2020 sur Just One More Episode

Salut les sériephiles !

À mon tour de fêter aujourd’hui les cinq ans d’activité du blog ! Comment ça, cinq ans ? Dans ma tête, j’allais sur ma quatrième année, mais non, non, depuis le 3 janvier 2016, il y a bien eu cinq ans. Si ce blog était une série, il commencerait à se faire sacrément vieux, mais bon, ça va, je n’ai pas encore l’impression qu’il perde de son intérêt – ou en tout cas, du mien. Merci à l’ensemble d’entre vous qui lisez ceci, et merci aussi à ceux qui ne liront pas cet article mais sont passés sur le blog à un moment durant ces cinq années. Un merci tout particulier aux plus fidèles, évidemment, et à tous ceux qui ont déjà laissé un commentaire. Après, je ne me leurre pas, je sais que certains sont des lecteurs silencieux, qui ne postent rien, mais qui passent par-là quand même.

Comme chaque année, je respecte donc aujourd’hui la tradition de l’anniversaire du blog, qui consiste à revenir sur l’année qui vient de s’écouler… On a vécu un drôle de 2020, mais j’ai plein de choses à en dire !

500 copie

Janvier

L’image qui accompagnait les articles du mois était tirée de You. Je la trouvais sympathique pour ces couleurs un peu froides, mais j’ai regretté de l’avoir utilisée une fois confiné, parce qu’elle aurait été pas mal non plus. À croire que j’avais imaginé ce worst case scenario dès janvier !

L’année a commencé doucement avec une panne de série (seulement 26 épisodes durant le mois) suite au visionnage intensif de The Leftovers fin 2019. Cela s’est traduit par une baisse dans les stats, mais pas dans ma productivité, avec toujours les articles 500 mots. Côté séries, en revanche, il y a eu de nombreux remous avec l’annonce d’un départ d’un acteur de Grey’s Anatomy et la fin d’Arrow. Rien que ça ! Et sinon, ben, c’est le mois où on a commencé à enregistrer des podcasts, même si je n’avais pas encore conscience que Geeleek voulait vraiment qu’on fasse un épisode toutes les deux semaines. On ne s’est plus arrêtés depuis de blablater pendant 42 minutes chaque quinzaine de l’année !

wp-1580558266737..jpg

Février

Comme en janvier, j’ai tendance à privilégier sur le mois de février des couleurs un peu froides. Cette année, j’ai pioché dans The Magicians, forcément, parce que la série est revenue sur la toute fin janvier. Une nuit perpétuelle avec deux lunes, c’était très joli, ça invite un peu au voyage, je trouve.

Je reprends des forces dans les visionnages après la fin de The Good Place avec la saison 5 de The Magicians, mais aussi des reprises de séries abandonnées il y a un moment. Avec tout juste 64 articles publiés, février est en revanche le mois de l’année où j’ai le moins posté sur le blog, ce qui s’est vu dans les stats où l’algorithme Google m’a clairement oublié. Le mois de février est par contre super loin dans ma tête, parce que bon, le mois de mars a tout bouleversé pour tout le monde. Je n’en oublie pas pour autant que j’ai passé une bonne St Valentin et le cap des 27 ans, c’est tout de même pas rien comme souvenirs pour février 2020 !

500 copie

Mars

Pas d’image qui sent bon le printemps ? C’est que ce mois de mars ne s’annonçait pas très positif dès le départ avec la perspective d’un changement de poste au boulot. J’ai donc voulu continuer de voyager avec cette très belle image d’Altered Carbon. Là encore, pas de regret : s’échapper, c’était nécessaire en mars dernier !

Comment se douter en début de mois que le monde allait basculer dans une nouvelle page de l’Histoire ? Une pandémie à l’ère de la mondialisation, on l’avait vue dans les films et les séries, mais on ne s’attendait pas à la vivre pour autant ! Dingue de me dire que ce mois a marqué l’annulation de The Magicians quand tout ce à quoi je l’associe aujourd’hui, c’est le confinement. Avec ce dernier, les stats ont commencé à remonter, bien aidés aussi par des séries géniales comme les saisons 1 de Council of Dads ou Zoey’s Extraordinary Playlist et les saisons 3 de Westworld ou Les Bracelets rouges. Très différentes ces séries, mais elles ont rythmé mon confinement. Contrairement à beaucoup, cette période n’a pas été si difficile pour moi d’ailleurs, je me suis vite fait aux nouvelles règles et je n’ai pas eu de proches malades. Il faut savoir prendre les bonnes choses où elles sont.

