Les Bracelets rouges – S01E05-06

Spoilers

Ci-dessous mon avis sur les épisodes 5 et 6 de l’adaptation française des Bracelets rouges.

05.jpgÉpisode 5 – 16/20
– De quoi j’ai l’air ?
– Hmm… malade ?

Je n’ai vraiment pas envie de voir ces deux derniers épisodes, parce qu’après il n’y en aura plus avant un moment (oui, la série est renouvelée pour une saison 2), mais bon, c’est un peu irrationnel comme réaction, alors je fais play et advienne que pourra.

L’épisode débute par une chimio pas bien glamour (forcément) de Clément. La série n’hésite pas à montrer le pire comme toujours. Certes, c’est toujours esthétique, on reste à la télévision, mais ils n’hésitent pas à montrer la fatigue et les envies de vomir de Clément. Cela fait une semaine qu’il a recommencé la chimio, et ça n’a pas fait fuir Roxane.

Clément passe l’épisode à croire en sa relation possible avec Roxane, à tout raconter de ses espoirs à Thomas. Plutôt que de lui dire la vérité, celui s’enfonce dans le non-dit.

Forcément, Roxane lui laisse son appareil photo et il découvre les photos des baisers.

Sarah est heureuse de pouvoir sortir pour une journée et elle recommence aussitôt à tomber dans ses plus mauvaises habitudes. Elle s’en prend avec humour à Medhi, qui est tout content de son plâtre et pavane dans l’hôpital. Il tombe ensuite sur la sœur jumelle de Roxane, Eliza, ravie de découvrir que personne ne sait qu’elle existe (bon, y a bien Thomas, mais bon).

Roxane a arrêté de manger et c’est bien pour ça que sa mère et sa sœur lui rendent visite. Pas facile du tout, tout ça. Les deux sœurs ne peuvent pas s’adresser la parole sans s’engueuler et ça finit par une fuite de Roxane. Elle se rend dans la chambre de Clément qui vient de découvrir la vérité sur Roxane et Thomas ; et il n’est pas au bout de ses peines. En bonne comédienne, Roxane fait comprendre à sa mère qu’elle n’en peut plus de l’hôpital car 1) on lui dit que sa mère est une mauvaise mère, 2) l’ambiance y est pourrie et 3) elle se fait des amis qui sont sur le point de mourir, ce qui ne risque pas de l’aider.

Et bien sûr, Clément entend tout ça, car il faisait semblant de dormir pour ne pas être confronté à Roxane. D’un coup, Roxane devient encore plus garce que Sarah, c’est assez fou.

Mehdi perd sa bonne humeur quand il retourne dans sa chambre et apprend qu’il a un problème plus grave, avec anévrisme. Par peur de s’énerver, Mehdi passe ensuite tout son temps à se calmer… mais il est plus énervé qu’autre chose en fait. Il faut gérer l’information, le temps d’hospitalisation et l’opération à venir.

Thomas « passe à la verticale » avec ses béquilles et déprime totalement. Il se confie plus ou moins à Victor, sans lui parler de Roxane pour autant, puis à Mehdi, qui a bien besoin d’une distraction de toute manière. D’une distraction, oui, d’un énervement de plus non. Or, c’est ce qu’il se passe quand Clément et Thomas s’énervent, au point que Thomas se fasse virer de la chambre par un Clément trop énervé pour tenter de le comprendre. Les meilleurs amis se déchirent donc. Ah les histoires d’adolescents.

L’homme qui draguait Nathalie la semaine dernière est de retour à l’hôpital parce qu’il « cherche son permis de conduire ». Mouais, ça sonne pas super crédible, mais ça lui permet de continuer à draguer Nathalie, en pause-café forcée par les infirmières. Elle aussi n’assume pas la vraie raison de sa visite et fait semblant de s’être foulée la cheville.

Comme elle est très pote avec l’une des infirmières, elle peut continuer sa mascarade un bon moment. Si ce n’est pas super crédible, c’est bien marrant. Elle tombe toutefois sur Aurore qui se plaint de l’absence de son mari et lui demande d’embrasser Côme. C’est l’occasion pour Nathalie de découvrir que Romain est apeuré par les enfants malades. Si elle décide de retourner auprès de Côme, elle laisse malgré tout son numéro à Romain.

Elle redemande conseil à son amie infirmière qui agit en excellente psychologue et lui conseille de profiter de la vie. L’un des conseils prodigués est de ne pas hésiter à sortir plus, et ça tombe bien, c’est précisément ce que lui propose Aurore en fin d’épisode, pour changer de la pause cigarette.

