13 Reasons Why – S02E01-03

Épisode 1 – The First Polaroid – 18/20
La série revient avec de solides bases pour cette seconde saison. Elle met rapidement en place sa nouvelle structure car la voix d’Hannah ne peut plus se charger de la narration, par souci de logique. Cela fonctionne extrêmement bien et la série n’aborde pas à aborder un certain nombre de sujets tabous dès ce premier épisode, s’assurant d’avoir encore de quoi faire parler d’elle. Je dirais que c’est un peu moins percutant que la saison 1, mais il y a assez de matière pour tenir cette saison 2, avec quelques nouveaux mystères et une galerie de personnages et secrets à explorer.

Saison 2


01.jpg

Hannah’s story needs to be told.

Netflix a la sympathie de proposer un résumé vidéo de la saison 1 en deux minutes, mais ce n’est pas forcément si bien fait que ça pour autant : pas trop de résumé des prénoms, ni des situations, juste de tout un tas de moments forts de la saison 1, et des cliffhangers.

La production a bien appris sa leçon et l’épisode commence par un message des acteurs pour mettre en garde les plus jeunes. Une fois que c’est fait, on a le générique, puis le procès avec Tyler qui est interrogé sur la vie au lycée. C’est intéressant car c’est du coup lui qui prend la narration en voix off de cet épisode et ça me vend déjà bien les choses.

On retrouve Clay sur une moto avec Skye qui l’emmène se faire tatouer un point-virgule sur le poignet… Finalement, ce sera juste une virgule parce qu’il s’évanouit en cours de route, ce qui fait rire sa petite-amie. Oui, sans trop de surprise ces deux-là sont désormais en couple, un parti pris risqué pour la série dont toute la saison 1 s’appuyait sur le couple Clay/Hannah. Et ça ne perd pas de temps, car on les retrouve sur le point de coucher ensemble… ce qui ne se fait pas parce qu’il découvre qu’elle se scarifie encore. Quant à moi, je trouve ça terrifiant de me dire que l’actrice est la même que celle de Here and Now (Sosie Bacon). Je finirai par m’en remettre, mais Skye est tellement cool.

Clay rentre donc chez lui et apprend que le procès aura lieu dès le lendemain, ce qui n’était pas prévu du tout. Oui, sauf que les parents d’Hannah veulent absolument un procès et ont refusé tous les accords préalables. Pour autant, Clay apprend aussi qu’il n’est pas sur la liste des témoins. Sa mère s’est retirée du cas, parce qu’il était impliqué. Sinon, personne ne sait qui est la fille s’étant fait violer lors de la K7 numéro 9.

Au lycée, Tyler découvre que sa chambre noire a reçu la visite de charmantes personnes le menaçant, pour changer… Il passera l’épisode à essayer de déterminer qui en est responsable, soupçonnant tour à tour Bryce et Clay, niant tous les deux les faits.

Le père d’Alex lui propose de ne pas retourner à l’école le lendemain, parce qu’il s’inquiète du procès qui arrive pour son fils. Lui aussi a voulu se suicider sans y parvenir. Il n’a même pas la moindre blessure sur sa tête, donc bon. Alex veut retourner en cours parce que Jessica y retourne elle aussi – et tous les deux ont un plan d’action clair : faire semblant d’avoir tout oublié.

Ainsi, le lendemain, Alex demande à voir sa note de suicide dont il ne se souvient pas. Elle n’est pas spécialement bien planquée à traîner dans la cuisine et il est écrit dessus qu’il aurait pu tout arrêter, ce qui le perturbe parce que pour le coup, ça, il ne s’en souvient pas. Il retrouve Jessica au lycée, et ces deux-là sont tellement trop géniaux : on retrouve leur amitié faites de blagues pas si drôles, puis leur amitié avec Zach. Notons qu’Alex a une canne, lui aussi, et que le suicide est désormais un sujet tabou par le règlement du lycée.  On retrouve aussi ce connard de Bryce qui n’a pas changé et les nargue.

Bryce se dit confiant dans le fait que le procès ne changera rien pour lui. Justin n’est plus là et en l’absence de Jessica & Alex, Bryce a pu raconter tout ce qu’il voulait, et particulièrement que Jessica était consentante puis a menti car elle n’assumait pas d’avoir trompé Justin. Classe. Heureusement, il y a le psy pour le remettre à sa place. Ce cher Mr Porter fait absolument n’importe quoi et menace donc Bryce s’il ose encore s’approcher de Jessica.