500 copie

Avril

Cette image de Westworld sentait bon la claustrophobie, je trouve, mais c’est un peu le sentiment à avoir pendant un confinement. Voilà donc deux personnages face aux portes d’un ascenseur qui ne s’ouvrent pas encore : voyez ça comme une métaphore de notre 2020.

La fin de The Magicians, le débarquement en France de Disney + (enfin !!), la diffusion de Why Women Kill à la télévision française… Autant de raisons pour lesquelles le blog a prospéré encore, avec sa meilleure fréquentation depuis… avril 2019 ! Un meilleur rendement dans la publication des articles, un #WESéries qui conclue le mois en force et Quibi qui gonfle artificiellement les stats du nombre d’épisodes vus ; le mois m’offre un bilan assez positif. Si j’ajoute à ça que j’ai eu un peu plus le temps de lire, qu’on a eu le retour d’In the Dark et que le confinement a vu se multiplier les petits projets geeks à suivre parce que les acteurs s’ennuyaient chez eux, je dirais qu’effectivement, c’était plutôt positif. L’ennui, c’est que tout ça, c’était de l’artifice avant la tempête, hein.

500 copie

Mai

Dans 9-1-1, les portes de l’ascenseur sont entrouvertes ! Il y a espoir d’enfin voir le monde extérieur avec la promesse d’un déconfinement tout proche… Tout simplement ! Oui, je suis toujours super subtil dans mes choix d’images d’articles du jour, c’est une vraie qualité !

Le déconfinement qui approchait peu à peu, c’était l’assurance de reprendre le chemin du travail… mais le blog a continué de bénéficier d’un sacré nombre de visites. Pourquoi ça ? Eh bien, j’ai continué de rattraper mes séries en retard, j’ai dit au revoir à mes séries de confinement et adieu à How to get away with murder, alors que pas mal de séries débarquaient pour une dernière saison. Non, vraiment, 2020 a marqué la fin de bien trop de séries. En plus, ce mois de mai avait une saveur particulière car on prenait conscience de l’impact du coronavirus sur la production américaine : pas d’upfronts et une rentrée qui s’annonçait bien fade… Avec 125 articles au compteur, ce mois est celui où je me suis montré le plus prolifique ; uniquement parce que plein de séries revenaient, en fait.

500 copie

Juin 

Le monde extérieur ! Le soleil ! L’été est presque là, et The 100 nous permet de nous en rendre compte plus que jamais !

Vous avez dit déconfinement ? Bim, on repasse sous les 15 000 visites pour ce mois de juin pourtant rythmé par 95 articles. Il y avait de quoi lire, mais je crois qu’on s’est tous laissés débordés par les conditions assez chaotiques du déconfinement. Sur le blog, l’arrivée de l’été a marqué le commencement d’une saga de l’été sur mes premières fois de sériephiles, alors que mes visionnages étaient principalement tournés vers Netflix et la fin de 13 Reasons Why. Pas un mois que je garde particulièrement en mémoire, donc.

500 copie

Juillet

Après quelques mois enfermé, j’avais trop envie d’évasion à nouveau ! Impossible de trouver une plage dans mes séries du moment, cela dit, et clairement un choix discutable parce que les plages en 2020, bon, ce fut compliqué (et je n’y ai pas mis les pieds). Je suis malgré tout reparti chercher dans mes archives avec cette image de Grand Hotel.

Les vacances étaient attendues, mais ce mois marque donc les derniers épisodes de Blindspot, Council of Dads ou In the Dark. Je continuais aussi mes rattrapages, notamment de 9-1-1 ou Gentleman Jack, donc autant dire que l’été fut pour le moins hétéroclite. Pas étonnant que le nombre de vues du blog ne suive pas vraiment et s’essouffle un peu. Après, si on me dit juillet 2020 et essoufflement, je pense surtout à la dernière saison de The 100 qui était totalement à coté de la plaque. Pour passer mes nerfs et me faire à l’absence de vrai Comic Con cette année, le blog a fait peau neuve pour la première fois en quatre ans, une décision que je suis loin d’avoir regretté. Pour moi, ce nouveau design a donné un coup de jeune au blog, et surtout l’a rendu beaucoup plus lisible. Juillet fut également le mois où la vie a pu reprendre un tout petit peu son cours – je suis allé au cinéma ! Et bien sûr, impossible de ne pas avoir une pensée dans cet article pour Naya Rivera, décédée dans un accident tragique l’été dernier.

