Unreal – S03E07

Épisode 7 – Projection – 17/20
Si tous les épisodes de cette saison sont bons, la série commence à tourner en rond je crois car je n’arrive plus à retrouver l’adrénaline des débuts. Tout est toujours aussi brillant qu’avant, mais ça ne parvient plus forcément à monter en tension et les enjeux sont finalement assez similaires d’une saison à l’autre, malgré des fils rouges passionnants. Bref, c’est excellent, mais pour perdurer, il faudrait que la série parvienne à se renouveler et, peut-être, à changer d’émission. Ce n’est pourtant pas faute d’essayer de se renouveler avec de nouvelles configurations pour chaque saison, mais dans l’ensemble, on a de plus en plus fait le tour. Est-ce que cela me prive de l’envie de revenir ? Certainement pas, car c’est top. C’est juste que c’est un peu frustrant car il manque une toute petite étincelle à laquelle j’étais habitué jusqu’ici !

> Saison 3

 


Spoilers

07.jpg

Quinn, you can’t seriously believe what Rachel is selling? I mean, she’s kind of a nutjob.

Allez, Rachel a dépensé 50 000$ pour son père, il est temps de s’y remettre pour voir comment elle s’en remet, et elle s’en remet bin en lui téléphonant chaque jour tout en regardant les prétendants sur ses moniteurs. Si au départ, on les voit tous, à la fin de son appel téléphonique, il n’y a plus qu’Alexi en pleine masturbation et orgasme, pour le plaisir à peine intéressé de Quinn et Rachel. C’est sûr que ses caméras cachées dans les chambres d’autant de mecs devaient forcément finir par aboutir à ce genre de scènes, à un moment ou un autre. Cela dit, je suis surpris qu’aucune caméra ne le filme quand il se drogue : ce serait plus utile.

Quinn reçoit la visite de son amie pour la journée, Fiona, bien contente de voir les prétendants en maillots de bain. Les producteurs se mettent en quête du prochain épisode d’Everlasting et surtout du grand amour de Serena. Avec l’aide de Fiona et l’insistance de Rachel, il est décidé que le grand gagnant sera Owen, n’en déplaise à Madison qui voulait à tout prix que ce soit Zack. En même temps, ce dernier préfère méditer plutôt que de faire quoique ce soit, alors il est mal barré.

Rachel fait donc ce qu’il faut pour que Serena le choisisse comme prétendant l’emmenant chez lui, mais celui-ci n’est plus si sûr de vouloir emmener Serena à la maison auprès de sa fille. Et pour cause : si Serena est capable de pardonner Jasper pour son pari, elle n’est pas franchement un exemple de stabilité.

Cela passe plutôt bien et Serena parvient rapidement à le convaincre que c’est malgré tout une bonne idée, ne serait-ce que parce que leur connexion le premier jour était sincère et parce qu’elle en a marre de toujours sortir avec des types comme Jasper, justement. C’était un détour intéressant où Rachel est félicitée pour son bon boulot par Quinn là où Serena et Owen se dépêtrent par eux-mêmes de leur situation amoureuse.

Il n’empêche que c’est Rachel qui prend la tête de la course entre les producteurs pour caser son prétendant comme grand gagnant. C’est assez drôle à voir comme toujours, car les relations Rachel/Jay sont superbes.

En coulisses, on continue de suivre Quinn et Fiona et cela donne enfin une justification pour la présence de Fiona : Quinn la veut pour l’une de ses prochaines émissions… mais Fiona refuse ; critiquant le concept même d’Everlasting. Elle veut des émissions plus profondes que ça, et si je la comprends, ça ne plaît pas du tout à Quinn de voir son émission se faire insulter comme ça, ce que je comprends aussi, en fait.

Jeremy continue de s’inquiéter pour Rachel, et il est temps de laisser tomber cette romance franchement ! Il en parle avec Simon et prend mal que le psy le remette à sa place. Comme il veut continuer à draguer Rachel en paix, il propose à Charlie de rester à la villa plutôt que de les suivre à la caserne de pompiers d’Owen.

C’est plutôt sympathique de les voir redevenir potes, mais il a toujours tenté de la violer un an plus tôt dans la chronologie de la série, alors non, quoi. Ce sera difficile de raccrocher à cette intrigue amoureuse un jour.

À la caserne, les rencontres entre Serena et les proches d’Owen se passent bien mal : la fille du pompier affirme dès le départ à Serena qu’elle est sa nouvelle maman, ce qui est parfaitement flippant en fait. Serena stresse donc de cette rencontre avec Riley, la fille, car elle sent rapidement débordée par la situation. Cela va à l’encontre de tout ce que Rachel espérait : elle voulait la voir assumer le rôle de la maman qui ferait monter les audiences en flèche.

Cette nouvelle réaction peut à l’inverse présenter Serena comme une horrible personne qui ne veut pas être une famille. Quinn y voit une opportunité parfaite, mais Rachel a trop peur que Riley se sente coupable à vie d’avoir détruit la relation de son père. Par conséquent, Quinn briefe Jay pour qu’il prépare Alexi, au cas où, et se rend à son tour à la caserne dans le Colorado, pour rappeler à Rachel le travail qu’elle est censée faire.

Celle-ci y met bien de la mauvaise foi et prépare au contraire des adieux déchirants où Serena rompt avec Owen au milieu de la caserne pour le faire apparaître comme un super papa, alors que la bachelorette était en fin partante pour mettre du sien dans l’affaire. On tourne en rond, donc, mais Rachel fait l’exact contraire de ce que Quinn lui demande.

