13 Reasons Why – S02E05-06

Épisode 5 – The Chalk Machine – 15/20
Rien n’avance véritablement dans cet épisode, comme dans le précédent, et c’est frustrant ; mais la galerie des personnages continue d’être utilisée à bon escient. On approfondit l’ensemble des personnages, mais c’est justement avec ça que j’ai le plus de mal cette saison : autant il était frustrant de n’avoir qu’un personnage vraiment développé par épisode l’an dernier, autant cette année, il y en a trop. Et aussi, la narration de cette seconde saison est bien moins prenante que lors de la première, car le procès finit par devenir une voix-off sur des banalités adolescentes digne des pires moments d’auto-réflexion de Meredith Grey. Ce qui était une force de la série – et aurait pu le rester – devient alors une vraie plaie, à défaut de servir véritablement l’intrigue de la saison/de l’épisode.

Saison 2


05.jpg

Like “It’s a bird, it’s a plane, it’s the assholes”.

Bon, je crois que je suis parti pour voir la série tous les soirs de la semaine, mais la curiosité est là, que voulez-vous. Cette fois l’épisode commence par quelques gouttes de sang qui s’avèrent être la peinture pour t-shirts de rejetés de la vie que se font Tyler et Cyrus. Plus les épisodes passent, plus je sens qu’ils vont me souler.

Arrivés au lycée, ils se font interrompre par Porter qui veut parler à Tyler. Il faut dire que de son côté Porter retrouve une brique dans sa voiture lui demandant de connaître sa place. Il rejoint la longue liste de personnes menacées cette saison… et semble d’un coup vouloir changer les choses au lycée. Il accuse Tyler pour les photos de Jess disant qu’elle est une garce bourrée, mais bien sûr, ce n’est pas lui.

Chloe est heureuse de voir que Bryce a enfin demandé à ses parents de la rencontrer – et elle ne se rend même pas compte qu’il la manipule pour faire tout ce qu’il veut, mais bon.

Clay hésite à laisser Justin tout seul, mais il n’a pas le choix : il lui demande quand même de prendre une douche, ce qui devrait griller complétement sa présence dans la maison. Pourtant, Clay arrive à convaincre son père que c’est bien lui qui prend une douche. Maintenant que Justin a pris une douche, il commence à avoir une utilité et regarde les polaroïds pour essayer de comprendre où ils ont été pris.  Il est toutefois dégouté de voir que sa baby-sitter de l’épisode est Tony.

Ils passent l’épisode à jouer à des jeux de société et parler du fait que Tony a peur de la police – et peur de se faire voir en compagnie de Justin, car ça lui vaudrait de la prison. En échange, Justin se confie sur sa vie de SDF : il a perdu tout son argent dans la drogue, le forçant ensuite à prendre de l’héroïne, moins cher. Cela suffit à convaincre Tony que c’est une bonne idée de sortir.

Une fois dehors, Justin veut continuer de traîner et ils finissent par se faire repérer par quelqu’un de l’école, ce qui revient rapidement aux oreilles de Bryce, lui-même espionné par Zach.

Au lycée, Clay retrouve Alex qui est encore en train d’écouter les cassettes pour lui en parler et voir s’il a des choses à lui dire, mais quand il voit la machine à craie du terrain du lycée, il a comme qui dirait un bug. Du coup, Alex se retrouve à en parler avec Jess, dont les parents veulent qu’elle aille en thérapie de groupe.

Le bug de Clay ? Il est sûr d’avoir vu une machine à craie sur un des polaroids. Le voilà qui examine à la loupe le cul de Bryce pour découvrir qu’il y a bien une machine dessus. Malheureusement, la piste ne le mène nulle part.

Zach interroge ensuite Alex sur le retour de Justin, apprenant que c’est lié à Clay. C’est bizarre, mais Alex préfère changer de sujet et lui parler de Jessica qui l’a embrassé… et de ses problèmes d’érection depuis sa tentative de suicide. Cela sort de nulle part, mais c’est une intrigue qui permet d’aborder aussi la sexualité chez les adolescents sous un angle différent, et il fallait bien que la série s’en occupe à un moment ou un autre, donnant subtilement le conseil de cacher son identité, et aussi sa webcam. Il n’empêche qu’Alex vit tout ça très mal – tu m’étonnes.