500 copie

Août

Pour la canicule, rien de tel qu’une petite ambiance désertique trouvée au sein d’un épisode de The Rookie particulièrement génial (et stressant, certes).

Le mois débute par un anniversaire symbolique, puisque c’est le 1er août 2017 que j’ai écrit le premier article du jour du blog. L’arrivée d’un nouveau #WESéries fut marquée par une canicule, mais aussi par un pic de vues pour le blog. Et pour cause, Netflix nous a régalé : The Rain, Trinkets, Lucifer, 3%Bien des saisons sont revenues au cours du mois. Cela a bien compensé un été mort sur les networks américains, merci le coronavirus. Avec tout ça, on repasse au-dessus des 15 000 vues et je dis adieu à Agents of S.H.I.E.L.D.

500 copie

Septembre

Les Trinkets qui reviennent au lycée, c’est quand même la photo parfaite pour la rentrée… Avec un petit filtre violet pour mieux coller au nouveau design du blog qui change régulièrement depuis juillet dernier !

Malgré les annonces d’une rentrée fade, on a eu quelques surprises pour rythmer la rentrée scolaire, avec notamment Strike ou Julie and the Phantoms. De mon côté, j’ai pris mon temps à tout regarder, mais c’est parce que je lisais beaucoup pour le Mois de la BD et que j’avais un nouvel environnement à apprivoiser. Quand je regarde les articles du jour, je me dis que j’ai un peu abusé : je parlais films, jeux toutes les semaines, lecture… mais très peu séries. À l’image de cette année, finalement. Le confinement m’a déphasé, aussi, et l’actu était au point mort avec le coronavirus. D’ailleurs, j’ai aussi eu une quinzaine de jours bloqué chez moi en attendant de savoir si j’étais positif ou non à ce satané coronavirus. Je ne l’étais pas, et je ne comprends toujours pas comment c’est possible avec les contacts que j’avais. De là à ce que je sois le patient zéro asymptomatique, il n’y a qu’un pas… Super.

500 copieOctobre

Peut-être pas ma plus grande réussite ce dégradé vers le violet, mais j’aime les couleurs automnales qui se dégagent de cette image de Strike, et ça marchait bien avec les deux designs de ce mois !

C’est le mois choisi pour les retours de séries, et finalement, la rentrée n’aura été décalée que d’une trentaine de jours. Si je n’ai pas vu beaucoup d’épisodes, j’ai eu l’impression de retrouver un sentiment de normalité dans mes visionnages, avec des séries à voir de manière hebdomadaire. Ca me manquait beaucoup ! Pas de Comic Con, un couvre-feu qui pourrit les vacances, l’annonce d’un reconfinement parfaitement artificiel en ce qui me concerne… Enfin, si moi, je le cherche encore, force est de constater que certains ont repris les anciennes habitudes : un retour de beaucoup de lecteurs sur le blog est à signaler du côté des stats. Avec l’arrivée des moins beaux jours et le changement d’heure, on est entré dans une spirale de flemme peu agréable. Je n’ai même pas participé au #WESéries 16, c’est dire !

500 copie

Novembre

Le retour de la subtilité avec un filtre marron pour l’automne et une grille qui ressemble fort à une cage dans cet épisode de Fear the Walking Dead alors que le reconfinement était là. Reconfiné, oui, mais avec bien des trous pour s’échapper si on en croit cette photo…

Ce mois m’a paru interminable et épuisant, mais le blog me redonnait souvent de l’énergie. Je n’ai jamais eu d’aussi bonnes statistiques qu’en ce mois de novembre 2020, à part peut-être en décembre 2018, mais ça remonte à loin et les stats WordPress sont mal fichues. Une chose est sûre, le blog a cartonné, en grande partie grâce au retour de séries cultes (coucou Grey’s) qui, en plus, parlaient du coronavirus. Ca a fait couler de l’encre, et j’ai tapé bien des mots sur le sujet. La télévision française a aussi profité de ce novembre morose pour diffuser pas mal des séries en stock de cette année 2020, ce qui a créé un joli cocktail sur le blog.