C’est comme d’habitude la pire des idées : Quinn réagit en ramenant un clown à la caserne pour s’assurer d’effrayer Riley et faire de bonnes audiences. Cela ne manque pas, Riley se fait pipi dessus devant les caméras, ce qui énerve Owen qui n’est pas au bout de ses peines, et Serena s’occupe d’elle sans être au bout de ses peines non plus.

Riley lui échappe un quart de seconde, mais c’est suffisant pour qu’elle se retrouve au milieu de la route quand un camion arrive. Et qui sauve la vie de Riley au dernier moment ? Serena. Wow. De la très bonne télé réalité pour le coup, mais un accident qui aurait pu être une vraie catastrophe. Cela remet tout en perspective… mais pas pour Quinn au contraire très heureuse d’avoir réussi ce pour quoi elle est là.

Rachel perd totalement le contrôle : Serena est heureuse d’avoir enfin l’instinct maternel et veut rester… contre son avis, contre sa manipulation. Si tout le monde est heureux de la scène et que Chet félicite Rachel, elle n’est pas de cet avis et il ne lui faut pas longtemps pour retourner une fois de plus l’avis de Chet. Et comme ce dernier venait de demander à Quinn de le soutenir au tribunal pour confirmer qu’il n’est plus alcoolique et peut être un bon père, il aurait mieux fait de réfléchir à deux fois avant de sermonner Quinn sur son manque d’amour maternel.

À la villa, Jasper et August se lancent dans une compétition ridicule (et pas vraiment assumée) qui consiste à savoir qui creusera le plus grand trou dans le jardin, et forcément, Charlie et Madison y voient l’opportunité de faire une bonne séquence. Cela dit, c’est un peu la cata pour Madi qui est bonne pour rentrer chez elle à ce rythme : jamais Serena ne gardera Zack à ce rythme.

Elle s’en fiche pas mal et, avec la promesse d’un rencard avec Serena, elle réussit à lancer une vraie compétition entre eux qui se fait au jet d’eau, histoire de suivre le « female gaze ». Une vraie amitié se tisse entre Charlie & Madison, donc cette dernière n’hésite pas à lui dire qu’elle est surprise de l’attitude de Jeremy. Tout le monde sait que les productions délocalisées sont l’occasion de coucher un peu partout d’après elle, et Charlie aurait donc dû le suivre pour qu’il en profite.

D’un coup, Charlie qui était heureuse de sa promotion est bien plus bouleversée et pleine de doutes sur sa relation. Quant à Madison, elle parvient à convaincre Quinn à son retour de l’excellente idée qu’elle a eu avec ce combat de boue et obtient effectivement le rencard promis – quelques minutes avec Serena pour August.

Seulement, le retour à la villa se fait plein de doutes pour Serena qui a passé une merveilleuse soirée dans le Colorado avec Riley, et ce n’est pas cette histoire de trou dans le sol pour collecter de l’eau qui va la faire changer d’avis. Zack fait ce qu’il peut tenter de la convaincre que le sien est cool aussi, mais Madison les interrompt rapidement.

Rachel se ramène quant à elle pour convaincre Owen que Serena ne serait pas forcément une bonne mère, mais c’est finalement le contraire qui se passe : il est sûr que cela naîtra en elle et qu’en attendant il peut être assez maman lui-même pour sa fille. Et c’est tellement beau que Rachel se laisse convaincre.

Loin de tout ça, Jay et Alexi passent du bon temps dans la chambre de celui-ci ; à se droguer, danser et s’embrasser… Oups, a-t-il oublié les caméras ? Probablement. Enfin pour bien laisser planer le doute sur le choix de Serena, Jasper se débrouille pour passer un peu de temps avec elle et la draguer.

Après un tel épisode, difficile de savoir quelle sera la décision finale de Serena, mais la cérémonie s’avère a priori sans surprise, car on la voit mal garder Zack plus longtemps. Elle garde effectivement tous les autres ; n’en déplaise à Owen qui aurait préféré voir Jasper éliminé. Zack a la défaite humoristique et vole un baiser avant de s’en aller, brillant pour sa dernière scène dans Everlasting. Moi, je suis bien dégoûté, parce que je ne suis pas prêt à voir Madison partir.

De toute évidence, Quinn non plus : Charlie obtient ses félicitations pour son bon travail à obtenir les images parfaites des mecs dénudés, et c’était quand même sous la direction de Madison. Si Jeremy est heureux pour elle, elle remet rapidement les choses en place entre eux. Je l’aime de plus en plus cette Charlie, désolé.

En fin d’épisode, Jay est toujours en plein conflit avec lui-même, mais de plus en plus amoureux d’Alexi. Rachel apprend que son père a quitté l’hôpital pour retourner auprès de sa mère. C’est un énième coup dur pour Rachel. Elle veut s’en confier à Quinn, mais celle-ci est trop occupée à partir faire la fête avec… Fiona. C’est intéressant parce que Rachel perd donc tout le contrôle qu’elle avait jusque-là dans sa vie : elle n’a plus personne, en fait, et n’arrive plus à manipuler personne non plus…

Gary appelle également Chet pour lui promettre un award grâce à l’épisode de la semaine dernière. S’il veut un Emmy, il lui suffit de fournir à Gary toute la boue qu’il peut trouver sur Quinn. C’est un faux cliffhanger en ce qui me concerne : je vois mal Chet trahir Quinn à long terme. Certes, il va lui porter un coup, mais ce ne sera pas un coup fatal et ça se retournera contre Gary. Cela ne peut pas se terminer autrement, pas vrai ?

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.