The Magicians – S03E07

Spoilers

Retrouvez ci-dessous la critique complète du 7e épisode de la 3e saison de The Magicians.

07.jpgÉpisode 7 – Poached Eggs – 18/20
Bitch took my eye.

Margo est toujours mariée et doit lire des histoires pour endormir son mari, tout en continuant de gérer son royaume comme elle peut alors que Quentin et Poppy continuent de chercher un moyen de retourner chercher la clé en Enfer. Entre temps, ils ont rendez-vous avec Margo et Eliot. Bon, c’est un peu simple, ils sont sortis de leur trou paumé sans qu’on ne sache trop comment, je suis déçu. Bon, le point positif, c’est que le groupe débarque à Brakebills et tombe sur Alice. Trop simple comme résolution de cliffhanger, mais allez, ça passe.

Alice va donc bien et survit, elle fait probablement un rejet de greffe magique. Du coup, il faut que Julia récupère la magie d’Alice, mais ce n’est pas comme si celle-ci allait leur donner d’elle-même ce qu’elle a tant galéré à récupérer. Julia passe donc un deal avec la nouvelle doyenne de Brakebills qui lui procure un liquide capable de relancer la magie.

Pendant ce temps, Alice retombe sur la prof suicidaire qui ne l’est plus maintenant qu’elle est sous médicaments. Celle-ci comprend qu’elle a encore de la magie et l’aide, mais ce n’est pas très efficace. Alice prend alors la seule option qu’elle pense possible : devenir un vampire. Julia récupère juste assez de magie pour débarquer à temps et la combattre dix secondes. Il n’en faut pas plus pour qu’Alice pète un câble et s’en prenne à elle, avant de le regretter immédiatement.

Alice et Julia deviennent meilleures amies après cette scène parce qu’Alice lui rend la magie dont elle ne voulait pas. La logique. C’est très cool de les voir sympathiser, de voir Julia se confier sur Reynard et Alice assurer à sa nouvelle amie que la magie est pour elle.

Pendant ce temps, Quentin profite du corps astral de Penny pour le supplier d’aller chercher la clé lui-même. Grâce à Poppy, le plan prend rapidement place grâce à Poppy qui trouve la solution idéale : ils ont besoin d’un portail, donc d’un dragon, et la bibliothèque se sert d’un dragon pour transporter les livres. Et Penny peut être un livre. Bon, ils ont tout de même besoin d’une autre personne avec la capacité de voyageur : Victoria, donc.

C’est aussi la meilleure amie de Poppy, ou en tout cas ça l’était. Penny et Victoria s’entendent bien heureusement, mais ils ont désormais besoin de convaincre Harriet (la sourde muette), qui déteste Penny, sinon ce n’est pas drôle. Heureusement, elle aime bien Kady… qui est shooté dans son hôpital psychiatrique, la pauvre.

Poppy, Quentin et Penny se débrouillent pour mettre rapidement sur pied un plan pour la sortir de là, ce qui était assez fun à suivre. Bon en même temps avec Felicia Day et Arjun Gupta dans la même intrigue, c’est facile de me convaincre, je suis bon public. Il est surtout marrant de voir Quentin gérer à mort une partie du plan et se planter misérablement à cause d’un badge tombé à terre.

Cela force Penny à improviser comme il peut avec la clé, ce qui est bien drôle à voir aussi. Bon, bien sûr, Kady est rapidement repérée comme en fuite, forçant Poppy à foutre le feu pour activer l’alarme anti-incendie. Il n’y a plus qu’à assommer deux gardes, ce qu’ils peuvent bien faire puisqu’ils sont quatre.

Pour convaincre Harriet de l’aider, Kady lui propose de voler un bouquin à la bibliothèque. Penny est d’abord contre, mais maintenant qu’il s’est réconcilié avec Kady cela dit, il accepte le marché et part être un livre pour se faire bouffer par un dragon. Ah, c’est magique tout ça.

Bon, cela ne laisse plus trop le choix à Poppy et Quentin de coucher ensemble, parce qu’il faut bien que quelqu’un s’occupe de gérer le stress de ce pauvre Quentin. Ben tiens, tu m’étonnes, je veux bien qu’on gère le stress de mon concours comme ça, hein !

Bon, je m’égare, revenons à la critique avec la troisième intrigue de l’épisode : Eliot retrouve toute sa famille et Todd à Brakebills : ils étaient en fait de se promener dans New-York pendant tout ce temps. Allez, ça passe, ce genre de touristes cinglés dans la ville qui ne dort jamais. Margo explique à Todd que les œufs de fées sont désormais à l’université et sont là pour rester.

De retour à Fillory, Eliot et Margo découvrent qu’une journée sans eux suffit à ce que le royaume parte en vrille avec une partie du peuple de la montagne qui ne flotte plus mis au pilori. Cela ne les empêche pas de passer le marché qu’ils voulaient : les œufs de fées contre la reine visible aux yeux de tous à Fillory.

Bon, bien sûr, Fray tombe sur les œufs de fée parce que Todd est stupide. Ce qui est génial, c’est que la mère de Fray est enfin appréciable dans cet épisode à tenter de convaincre sa fille de faire confiance à son père. Eliot envisage un instant d’abandonner Fillory, mais Margo parvient à le convaincre de continuer à lui faire confiance.

Alors qu’ils s’apprêtent à refaire face à la reine, Fen débarque pour annoncer la disparition de Fray. Ben oui, forcément. La reine des fées apprend toute la vérité de Fray et devient la pire garce de la série, n’en déplaise à Margo. Malheureusement, Fray découvre que la reine des fées est loin d’être aussi aimable que prévu : pour récupérer ses œufs, elle fait de Fray sa prisonnière et propose un échange.

Pour rendre le tout encore plus cinglé, Fray dévoile alors qu’elle n’est pas la fille de Fen et Eliot. On n’est plus à un rebondissement près dans la série après tout. Du coup, Fray est juste une humaine comme une autre – alors qu’Eliot était prêt à sacrifier le plan lui permettant de récupérer une partie du contrôle de Fillory pour elle. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, la fille de Fen et Eliot est morte pendant l’accouchement.

Du coup, forcément, on perd Fen qui pète un câble de la mort de sa fille alors qu’Eliot est bien calme. Il reconnaît au moins être un mauvais mari et avoir été un père déplorable, alors que Fen refuse de rester à Fillory.

Bon, Margo et Eliot marquent enfin un point contre la reine, même si on ne sait pas ce que devient Fray. Alors que tout pourrait finir bien pour une fois, les rois de Fillory se retrouvent pris en otage par leur propre peuple, très énervé contre eux de toute la merde causée dans le royaume. Et la reine des fées qui vient de récupérer ses œufs s’amuse de la situation en les laissant à leur triste sort – surtout qu’ils sont séparés par le peuple. Oh putain, non. Me voilà stressé pour une semaine, et bien plus que la semaine dernière.

Une fois de plus, j’ai accroché à tout l’épisode et j’adore la manière dont ils ont réuni très simplement tout le monde en début d’épisode pour mieux diviser de nouveau l’intrigue ensuite. C’était un épisode efficace, même si un peu trop précipité au début. Vivement la semaine prochaine !

> Retour vers la liste des épisodes

07-2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.