De son côté, la mère d’Hannah, Olivia, s’est coupée les cheveux très courts et s’entraîne au stand de tir. Outch. Tout le monde veut la voir dégager de la ville et le lui fait savoir par quelques pancartes devant chez elle. Il est rapidement indiqué qu’elle n’est plus en couple. La stratégie qu’elle doit appliquer pour le procès est compliquée : ils ne peuvent pas utiliser les K7 sans indiquer qu’elle se bourrait et n’était pas si parfaite que ça, ce qui n’aide jamais dans ces cas-là. Et bien sûr, Bryce s’en tire : c’est parole contre parole, et personne ne sait que Jessica est son autre victime…

Au procès, Clay s’incruste et Tyler révèle qu’il arrivait à Hannah de mentir aux autres. Il est rapidement poussé dans ses retranchements lorsque la défense du lycée le force à parler du premier jour de cours d’Hannah. Flashback, je l’avais dit. Cela permet aussi à Justin de revenir dans la série, donc c’est bien joué.

Tyler commençait déjà à s’occuper de l’album de fin d’année et a proposé un photoshoot à Hannah qui bien sûr a accepté. Et directement on a fait une traînée parce qu’elle s’est maquillée sur les photos. Ah les américains/la société. Ce n’est que le début : grâce à son stalker, on apprend ainsi qu’Hannah envoyait des sextos…

Clay s’enfuit pour aller au lycée où il retrouve Alex l’interrogeant sur sa note de lycée. Si Clay suppose qu’il parle d’Hannah, Alex est sûr qu’il y avait autre chose à stopper, mais reste à savoir quoi. Tyler aussi retourne au lycée pour mieux se faire harceler par Bryce – lui-même arrêté par Porter.

Dans son casier, Clay retrouve une photo d’une fille torchée avec un autre lycéen dans son casier. Et un charmant message : « Hanah n’était pas la seule ». Putain, quoi. Clay soupçonne Scott Reed d’avoir mis la photo comme il le voit le regarder – ça partait bien pour lui, mais la scène d’après le voit rire d’un viol, alors bof.

Si Clay n’est pas appelé pour le procès, Tony l’est, et par l’école. Ryan aussi, et il contacte Tony pour lui assurer qu’il ne dira rien qui pourrait le compromettre, lui donnant une lettre d’Hannah racontant « tout ce qu’il s’est passé ce jour-là ». Ah ? Tony la brûle dès qu’il en a l’occasion, et on va enfin savoir pourquoi il a fait tout ça pour Hannah.

Jessica reprend le sport et en est toute heureuse, mais ça ne plaît pas trop à Bryce s’entraînant sur le terrain à côté d’elle et une autre nana qui la fixe. Reprendre sa vie n’est pas si simple surtout quand Bryce la harcèle assez clairement et lui propose d’aller prendre un café, à quelques mètres de sa copine du moment. Charmant, toujours. Chez elle, Jessica apprend que son père ne veut pas la voir témoigner. Et dans le genre encore mieux, elle retrouve une poupée gonflable la traitant de pétasse pendue devant chez elle. CHARMANT cette série.

Tyler se rend chez Alex pour lui refiler des chips et des dorritos (ah les placements de produit de Netflix, ça me manquait !). Lorsqu’il se lave les mains, il découvre l’endroit où la balle a atterri dans le mur de la salle de bain. C’est l’occasion pour Tyler de découvrir qu’Alex ne se souvient de rien des K7 – ce qui semble être un mensonge pour le coup. Tyler révèle qu’il a pris des photos d’Alex dans le coma, mais Alex s’en fout. Cela aura sûrement un intérêt.

Plus tard, d’ailleurs, Tyler est dans un diner où Clay le retrouve pour lui demande pourquoi il a menti à propos des sextos. Il ne pense pas qu’elle puisse avoir envoyé des sextos à qui que ce soit… n’empêche que.

Le soir, chez elle, Olivia déprime devant les photos de Tyler. On découvre que sa nouvelle meilleure amie aussi a perdu sa fille et qu’elle l’aide à surmonter son chagrin comme elle peut. De son côté, Clay retrouve Skye et veut coucher avec elle, mais il est hanté par le fantôme d’Hannah. Il finit donc par rejeter Skye qui le vit super mal, surtout qu’il ne lui explique pas. Ce fantôme finit par parler à Clay pour lui demander ce qu’il compte faire de la photo. Oh.

