Lucifer – S03E06-10

Spoilers

Retrouvez ci-dessous la critique détaillée des épisodes 6 à 10 de la troisième saison de Lucifer.

06.jpgÉpisode 6 – Vegas with Some Radish – 17/20
This is Vegas, this town is always up for an encore.

C’est l’anniversaire de Chloe et c’est Ella qui décide de ruiner le très chouette gâteau classique de Dan en envoyant un strip-teaseur au beau milieu du commissariat. C’était marrant, mais surtout une excuse pour justifier que Chloe reste en arrière alors que Lucifer et Ella se rendent à Las Vegas à la recherche de Candy, l’ex-femme de Lucifer.

Cette dernière a en effet disparu et certains la pensent même morte. Heureusement, Ella est pour aider Lucifer à garder la tête froide et ne pas en dire trop, pour ne pas qu’il soit trop suspect. Le problème, c’est que leur enquête les mène à un nouveau meurtre, et que ça va commencer à être dur pour eux de paraître totalement innocent.

Qu’importe, ils continuent leur enquête dans un casino, ce qui est très, très clairement une mauvaise idée puisqu’il est évident qu’Ella a un problème d’addiction au jeu, que Lucifer ne semble pas distinguer immédiatement pour autant. Du coup, ils sont évidemment repérés rapidement par le casino qui connaît bien Ella et n’apprécie pas de la voir compter les cartes. Évidemment, c’est sans surprise venant d’elle.

Leur piste ne les mène absolument nulle part et force Lucifer à repartir dans ses souvenirs de Candy, de leur rencontre, de leur mariage. C’est intéressant d’avoir enfin des explications sur cette partie de la série qui était assez floue depuis le début.

Finalement, une nouvelle piste les contacte juste après une rapide explication du passé qui permet de renforcer l’amitié entre Ella et Lucifer : Candy elle-même. Voilà qui aide plutôt bien nos deux détectives en herbe puisqu’elle apporte toutes les réponses de l’enquête sur un plateau d’argent. Il n’en faut pas plus pour que Lucifer comprenne qu’il est la prochaine victime du tueur qui n’en a qu’après l’héritage de Candy, un bar de Las Vegas.

Finalement, notre tueur était le barman déjà vu en flashback, ce qui était évident quand on l’a revu dans le présent, parce qu’il n’avait aucun autre intérêt à être là.

Dans tout ça, Chloe est laissée en arrière et passe donc son temps à se demander ce que peut bien faire Lucifer et pourquoi il a disparu. Elle se renseigne ainsi auprès de Linda qui réapparaît enfin dans la série pour psychanalyser… Chloe, totalement stressée par la disparition de Lucifer, lui rappelant de mauvais souvenirs.

Elles se rendent chez Lucifer pour constater qu’il n’y est pas… et faire la fête là-bas dans une scène totalement délirante. Le problème, c’est que Lucifer finit par appeler Linda et lui avouer qu’il est à Vegas, ce qui fait du mal à Chloe. Bourrée, elle termine par trouver un coffre-fort.

Il n’en faut pas plus pour qu’elles essaient de l’ouvrir en appelant Dan à la rescousse. Bon, le but de cette intrigue est que Chloe prenne conscience de son attachement à Lucifer.

L’épisode se termine sur une réconciliation entre les deux où Lucifer lui fournit sans le savoir l’explication qu’elle attend, avant de lui offrir en cadeau la balle de leur première rencontre. Sympa malgré une conclusion un peu trop rapide.

07.jpgÉpisode 7 – Off the Record – 18/20
Things are not off lately. Things are over.

L’épisode débute sur le réveil d’un home à l’hôpital qui finit par découvrir que sa femme le trompe avec Lucifer. Hop, il le déteste et se renseigne sur lui, découvrant rapidement que Lucifer est super intéressant : c’est lui qui suggère qu’il vaut mieux détruire la vie de l’amant.

Rhys, c’est le nom de l’homme, n’hésite pas dix secondes à le faire : il est journaliste et c’est facile pour lui de découvrir qu’il y a beaucoup de choses à trouver dans le passé inconnu de Lucifer. Il interroge tout le monde au commissariat pour avoir plus d’infos sur le duo Lucifer/Decker et c’est assez intéressant à voir.

En tout cas, ça l’est plus que l’intrigue de base de l’épisode, avec un serial-killer anti-chirurgie esthétique. C’est d’autant plus intéressant que cela permet un retour de Maze menaçant Rhys… et que ce dernier s’avère être le mari de Linda. C’était inattendu et très bien réussi dans l’écriture, relançant l’épisode sur une toute nouvelle piste avec un ultimatum de 24h pour Rhys.