Le dîner chez Bryce se passe bien pour Chloe, même si le père de Bryce est encore plus flippant que Bryce lui-même. La mère remarque quand même des bleus sur les bras de Chloe, mais bon, celle-ci les justifie comme étant des bleus de pom-pom girls. D’ailleurs, Jess passe une journée pourrie avec Chloe se vantant du dîner chez Bryce, avec Porter l’interrogeant sur le retour de Justin et avec assez de problèmes pour finalement aller en thérapie de groupe où elle retrouve Nina. Elle a elle-même vécu des choses pas très classes et devient amie avec elle rapidement. Le soir, Jessica accepte de dormir de nouveau dans sa chambre, même si elle accepte tout de même d’être bordée par son père. Tout cela sent bon la visite de Justin dans la nuit.

En effet, le soir toujours, Sheri débarque chez Clay et passe par la porte d’entrée au lieu de la fenêtre, se faisant interroger par la mère de Clay. Quand celui-ci rentre, Sheri finit par lui dire que Justin a été repéré par quelqu’un… mais Clay s’endort quand même tranquillement et le laisse s’enfuir…

La mère de Zach est choquée de découvrir dans le journal qu’Hannah était encore liée à un autre garçon de sa classe, Ryan. En effet, cet épisode continue aussi le procès avec cette fois Ryan en charge de la narration en voix off et à la barre. Le père d’Hannah assiste au procès pour une fois, Ryan me fait parfois penser à Ian de Caestecker et il parle des poèmes suicidaires d’Hannah… mais aussi de ceux qu’elle écrivait sur des garçons – et notamment Justin. S’il est forcé d’ajouter le nom de Justin au procès, il est comme tout le monde : il ne parle pas de ce qu’Hannah lui reprochait à lui directement. Comme tout le monde, sauf Tyler qui s’énerve de voir qu’il est le seul à avoir avoué ses péchés.

Ryan a encore quelques secrets malgré tout : Justin s’est excusé auprès d’Hannah, par SMS et en vrai, ils sont même devenus comme presque amis. Quant à Hannah et Ryan, ils passaient vraiment pas mal de temps ensemble par rapport à ce que je me souvenais de la saison 1.

Olivia est heureuse de voir Andy au procès, parce que c’est bon pour le jury – mais ça ne plaît pas à sa nouvelle amie qui sent mal l’arrivée de l’ex-mari dans son plan, quelque soit exactement son plan (quelque chose de politique, forcément – contre le père de Zach ?). Olivia le suit chez sa maîtresse, qui a une petite fille, ce qui est bien sûr douloureux.

Elle peut rapidement oublier ce souci toutefois puisqu’elle reçoit la visite de Ryan qui veut s’excuser d’avoir abandonné Hannah. Olivia en profite pour l’interroger sur les poèmes d’Hannah et il se souvient subitement de l’un de ceux qu’il a arraché. Pour autant, il préfère aller sur Grindr se trouver un plan cul (bien chaste du côté des messages) plutôt que d’aider Olivia.

Les messages chastes, c’était suffisamment étonnant pour ne pas se pointer au rendez-vous, qui était en fait donné par Tyler et Cyrus. La soirée de Ryan ne se termine pas si mal parce qu’il la passe avec Tony et Caleb, son rencard du moment. Tyler et ses potes se moquent de sa solitude, mais quand il rentre chez lui, la mère de Tyler s’inquiète pour lui, étant peut-être la mère la plus censée de la série encore qu’elle le laisse s’en tirer avec un voisin affirmant qu’il l’a vu se servir d’un flingue. OK.

Ryan finit seul dans sa chambre à dessiner des ronds, mais malgré un épisode le présentant sous un jour meilleur que l’an dernier, j’ai toujours beaucoup de mal avec ce personnage, alors ça ne me préoccupe pas plus que ça.

