Quantico – S03E08

Épisode 8 – Deep Cover – 16/20
Procédural tout ce qu’il ya de plus classique cette semaine pour la série, mais ‘est assez efficace grâce aux relations et dynamiques entre personnages. Il y a aussi un rebondissement que je n’aurais pas cru possible venant d’eux, mais cette saison est définitivement bien plus déprimante que les précédentes, alors j’aurais dû le voir venir.

Saison 3


Spoilers

08.jpg

I thought I had it all figured out.

Et voilà, comme prévu, Alex est enceinte et on la retrouve sous couverture dans un groupe de parole censé nous faire croire qu’Alex a du mal à gérer sa grossesse… mais bon, désolé chers scénaristes, vous êtes grillés à 150 km, même avec votre Alcooliques Anonymes pour espions. Elle s’attire rapidement l’intérêt d’un homme qui lui propose d’être son parrain, David.

Comme prévu, il s’agit d’une mission : elle doit se rapprocher de David et ça fait trois semaines qu’elle est sous couverture. Ce n’était pas si mal foutu pour une fois, même si toute la présentation de la mission par Owen m’a ennuyé comme jamais (ou comme toujours, du coup, à vous de voir, c’est du procédural et une couverture, on n’a pas vraiment besoin des détails pour savoir ce qu’il se passe). Heureusement, les répliques sont toujours aussi bien travaillées, particulièrement entre Shelby et Alex cette semaine. Il faut dire qu’Alex est enceinte et n’en parle pas à sa meilleure amie.

La couverture emmène ensuite Alex en prison où McQuigg et Ryan sont eux aussi en couverture, en tant que prisonnier et garde, respectivement. Et comme Alex prétend être la copine de McQuigg avec le baiser qui va bien, Ryan est carrément jaloux. C’est tout con, comme d’hab, mais ça passe, comme d’hab aussi. Après tout, on reste pour les personnages et ce genre de scènes ridicules.

En prison, le but est de surveiller un gardien véreux qui passe des deals avec les prisonniers. Pourtant, on enchaîne avec Mike tabassé dans les douches. Ryan est forcé d’intervenir, mais seulement après que des photos de Mike tabassé soient prises. Comment voulez-vous être un bon espion dans un monde où les photos sont permanentes ?

Pour un espion, David n’est pas hyper malin et se laisse balader par Alex dont il pense avoir gagné la confiance sans rien faire. C’est donc pour cela qu’il lui permet de rencontrer Garret King, notre grand méchant de la semaine.

Et il est bon, le petit, à psychanalyser Alex et tenter de lui ouvrir les yeux sur la situation catastrophique et merdique du pays. C’est finalement David qui donne sa mission à Alex, et c’est une mission qui la ferait trahir son pays – contre de l’argent bien sûr. Alex continue donc sa manipulation de manière bien foireuse, mais il paraît que ça fonctionne. Pour la crédibilité, Harry se fait griller sa filature, mais Shelby, encore moins discrète que lui, parvient à découvrir que David surveille toujours son fils ; et les scénaristes nous ramène Alex auprès d’elle – parce que la discrétion ! – histoire de dire qu’elle n’est pas prête à être maman, comme tout le monde.

Cette discrétion inexistante des espionnes est encore plus ridicule que dans une scène qui suit, Alex affirme savoir qu’elle est prise en filature, elle aussi. Cet énième rendez-vous avec David permet à Alex de savoir que son but est d’assassiner un général pour King (bossant lui-même pour la Corée du Nord parce que les scénaristes ne pouvaient pas imaginer que Trump serait le nouveau bestie de la Corée du Nord). Et pour convaincre Alex de faire le job, David lui montre une photo de son « copain » tabassé en prison.

Rapidement, l’équipe met en place un piège pour faire croire à la mort du général, avec Jocelyn et Harry cherchant un corps correspondant à celui du général, Shelby pressant des techniciens et Ryan quittant sa couverture et abandonnant Mike derrière. Le plan se met donc en place et s’organise de telle sorte qu’Alex doit faire passer une balle à deux centimètres de la tête de Ryan. Voilà qui promet.

Une fois que tout est en place et tout le monde en position, la série parvient un fois de plus à délivrer une très bonne scène de mission avec des détails partant en vrille (notamment la télécommunication). C’est toujours dans ces moments-là que Quantico est le plus intéressante, même si on sait bien que de toute façon, les héros vont s’en sortir (on a déjà perdu deux agents en deux épisodes après tout).

Il faut bien nous recaser Jocelyn cette semaine et donc elle est chargée de se rendre compte que le colonel Garret King n’aime pas être interrogé par des sénatrices parce que ce sont des femmes. Il faut être un espion hyper badass pour se rendre compte de ça ? Je signe où, du coup ?

Bon, grâce à ça, Alex sait comment énerver King pour le faire avouer… ou juste pour que sa couverture soit grillée.

Par chance, King ne s’attaque pas à son ventre et essaye seulement de la noyer, alors que le reste de l’équipe est trop occupée à être coincée par une petite grille pour intervenir. Par conséquent, on nous fait vraiment croire à la mort d’Alex : elle reste au fond de la piscine, alors que plus d’une fois, elle s’est échappée de situations bien plus inextricables, mais bon. David n’a pas sa chance : Alex se réveille après quelques flashbacks de toute la saison et un massage cardiaque par Shelby, mais lui se fait tuer par King après s’être rebiffé contre son boss en pensant Alex morte.

Au moins, ça fait de l’action, écoutez. Alex se retrouve dans une ambulance avec Shelby et Jocelyn, et Shelby est bien forcée de dire qu’elle est enceinte… bon. Était enceinte. Oui, elle perd son bébé comme ça – et franchement, juste, pourquoi cette intrigue au juste ? On va nous la mettre à la retraite je sens !

Ryan et Mike arrêtent le garde véreux et c’est un happy end de ce côté. Enfin, côté romance, on continue bien sûr sur le flirt Jocelyn/Owen avec des scènes où la subtilité n’est franchement pas le fort de Jocelyn (ou des scénaristes au choix).

Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.