500 copie

Décembre

Dix pour Cent m’a fait un cadeau de Noël à l’avance avec cette image dans son dernier épisode pile quand je commençais à chercher mon illustration pour Noël 2020. J’aime beaucoup le design de Noël qui accompagnait cette capture… mais profitez-en, il vit ses dernières heures !

Et enfin, le dernier mois de l’année, qui me laisse perplexe : est-ce que c’est passé plus vite que d’habitude ? Probablement : le fait de n’avoir eu aucune vie sociale ces derniers mois a grandement impacté sur mon humeur et sur ma perception du temps, je crois. Habituellement quand je pense à une année, j’ai des sorties marquantes pour la rythmer, alors que là… Bon, toujours est-il que ça y est, le dernier mois était là. J’en ai profité pour tenter de redonner un coup de fouet à mon Challenge Séries, en vain. Au moins, j’ai vu de chouettes séries de Noël. J’ai publié plus de cent articles – merci le calendrier de l’avent – et je termine l’année sur une bonne vibe, avec l’impression que le blog est dans une bonne période. On verra si janvier casse tout !

En tout cas, les vacances m’ont fait beaucoup de bien, mais j’appréhende tout de même la reprise… Si seulement je pouvais m’en passer ! Pourtant, d’habitude, j’ai hâte. Remettre un masque plus de cinq heures par jour, j’avoue, ça ne me motive pas du tout (puis, aérer autant que je le faisais avant alors que la neige est prévue, c’est un grand non).

Bref, on verra bien, j’ai envie de terminer par une note plus positive, donc encore merci pour cette belle année et à très vite pour plus de critiques séries… Il est temps de m’y remettre, non ?

Colby Minifie (#115)

Salut les sériephiles,

Je n’ai pas vraiment eu de performances bluffantes cette semaine encore, alors je me rabats sur une solution de facilité avec une actrice qui a une gueule, comme on dit, et qui a réussi assez rapidement à s’inscrire dans la liste pas si longue d’acteur jouant des méchants que je déteste vraiment corps et âme. Je suis prêt à voir son personnage mourir quand les scénaristes le voudront, franchement ! Et il s’agit de…

colby minifie | Tumblr

La performance de la semaine :
Colby Minifie

La série concernée : Fear the Walking Dead
L’épisode : S06E06 – Bury Her Next To Jasper’s Leg – 17/20


Pourquoi Pour son insupportable accent qui fait que je ne comprends rien à la moitié de ce qu’elle dit quand je n’ai pas les sous-titres, déjà. Un tel accent à couper au couteau, ça ne devrait pas être permis, et ça me la rend antipathique pour la plus mauvaise des raisons, simplement parce que je n’aime pas ne pas comprendre ce qu’elle dit, avec son grand sourire, là. Son grand sourire est une autre raison qui fait que je n’aime pas le personnage de Virginia : elle l’utilise toujours quand elle balance des vacheries ou commet des actes horribles pour nos personnages. Cela devrait être interdit, tout simplement.

colby minifie Tumblr posts - Tumbral.comAu-delà de cette haine qui s’est installée bien rapidement entre Ginny et moi, il y a tout de même l’épisode de lundi dernier qui mettait bien en avant son personnage et lui donnait de quoi jouer de belles scènes. L’actrice s’en tire à merveille dans les nouveaux registres qu’elle a pu jouer : sa peur est visible dans des tremblements quasi-imperceptibles de lèvres ou dans ses yeux qui s’écarquillent.

J’ai bien aimé la manière dont elle joue avec ses yeux, d’ailleurs, notamment dans le moment dramatique où elle pense qu’elle va mourir et parvient à apitoyer June en parlant de Dakota. Ce personnage est tellement énervant, bien sûr qu’elle a les arguments qu’il faut pour rester en vie auprès de June. La tuer serait problématique pour un tas de raisons géopolitiques dans le monde de Fear the Walking Dead, alors je comprends June… mais tout de même, ça m’aurait fait plaisir de la voir disparaître.Series Hebdo (117) – Baaaack ! | Smells like Chick Spirit