Le problème pour Rhys, c’est que Lucifer est vraiment bon et parfaitement gentil/psychologue avec lui, l’empêchant d’écrire quoique ce soit de négatif sur lui… jusqu’à ce qu’il dévoile son vrai visage à un suspect, sous les yeux de Rhys (mais bien sûr, Lucifer ne le sait pas). Et juste comme ça, il faut comprendre que l’épisode se déroule dans le passé, d’où le ressentiment bizarre depuis le début, avec Linda couchant avec Lucifer.

L’épisode semble tout de même écrit pour la saison 2 cette saison. Cela expliquerait probablement pourquoi toute l’intrigue fil rouge de la saison est à la trappe et pourquoi Tom Welling est absent.

Rhys accepte de divorcer de Linda qui prend naturellement la défense de Lucifer, avec qui elle admet avoir couché. Paf, la série avance d’un coup d’un an pendant lequel Rhys est obsédé par Lucifer – cela permet de justifier ce que j’avais d’abord pris pour une erreur de continuité avec un Rhys qui décide prouver une bonne fois pour toute à Linda que Lucifer est le diable.

Bon, bien sûr, elle le sait déjà. Loin de calmer ses envies de revanche, Rhys comprend au contraire que pour tuer Lucifer, il faut profiter de la présence de Chloe et il organise une tentative de meurtre contre Lucifer qui échoue misérablement. Si le personnage de Rhys est super intéressant, j’aurais aimé une vraie intrigue suivie sur plusieurs saisons plutôt que de nous sortir de nulle part un personnage présent depuis le début.

Une dernière confrontation avec Lucifer lui permet de comprendre que pour regagner Linda, il doit être honnête avec elle, mais il l’est un peu trop et lui annonce qu’il a fait tuer une innocente. Linda appelle donc Chloe à la rescousse et Rhys se rend à son bureau où il se fait empoisonner.

Le serial-killer est arrêté grâce à lui, mais Rhys meurt malgré tout, se réveillant alors au début de l’épisode pour tout recommencer. En fait, il est en Enfer et revit en boucle cette descente aux Enfers qu’il a connu dans sa vie. C’est un dernier rebondissement que je n’avais pas vu venir et que j’ai bien aimé, même si, techniquement, cet épisode ne sert absolument à rien dans la saison. La note reste excellente car c’est le genre d’épisode vraiment sympa à découvrir et à revoir par la suite, pour chercher les indices qui étaient là dès le début, autant sur la chronologie que sur sa conclusion.

08.jpgÉpisode 8 – Chloe Does Lucifer – 14/20
Oh you wanna become a female version of me?

Ce qui est génial avec cet épisode ? Dès le résumé, on sait qu’on se retrouve enfin dans la saison 3 car il y est question d’intrigue de cette saison. On repart donc enfin sur l’intrigue Charlotte, mais aussi sur celle d’Amenadiel, disparu depuis quelques épisodes. Cette valse des acteurs plombe réellement la saison pour moi – et encore, je la rattrape d’un coup, donc ça va, mais s’il avait fallu attendre des semaines, mon dieu ! Les épisodes sont tous individuellement bons, sauf que la saison part dans tous les sens et c’est fort dommage.

Cet épisode s’attarde sur la normalité de Lucifer qui se prend même un double râteau de personnages secondaires au profit de Dan et Chloe. L’intrigue force Chloe à passer sous couverture et se la jouer « Lucifer », ce qui est super drôle sur le papier, mais ne rend pas trop à l’écran, une fois la scène de conseils de Lucifer à Chloe passée. Je veux dire, on parle de Chloe quoi, bien sûr qu’elle sait draguer sans l’aide de Lucifer. L’enquête ne m’a pas beaucoup passionné, malheureusement, il n’y avait pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent. L’espoir du résumé de l’épisode est vite retombé.

Bon, pendant ce temps, Charlotte redébarque au commissariat pour tenter de corriger la noirceur en elle, mais Ella n’est pas trop motivée. Il en faut plus que ça pour démotiver Charlotte qui se met à la stalker pour obtenir des leçons de bons comportements avec elle.

Comme ça ne fonctionne pas trop, elle fait tout le boulot de Chloe et résout l’affaire, permettant à Lucifer de comprendre que les apparences ne font pas tout – et qu’elles sont souvent trompeuses.

De son côté, Linda est occupée à… préparer l’enterrement de son ex-mari. Elle n’a pas l’air particulièrement déprimée par sa mort cela dit. En effet, elle n’en a absolument rien à faire et doit gérer le fait qu’il n’y a plus de mystère sur l’après-vie ; mais aussi que son ex est en Enfer.

Amenadiel et elle se rapprochent donc beaucoup trop, ce qui est intéressant pour la suite, mais ne me fait toujours pas oublier que Maze me manque et qu’ils ne justifient absolument pas son absence. Un épisode moyen dans l’ensemble, donc, avec toujours trop d’absence dans le casting et un côté trop procédural. Heureusement, Charlotte nous apporte une légère évolution en acceptant un nouveau job qui nous promet qu’elle sera plus souvent là.

