Once Upon a Time – S07E09-10

Spoilers

Retrouvez ci-dessous la critique détaillée des épisodes 9 et 10 de la septième saison de Once Upon a Time.

09.jpgÉpisode 9 – One Little Tear – 18/20
Mother means different things to different people, you know?

Je profite de ce dimanche pour publier ma critique des deux derniers épisodes diffusés de Once Upon a Time, parce que j’en ai marre d’être en retard partout, alors c’est l’occasion !

Dans le Royaume, Raiponce se retrouve en pleine tempête avec sa famille à guider une calèche pour sauver Marcus,bien malade. À croire que j’ai déjà tout oublié. Bon, c’est en fait un flashback dans  C’est donc comme cela que Raiponce s’est trouvée enfermée dans sa tour alors qu’elle avait déjà une famille. Voilà qui est tordu. Plus tordu encore, son premier réflexe est d’appeler Anastasia et Drizella à l’aide. Les voilà donc liées : elle est leur mère.

Raiponce passe le reste de l’épisode dans sa tour à se faire pousser les cheveux pour réussir à s’échapper. Elle poursuit donc des lampions une fois libérée et retrouve rapidement Anastasia et Drizella… mais Marcus s’est remarié avec Cécilia, la mère de Cendrillon. Voilà donc comment Ella est rentrée dans la famille, mais il me reste le bug du passage de Raiponce à Victoria.

En tout cas, Raiponce ne prend pas bien la nouvelle du remariage de Marcus. Forcément. Qu’importe, elle tente de reprendre son rôle de mère auprès des filles, mais Drizella n’en a pas trop envie. C’est une histoire plutôt intéressante qui a le mérite de me faire poser pas mal de questions sur la famille tordue qu’ils ont.

Bien sûr, Gothel reprend contact avec Raiponce pour lui proposer de se débarrasser de Cecilia. Elle refuse d’abord, mais à l’anniversaire de Drizella, elle n’apprécie pas de voir sa fille si proche de sa belle-mère, au point de l’appeler « maman », et empoisonne donc bien Cécilia.

À Seattle, Victoria reçoit la visite de sa fille en prison et Drizella est heureuse de lui rappeler qu’elle a contrôle de tout l’argent de sa mère désormais. La seule chose qui lui manque est donc Anastasia, mais elle est prête à la retrouver par elle-même.

Victoria papote ensuite avec Rumple qui continue de faire comme s’il ne comprenait rien alors que Victoria est sûre elle aussi qu’il est réveillé. Elle lui promet donc de l’aider dans sa quête, ce qui lui plaît bien… même s’il la confond avec Raiponce. C’est problématique tout ça.

Il ne faut donc que deux scènes pour que Victoria sorte de prison, soi-disant sur erreur judicaire parce que ce cher Hook n’a pas prévu de mandat pour l’arrêter. Voilà Victoria en duo avec Rumple, ce qui ne me promet rien d’intéressant à vrai dire.

Lucy est de retour chez elle et aimerait annoncer la bonne nouvelle à Henri. Forcément, Jacinda hésite, surtout qu’elle le sait parti à San Francisco. En attendant, Victoria rend visite à Jacinda pour lui donner la garde de Lucy (tout ça pour ça). Elle ignore encore que Drizella et Gothel la prennent en filature pour retrouver Anastasia.

L’ex de Jacinda lui annonce qu’il n’y a pas de piège dans les documents fournis par Victoria pour la garde de lucie et en profite pour l’embrasser, mais Jacinda préfère assez clairement recontacter plutôt Henri.

Victoria réussit à récupérer des ingrédients pour réveiller Anastasia et semer Drizella, mais tout ceci est parfaitement inintéressant. Ce n’est qu’un prétexte pour réunir Gothel et Rumple, mais comme je n’aime ni l’un ni l’autre ça m’a endormi.

Mon intérêt a été ravivé quand Victoria a ramené le livre (le fameux livre) à Lucy pour lui raconter toute la vérité sur le passé. Ainsi, Raiponce serait bien Victoria (ils auraient pu trouver des actrices plus ressemblantes si c’est bien le cas) et le poison donné à Cécilia l’aura juste fait fuir. Par la suite, c’est dans un terrible accident de lac (pas si) gelé que Marcus a choisi de sauver Ella plutôt qu’Anastasia, un choix que Raiponce n’a jamais pardonné à Marcus : il a sauvé sa belle-fille plutôt que sa fille. Forcément.