Sarah a donc pu sortir de l’hôpital et veut reprendre sa vie normale, mais ça n’est pas simple après autant de temps à l’hôpital. Elle est invitée à l’anniversaire de Pauline, une autre peste de sa classe, pour reprendre les mots de son père. Celle-ci sort avec Lucas, qui était a priori censé finir avec Sarah. Ah, les histoires d’adolescents.

Du coup, Sarah passe une journée de merde et hésite à envoyer un SMS à Mehdi. Heureusement pour elle, « la Vessie » passe par là pour promener son chien. Si elle commence par le casser pour faire bonne figure, elle finit par bien s’entendre avec et le remercier enfin d’être venue la voir. Le minimum syndical quoi. Par la suite, Pauline s’attaque verbalement à elle, provoquant Sarah un peu trop – et Sarah n’a rien perdu de sa verve.

Tout cela finit par un combat entre les deux filles qui en viennent aux mains pour le plus grand plaisir des autres adolescents. Bon, les adolescents paraissent drôlement débiles dans cet épisode, et surtout Sarah qui part ensuite en vrille avec son père à se plaindre d’histoires minables de collégiens, alors que son père a tout fait pour qu’elle passe une journée agréable.

Elle se fait enfin recadrer par son père, et il était temps. Elle demande tout de même à passer acheter un cadeau à Mehdi. Celui-ci lui apprend la vérité sur son anévrisme et ils sont sacrément mignons ensemble. Roxane vient leur apprendre que sa mère a réussi à la faire sortir et découvre tout ce qu’il s’est passé avec Clément.

Aurore remet en question tout son couple quand elle voit son mari une fois de plus absent à une réunion avec un psychologue pour les parents d’enfants malades. Dur. Du coup, elle le largue par téléphone, ne supportant plus la situation. Son mari ? Il est sur le parking de l’hôpital.

Elle n’abandonne pas Thomas pour autant, mais elle n’a pas le temps de lui dire quoique ce soit qu’il fond en larmes dans ses bras. Ah, je me disais bien que cet épisode s’était passé trop simplement et sans larmes. Pendant ce temps, Clément finit par virer Roxane de sa chambre, Romain par découvrir la vérité sur Nathalie en retrouvant au passage son permis.

S’il y avait quelques facilités scénaristiques dans l’épisode, notamment sur cette dernière phrase, les personnages et les situations sont tellement bien installés que les sentiments reprennent vite le dessus. Bref, la série marque toujours des points avec des situations prenantes. C’est dramatisé à l’excès par moment, surtout dans les histoires adolescentes, mais ça reste une série, donc ça n’a rien d’étonnant – par contre, c’est sacrément détonnant ce mélange d’humour et de tristesse ; ce n’est pas sans rappeler This is us par moment (en un peu moins bon dans cet épisode, en bien meilleur dans d’autres).

06.jpgÉpisode 6 – 20/20
Après tout, la mort c’est bête non ?

Et voilà, le dernier épisode de la saison, moment quelque peu redouté mais par lequel il faut bien passer. C’est l’épisode des complications, avec un Clément au t-shirt banane qui tourne littéralement le dos à Thomas et refuse de lui parler. Thomas l’informe quand même du départ de Roxane le lendemain.

Roxane est ravie d’être à 24h de sortir, mais sa santé n’est pas vraiment au point. Clément vient la confronter et il n’est pas rassuré par ses explications.

Mehdi retombe sur Eliza, la sœur de Roxane. Certes, il ne connaît rien sur la vie de Roxane, mais il explique assez bien à celle-ci que la réciproque est vraie aussi. J’ai adoré cette scène et je regrette que la sœur de Roxane ne soit pas venue plus tôt dans la série, car elle rend bien plus intéressante l’intrigue autour de celle-ci et permet de mieux envisager l’anorexie. Je ne dis pas que la série fait le meilleur travail de représentation possible, mais en tout cas, il est certain qu’elle fait énormément par rapport à ce qu’on a l’habitude de voir à la télévision. Et c’est déjà ça. Malheureusement, Roxane les voit parler ensemble, ce qui accentue sa méfiance et sa paranoïa envers le reste de ses amis.

De son côté, Thomas doit envisager maintenant le passage à la prothèse. Il est à deux semaines de récupérer sa deuxième jambe, et son père finit par arriver. Il serait temps. Il serait temps aussi que je comprenne que Victor est kiné. C’était pourtant évident que ce n’était pas qu’un infirmier, quel boulet je fais. Bref, Yves apprend à son fils qu’il se sépare d’Aurore, et ça déprime quelque peu Thomas – qui aura au moins la meilleure prothèse possible.

Malgré la séparation, Aurore n’abandonne pas l’hôpital, ni Thomas, parce qu’elle est juste assez géniale comme ça. Elle lui doit une explication, difficile à lui expliquer sans le faire culpabiliser. Du coup, il lui en veut de son manque d’explications et les choses sont loin d’être sympa pour lui.

