Faut-il aller voir The Disaster Artist ?

Salut les… cinéphiles ?

e532760159a6f8dfe3de5a17143fd847251dc0bd.png

Eh oui, pour une fois, je vais parler cinéma, et je vais même en parler en avance car The Disaster Artist ne sort en salle que demain ! J’ai eu la chance de pouvoir voir le film le 21 février dernier au cours d’une projection presse organisée par la WB, que je remercie au passage de l’invitation. Outre le cadre plus luxueux qu’une salle de cinéma classique (public peu nombreux et attentif, fauteuils confortables), j’ai tout de même retenu quelques points qui pourraient bien vous intéresser sur le film.

Tout d’abord, il faut savoir que le film s’inspire d’une histoire vraie : il est l’adaptation du livre du même nom, racontant l’histoire de la création et du tournage du film The Room de Tommy Wiseau, un artiste qui n’a pas la moindre idée de comment fonctionne le cinéma, mais qui réalise tout de même son propre film avec l’aide de son ami Greg Sestero. Bref, c’est un American Dream, mais un American Dream qui tourne mal parce que The Room est réputé comme le plus grand nanar du XXIe siècle. Je vous mets la bande-annonce, même si je trouve qu’elle en montre beaucoup trop avec des images de la fin du film, comme souvent :

Et il s’agit donc d’une histoire vraie, une information qui ne pourra pas vous échapper, puisqu’elle est annoncée dès le début du film qui fait les choses très bien avec beaucoup de guests (j’étais tout content dès la première image, mais je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler). Le film The Room existe, il est diffusé fréquemment en séances nocturnes à travers les États-Unis où il fait l’objet d’un culte pour certains amateurs de cinéma. Pour ceux qui voudraient une référence plus actuelle, c’est un peu un Sharknado ou un Birdemicc’est bourré de faux-raccords, le scénario n’a aucun sens et ce n’est bon que si on prend le parti d’en rire.

The Disaster Artist, lui, est tout le contraire, heureusement : c’est un très bon film sur sur un très mauvais film. Il raconte tout ça principalement du point de vue de Greg (Dave Franco), le meilleur ami malgré lui de Tommy (James Franco), embarqué dans l’aventure par une promesse.

Puisqu’il me faut bien répondre au titre, je vais vous apporter une réponse hyper nuancée qui sera… ça dépend. Utile, n’est-ce pas ?

  • Si vous n’avez jamais entendu parler de The Room avant de voir le film, vous serez certainement perdu (et déçu d’avoir payé un billet, possiblement). Malgré un casting cinq étoiles, on se retrouve avec un film prévisible au message classique. Vendu comme un « hymne à l’amitié et à la création artistique », vous n’en tirerez pas grand-chose d’autres, à part peut-être de la curiosité. Les bonnes prestations d’acteurs ne compenseront pas une histoire qui peine à surprendre. Ce sera un bon film, avec des moments drôles, et pas mal de frustrations, car vous passerez à côté de tout un tas de choses, en sachant que vous passez à côté mais sans pouvoir y faire grand-chose. Bref, renseignez-vous avant de le voir pour comprendre les critiques si positives affichées en gros sur l’affiche – et pour comprendre le génie du film, tout simplement !
  • Si comme moi vous connaissez un peu The Room et en avez vu quelques extraits, vous serez satisfait du résultat, mais aurez malgré tout le sentiment qu’une partie des références vous échappent pendant tout le film… jusqu’à la fin. Vous finirez probablement avec l’envie de voir The Room, un truc qui ne devrait jamais arriver dans une vie. Là encore, vous apprécierez les moments d’humour (un peu plus grâce aux répliques les plus cultes) et les prestations d’acteurs sur lesquelles je n’ai rien à redire (au contraire même), mais une pointe de frustration naîtra de certaines références obscures du film ou la sensation de passer à côté de certains détails et c’est dommage.
  • Si vous connaissez The Room par cœur, ou en tout cas suffisamment bien pour restituer tout le monde dans le film d’origine, vous en aurez pour votre argent avec un biopic exceptionnel sur la vie d’un artiste décalé que vous devez déjà adorer pour l’humour offert malgré lui par ce nanar. La personnalité excentrique de Tommy Wiseau ressort bien, avec des moments parfois inquiétants tellement il semble allumé. Quant à l’humour, il prendra bien plus rapidement grâce aux répliques. Du coup, vous aurez peut-être même envie de le revoir pour en apprécier tous les détails (car il y en a beaucoup !) : le génie du film sera une évidence.

Plus qu’un film, les Franco livrent avant tout une lettre d’amour au cinéma (j’ai vu après rédaction que c’était dans la bande-annonce, c’est malin), avec un film totalement méta, des scènes entières qui sont des copies conformes de The Room et une bande originale entraînante qui nous replonge à la charnière des années 90 et 2000. Il faut aller le voir en le prenant pour ce qu’il est, un film réalisé en famille (James & Dave Franco ont les rôles principaux, Alison Brie, la femme de Dave, joue l’un des leads féminins…) et entre amis star d’Hollywood (Zac Efron, Josh Hutcherson… Sharon Stone !), qui s’amusent à raconter l’histoire d’un nanar, avec l’aval de Tommy Wiseau et Greg Sestero, tous deux dans le film, entre autres (nombreux) caméos. Tout ça fait qu’il parlera très probablement aux plus cinéphiles d’entre vous, mais il peut en laisser d’autres sur la touche ; malgré une interprétation impeccable de l’ensemble du casting.

On s’amuse bien, mais définitivement, il est dur de savoir quoi en penser et à qui le conseiller. Une chose est sûre, l’une des meilleures scènes du film… se trouve après le générique de fin. Restez bien jusqu’au bout. Quitte à danser un peu en l’attendant !

N’hésitez pas à repasser sur le blog dès demain pour quelques infos supplémentaires sur ce que j’ai aimé ou pas, avec plus de détails et quelques spoilers.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.