J’ai aimé les réflexions de Tyler sur les photos et les vérités qu’elle cache, les manipulations que l’on peut en faire et l’importance du contexte. C’était tout basique, mais ça a la fausse profondeur que j’attendais de la série.


Épisode 2 – Two Girls Kissing – 15/20
Bizarrement, la série perd en puissance avec cet épisode qui s’éparpille dans une multitude d’intrigues, la plupart étant en plus prévisibles. Il est dommage que certaines intrigues importantes de la première saison soit reléguées au second plan à cause de cette pluralité d’histoire, et je ne vois pas ce que toutes apportent à la série. On sent que le puzzle du procès se met en place petit à petit, mais ça n’a pas du tout la même force que l’intrigue de la saison 1, et ça mène à une certaine confusion par moment. Le casting est peut-être trop large à gérer, ou ils veulent aller trop vite, mais le résultat est que ça manque de crédibilité.

Saison 2


02.jpg

Because it does mean something… to me.

C’est sans complexe que j’enchaîne sur ce deuxième épisode dont la narration est reprise par Courtney (sans surprise vu le titre) et qui enchaîne sur la scène terminant le premier épisode. Ce n’est pas bien passionnant puisqu’Hannah dit ne pas savoir ce qu’elle faisait là. On part presque dans un mauvais trip SF, mais il fallait bien donner des lignes à l’actrice principale de la série. Et puis, Clay a encore passé le premier épisode à voir Hannah partout, c’est bien normal d’en être là maintenant. La mère de Clay continue de s’inquiéter pour lui, surtout qu’elle l’a vu au tribunal, mais ça ne va pas plus loin que ça.

Courtney n’a toujours pas dit la vérité à ses pères qui pensent que Mikey est son petit-ami quand il est clair pour nous que c’est sa petite-amie. Elle est là pour témoigner – et le fait pour nous dire que le lycée, ça craint car tout le monde t’y surveille et un mauvais pas peut ruiner ta vie. Certes. Comme la vie, quoi.

Elle en profite pour mentir sur sa sexualité et dire que le baiser était insignifiant, alors qu’on revient sur l’intrigue du stalker d’Hannah. En flashback, on découvre qu’Hannah avait parlé à sa mère des photos, mais que celle-ci ne l’avait pas l’écoutée.

Le vrai problème de ce procès est ailleurs : l’école a trouvé d’autres photos de Tyler montrant Hannah et Courtney s’embrassant – ce qui est l’occasion pour nous d’avoir la suite de la scène de la saison 1, avec plus de baisers entre elle quand Hannah comprend qu’il s’agit du premier baiser de Courtney et qu’elle y mettait bien plus d’importance que ça. Ils essayent donc de faire passer Hannah pour la méchante de l’histoire et cela pousse Courtney à reconnaître son homosexualité devant tout le tribunal. Outch.

Cela est bizarrement traité comme une intrigue quasiment secondaire alors que c’est toute la base du personnage. On a quand même droit à une scène où ses pères essayent de trouver quel film regarder avec elle pour l’aider à s’affirmer, et à une autre où Jessica est impressionnée par son courage – lui demandant aussi s’il est dur de dire la vérité.

Oui, parce que Jessica dit vouloir témoigner, mais elle a du mal à se faire à l’idée. Il est aussi évident que la nouvelle petite-amie de Bryce ne l’aide pas, puisque c’est la capitaine de son équipe, Chloe. Lorsque Porter lui propose son aide et de parler avec elle, elle parvient à s’en débarrasser grâce à Nina Jones, la nana la regardant de loin dans le premier épisode. Et elle lui dit de garder la bouche fermée, comme la nouvelle affiche le lui demande dans son casier.

Elle s’en confie à Alex qui lui conseille de raconter son viol le lendemain. Elle vit assez mal ce conseil, parce qu’elle est encore traumatisée par ce qui lui est arrivé, forcément. Blasé de ne pas comprendre ce qui lui arrive, Alex demande à Clay de lui donner les K7.

Bien sûr, Clay refuse, ce qui provoque une scène de dispute entre les deux au lycée, où ils sont observés par Zach et Bryce, ce dernier s’inquiétant justement de la langue possiblement trop pendue d’Alex maintenant qu’il sait que Zach l’aide beaucoup. En parallèle, Zach a également appris que le père de Bryce propose son avocat pour le procès, mais ça ne lui plaît pas tellement – il préfère aider Alex et dire la vérité, je suppose, mais ce n’est pas évident.