Sarah et Mehdi se demandent s’ils doivent dénoncer Roxane pour le poids qu’elle met dans les cheveux. Ils en parlent à Thomas qui est plus préoccupé par ses dramas personnels que par la santé de Roxane, surtout que si elle le cache à ses médecins, ce n’est pas pour rien.

Le couple Sarah/Mehdi est loin de se laisser abattre et choisi de trouver un moyen de remotiver également Clément dans son combat face à la maladie.

Il faut dire que Clément en arrive à un tel degré d’énervement qu’il s’en prend ensuite à Victor. Ce dernier fait ce qu’il faut pour convaincre son patient de recommencer à vivre, quitte à ce que cela passe par des engueulades avec les autres.

Thomas se confie à Côme, perdu de tout ce qu’il passe. Roxane débarque et les ex se parlent, principalement d’Aurore, qui est vite un bon prétexte pour parler de leurs relations à eux. Le rapprochement est évident, mais bien sûr, Mehdi les interrompt pour leur proposer de se rendre à la soirée d’adieu organisée pour Roxane.

La soirée se fait dans la cafétéria, et Sarah gère dans l’organisation de la soirée d’adieu, avec un « action ou vérité ». Cela commence de manière drôle avec Sarah & Clément, de manière plus problématique entre Clément et Roxane puisqu’il lui pose une question sur Thomas, mais heureusement, il y a Roxane et Thomas pour forcer Sarah et Mehdi à s’embrasser. D’un coup, l’ambiance est rétablie.

C’est clairement la meilleure scène de l’épisode, car il était top de voir les Bracelets rouges enfin tous réunis dans la même pièce pour simplement déconner entre amis, malgré les tensions. C’est là que la série est à son meilleur, avec des dialogues fluides et des dynamiques de groupe bien marquées. Si vous suivez les critiques du blog, vous savez que c’est le genre de choses que j’adore dans les séries, et l’ensemble de la scène d’action ou vérité, qui occupe un bon moment de l’épisode, permet de s’attacher simplement à l’ensemble du groupe très rapidement. Leur amitié paraît sincère, et les comédiens sont aussi meilleurs que dans les premiers épisodes, probablement parce qu’ils ont appris à se connaître.

Quant aux réponses, elles abordent des sujets intéressants, avec des questions préparées à Sarah abordant beaucoup le sujet de la mort et une improvisation qui tourne souvent autour de sujets sexuels. On y découvre que Roxane pense que Sarah sera la première à mourir – même si elle pense clairement que c’est elle-même qui sera la première à y passer. Le problème, c’est que l’avouer serait reconnaître qu’elle est malade. L’action ou vérité se termine d’ailleurs sur Sarah tentant de forcer Roxane à manger trois chips, ce qu’elle refuse catégoriquement de faire.

Cela marque un terme à la soirée en faisant flipper tout le monde.

J’ai beaucoup aimé également voir Nathalie et Aurore sympathiser dans un bar autour de mojitos. C’est le genre de scènes extrêmement simples et vues dans de nombreuses séries, mais ça change totalement de l’ambiance habituelle de la série. Cela fait regretter un départ possible d’Aurore et nous attache encore plus à Nathalie, qui accepte de se séparer de son téléphone.

Je suis totalement pour l’idée de laisser son portable de côté, surtout dans le cadre d’un bar avec une amie comme ça ; mais de là à le laisser à un inconnu, faudrait voir à pas abuser : elles ont un mode silencieux et un sac à main chacune quand même. M’enfin bon, la confiance règne dans cette série. Elles se racontent leurs vies et leurs galères, ça fonctionne super bien.

Elles passent apparemment la nuit à discuter et finissent face à la mer (interdiction de chanter !) où Nathalie reçoit un message de Romain. La saison se conclue ainsi du côté des adultes, et c’est dommage, car j’aurais aimé en avoir encore plus ; mais bon, il faut savoir faire avec qu’on a. Et on a encore beaucoup du côté des ados.

Après la soirée dans la cafétéria, Thomas balance Roxane à son médecin. Malheureusement, le poids dans ses cheveux ne change rien : elle était loin d’être idiote et l’avait bien compris dès le premier chignon de Roxane. Forcément.

Clément, lui, s’excuse auprès de Roxane pour son comportement abruti et pour lui dire qu’il s’inquiète pour elle, pour sa maladie clairement non résolue. Des deux, c’est donc bien Clément qui a la bonne méthode pour la faire rester. Ces excuses de Clément sur la manière dont il l’a traitée car elle lui avait préféré Thomas sont un déclic pour Roxane.

