs Is Back with a Hot New Face, and Here's Your First Look at Altered Carbon Season 2 – Oohlo

  1. Il est une mesure de dernier recours un peu imposée pour le dirigeant, colle dans Altered Carbon

Parfois, le couvre-feu est la dernière mesure qu’un dirigeant peut appliquer pour protéger… Quoi au juste ? Dans la saison 2 de cette série, c’est surtout pour la réputation de la famille qui dirige, et un peu aussi pour la sécurité des citoyens. Voyons donc ça comme ça pour la France : ça protège les citoyens en théorie. En revanche dire que c’est un dernier recours est évidemment FAUX. On sait parfaitement que le dernier recours, c’est le reconfinement. Wait and see.

70+ Best The leftovers images in 2020 | leftover, the leftovers hbo, hbo

  1. Il est beaucoup débattu, comme dans The Leftovers

En saison 1, les personnages envisagent de mettre en place un couvre-feu, mais sans passer à l’acte. Concrètement, les débats que la série offre ne sont pas si loin de ceux que nous avons pu vivre nous-mêmes ces dernières semaines : est-ce vraiment utile ? Est-ce liberticide ? La série n’apporte pas de réponse toute faite, puisqu’elle vise surtout la réflexion. De toute manière, il faut voir cette série, surtout en 2020. Bref. Ce cliché n’en est pas moins VRAI, des débats, il n’y a plus que ça honnêtement.

Série] Supergirl. - Page 23 - Forum du Site Univers-L.com

  1. C’est tellement anecdotique qu’on l’oublie vite, comme dans Supergirl.

Franchement, vous vous en souveniez vous du président annonçant un couvre-feu en saison 4 ? Parce que moi, pas du tout. Je vais donc terminer cette liste sur une note d’espoir et vous dire que ce cliché sera peut-être VRAI. La majorité des séries (y compris dans cet article) proposent un couvre-feu parfaitement anecdotique, qui est rapidement oublié par les personnages et par les spectateurs. C’est trop contraignant pour être respecté sur du long terme après tout. Hum. L’hiver passera, le covid aussi. La vie va continuer. Puis franchement, ce couvre-feu ne change pas grand-chose à mon mode de vie du moment*… Anecdotique, je vous dis.

* en revanche, au secours les transports en heure de pointe jusqu’à 20h30 du coup.

The Leftovers, ou la série qui nous préparait psychologiquement au Covid19 (sans le savoir)

Salut les sériephiles confinés,

Ce n’était pas vraiment calculé de ma part, mais c’est le troisième mardi que je me retrouve à parler du confinement, alors je crois qu’on tient un nouveau rendez-vous hebdomadaire. Cependant, aujourd’hui, j’ai surtout envie de vous parler d’une série qui me paraît étrangement d’actualité face au Covid19, même si je n’ai encore vu personne en parler comme série à voir pendant le confinement – je dois vous avouer que je n’ai pas cherché non plus, pour ne pas être influencé.

The Leftovers : pourquoi vous devez absolument regarder la série ...
Quand j’ai vu ma barbe en ce jour 15 de confinement

Oui, avec le titre de l’article vous l’aurez deviné, je considère que The Leftovers est vraiment une série parfaite à voir en ce moment, car elle n’a jamais été autant d’actualité qu’en ce moment. Dans cette série, 2% de la population mondiale disparaît du jour au lendemain, sans que personne ne sache où les disparus se sont rendus. Les disparitions ne semblent pas être connectées entre elles, toutes les tranches d’âge sont concernées et aucune vraie réponse n’est jamais apportée sur cette disparition. Au contraire, le but de la série – et le roman dont elle est tirée – est d’étudier l’après, avec la survie des humains trois ans plus tard.

Voir aussi : Avis express sur chaque épisode de la série

Vous allez peut-être me demander le rapport avec notre épidémie du moment… mais si on regarde les chiffres, on nous annonçait un taux de mortalité proche des 2% en Chine, on parlait de 6% en Italie, et j’ai fini par abandonner les informations car c’était trop anxiogène. Ces chiffres ne sont même pas tout à fait exacts car on ne comptabilise plus tous les malades ; et puis parce qu’il faut voir les tranches d’âge concernées, etc. En tout cas, une chose est sûre, on sait tous qu’il y aura désormais un avant et un après covid19, comme il y a dans cette série un avant et un après les disparitions. D’une certaine manière, on peut dire la même chose aussi du 17 mars 2020 en France, et du confinement partout dans le monde.

El Blog de las Series Americanas: 16 personajes que han hecho un ...
« Et toi, t’as fait quoi de ton confinement ? », future question à la mode.

J’ai souvent lu que cette série traitait du deuil, mais à la lumière du covid19 et de ce qu’il remue l’air de rien en nous, il me paraît évident que c’est plus profond que ça. D’autres l’ont dit bien mieux que moi, elle traite aussi d’une perte de repère collective, d’un sentiment de sécurité qui disparaît suite à la disparition de 2% de la population. Là, vous voyez où je veux en venir : on a tous perdu ce même sentiment de sécurité avec l’arrivée de la maladie et le confinement qui affecte notre quotidien.

De là à dire qu’on est tous en deuil de notre petite vie tranquille, il n’y a qu’un pas que certains chercheurs ont franchi en montrant qu’on traversait les étapes du deuil aussi face à la nouvelle du virus et du confinement – le déni, la colère, le marchandage, la dépression, l’acceptation. Ces étapes-là, vous les verrez dans la série, tout comme vous verrez des gens frustrés de voir les nouvelles les empêcher d’aller au bout de leurs projets de vie ou de leur deuil d’une personne morte juste avant les disparitions. Un peu comme ce Covid19.

patty levin | Tumblr
Un message pour le Covid19

Bref, c’est une série que je conseille en ce moment… ou que je déconseille fortement, c’est selon vos envies. Certains n’ont certainement pas envie de déprimer avec une série traitant des thèmes de notre nouveau quotidien ; d’autres, comme moi, ont au contraire très envie de remettre un peu de sens dans notre quotidien. Et il n’y a pas mieux qu’une série comme celle-là pour purger ses frustrations et ses peurs du moment. Après, je reconnais que je ne suis pas certain d’avoir envie de me dire que trois ans après le confinement, on aura « des gens qui jouent avec leur micro-ondes », pour citer le résumé de la série par Morgane dans un épisode de 42 minutes. N’ayez pas peur, c’est une bonne série, avec un casting excellent. Morgane est de mauvaise foi, c’est tout.

Pourquoi « The Leftovers » Est Une Série Terriblement D'actualité