13 Reasons Why (S02)

Synopsis : Cinq mois après la mort d’Hannah, le procès débute avec Tyler comme premier témoin.

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3Saison 4

Capture d'écran 2017-04-03 21.19.45.png

Pour commencer, je suis content de retrouver 13 Reasons Why, même si je sais que l’existence de cette saison 2 fait polémique. Pour moi, il y avait encore beaucoup de choses à traiter à la fin de la saison 1, et ce n’est pas plus mal de le reconnaître et de foncer, même si le concept va nécessairement devoir changer. La voix omniprésente d’Hannah ne sera plus celle des K7 et je me demande ce que sera sa présence dans la série désormais : simples flashbacks ? Nouvelles scènes lors des témoignages ? fantôme ? On verra bien !

Je n’ai absolument rien lu de plus que le synopsis ci-dessus concernant cette saison 2 dont j’ai évité autant que possible la bande-annonce – ce qui n’était pas évident avec Netflix la lançant chaque fois que je l’ouvrais pour regarder un épisode de l’Arrowverse. Dans l’ensemble, je ne risque pas de voir mes attentes déçues, car je n’en ai pas beaucoup.

L’an dernier, la série m’avait permis de me lancer dans mon tout premier WE en séries et la saison 1 était à la fois l’occasion pour moi de participer à mon tout premier podcast et de connaître le premier gros succès du blog, car oui, mon article sorti dès le dimanche soir suivant la diffusion des épisodes par Netflix était à l’époque mon article le plus lu. Je n’ai jamais eu le courage de le relire vraiment et en entier, surtout parce que la série fait couler beaucoup d’encre et aborde des thèmes difficiles.

Parfois, elle le fait bien, parfois, je ne suis pas convaincu, mais dans tous les cas, elle parvient toujours à faire réfléchir sur ces sujets et à les aborder sans fausse pudeur ou censure. C’est souvent difficile, donc, mais c’est ce qui fait sa force de frappe.

Pour cette saison 2, je m’attends seulement à avoir envie de dévorer les épisodes, mais comme j’ai un week-end chargé, je pense que je diffuserai mon avis sur les épisodes de la série au fur et à mesure de mes sessions de visionnage. Vous êtes prévenus ! Par ici, vous trouverez mes avis sans spoilers sur les épisodes, et en cliquant sur les titres vous accéderez à des articles plus complets résumant les épisodes et donnant mon avis dessus.