Après la soirée, Sarah, elle, rentre dans sa chambre et s’effondre après avoir embrassé Côme pour lui dire bonne nuit. Cela permet aux médecins de comprendre ce qu’elle a et d’envisager le lendemain une opération du cœur… qui passe par un arrêt cardiaque obligatoire. L’angoisse est totale et il n’y a aucun temps à perdre : le médecin propose carrément d’opérer dans deux heures.

Sarah ne dit au revoir à personne, même si elle parvient à communiquer à Roxane ses excuses pour le bol de chips par l’intermédiaire d’un infirmier. Celui-ci refuse en revanche d’entendre le message qu’elle a pour Mehdi, parce qu’elle pourra bien lui dire à son réveil.

Le lendemain, Roxane continue ses calculs mentaux pour savoir combien de calories dépenser. Elle révèle le poids de 500 grammes à son médecin. Elle décide ainsi de rester. Alors que Clément s’explique auprès de Thomas, elle leur annonce la bonne nouvelle. Les deux amis comprennent qu’ils vont se battre pour elle. Difficile de s’y attacher vraiment quand on veut juste savoir pour Sarah. Heureusement, celle-ci se réveille après son opération et se sent en vie… ou pas. Elle est dans le coma et voit Côme, alors qu’elle est en arrêt cardiaque au bloc. Heure du décès : 9h33.

Pendant ce temps, Mehdi soutient le père de Sarah comme il peut, en lui parlant de l’avenir qu’il envisage pour et avec elle, maintenant qu’ils sont inséparables malgré leur incompatibilité première évidente. Tu parles. La fin de saison voit le père de Sarah apprendre la mort de sa fille, en même temps que Mehdi, qui passe sans un mot le message au reste du groupe. Et d’un coup, on comprend pourquoi il s’agit d’un épisode moins de dix ans.

D’un coup, ça paraît bien stupide qu’ils soient inséparables, Sarah et Mehdi. Sarah a fait ses adieux à Côme et la saison se conclue sur un montage bien badant de l’ensemble du groupe des Bracelets rouges, de sa constitution, de ses bons moments passés ensemble. Six épisodes et nous sommes déjà bien attachés à ce groupe, six épisodes et nous sommes dégoutés de voir partir une Sarah qu’on détestait pourtant au premier abord.

J’aurais vraiment aimé qu’ils décident de garder Sarah en vie, car c’est vraiment un personnage qui apportait énormément à la série et aux Bracelets rouges. Le but des deux épisodes était d’ailleurs d’en faire un personnage vraiment central, pour mieux la retirer ensuite. Mission réussie.

Quand on s’engage dans ce genre de série, c’est pour le meilleur et pour le pire. Cette première saison des Bracelets rouges s’achève en marquant un grand coup qui promet de changer totalement l’univers de la série pour sa saison 2 (de huit épisodes). Difficile de ne pas être triste de voir la série quitter l’antenne, parce que franchement, on aurait bien besoin de la suite immédiatement – quoique, avoir le temps de digérer aide peut-être.

Retour à la liste des épisodes & à la conclusion sur l’ensemble de la saison

07.jpg

4 commentaires sur « Les Bracelets rouges – S01E05-06 »

  1. Bah alors Jérôme t’avais pas remarqué que les infirmières avaient des blouses avec des revers de manche bleus et les kinés des revers jaunes 😛 (dit-elle parce qu’elle a travaillé dans un hôpital et que c’est quand même super pratique cette histoire de couleur pour les distinguer tous ces gens qui se baladent dans les couloirs).
    Bref trêve de plaisanterie, quand Roxane dit que Sarah sera la première à mourir j’ai vite compris même si ça paraissait être un raccourci facile. Du coup quand elle se réveille et qu’elle regarde sa main il était clair qu’elle ne survivrait pas, c’était un réveil beaucoup trop rapide. C’était drôlement triste tout ça et ce qui m’a eue c’est clairement Medhi qui s’éloigne sans rien dire.
    J’ai été agréablement surprise par cette série, je suis très rarement convaincue par les séries françaises et en particulier les adaptations d’autres séries. J’ai hâte de voir la suite.

    Aimé par 1 personne

    1. Alors le pire, c’est que si, j’avais remarqué la couleur différente, mais à défaut de savoir ce qu’il était, j’avais laissé infirmier dans une critique où j’en avais marre de répéter son nom ehe

      Non, mais pour Sarah, t’as beau savoir, c’est atroce, de toute manière. Enfin, je ne savais pas, mais c’est le sort de son perso d’origine (encore que ça se passe différemment et que le rêve final est plus poétique avec la piscine et tout), mais j’espérais quand même, naïvement, qu’il changerait son sort – ou la garderait au moins pour une saison 2. C’était osé. Et Mehdi oui 😥

      J’ai l’impression que la fiction française se réveille un peu, il était temps !

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.