Au tribunal, Olivia découvre que sa nouvelle meilleure amie a organisé une manifestation devant celui-ci et que ça ne plaît pas à son avocat qui lui conseille désormais de se méfier d’elle. Chez elle avec sa nouvelle amie, Jackie, Olivia la regarde ranger ses affaires dans la chambre d’amie… et retrouve sa robe tachée de sang de la nuit où elle a trouvé Hannah. Elle sait qu’elle devrait tourner la page – mais comment tourner une telle page ? En tout cas, on sent bien qu’elle est en train de se lancer dans une relation très toxique avec l’autre nana qui s’incruste partout et semble profiter de sa faiblesse.

Cela ne manque d’ailleurs pas : Jackie prend la décision de laver la robe sans lui en parler et pour lui faire plaisir, ce qui ne manque pas de pousser un peu plus loin Olivia dans sa dépression, car elle n’était pas prête pour ça.

Par conséquent, elle en parle à Tony que l’on découvre être un de ses grands amis : elle l’appelait chaque fois qu’elle écoutait les K7 et s’inquiète désormais de voir qu’il a rompu avec Brad. Olivia déprime une fois de plus des secrets qu’Hannah, mais les deux ont une drôle d’amitié sympathique – vouée à ne pas durer quand Tony passera à la barre, mais bon.

Au lycée, Clay découvre que le labo photo de Tyler a été ravagé. Il l’interroge quand même sur le polaroid, lui permettant de découvrir l’identité des deux lycéens sur la photo polaroid reçue dans son casier.

Skye passe du temps avec Clay – ne se doutant pas qu’il voit Hannah lui parler et commenter tout ce qu’ils font. Skye s’interroge évidemment beaucoup sur sa relation avec Clay et ce que ses parents en savent, et qui elle est par rapport à Hannah, et tout un tas d’autres questions hyper pertinentes. C’en est hyper gênant : Clay continue de faire de la merde puissance 1000 avec sa nouvelle copine, étant incapable de communiquer… ou juste de s’occuper d’elle, quoi. Et Skye a assez de problèmes comme ça pour ne pas en rajouter.

À l’entrainement, Chloe vient parler à Jessica pour lui dire qu’elle la comprend et qu’elle ne voulait pas que sa relation avec Bryce soit gênante. Après tout, ce n’est pas si grave d’avoir dit à tout le monde qu’il l’avait violée parce qu’elle s’en voulait d’avoir trompé Justin. Ben voui, évidemment. Elle est totalement dans le cliché de la blonde la Chloe, c’en est gênant. La fin d’épisode voit Jessica prendre la décision de témoigner… mais révèle également qu’elle dort sur le sol de la chambre de ses parents, encore traumatisée par tout ce qu’il s’est passé.

Par conséquent, Tyler n’a plus le droit de prendre en photo les filles faisant du sport. Il retrouve Alex qui lui demande s’il a une copie des K7 d’Hannah, mais évidemment non. Il en profite pour demander à voir les photos de quand il était sur son lit d’hôpital – que la série fait l’étonnant choix de ne pas montrer. Franchement, la série a tellement d’autres scènes choquantes que je ne vois pas bien l’intérêt de ce choix.

Cela lui fait en tout cas du mal de se voir dans cet état. Plus tard, on retrouve Alex à la piscine du lycée avec Zach qui l’aide à s’entraîner à retrouver un usage normal de sa jambe. Cela n’est pas si simple et mène à une rapide dispute entre eux, parce qu’Alex souffre de ne pas se souvenir de tout et parce que Zach traîne toujours avec Bryce.

Dans le bureau de Porter, on retrouve… Sheri ! Celle-ci a bien changé et semble avoir grandi. Elle a en tout cas gagné en confiance et n’hésite pas à l’envoyer chier – histoire de sa vie. Sinon, Porter est dans la merde aussi parce qu’il a arraché de son agenda une page disant qu’il avait eu un dernier RDV avec Hannah. Oups. Pour la première fois, il semble néanmoins être du bon côté à rappeler qu’ils ont affaire à des adolescents. Il serait temps.

Le père de Tyler lui dit qu’il envisage de le changer de lycée. Maintenant qu’il a des amis – Alex et Cyrus, il n’en a pas envie, mais bon. Cyrus ? Un ami punk et artiste qu’il se fait lors du cours de Mr Porter pour les aider à communiquer.