09.jpgÉpisode 9 – The Sinnerman – 15/20
Takes a little extra to hold the Devil.

Alléluia, le titre promet de revenir au fil rouge proposé. Je ne sais pas si je peux encore parler de fil rouge cela dit, puisque cela fait sept épisodes que plus rien ne se passe de ce côté-là. Cette saison est tellement frustrante.

On retrouve enfin une vraie séance entre Linda et Lucifer, et c’est passionnant car elle cherche à comprendre les pouvoirs des anges. Elle continue à tenter de comprendre la mythologie ensuite avec Amenadiel. Ce genre de scènes me manquaient vraiment, mais pas autant que Maze enfin officiellement de retour et repérant tout de suite que l’ « amitié » entre Linda et Amenadiel n’est peut-être pas que de l’amitié. Effectivement, c’est le cas, puisqu’Amenadiel l’embrasse.

De son côté, le lieutenant est de retour. Au moins, son absence est l’une des rares à avoir été à peu près expliquée cette saison : il s’est pris une balle, quoi. Son retour se fait avec toujours la même tension vis-à-vis de Chloe, c’est déjà ça.

La victime de la semaine ? Un homme qui a demandé une faveur à Lucifer, et c’est clairement l’œuvre du Sinnerman. Bon, peut-être que je suis aidé par le titre de l’épisode, mais quand même, ça paraît évident, ont-ils vraiment vécu le début de saison ?

Heureusement, Lucifer ouvre les yeux lors de la découverte d’un deuxième cadavre lié à ses faveurs. Il fallait encore qu’il prenne le temps de comprendre que le Sinnerman l’appelait depuis le début de l’épisode ; mais il le fait en foutant un énorme vent à Maze, qui décidément ne retrouve pas sa place dans cet épisode. Vivement qu’elle retrouve Trixie. L’épisode se concluera sur une Maze demandant à Linda de ne pas coucher avec Amenadiel, ce qui est clairement trop tard vu le baiser fougueux qu’ils ont échangé. Avant d’en arriver à parler de ses sentiments, Maze a toutefois dû parler avec son ex-patron.

Celui-ci se fait mener droit dans un piège par le Sinnerman qui lui propose un message vidéo et le garde prisonnier. S’il veut savoir pourquoi, il lui est demandé d’attendre. Heureusement pour lui, Maze est là pour le sauver… mais elle saisit l’occasion de le savoir prisonnier pour l’interroger sur Linda et Amenadiel. Ah qu’est-ce qu’elle me manquait ! Elle libère assez vite Lucifer, et c’en est presque décevant.

Pendant ce temps, Charlotte est embarquée en interrogatoire par Chloe. Il est intéressant de voir Charlotte se faire une place dans l’équipe – et je préfère clairement cette version de Charlotte à celle de la mère de Lucifer l’an dernier, même si les différences ne sont pas toujours flagrantes. Finalement, Chloe se retrouve à bosser en tête à tête avec le Lieutenant, qui lui confie que le Sinnerman a tué son frère. C’est intéressant uniquement par rapport au fait qu’il s’apprête à être confronté avec lui et que ça permet à Chloe de lui raconter l’arrestation du meurtrier de son père…

Par conséquent, le Lieutenant Pierce fait le bon choix et décide d’arrêter le Sinnerman déjà prêt à s’enfuir. Ah lala. Une écriture on ne peut plus classique, mais au moins c’était fluide.

La fin d’épisode voit Dan et Charlotte sympathiser de nouveau, alors que Lucifer touche enfin au but et est prêt à interroger le Sinnerman pour savoir ce qu’il désire en le regardant droit dans les yeux. Le problème, c’est que notre grand méchant n’a pas hésité à se crever les yeux pour ne pas avoir à répondre de ses actes.

Mouais. Franchement, pour le moment, cette intrigue de Sinnerman retombe comme un soufflé. Peut-être que je m’en suis fait toute une montagne trop rapidement et que c’est pour ça, mais j’en attendais beaucoup plus en début de saison. Les choses sont loin d’être terminées, je sais, mais tout a paru trop rapide et simple dans cet épisode.

10.jpgÉpisode 10 – The Sin Bin – 16/20
Nice to see you all again. What? Too soon?

Encore un épisode qui commence par une scène d’hurlement bien sympa en parallèle d’une fête du Lux permettant ENFIN de nous ramener les scènes entre Maze et Lucifer. Elle m’aura manqué et je vous aurais saoulé avec dans cet article.