Quant à Anastasia, elle est loin d’être morte dans notre réalité : elle est simplement dans le coma à l’hôpital. Victoria en profite pour convaincre Lucy que les contes de fée ne sont pas si beaux que ça et que son espoir de voir sa famille réuni ne tient pas. Elle a même une vidéo du baiser entre Jacinda et son ex, c’est merveilleux. Ainsi, Victoria récupère une larme de Lucy dont elle a besoin pour sauver Anastasia. C’était vraiment bien écrit et bien fichu, j’ai beaucoup aimé.

Au royaume, Raiponce reprend contact avec Gothel pour sauver la vie d’Anastasia, puis piège la sorcière dans sa propre tour, d’où tout le flashback que nous avons eu avec Hook. Je préfère largement cette histoire pour Raiponce, c’était tordu à souhait, mais réussi.

De son côté, Hook mène sa propre enquête dans les affaires de Weaver/Rumple et découvre son crochet ainsi que des dossiers sur absolument tout le monde, ce qui lui permet de recontacter Sabine pour tenter de trouver des informations. Ce n’est pas bien passionnant tout ça, mais ça mène à une confrontation entre les deux hommes à la fin, Hook comprenant qu’il recherche une drôle de dague.

Weaver finit par lui avouer qu’il cherche quelqu’un, sa femme, Belle, et qu’il fera tout pour la retrouver. Mouais. Comme bien souvent cette saison, le temps donné aux membres historiques du casting est celui que je trouve le moins intéressant, je n’accroche plus du tout à ces personnages ! Dans tout ça, Rumple cherche donc un gardien en ayant perdu une partie de sa mémoire. OK, OK.

La fin d’épisode voit Lucy rentrer chez elle sans le moindre espoir et s’évanouir, parce qu’Anastasia est enfin réveillée… n’en déplaise à une Drizella en larmes. Et bien les amis, c’était tordu, compliqué, rythmé et très bien écrit tout ça. Cela m’énerve d’avoir à le réaffirmer une fois de plus, mais j’aime vraiment beaucoup cette nouvelle saison dont les différentes pièces du puzzle s’emboîtent parfaitement.

C’est vrai que ça n’a rien de parfaitement original et qu’on reste dans l’ambiance qui avait fini par me lasser dans la série, mais elle avait juste besoin d’un coup de jeune et d’un renouvellement de casting. À trop vouloir garder les mêmes personnages, les scénaristes n’avaient plus rien à raconter, mais finalement, j’ai l’impression que Once Upon a Time a encore plein d’histoires à nous délivrer. C’est top de voir de nouvelles réécritures qui fonctionnent si bien !


10.jpg
Épisode 10 – The Eighth Witch – 20/20
My curse or his life?

Au Royaume, nous repartons neuf bons mois après la dernière fois que nous avons vu Henri et compagnie : Lucy vient de naître, Regina a disparu et Drizella débarque pour maudire la nouvelle enfant en promettant un mauvais sort pour son huitième anniversaire. Malheureusement pour elle, Henri et toute sa famille ont trouvé un moyen de la battre et l’enfermer comme une statue.

Huit ans plus tard, toute la famille célèbre l’anniversaire de Lucy, persuadée d’en avoir fini avec Drizella, mais c’est sans compter sur la présence de Gothel qui débarque à la fête, libère Drizella de sa statue conservée dans un coin de la cour depuis tout ce temps et promet que le sort sera lancé. Bon, les effets spéciaux étaient quelque peu ridicules, mais j’ai beaucoup ri et, franchement, on a vu bien pire dans cette série.

L’autre problème dans tout ça, c’est que même si huit nouvelles années sont passées, les personnages n’ont pas changé du tout. Regina se rend auprès de Zelena pour lui demander de l’aide car elle a besoin d’elle pour stopper Gothel et sa communauté de sorcières. Zelena accepte immédiatement l’idée, mais pas avant que nous puissions rencontrer sa fille, Robin, 25 ans. Allez, pourquoi s’embarrasser d’un bébé quand on peut avoir une actrice de 25 ans très douée de son arc, hein ?

De son côté, Hook recherche Rumple pour obtenir de l’aide afin de conjurer le sort. En huit ans, il ne semble pas avoir beaucoup progressé dans sa quête (alors que de son côté, Tiana est devenue reine, pourquoi pas ?). Il le retrouve mais croise aussi Alice, qui ne peut toujours pas le toucher et est déprimée par ça.

Henri emmène ensuite Lucy auprès de Tiger Lily, la fée très utile qui revient chaque fois qu’ils ont besoin. Le but est simple : détruire un arbre magique qui leur permettra de se sauver. J’aime beaucoup le plan qui permet d’en revenir à l’épisode final de la saison 6 : le but pour Henri et Lucy est donc de fuir dans le monde sans magie (le nôtre) avant que le sort ne les frappe. Malheureusement, les sorcières les retrouvent trop vite.