En attendant, l’actrice délivre une sacrée performance, notamment dans ce moment où elle est en tête à tête avec sa propre main et que June lui assure que c’est son jour de chance. La scène est marquante, le jeu de l’actrice largement crédible et elle parvient l’exploit de passer de personnage détestable à personnage pour qui on a une once de compassion et pas mal de pitié. Franchement, perdre sa main dans cette apocalypse zombie, ça ne donne pas du tout envie, non ? Rassurez-vous, par contre : en fin d’épisode, je ne l’aimais à nouveau plus et j’avais de nouveau envie qu’elle disparaisse au plus vite. Sur un malentendu, écoutez…


colby minifie Tumblr posts - Tumbral.comVue aussi dans : L’actrice gère plutôt bien son planning puisqu’elle est en parallèle dans Fear the Walking Dead et dans la série The Boys, qu’il faudra vraiment que je rattrape un jour. De mon côté, j’ai eu l’occasion de la voir dans plusieurs petits rôles, mais je dois vous avouer que je ne m’en souviens pas du tout. Il me semblait pourtant qu’elle avait un visage atypique dont je ne pouvais que me souvenir… mais je crois que, vraiment, tout est lié à son accent. Elle ne devait pas encore l’avoir pour son rôle de voisine de Jessica Jones ! Bon, en même temps les voisins n’étaient pas exactement les personnages les plus importants de la série, je reconnais. Autrement, elle a pas mal de petits rôles à son actif, mais rien que je n’ai eu l’occasion, même quand c’était sur Netflix.


colby minifie | TumblrL’info en + : Je n’ai pas grand-chose de ce côté-là, si ce n’est une actualité qui spoile la prochaine saison de The Boys. Bravo Jérôme, tu te spoiles une série que tu n’as pas encore commencé, c’est bien joué, surtout que ça ne te donne pas envie de t’y mettre : Colby Minifie est promue « personnage régulier » pour la saison 3, c’est-à-dire qu’elle apparaîtra dans tous les épisodes. Bon, mais si j’essaie de me convaincre que ça vaut le coup de regarder, Aya Cash est toujours dans la saison 2, et ça, c’est la meilleure raison du monde de commencer une série. Non ?


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Ellen Pompeo (#114)

Salut les sériephiles,

Malgré une dizaine d’épisodes vus cette semaine, il n’est pas évident pour moi de choisir une performance de la semaine parce qu’il n’y a pas grand-chose qui m’a vraiment marqué dans les prestations d’acteurs de ces sept derniers jours… Certes, j’ai eu de gros chocs devant certains twists de scénario, mais côté acteurs, c’était moins stupéfiant. Je me rabats donc sur la facilité, mais j’assume parfaitement mon choix, et je vais vous l’expliquer ci-dessous, comme toujours !

https://media.melty.fr/article-4169058-raw/media.gif

La performance de la semaine :
Ellen Pompeo

La série concernée : Grey’s Anatomy
L’épisode : S17E02 – The Center Won’t Hold – 18/20


Pourquoi Parce que ça fait 17 ans, putain, et que malgré toutes ses envies de barrer, elle est toujours là pour faire face à toutes les catastrophes qui touchent sa maison. Meredith Grey est le personnage que je connais depuis le plus longtemps dans ma vie, celle que j’ai suivi à chaque instant, même quand elle me soulait, et la voir revenir encore une fois pour une dix-septième saison, ça force le respect, tout de même.

Ce n’est toutefois pas la seule raison pour laquelle j’ai songé à elle pour cet article, évidemment. En vérité, je suis impressionné de constater qu’elle n’a pas eu énormément de scènes à jouer dans le premier épisode de cette dix-septième saison, toute bouleversée qu’elle était dans son quotidien par l’arrivée du Covid19 et son incapacité à le traiter et soigner des patients… Mais que sur chaque scène, elle était parfaitement marquante.

Grey's Anatomy season 17: these details about Meredith that everyone forgot - News24viral

Spoilers sur la reprise de la saison 17 dans la suite de l’article.

Non, vraiment, les gens, si vous n’avez pas vu le deuxième épisode de la saison 17, c’est stop.

En fait, c’est simple, on sent son désespoir et sa fatigue à chacune des respirations qu’elle fait. Peut-être que l’actrice est elle-même épuisée par un tournage devenu soudainement beaucoup plus physique, peut-être que le scénario est de qualité, peut-être que ça nous bouleverse juste de voir Meredith lutter en vain contre une maladie, mais franchement, elle était crédible de bout en bout. Et ça faisait plaisir de la retrouver, notamment dans sa joie de pouvoir à nouveau aller opérer un patient après des jours et des jours à faire autre chose que de la chirurgie.