Chloe fait l’erreur de raconter le secret de Pierce à Ella, ça sent la gaffe qui reviendra plus tard, mais l’épisode ne perd pas de temps à mettre ses enjeux en place : la fille hurlant en début d’épisode s’est fait enlever et Ella reçoit un message vidéo d’elle torturée et sur le point de mourir sur le portable du Sinnerman.

Comme Pierce refuse que le Sinnerman sorte de sa cellule, Chloe et Lucifer ont besoin de mener l’enquête de leur côté, ce qui ne mène nulle part, si ce n’est à une explosion. Ils montent donc tout un plan pour faire s’échapper le Sinnerman, ce qui était bien marrant, surtout dans la manipulation d’Ella. Bien sûr, il les mène droit à sa victime qui a mis au point son propre enlèvement pour aider le Sinnerman menaçant de la tuer après l’avoir débarrassée d’une de ses concurrentes du roller.

Alors que Chloe et Pierce s’occupent de sauver la pauvre victime qui s’avérera être une manipulatrice, Lucifer s’amuse à capturer le Sinnerman pour obtenir les informations qu’il voulait. Maze est revenue au bon moment pour recommencer à torturer sous les ordres de Lucifer. Malheureusement, cela ne rapporte absolument rien et Lucifer n’a plus d’autre choix que de tenter de tuer son ennemi.

Le problème, c’est que c’est précisément ce que veut notre grand méchant. Quand il s’en rend compte, il est déjà trop tard car Chloe et Pierce l’ont retrouvé et ce dernier le tue sans vergogne.

L’histoire pourrait s’arrêter là, mais ce serait très décevant. Ce n’est donc bien sûr pas le cas et Lucifer se rend compte que le tatouage de Pierce se retrouve également sur une photo d’enfance du Sinnerman. Il n’en faut pas plus à Lucifer pour comprendre que le nouveau boss de Chloe n’est pas qui il prétend être, qu’il est immortel et qu’il s’agit tout simplement de Caïn, aussi connu pour être le premier meurtrier de l’humanité dans la Bible et le Coran où il tue Abel, son frère ; tous deux étant fils d’Adam et Ève. Voici donc un nouveau détour mythologique qui promet une deuxième partie de saison intéressante, puisque Caïn dit entamer la seconde partie de son plan.

Très franchement, je ne suis pas contre car sa première partie était lente et inintéressante. Je veux dire, on savait tous dès le premier épisode que Pierce avait probablement un rôle à jouer dans l’intrigue Sinnerman, et ils nous l’ont juste fait s’absenter de beaucoup trop d’épisodes. Tout ce début de saison était franchement de qualité inégale sur le long terme. Avoir de bons épisodes ne fait pas tout pour une série, et à trop partir dans tous les sens, cette saison me paraît déjà très longue. Ces dix épisodes étaient un vrais labyrinthe et je suis finalement content de ne pas avoir suivi semaine après semaine : c’est beaucoup trop long et on avance à pas de fourmi absolument partout.

Un autre bon exemple est le cas Charlotte/Dan dans cet épisode, avec une Charlotte qui se retrouve quand même à garder Trixie, ce qui lui fait prendre conscience qu’elle veut bien se rapprocher de nouveau de Dan (ça fait donc six épisodes qu’elle en est là) et retrouver ses enfants (bon, ça, c’est nouveau).

10-2.jpg

Je ne sais pas, je suis peut-être difficile et, après tout, oui, ces épisodes m’ont plu. Seulement, ça manquait trop souvent de cohésion et ça a mené sur une conclusion avec le Sinnerman franchement décevante. J’espère que la deuxième partie de saison saura se montrer plus intéressante maintenant que Caïn est révélé au grand jour par un Lucifer plutôt malin. J’attends de voir notamment ce que saura le plan de ce personnage, histoire de voir s’il est méchant ou non.

La bonne nouvelle, c’est que je n’aurais pas à attendre trop longtemps : le prochain épisode sera diffusé le 1er janvier au USA, donc le 2 pour nous. Maintenant, est-ce que j’aurais envie de le voir rapidement, c’est autre chose, car ce binge-watching m’a un peu déçu sur le long terme.

2 commentaires sur « Lucifer – S03E06-10 »

  1. J’adore la série mais j’ai trouvé que les 4 épisodes issus de la saison 2 déséquilibraient vachement l’ensemble. Même s’ils étaient sympas, on voyait bien qu’ils étaient antérieurs et pas du tout raccord avec l’intrigue générale (pas de Pierce par exemple). Bon ça n’a pas été une surprise que Pierce soit le grand méchant mais j’aime bien l’idée qu’il soit Caïn. Et je suis super contente qu’ils aient trouvé un moyen de faire revenir Charlotte à plein temps car j’adore Tricia Helfer et je m’amuse beaucoup à la voir dans ce rôle.

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.