Quand il rentre chez lui, Clay découvre que Skye s’y est pointée pour le dîner dont ils ont parlé au déjeuner, alors même qu’il ne voyait pas ça comme ça. Le dîner est plutôt du genre catastrophique avec les parents posant plein de questions et Skye ayant des mains suffisamment baladeuses pour forcer Clay à coucher avec elle – tous les deux quittant le dîner en plein milieu.

Cela partait plutôt bien, mais il a quelques petits problèmes de fonctionnement qui finissent par les lancer sur une grosse discussion de couple. Elle lui demande de confirmer qu’il l’aime – ce qu’il fait – et de dire qu’il n’a plus de sentiments pour Hannah, ce qu’il n’est bien sûr pas capable de faire car il est loin de l’avoir oubliée.

Elle se barre donc chez elle en criant tellement fort que même mes voisins finiraient par sortir de chez eux si ce genre de choses se passait chez moi, mais les parents de Clay ne semblent pas les entendre. Clay fait donc tout ce qu’il peut pour la rejoindre mais arrivé chez elle, il la voit partir en ambulance avec sa mère. Re-Oups.

Sinon, chez lui, Alex a aussi droit à quelques menaces. Ah, et le coach n’aime pas les sous-entendus de Porter sur son équipe. Et Bryce est convoqué aussi à la barre ! Vraiment trop de sous-intrigues.


Épisode 3 – The Drunk Slut – 17/20
Ah, la série redémarre sur de meilleures bases avec de nouveaux thèmes (beaucoup de féminisme, l’air de rien) et des intrigues abandonnées depuis la saison 1 qui ressurgisse. Après le rythme précipité de l’épisode précédent donnant l’impression d’une série bâclée et pas du tout réaliste, cet épisode fait du bien en évitant de trop se répartir sur plusieurs intrigues – il le fait, évidemment, mais à suffisamment petite dose pour que ce ne soit pas dérangeant.

Saison 2


03.jpg

I don’t blame Hannah for anything.

Clay passe la nuit à faire des allers retours à l’hôpital pour avoir des nouvelles de Skye et finit par se faire rentrer dedans par une voiture qui assez clairement le visait. En rentrant chez lui, ses parents le surprennent et… le laisse déverser leur rage sur eux et réclamer une voiture, sans l’engueuler plus que ça. Ca manque un peu de crédibilité quand même.

Le lendemain, il ramène des fleurs à Skye qui prend plutôt la décision saine et intelligente de rompre avec lui. Elle sait bien que chaque fois qu’il est ailleurs, c’est à cause d’Hannah, et elle ne le supporte plus. Tu m’étonnes : moi aussi je commence à ne plus supporter Clay, et ça ne fait que trois épisodes que je l’ai retrouvé.

Dans cet épisode, c’est au tour de Jessica de passer à la barre, et c’est tant mieux. J’adore le personnage, et elle a tellement à raconter. C’est l’occasion d’un attendu discours féministe sur les attentes vis-à-vis des filles/femmes, sur la manière dont on leur colle des étiquettes à partir de pas grand-chose, sur le combat constant qu’elle doit mener au lycée. C’est puissant, avec des mots drôlement bien choisis. On sent que les scénaristes ont bossé leur sujet, mais en même temps, il suffit d’aller sur Twitter pour avoir plus d’un exemple de ce type de discours – ce qui est flippant.

Avant le procès, Alex se confie à Jessica sur les menaces qu’il a reçu et ils découvrent que Clay s’est fait renverser lui aussi. Les deux garçons essayent désespérément de faire comprendre à Jess qu’il faut absolument qu’elle témoigne de son viol pour faire de Bryce le vrai sujet de ce procès. Au passage, ils sont hyper insistants avec elle, ne se rendant même pas compte que Bryce continue de « jouer » avec elle ou tout simplement qu’ils sont en train de vouloir lui imposer leur point de vue. Et si je suis d’accord avec eux plutôt qu’elle, c’est manquer de psychologie et juste ne pas être tout à fait humain de voir en quoi c’est facile pour eux de dire ça… Le pire restant évidemment la phrase de Clay lui disant qu’il imagine ce qu’elle vit. Bah oui, bien sûr. Il fait vraiment tout pour être détestable cette année.