Daily Meredith Grey GIF | Gfycat

Après, il m’est impossible de ne pas parler aussi de ce cliffhanger de malade pour l’épisode 2, avec son évanouissement et le retour de Patrick Dempsey. Pour être honnête, j’étais à deux doigts d’en faire ma performance de la semaine, mais ça aurait été un énorme spoiler et il n’a rien fait d’autre que sourire dans cet épisode… Après, je reconnais que le voir sourire, c’était déjà beaucoup pour n’importe quel fan – et pourtant, je n’ai jamais vraiment été fan de son personnage. Comme quoi !

Une chose est sûre, j’ai hâte de retrouver Meredith et Derek ensemble, et Ellen Pompeo a parfaitement géré cette reprise et le regard nous faisant comprendre que si, ils avaient osé, Derek était bien sur cette plage dans le rêve de Meredith ! Reste à savoir ce qui lui arrive, la pauvre.

https://media.melty.fr/article-4271154-raw/media.gif


Vue aussi dans : Rien du tout, désolé Ellen ! Pour une actrice qui affirme qu’elle rêvait de cinéma et qui refuse de s’enfermer dans une série, il faut tout de même souligner que sa carrière se limite vachement à Meredith Grey. En même temps, je la comprends : quand on est l’actrice la mieux payée du petit écran et qu’on est la tête d’affiche d’un tel empire, à quoi bon se faire chier ? Dix-sept ans dans la peau du même personnage, c’est tout de même quelque chose !

Christina And Ellen Pompeo Quotes. QuotesGram

Pour sa défense, elle a tout de même une vingtaine de rôles à son actif sur sa page IMDB, même si presque tous datent d’avant Meredith. Elle jouait tout de même Karen Page dans le film Daredevil, et ça, ça vaut le détour, je crois !


Infos Séries on Twitter: "Patrick Dempsey et Ellen Pompeo sur le tournage de la saison 17 De Grey's Anatomy.… "L’info en + : C’est anecdotique, mais sachez qu’avec la saison 17, elle sera créditée dans 366 épisodes de Grey’s Anatomy. Ca y est, c’est officiel : même avec un épisode par jour pendant un an, vous ne pourriez toujours pas arriver au bout de ce qu’elle a tourné pour la série. Pas étonnant qu’elle veuille arrêter la série…

Il est en revanche plus étonnant d’apprendre que c’est elle qui a œuvré au retour de Patrick Dempsey. Oh, bien sûr, puisque Derek est mort, il n’est pas de retour sur du long terme et la série ne semble pas vouloir nous refaire une Denny Duquette (dommage !), mais s’il est mort, c’est aussi, d’après les rumeurs, parce qu’Ellen Pompeo ne l’aimait pas beaucoup. En déclarant que l’ambiance du tournage des dix premières saisons était toxique et que les changements avaient ensuite fait du bien, elle avait mis les fans sur cette piste.

Bref, la surprise de revoir Patrick Dempsey était totale et fonctionnait très bien dans le cadre de l’espoir et de la luminosité qu’elle voulait donner à cet épisode par ailleurs bien sombre avec l’arrivée du covid19… Hâte de voir l’épisode 3, ils sont tellement mythiques comme couple !

addison montgomery | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

On en est où dans Grey’s et Station 19 ?

Salut les sériephiles, 

Vous le savez peut-être, Grey’s Anatomy et Station 19 sont enfin de retour cette nuit, pour proposer au grand public les saisons 17 et 4 de chacune d’entre elles. Une partie de moi est torturée : j’ai envie de m’exprimer « DÉJÀ ? » en voyant les chiffres… Mais je n’en pouvais plus de les attendre à force, parce que la pause entre les saisons a été longue !

En effet, les saisons précédentes ont été victime du Coronavirus elles aussi : les tournages ont dû s’interrompre, un mal dont nous ne sommes toujours pas débarrassé d’ailleurs, puisqu’une partie de la franchise Chicago vient de se mettre à l’arrêt pour deux semaines. Conséquence directe du confinement, Grey’s s’est arrêtée avant sa fin de saison officielle, en nous laissant malgré tout sur un cliffhanger, alors que Station 19 a pu continuer… Mais en nous diffusant des scènes avec des persos de la série mère, notamment Teddy, au cœur du cliffhanger. 