Ce n’est pas bien grave car Zelena et Regina ont un plan pour empêcher Drizella de jeter son sort. Tout le monde se rend arrêter les sorcières, mais celles-ci sont loin d’être idiotes et avaient prévu le coup. En fait, Drizella n’a pas pour but de jeter le sort elle-même : elle compte sur Regina, bien plus douée qu’elle pour le faire. C’est un bon épisode qui du coup révèle enfin tout ce qu’on nous tease depuis dix épisodes : Gothel et Drizella empoisonnent Henri dont le seul moyen de survivre est de se retrouver dans un monde sans magie. Quant à Victoria, elle ne voulait pas du sort, mais elle devait penser qu’elle en était responsable pour mieux la torturer en lui retirant ensuite Anastasia.

Personne ne voulait du sort, mais c’était le seul moyen de sauver d’Henri, et c’est aussi pour ça que Regina ne veut pas détruire le sort. C’est logique, bien écrit, bien monté, avec des effets spéciaux moyens mais qui fonctionnent eux aussi.

Bon, du coup, on a passé beaucoup de temps en début de saison sur la rencontre Ella/Henri, pour rusher dans cet épisode, mais c’était un sacré voyage, pour le coup. Oh, et Alice, la fille de Hook 2, est en couple avec Robin, la fille de Zelena. Énorme WTF !

Du côté de Seattle, l’épisode redémarre à l’hôpital où Lucy débarque, toujours inconsciente, accompagnée de sa mère.

Rumple est persuadé qu’Anastasia est le gardien qu’il recherche. Il l’utilise donc pour retrouver la dague et les pouvoirs de celle-ci afin qu’Anastasia sauve Lucy. S’il retrouve la dague, c’est surtout Gothel qui retrouve Anastasia. Cette dernière semble bien plus puissante que prévu et la vue de la sorcière libère ses pouvoirs de manière violente. Drizella en profite pour surgir de nulle part et manipuler sa grande sœur, même si elle est désormais plus vieille qu’elle, faute d’avoir été conservée magiquement par les pouvoirs de Gothel dans un coma profond.

Pendant ce temps, à San Francisco, nous retrouvons enfin Henri et Regina. Ces deux derniers se rendent dans une salle de sport où nous retrouvons une rousse qui nous a beaucoup trop manqué en ce début de saison. Bon, j’avoue que j’étais spoilé de son retour, mais c’était bien plus drôle que tout ce que j’aurais pu imaginer.

Zelena s’appelle dans cette réalité Kelly et elle est très énervée après Rori qui l’a séparée de sa fille. Qu’à cela ne tienne, Regina se débrouille pour lui rendre sa mémoire afin que Kelly redevienne Zelena et l’aide. En soi, ça fonctionne, mais Kelly était sur le point de se marier et ça, ça fonctionne moins. Bon franchement, je ne vois pas bien l’intérêt de faire revenir l’actrice si c’est pour ça. On va dire que ça lui offre son happy ending qui manquait clairement jusque-là.

Henri revient très vite à Seattle lorsqu’il apprend ce qui est arrivé à Lucy : elle est à l’hôpital, ne se réveille pas et c’est tout. Nous n’en savons pas plus sur son état de santé, mais même lorsqu’il tente le baiser plein d’espoir et de magie pour la réanimer, ça ne fonctionne pas car Lucy ne croit plus.

Après lui avoir parlé au téléphone, Regina, toujours à San Francisco, comprend que le seul moyen de sauver Lucy d’une mort certaine est de récupérer sa magie et d’être aidée de Zelena pour la sauver. Cependant, pour faire ça, il faut retourner dans le Royaume, et si elles décident de sauver Lucy, cela signifieront qu’elles tueront Henri. C’est une impasse intéressante qui sera probablement résolue avec un artefact de plus, mais ça permet un dilemme/cliffhanger de mi-saison très réussi.

Gothel trahit finalement Drizella et donne toute sa magie à Anastasia dans un ultime rebondissement largement annoncé par Victoria au cours des derniers épisodes. Drizella se retrouve enfermée avec sa mère, toutes les deux sans magie, et Anastasia redevient la marionnette de Gothel qui souhaite réunir les forces de son couvent de sorcières dans notre réalité pour être enfin toute puissante. En gros, Gothel a ce qu’elle a toujours voulu avoir, Victoria n’était pas du tout la méchante qu’on nous avait vendu et je suis surpris de voir la série réussir à proposer des personnages « gris », ni tout à fait gentil, ni tout à fait méchant. Je lui ai souvent reproché par le passé d’être trop manichéenne, mais ce reboot fait du bon travail de ce point de vue-là : nous avons toujours nos héros et nos méchants, mais le discours change de plus en plus, comme il avait changé pour Regina à une époque.