Jess découvre lors de son cours de maths de nouvelles photos se moquant d’elle et l’étiquetant de traînée alors que Tony emmène Clay et Alex au procès, lui se faisant passer pour un autre afin d’y assister. Et Jessica déchire tout avec ses photos du cours de maths, qui sont vite balayées de la main par l’avocate de la défense puisqu’elle n’a pas signalé au lycée les problèmes.

Il est rapidement question de la fameuse liste de la saison 1 et de l’amitié du trio Jessica/Alex/Hannah nous révélant que les trois se sont embrassés les uns les autres dans la chambre d’Hannah (décidément !), et que c’est à partir de là que Jessica et Alex ont commencé à se voir plus sérieusement. Rapidement, la défense montre donc que c’est Hannah qui était jalouse de Jessica qui a mis fin à leur amitié, pas la liste. Et Jessica, bien qu’elle ne soit pas d’accord, prend la décision de ne pas parler de son viol, qui lui revient pourtant en pleine face avec une question qui est la même que celle de l’officier chargé de prendre sa plainte. Le pire, c’est que c’est bien écrit.

Dans les toilettes, Jessica crise et tombe de manière improbable sur Olivia (enfin c’est très probable, mais pas si crédible) qui lui dit avoir écouté les cassettes. Jess s’enfuit pour mieux tomber sur Alex qui veut simplement l’aider, mais qu’elle rejette également.

Clay quitte précipitamment le procès quand il voit avoir raté un message vocal de Skye (à qui il avait d’ailleurs promis ne pas retourner au procès). Malheureusement pour lui, elle a changé d’hôpital et il ne peut la retrouver, lui laissant simplement la chance d’un tête à tête avec Hannah. Celle-ci lui affirme qu’il ne doit pas laisser tomber et trouver un moyen de faire tomber Bryce. Il est parfaitement hallucinant de se dire que le personnage s’en tire alors que l’école et les avocats sont tous au courant de sa confession du viol à Clay.

Le soir, Jess reçoit la visite de Clay qui veut mieux la comprendre et lui redit qu’il comprend ce qu’elle vit alors que, euh, bah non. Il ne l’écoute même pas lui parler, trop occupé qu’il est à chercher une trace de Justin pour la faire parler, parce que lui aussi est témoin et peut l’aider. Oui, parce que Justin a fugué.

Il appelle donc Tony à la rescousse pour qu’il l’aide à retrouver sa trace – et forcément, Tony a de quoi l’aider grâce à son coach sportif également chargé de sa probation (et de le draguer de manière pas tellement subtile). Les deux s’embarquent alors dans une expédition pour retrouver Justin, qui les mène de foyer en squats, de SDF en drogués. Ils finissent par le retrouver – après un passage à tabac de SDF par Tony et après un coup de fil aux flics, mais bon.

Et en rentrant chez lui ? Clay se voit offrir une voiture alors qu’il héberge secrètement Justin dans sa chambre. On avance vachement (enfin, oui, parce que Justin est de retour donc Jessica n’a pas fini de pleurer). Ah et sinon Justin a un flingue sur lui et il se drogue – pas sûr qu’il fasse un bon témoin.

Dans les autres sous-intrigues, on continue de s’occuper de Courtney qui revient au lycée et a peur des regards maintenant qu’elle sait que tout le monde sait. Le pire qu’elle reçoit cela dit, c’est Ryan l’attendant à son casier pour être gentil avec elle. Maintenant qu’elle a dit la vérité, elle s’affirme un peu plus et dit à Marcus d’arrêter de se cacher. Lui ne dit pas toute sa vérité pour protéger son père en pleine campagne électorale – et il reçoit à son tour des menaces en fin d’épisode.

À la bibliothèque du lycée, Tyler voit Cyrus lui présenter tout un groupe d’amis – et le courant passe bien pour lui avec Mackenzie. Cyrus l’emmène ensuite chez lui où ils ont une conversation avec son père et où il comprend que Mackenzie est la sœur de Cyrus.

Zach révèle à Bryce qu’il sait qu’il est appelé pour le procès alors qu’ils étaient une fois de plus en train de s’engueuler. On suit également Porter dire qu’il tient à ses élèves puis aller parler à la mère de Bryce, mais ça nous laisse là-dessus sans qu’on ne sache vraiment le contenu de la conversation…

Face à de tels épisodes, je ne peux qu’ajouter ici un lien officiel de prévention face aux crises suicidaires. Parlez-en, communiquez, ne disparaissez pas.

Saison 2

3 commentaires sur « 13 Reasons Why – S02E01-03 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.