Station 19 – S01E10

Épisode 10 – Not Your Hero – 20/20
Heureusement que la série est renouvelée, car cette fin de saison enchaîne les cliffhangers sur son dernier acte. Elle réussit ainsi à être l’une des séries dont j’attends le plus le retour en septembre prochain, ce qui n’était pas gagné vu la qualité moyenne de la saison. Cet épisode sort clairement du lot en profitant de toutes les intrigues entamées pour proposer leur meilleur épisode. Il était temps.

> Saison 1


Spoilers

10.jpg

People call us heroes but if you ask firefighters we’re the first to say: “no, we’re not heroes”.

J’aurais finalement tenu toute la saison devant cette série, c’est plutôt bon signe malgré tout. Je me suis attaché à quelques personnages, suffisamment pour savoir qu’il faut que je craigne cette fin de saison : c’est une série de Shonda Rhimes, et ce n’est jamais bon signe, ce qui est confirmé par quelques flashforwards d’un incendie violent laissant Travis K.O et laissant Andy faire sa tête brulée, pour changer.

14 heures plus tôt, Andy se réveille dans l’appartement de Maya qui a passé la nuit avec Charlotte, vue dans l’épisode 6 de la série. Maya est lesbienne ? OK. Après dix épisodes, ça sort de nulle part – surtout qu’elle avait flirté avec Ryan, donc… bisexuelle ? (EDIT : pas tellement de nulle part puisqu’elle en avait parlé dans un épisode précédent, mais blasé par les personnages, je n’avais pas écouté).

Andy est sûre d’avoir perdu le poste, mais elle est prête pour sa dernière journée en tant que capitaine quand même.

Travis se ramène à la caserne avec son mec qui a fait les courses de la caserne avec lui. Il se rend compte que son mec s’entend tellement bien avec le reste de la caserne qu’ils prévoient déjà les rendez-vous de yoga ensemble, et cela énerve un peu Travis qui se retrouve à s’engueuler avec lui.

De son côté, Ben découvre que les autres pompiers lui ont en fait préparé un petit-déjeuner surprise parce qu’il a survécu à ses cinquante premiers feux et qu’il a désormais le permis, parce que Vic a craqué le mot de passe de son adresse mail… OK ?

Andy refuse toujours de parler à son père lorsqu’elle se rend pour son entretien individuel avec Ripley, qui se déroule comme par hasard à la caserne 19. Là-bas, Jack annonce que s’il ne devient pas capitaine, il demandera son transfert pour une autre caserne alors que toutes les casernes sont appelées pour un incendie dans un gratte-ciel.

Nos pompiers savent que ce n’est qu’une question de temps avant d’être appelés sur place et ils passent donc leur temps à vérifier le matériel et attendre sans être appelés ailleurs, comme par hasard. Cela arrange autant Vic que ça énerve Maya, et l’attente est longue pour eux. Les filles se retrouvent à parler de Jack devant la télé et Andy rappelle à tout le monde que personne n’aime les pompiers jouant les héros – ce que l’on sait déjà qu’elle fera.

Travis et Ben parlent aussi de leur côté, ce premier se met à raconter sa vie sentimentale et Ben lui donne des conseils, notamment le conseil d’avouer ses sentiments amoureux à son mec… à la fin de la journée. Ce n’est jamais bon signe ce genre de conseil sur une fin de saison, je n’aime pas bien la notion d’attente.

Malgré l’incendie, ils prennent l’ascenseur pour 22 étages une fois appelés et découvrent qu’ils sont certes les derniers appelés sur place, mais qu’ils sont attendus pour le plus gros du boulot. Ils retrouvent aussi Charlotte qui est toujours aussi chiante et prend toutes les mauvaises décisions dans le feu de l’action (je crois que je n’avais pas encore casé cette expression dans mes critiques de la série, c’est honteux !), quitte à se mettre en danger. C’est donc à cause d’elle qu’Andy se met à jouer les héros et à prendre des décisions risquées, parce qu’évidemment Charlotte se blesse en route et a besoin d’aide. Malgré sa blessure, elle veut continuer, mais Andy l’en empêche, la redescendant auprès de Ripley. Pendant ce temps, Ben et Travis s’occupent des blessés, parce qu’ils étaient la voiture de premiers soins ce jour-là (et c’est Ben qui conduisait).

Maya, bien qu’impatiente de combattre le feu, accepte de se rendre au-dessus de celui-ci pour gérer les civils qui y sont encore et effectuer des vérifications. C’est normalement une punition, mais c’est un moyen d’éloigner Vic du feu, car elle la prend avec elle. Heureusement qu’elles sont là pour aider Molly, une jeune employée chargée de garder tout le monde en place en suivant les instructions d’un manuel. Et elle le fait à la lettre, même si elle a du mal à s’affirmer.

Miller se confie à Jack sur son erreur de l’épisode précédent, allons savoir pourquoi. Après tout, Jack est censé être son meilleur ami. Ils découvrent que le 26è étage est plein de produits inflammables, il serait temps de s’en rendre compte.