Les scénaristes ont rapidement annoncé que le final de la série mère aurait dû être explosif, plus encore que celui des pompiers, avec un attentat au cœur de l’épisode, qui aurait tué un de nos médecins favoris… Heureusement pour nous, ils ont revu leur copie pour proposer une reprise qui n’aura rien à voir mais abordera à sa manière la crise du coronavirus. This is us a eu la bonne idée de rapidement l’expédier pour simplement proposer des scènes du quotidien, j’espère que ces séries en feront autant… Sans grand espoir ! De toute manière, il y a trois épisodes à voir, alors je ne sais pas quand je vais trouver le temps, surtout qu’ils sont faits pour être vus à la suite… En attendant, faisons un rapide rappel des intrigues en cours. 

C’est plus simple du côté de Station 19 : la série a pu aller jusqu’à son cliffhanger tout pourri, où Andy harcelait sa tante jusqu’à découvrir que finalement sa mère était encore en vie… contrairement à son père, sacrifié en intervention pour ne pas se laisser tuer par son cancer. Pire soap ever.

Côté romantique, les héros ne sont pas en reste : Andy est désormais mariée à son capitaine dans un twist improbable (et même si Sullivan est en pleine opération tout en faisant face à son addiction aux antidouleurs), Maya s’est réconciliée avec Carina (yes !), Miller est… Amoureux de Vic ? Pitié, non ! Elle était bien avec Jackson, il était bien avec JJ, même si JJ est… Bon. Ça se passe de commentaire. En tout cas, Vic est virée de chez lui, parce qu’il est confus a force. Dommage, j’aimais leur amitié !

Reste à évoquer Travis et Emmett, ce dernier étant à assumer un peu plus ses penchants homosexuels. A la bonne heure comme on dit ! Travis n’est cependant pas aussi amoureux que lui. J’oublie aussi Jack et sa nouvelle famille constituée de gens qu’il a sauvés… mais who cares ?

Du côté de Grey’s, les cliffhangers sont plus nombreux et font penser à une fin de saison plutôt classique pour la série. Si Andrew avait raison de se mettre la rate au court bouillon pour Richard, il n’empêche qu’il finissait la saison par terre en larmes. Ce n’était pas bon signe, et Carina a confirmé qu’il y avait bien un problème dans Station 19.  Reste à savoir si Meredith restera à ses côtés et tentera de sauver sa relation (j’espère !) ou si elle lui préférera Cormac… que j’aime bien, mais bon, il ne fait pas le poids !

En ce qui concerne Teddy, qu’on a re-découverte bisexuelle parce que pourquoi pas, c’était la merde : à coucher avec Tom quelques jours avant son mariage, c’est sans surprise qu’Owen décidait de faire durer le suspense sur leur mariage en ne se pointant pas à l’heure pour la cérémonie. Décalage ou annulation ? On saura vite. 

Voir aussi : (SPOILERS) quitte la série sans prévenir

Un autre suspense qui durait sur un mariage était celui de Jo et Alex, avec la conclusion que l’on sait et le départ de Karev de la série. Tristesse. A l’inverse, après bien des soucis médicaux, Richard retrouvait Catherine inquiète à ses côtés… Pour mieux décider de la larguer parce qu’elle a un caractère de merde et qu’une opération ne suffit pas à l’oublier. Ça fait plaisir ça. Avery finissait la saison célibataire, Maggie retrouvait un amour de jeunesse, Levi s’installait en coloc avec Jo pour échapper à ce con de Nico qui le malmène et Amelia devenait maman, son couple avec Linc étant au top dernièrement, après bien des remous.

Voir aussi : 24h après – Grey’s Anatomy (S16E16)

Une chose est sûre en tout cas, en l’absence de twists mortels de fin de saison, on se rend bien compte que ces séries fonctionnent à 95% sur les relations amoureuses et les dramas de ce type… Il va donc falloir que Miranda et Ben se remettent à avoir des problèmes et qu’Hellmouth se trouve une copine, parce que sinon, ils vont disparaître dans le décor…

PS : pas de gif pour l’instant dans cet article, je publie ça depuis mon portable… Priorité à la publication à temps quand je sais que les spoilers pleuvent déjà ! J’espère trouver le temps et surtout l’énergie de voir les épisodes ce soir.