La seule bonne nouvelle de cette fin d’épisode est qu’Alice et Hook sont sur la piste de ce couvent, de même que Rumple qui en retrouve une pièce à l’effigie du groupe de sorcières.

10-2.jpg

En bref sur cette mi-saison, on en finit donc dans cet épisode avec les flashbacks du Royaume puisque nous avons toutes les réponses nécessaires sur le passé des personnages. Je pense bien que les scénaristes sauront y revenir tôt ou tard pour apporter d’autres points de vue sur les personnages – mais j’espère qu’ils ne le feront pas trop, car c’est tout ce que je déteste et ça tue souvent la série. Les liens avec les six premières saisons sont là et sont réussis, les quelques retours permettant chaque fois d’apporter un happy ending à des personnages qu’on a douloureusement suivi pendant six saisons – il était temps !

Pour le moment, cette saison effectue un quasi sans faute, et c’est pour cela que je surnote quelque peu cet épisode : il n’y a que l’épisode sur Rumple qui m’a moins emballé et l’épisode d’aujourd’hui était presque parfait – il manquait simplement, peut-être, une mort choquante (j’y ai cru pour Drizella), mais bon, nous sommes devant Once Upon a Time. Cet épisode de mi-saison met fin à une grosse partie de l’intrigue et apporte les dernières réponses nécessaires pour comprendre tout ce qu’on nous vend depuis le début de cette saison 7. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas suivi aussi attentivement la série. Malgré tout ce que l’on savait déjà, les scénaristes ont réussi à me surprendre à plusieurs reprises dans cet épisode et j’espère que ça continuera dans la suite. La série reviendra le 2 mars aux USA, mais je suis déjà impatient de la retrouver… même si je sais déjà que je ne serais peut-être pas très assidu à la reprise, puisque je serais en période de concours. Zut.

bonus 10.jpg

 

13 commentaires sur « Once Upon a Time – S07E09-10 »

  1. Dans l’épisode 9, j’ai trouvé très bien que Raiponce et Victoria soit la même personne. Mais bon j’espère vraiment qu’on nous expliquera le changement de physique. Pour l’épisode 10, j’ai peut-être loupé quelque chose mais que font Zelena et Robin dans le wish world ? Comment sont-elles arrivées là ? Et pourquoi, toujours dans le wish world, Gold est-il redevenu Rumplestilskin avec les écailles et tout ? Et dans notre monde, ok il dit qu’il cherche Belle mais bon Belle est morte de vieillesse, c’est pas comme si elle avait disparu, pouf, par magie ! Malgré ces questions, la série a repris vraiment du poil de la bête et je me régale vraiment chaque semaine à la regarder. Vivement mars pour voir la suite.

    J’aime

    1. Oui, c’était une sacrée surprise Raiponce/Victoria. Un sort qui a mal tourné suffira à expliquer le changement de physique et ce sera parfait !

      Pour Zelena et Robin, je me suis posé la question aussi, j’avoue, mais je me suis dit que j’avais mal suivi la fin de saison 6 ! Il me semble qu’effectivement, elles quittent Storybrook, non ?
      Pour Gold, c’est déjà plus logique : il a vécu une vie avec Belle et il est dit à la fin du 4 qu’il repart ensuite à sa quête en redevenant ce qu’il est, non ? Pour la recherche de Belle, donc ! Comme elle est morte, je suis curieux de ce que ça donnera, sûrement une histoire toute bête où il devra mourir lui aussi – c’est ce que j’avais conclu de l’épisode 4.
      Entièrement d’accord avec ta conclusion, même si ça ne fut pas chaque semaine pour moi !

      J’aime

      1. Oui je me rappelle bien que Zelena et Robin partaient mais je ne me souviens plus où. Pas dans le Wish World à priori puisqu’elles n’avaient rien à y faire. Je vais revoir la fin de l’épisode pour voir car ça me turlupine ! 🙂 Pour Gold, effectivement, ce que tu dis est vrai pour sa quête mais je ne m’imaginais pas que ça impliquait de redevenir le Rumple de la Forêt enchantée, surtout qu’il est arrivé dans le Wish World en Gold. Et pour Belle, oui pour moi aussi ça implique que Gold doit mourir mais quand il parle de chercher ou retrouver Belle, ça a l’air d’être super concret, pas un euphémisme pour dire qu’il va mourir 😉

        J’aime

      2. En bon flemmard égoïste, je veux bien que tu me dises si tu revois 🙂

        Pour gold, je crois que Belle ou Gideon ont eu une réplique allant dans ce sens si, mais cet épisode m’avait déplu alors je n’ai pas suivi attentivement. Peut-être qu’il n’a pas encore compris qu’il doit mourir et qu’on est plus malins que lui ?