En parallèle, Ryan reçoit un appel du père d’Andy qui a besoin de se rendre auprès d’un médecin. Il décide de ne pas en parler à Andy, trop occupée à travailler et aller prévenir Maya et Vic qu’il faut désormais évacuer tout l’immeuble. Elle y arrive à temps pour faire descendre une Molly qui s’affirme de plus en plus avec le premier groupe…

Juste avant que Vic n’entende une explosion. Le feu se propage sur plusieurs étages et explosent des fenêtres devant lesquelles passent Ben et Travis, qui se prend du verre dans la poitrine. Malheureusement Ben ne peut descendre son collègue blessé car l’évacuation se déroule mal : toutes les personnes de l’étage de Vic et Maya descendent en courant. Et les radios ne fonctionnent pas. Le seul point positif, c’est qu’avec l’explosion soudaine, Vic surmonte sa peur du feu, retrouvant même le sourire dans son combat contre le feu. Ce n’était pas gagné il y a quelques épisodes !

Ben finit par descendre l’escalier avec le corps de Travis, et se retrouve finalement face au pire dilemme possible : il peut choisir de tenter de sauver la vie de Travis, probablement en vain, ou celle de Molly qui s’est fait piétiner dans l’escalier. Forcément : les scénaristes ont beaucoup insisté sur Molly, il fallait qu’elle ait son importance.

Jack et Miller trouvent une victime dans un étage au-dessus du feu mais ne peuvent le descendre à cause du manque d’ascenseur. Andy décide de leur envoyer celui-ci malgré l’interdiction de Ripley. Et elle le fait devant lui, lui prenant les clés des mains. Jack décide de rester en arrière alors que Miller redescend sans parvenir à l’empêcher de se sacrifier bêtement comme ça. Il se sacrifie pour bloquer les portes coupe-feu et refuse donc de redescendre, finissant même par ne plus répondre à la radio, juste avant que le haut du bâtiment n’explose. À ce moment-là, Andy est toujours au 22e étage, alors que Ripley est en train de descendre les escaliers pour sauver sa vie.

Enfin, Miranda débarque à la caserne désertée, à la recherche de Pruitt qui n’est pas venu à son rendez-vous. Elle tombe sur Ryan, également à la recherche de l’ancien capitaine, et tous les deux le retrouvent en arrêt cardiaque. Elle fait ce qu’elle peut pour le sauver et Ryan l’emmène en voiture de police.

Bien. Donc, résumons : les survies de Pruitt, Travis et Jack sont très incertaines, puisqu’ils sont plus ou moins laissés pour mort (du moins mort au plus mort). L’explosion peut aussi mettre en danger les vies de Maya, Vic, Ben et Molly, tous au-dessus du feu. Et Andy en est elle aussi très proche. Quant à Miller, il semble bloqué dans l’ascenseur avec sa victime. Voilà donc un cliffhanger massif qui ne fait pas semblant du tout et qui nous détourne complètement de la nomination tant attendue d’un nouveau capitaine, puisqu’il laisse tout le monde en danger. Reste à voir qui les scénaristes vont finalement décider de tuer…

11.jpg
Ouep, c’était probablement la dernière fois qu’on les voyait tous ensemble à l’écran !

EN BREF – Si la série me permet toutes sortes de jeu de mots sur le feu et m’amuse donc bien, elle a souvent manqué de souffle et d’indépendance par rapport à Grey’s Anatomy, ce qui est vraiment dommage. Sans pousser le vice jusqu’aux nombreux cliffhangers possibles et jamais effectués (c’en est même dommage), les scénaristes ont choisi de faire de Miranda Bailey un personnage quasiment aussi important que les autres pompiers. Cela permet certes de nous faire évoluer en terrain connu, mais ça ne permet pas à la série de trouver véritablement son équilibre. La mort de Pruitt pour la saison 2 permettrait de réduire le rôle de Miranda, et ce ne serait pas plus mal.

Autrement, la série a du mal à s’imposer comme un rendez-vous incontournable, même si plus les épisodes passent, plus je m’accroche aux personnages et au casting. Il n’y a personne que je déteste au point de ne plus vouloir le voir, même si beaucoup ont souvent été à la frontière de ce que je supporte. Qu’importe, ça reste du Shonda Rhimes : le rythme est bon, le suspense est là, les dynamiques entre personnages plutôt réussis.

Et puis cette fin de saison confirme que la série peut être excellente quand elle s’y met, alors vivement le mois de septembre !

> Saison 1

Un commentaire sur « Station 19 – S01E10 »

  1. Tu avais dû louper l’info à l’époque car dans un épisode il est clair que Maya aime les femmes lol. Je ne sais plus la réplique mais c’était assez clair.
    Ce cliffhanger de fou ! J’ai dû me retenir pour pas lancer le suivant vu que bon faut retourner travailler 😂

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.