Et sinon, Porter a la mauvaise idée de se rendre chez la mère de Justin pour le chercher… et d’agresser physiquement son drogué de beau-père. Il se fait carrément arrêter par les flics en fin d’épisode, ça promet.


Épisode 6 – The Smile at the End of the Dock – 18/20
Impossible de ne pas spoiler, même dans ces lignes : c’est le genre d’épisode que je ne sais pas comment noter parce qu’il m’a retourné le cerveau et était extrêmement bien écrit… mais c’est aussi une vaste blague rendant caduque une grosse partie de la saison 1. Le passé de la série se réécrit totalement différemment, et ça donne même envie de revoir la saison 1 parce que le procès révèle une toute nouvelle intrigue qui m’a fait changer d’avis sur les personnages – même si les scénaristes essayent de nous dire que ça ne change rien. Sinon, définitivement, cette saison gagnerait à se concentrer uniquement sur le procès, car tout le reste est de plus en plus banal/médiocre.

Saison 2


06.jpg

Sorry I don’t know how to… begin… that thing that… we’re doing.

C’est Hannah qui entame la narration de cet épisode, juste alors que je reprochais à la série de l’éloigner trop de son intrigue. J’espère de plus en plus un retour d’Hannah pour le dernier épisode, ce qui est paradoxal parce qu’elle avait fini par me souler. Allez, c’est au tour de Zach de s’y mettre cette fois, et il relit sa lettre d’Hannah avant d’y aller.

Comme bien souvent, Zach est le plus cool des personnages avec Hannah, et même à son procès. Il est surveillé par sa mère, mais les parents d’Hannah savent que la défense aura du mal à tordre son histoire en la faveur de l’école. Ils essayent pourtant de le faire et on découvre ainsi qu’Hannah flirtait aussi avec Zach pendant tout l’été précédent. Eh oui, il est allé s’excuser auprès d’elle au cinéma, puis il y est retourné, une fois, deux fois, trois fois, puis il a fini par l’inviter à voir un film… chez elle.

Ah ben, c’est du beau. C’est aussi l’été où son père est mort, donc forcément il a vu Hannah pour ça aussi, et pour lui tenir la main. Ils avaient une amitié secrète, au point de se tenir la main, de se raconter leurs vies sexuelles plates et cela les mène à s’embrasser et à Hannah vouloir coucher avec.

Zach ment à Justin pour obtenir ses conseils sexo et finit par réellement coucher avec. Alors oui, mais non. J’adore le personnage de Zach et c’était génial de voir tous les flashbacks, mais juste non. Comment Hannah a pu virer tout ça des cassettes ?! Dans quel univers ils ont couché ensemble et personne ne le savait avant l’épisode 6 de la saison 2 ? C’est juste un énorme non, quoi. Et en plus, ils ont tous les deux aimés ça, donc ils ont remis ça pendant tout l’été.

Non mais franchement, ça remet en cause tout l’épisode sur Zach en saison 1 et ça remet en cause toute la saison 1 en elle-même, jusqu’au suicide d’Hannah. Elle était amoureuse de Zach et personne ne nous l’a dit ? Cela change tout quand même, surtout que Zach se comporte comme un connard avec elle à la fin, voulant garder leur relation secrète, laissant ses potes se foutre d’elle et acceptant de rompre avec quand elle le demande.

Dans le genre bombe inattendue, celle-ci se place là. Les parents d’Hannah sont choqués de découvrir tout ça et ils finissent par s’engueuler devant le tribunal. C’est propre. Son ex-mari finit par avouer à Olivia qu’il vit avec Valerie, sa nouvelle compagne, et sa fille. Il était temps, mais elle le sait déjà. Elle demande alors à parler à Clay pour le rassurer sur sa relation avec Hannah et parce qu’ils décident finalement de l’appeler à la barre pour rectifier le tir. Outch.

Si c’était enfin sacrément intéressant du côté du procès, la vie continue aussi en-dehors du tribunal. Ainsi, Sheri n’est pas inquiète du départ de Justin, par contre, elle l’est beaucoup plus quand elle voit les polaroids. Par chance, Ryan vient l’interroger sur le Clubhouse, un lieu dont Hannah parlait dans ses poèmes et qui serait un lieu où se rendent les athlètes du lycée. Cela tombe bien : c’est justement ce que Clay cherche pour savoir d’où viennent les polaroids.