        J’aime

      3. Donc j’ai survolé les deux derniers épisodes de la saison 6. En fait, à un moment, Zelena était repartie à Oz avec sa fille mais lorsque Emma n’a plus cru aux contes de fée, les mondes ont commencé à se détruire et Zelena a fui Oz pour la Forêt enchantée, là où avaient été renvoyés tous les persos qui n’étaient ni Emma ni Henry. Ne me demande pas où est la petite Robin à ce moment-là, je n’en sais rien. Puis quand les personnages reviennent à Storybrooke, Zelena fait partie du lot (avec la gamine) et à la fin de la saison, chez Granny, on voit la table style la Cène de Léonard de Vinci et Zelena est bien là avec Robin. Et comme depuis le début de la saison 7 on ne l’a pas vue aller dans la Wish Realm (où elle n’avais jamais mis les pieds avant), y a aucune raison pour qu’elle y soit, ni que Robin ait subitement 25 ans même après tant d’années (à part si Henry a 39-40 ans). Voilà !
        Pour ce qui est de Gold, j’avais super aimé l’épisode avec Belle et à la fin quand elle meurt, il dit à son fils When I pass the dagger on to this Guardian, whoever it may be, the Darkness will finally rest. And I will be reunited with Belle. Plusieurs fois il parle de retrouver Belle etc… En fait, je crois effectivement que sa quête est de redevenir mortel afin de retrouver sa belle dans l’au-delà.

        Aimé par 1 personne

      4. Bon ben merci pour le mystère Zelena ! Cela dit y a une réflexion sur Robin qui a vieilli plus vite en saison 7 (et ça n’a aucun sens comme Zelena a un âge similaire à Regina lol)

        C’est du coup une jolie quête si c’est ça et j’espère qu’on en finira avec ce perso cette saison. Bon, je doute d’un autre renouvellement en même temps 😅

        J’aime

      5. Oui pareil, j’ai trouvé ça flou, et je me suis dit qu’il ne valait mieux pas revenir en arrière et mettre ça sur le compte de mon absence de sous-titres plutôt que sur un scénario médiocre à la OUAT 😅😂

        J’aime

      6. Quelqu’un se sera planté dans les ST voilà tout. Et puis, si je ne me trompe pas, Zelena finit par dire « n’en parlons pas » non ? 😂

        J’aime

  2. Hey hey hey !
    J’ai enfin pris le temps de voir l’épisode 10
    Et franchement, j’ai été agréablement surprise par Drizella. J’avoue j’avoue je la détestais et tout, mais quand j’ai cru qu’elle allait mourir, j’étais grave triste pour elle. Bon finalement elle se retrouve enfermée avec sa mère, ce qui est sans doute une pire punition que de mourir xD
    Et bon sang ! Le baiser Alice/Robin !! Je suis restée scotchée devant mon ordi xD Je m’attendais tellement pas à ça !! ^^
    Comme j’ai éternellement un faible pour Crochet, j’ai été absolument dévastée (la fille qui n’en rajoute absolument pas du tout des tonnes xD) quand il file son éléphant blanc à Jacinda parce que j’avoue que j’adore vraiment cette relation Hook/Alice aussi
    Et si la Méchante Reine était ma méchante préférée dans OUAT, je dois bien admettre que Gothel est pas mal du tout dans le genre.
    Et dire que la série ne revient que le 2 mars… Mon coeur de midinette est tout brisé à cette idée. J’avoue que ce dixième épisode m’a définitivement fait adopter ce reboot ^^

    J’aime

    1. J’y ai cru à la mort de Drizella, mais bon, on est dans OUAT lol !
      Alice/Robin, ça sort de nulle part quand même, c’est excellent et ça ne sert absolument à rien :’)

      Ah c’est marrant, cette affaire d’éléphant blanc ne m’a pas bouleversé plus que ça pour le coup. Comme quoi, en fonction des persos lol Il faut dire que je n’ai pas accroché à Alice jusque là.

      Ca fait plaisir de relire ce genre de commentaires sur OUAT. J’ai commencé la série quand tout le monde en avait marre (mi-saison 4) et je n’ai jamais eu l’occasion d’en parler avec des gens encore à fond lol

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.