Note moyenne de la saison : 16,5/20

S02E01 – The First Polaroid – 18/20
La série revient avec de solides bases pour cette seconde saison. Elle met rapidement en place sa nouvelle structure car la voix d’Hannah ne peut plus se charger de la narration, par souci de logique. Cela fonctionne extrêmement bien et la série n’aborde pas à aborder un certain nombre de sujets tabous dès ce premier épisode, s’assurant d’avoir encore de quoi faire parler d’elle. Je dirais que c’est un peu moins percutant que la saison 1, mais il y a assez de matière pour tenir cette saison 2, avec quelques nouveaux mystères et une galerie de personnages et secrets à explorer.
S02E02 – Two Girls Kissing – 15/20
Bizarrement, la série perd en puissance avec cet épisode qui s’éparpille dans une multitude d’intrigues, la plupart étant en plus prévisibles. Il est dommage que certaines intrigues importantes de la première saison soit reléguées au second plan à cause de cette pluralité d’histoire, et je ne vois pas ce que toutes apportent à la série. On sent que le puzzle du procès se met en place petit à petit, mais ça n’a pas du tout la même force que l’intrigue de la saison 1, et ça mène à une certaine confusion par moment. Le casting est peut-être trop large à gérer, ou ils veulent aller trop vite, mais le résultat est que ça manque de crédibilité.
S02E03 – The Drunk Slut – 17/20
Ah, la série redémarre sur de meilleures bases avec de nouveaux thèmes (beaucoup de féminisme, l’air de rien) et des intrigues abandonnées depuis la saison 1 qui ressurgisse. Après le rythme précipité de l’épisode précédent donnant l’impression d’une série bâclée et pas du tout réaliste, cet épisode fait du bien en évitant de trop se répartir sur plusieurs intrigues – il le fait, évidemment, mais à suffisamment petite dose pour que ce ne soit pas dérangeant.
S02E04 – The Second Polaroid – 14/20
Dans cet épisode, j’ai aimé quelques plans plus techniques que d’habitude, notamment du côté des plans-séquences, mais je dois avouer que je l’ai trouvé extrêmement décousu dans son intrigue, beaucoup trop transitionnel pour être passionnant et que je l’ai vu sur plus d’une heure et demi à cause d’une pause en cours de route qui m’a donné l’impression qu’il était beaucoup trop long. Décidément, j’ai du mal avec cette saison.
S02E05 – The Chalk Machine – 15/20
Rien n’avance véritablement dans cet épisode, comme dans le précédent, et c’est frustrant ; mais la galerie des personnages continue d’être utilisée à bon escient. On approfondit l’ensemble des personnages, mais c’est justement avec ça que j’ai le plus de mal cette saison : autant il était frustrant de n’avoir qu’un personnage vraiment développé par épisode l’an dernier, autant cette année, il y en a trop. Et aussi, la narration de cette seconde saison est bien moins prenante que lors de la première, car le procès finit par devenir une voix-off sur des banalités adolescentes digne des pires moments d’auto-réflexion de Meredith Grey. Ce qui était une force de la série – et aurait pu le rester – devient alors une vraie plaie, à défaut de servir véritablement l’intrigue de la saison/de l’épisode.
S02E06 – The Smile at the End of the Dock – 18/20
Impossible de ne pas spoiler, même dans ces lignes : c’est le genre d’épisode que je ne sais pas comment noter parce qu’il m’a retourné le cerveau et était extrêmement bien écrit… mais c’est aussi une vaste blague rendant caduque une grosse partie de la saison 1. Le passé de la série se réécrit totalement différemment, et ça donne même envie de revoir la saison 1 parce que le procès révèle une toute nouvelle intrigue qui m’a fait changer d’avis sur les personnages – même si les scénaristes essayent de nous dire que ça ne change rien. Sinon, définitivement, cette saison gagnerait à se concentrer uniquement sur le procès, car tout le reste est de plus en plus banal/médiocre.
S02E07 – The Third Polaroid – 14/20
Soyez prêts pour la lecture de la critique, où j’ai utilisé à peu près 150 fois le verbe « énerver » pour décrire tour à tour tous les personnages. Dépressifs, énervés, violents… Ces personnages sont tous plus toxiques les uns que les autres, et cette saison 2 semble confirmer qu’elle n’est pas vraiment faite pour mettre de bonne humeur. Quant à moi, eh bien, vous savez quoi ? Ça m’énerve de plus en plus !
S02E08 – The Little Girl – 19/20
C’est un épisode sur deux cette année, mais en même temps, cet épisode s’appuie sur le cliffhanger de l’épisode précédent pour faire exploser toute son intrigue, et ce n’est pas plus mal, surtout quand ça se fait dans un plan séquence extrêmement complexe à mettre en place. Au-delà de ça, l’épisode approfondit un peu les choses et propose bien les différents points de vue de chacun. Je suis loin d’être d’accord avec tout ce qui est dit ou proposé ici, la série s’enferme dans un deuil qui n’en finit plus, mais au moins, j’ai eu l’impression d’avancer un chouilla, surtout quand certaines sous-intrigues inutiles sont expédiées vitesse grand V vers l’infini et l’au-delà.
S02E09 – The Missing Page – 16/20
C’est par des procédés faisant partie de son ADN que la série souhaite faire passer son message aux fans dépressifs et si c’est gros, on sent qu’ils assurent leurs arrières par rapport aux reproches qu’on leur a fait après la saison 1. À part ça, l’épisode continue de développer les personnages en parallèle, donnant deux ou trois scènes à chacun, ce qui transforme la série en un puzzle géant et casse-tête qui ne parvient pas à rester passionnante d’un bout à l’autre.
S02E10 – Smile, Bitches – 16/20
L’intrigue fil rouge de cette saison avance, c’est vrai, mais cela semble se faire à grand-peine au milieu de scènes douloureusement inutiles. Il y a des intrigues qui ne me plaisent pas, il y a le procès faits de rebondissements franchement tous plus gros les uns que les autres et il y a les quelques scènes de révélations sympathiques mais pas assez nombreuses. J’avais le souvenir d’une série plus percutante – même si elle reste plutôt très cool.
S02E11 – Bryce and Chloe – 18/20
La série révèle de choses capable d’éclairer de multiples aspects sombres de la première saison que j’en arrive à me demander comment la série aurait pu tenir comme un tout avec une seule saison. Je regrette un peu d’avoir regardé cet épisode parce qu’il se termine sur plusieurs cliffhangers et que je suis pressé de voir la suite, mais je dois m’arrêter de regarder. Dur donc d’être neutre et de ne pas spoiler dans ces quelques lignes : c’était un très bon épisode, même si j’ai bien failli croire qu’il allait être très mauvais. Oh, ça reste trop grandiloquent, mais ça passe plutôt bien.
S02E12 – The Box of Polaroids – 17/20
Malgré une sous-intrigue qui me blase depuis dix épisodes au moins, cet épisode réussit à conclure pas mal de choses et sonne presque comme une fin de saison à lui tout seul. Pourtant, il reste un ultime épisode qui devrait réussir à nous porter vers la conclusion de cette longue saison 2, qui aura souvent trainé en longueur.
S02E13 – Bye – 18/20
Pourquoi ? Juste pourquoi ? Alors qu’il y avait de quoi faire une bonne conclusion – et une belle conclusion – les scénaristes prennent le chemin de la violence et des décisions quelque peu incompréhensibles ; probablement pour s’obtenir une saison 3. Je trouve cette fin plus ouverte que celle de la saison 1 et je reste incertain sur quoi en penser. Comme l’an dernier.

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3Saison 4

Face à une telle saison, je ne peux qu’ajouter ici un lien officiel de prévention face aux crises suicidaires. Parlez-en, communiquez, ne disparaissez pas.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.