Justin se pointe au lycée comme si de rien n’était, alors que Jess passe du bon temps avec Nina à la cafétéria, loin de se douter de ce qui l’attend. Justin débarque donc au milieu de la cafétéria, devant elle, Nina, Bryce, Chloe, Tony, Clay, Alex… Un bon moment quoi. Il s’excuse auprès de Jess, mais celle-ci n’est pas du tout réceptive et lui demande grosso modo de dégager. Au-delà de l’humiliation publique, Justin retrouve surtout Bryce et s’évanouit à sa vue, histoire de foutre encore plus la merde.

Tony avoue à Clay qu’il ne peut plus vraiment s’occuper de Justin (avant de s’en occuper quand même parce que c’est Tony), Jess s’enfuit avec Nina, Chloe est intriguée et suspicieuse de l’attitude de Bryce vis-à-vis de Justin.

Ce dernier finit chez Clay où quelqu’un s’infiltre dans la maison pour voler quelque chose directement dans la chambre de Clay. Il est interrompu par l’arrivée du père qui finit par surprendre Justin. Oh, bien sûr, toute la vérité sur Justin éclate, mais Clay est autrement occupé : il apprend la vérité de la relation Zach/Hannah dans la presse et le vit extrêmement mal, forcément. Zach passe une journée de merde après le procès. Bryce lui fait une blague de merde (Bryce, quoi) dans les vestiaires et ils se battent. Bien sûr, ils sont interrompus par le coach, mais quand même. Ensuite, Zach est confronté à un Clay extrêmement énervé de découvrir après coup qu’Hannah avait eu une relation avec lui, surtout que ça s’inscrit dans la ligne éditoriale de la défense voulant faire passer Hannah pour une trainée. Notre pauvre Zach s’en prend plein la gueule, mais j’imagine que c’est le karma.

Avant tout cela, Clay interroge Alex sur ce qu’il s’est passé l’année passée, mais il a vraiment du mal à se souvenir de tout – et ses médecins ne veulent pas le laisser témoigner. Il s’imagine alors qu’il est en pleine période de plateau, que son corps refuse de se réparer et il s’en prend à Zach (vous voyez, toujours pas sa journée). Les deux sont en maillot pour aller à la piscine et Alex pète un tel câble qu’il a besoin d’être maîtrisé par Zach. Et tout ce collé-serré finit par déclencher une érection à Alex qui en est bien sûr heureux.

La journée n’est pas tout à fait terminée pour Zach qui se fait ensuite engueuler par sa mère et qui finit par défoncer le vestiaire du lycée pour laisser s’échapper sa haine.

Ailleurs, le cours de Mr Porter est remplacé par Ms Paul qui décide de montrer un DVD aux élèves. C’est une scène tristement réaliste de la voir ne pas réussir à mettre le DVD à cause de Cyrus ayant saboté le matériel. La scène permet toutefois de savoir que Tyler et Cyrus sont invités par leurs parents à aller à un stand de tir.

C’est du grand n’importe quoi : c’est le père d’Alex qui leur apprend à tirer, parce que oui, bien sûr, ça doit le rassurer d’apprendre à d’autres adolescents comment se servir d’une arme après ce qui est arrivé à son fils. Non mais sérieusement ? Même les scénaristes se manquent de l’absence de logique de tout ça grâce à Tyler et Cyrus la pointant eux-mêmes du doigt.

Après cette journée bien remplie, Cyrus et Tyler hackent l’icloud de Zach pour continuer à faire justice eux-mêmes (alors que là, Zach a largement confessé ses fautes quand même) et finissent par y trouver une vidéo de Marcus avec une stripteaseuse au Clubhouse. Voilà qui promet. Comme ils se droguent au passage, Tyler finit par vomir alors que Cyrus est complétement mort… ce qui permet à Tyler de draguer Mackenzie (autour de vomi, oui, chacun ses techniques).

La femme de Mr Porter n’est pas bien heureuse de le retrouver en prison, il en profite cela dit pour mentir sur ce qui est arrivé à sa voiture dans l’épisode précédent. Le coach de l’équipe du lycée n’est pas si naïf : il menace Porter de dévoiler sa nuit au poste qu’il comptait pourtant garder secrète au boulot. C’es tle problème quand le coach a des amis bien placés.

Au-delà de Zach, Clay passe donc aussi une journée de merde en découvrant que son ex avait eu un autre mec dont il n’était pas au courant. Heureusement, Sheri a une bonne nouvelle pour lui : elle sait que les polaroid viennent du clubhouse. Il la rejette complètement, étant décidément un connard avec tout le monde dans cet épisode, et ignore les appels de ses parents.

Pour une fois, il se fait à peu près engueuler par ses ceux-ci quand il rentre chez lui (ça change), mais du coup, tout le monde s’en fout royalement du voleur dans la maison. Il faut dire qu’en fait, Justin a finalement menti et dit qu’il s’est retrouvé coincé à l’extérieur de la maison. Mouais. Crédibilité zéro. De manière évidente, le voleur en avait finalement après quelque chose qui a disparu dans le sac de Justin, mais reste à savoir quoi.

Avant de fouiller la chambre de Clay, Justin surprend toutefois Clay en pleine conversation avec Hannah. Il faut dire qu’il faut bien traiter la grosse révélation de cet épisode que Clay a bien du mal à digérer. Oh, cela ne change pas grand-chose à ce qu’était Hannah vis-à-vis de Clay, je veux bien, et j’ai beaucoup aimé le discours de Justin sur le fait que parce que c’est une fille elle est tout de suite étiquetée garce/salope parce qu’elle a flirté avec trois garçons (Clay, Zach, Justin). C’est très juste.

En revanche, non, désolé, on ne peut pas dire que ça ne change pas la nature du personnage d’Hannah. Elle a menti par omission à Clay, surtout qu’il était déjà amoureux d’elle à l’époque où elle est sortie avec Zach. Alors, oui, c’est une relation qu’ils voulaient garder secrète, je sais bien, mais ça réécrit une bonne partie de l’histoire de la saison 1 quand même : tout l’épisode sur Zach, toute la scène de réconciliation Zach/Clay notamment, sonne désormais comme une vaste supercherie de la part des scénaristes, et de la part d’Hannah.

Très clairement, à la fin de cet épisode, on la voit prendre la décision de rompre, mais on la voit surtout forcée de rompre contre son gré et parce que Zach laisse ses potes la dénigrer. Est-ce que très sincèrement on veut nous faire croire que ça ne joue pas aussi dans son suicide ? Qu’on me renomme la série en 14 reasons why, franchement. Et puis, plus que mon changement d’avis sur Hannah, ça change surtout mon opinion de Zach. Hannah à la rigueur, elle est morte et elle a emporté ce secret avec elle je veux bien, mais comment Zach a pu se comporter comme ça pendant si longtemps après avoir été avec elle tout un été ? C’est l’un des rares qui était à peu près appréciable en saison 1 et pour lequel je me disais que, quand même, le pauvre d’être associé aux K7… Et on apprend ça ? Difficile de faire confiance aux scénaristes pour le reste maintenant.

Bon, sinon, de son côté, Jessica, en thérapie de groupe, se livre sur son viol et sur ses traumatismes suivant le viol. Il était temps qu’elle n trouve la force/les moyens/quoique ce soit. Du regard, elle cherche une validation qui ne peut arriver de nulle part – ou ne peut suffire. Toutefois, Nina la réconforte malgré tout.

Ah, et Tony se rend au ring de boxe et y voit un homme défiguré. J’imagine qu’ils introduisent une nouvelle intrigue, parce que j’ai la flemme d’aller chercher dans mes résumés de saison 1 si je n’aurais pas oublié quelque chose à ce propos.

Face à de tels épisodes, je ne peux qu’ajouter ici un lien officiel de prévention face aux crises suicidaires. Parlez-en, communiquez, ne disparaissez pas.

Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.