Suits – S08E01

Épisode 1 – Right-Handed Man – 18/20
Excellent retour pour la série qui ne prend pas vraiment le temps de faire un épisode de transition et lance directement une intrigue pour la saison. Nouveau générique, nouveaux personnages, nouvelles dynamiques, ce lifting en règle fait beaucoup de bien pour l’instant : pas de surplace, juste de bonnes surprises. Reste à savoir si ça tiendra la durée ; j’ai l’habitude des saisons qui commencent bien pour ensuite être trop longues.

Saison 8


Spoilers

01.jpg

You two have a… urh, you know I don’t mean it.

Le résumé de l’épisode nous replonge dans la fin de saison précédente, et franchement avoir Mike et Rachel dans ce résumé file des frissons, parce qu’on sait ce que ça veut dire. En revanche, je suis plutôt content de la première scène de l’épisode qui reprend au mariage. On ne l’a pas assez vu ce mariage. Cela dit, ça aurait pu être encore mieux s’il restait plus de monde, parce qu’il est à peine deux heures du matin et la fête est déjà terminée, laissant juste Harvey et Robert discuter de leur nouvelle association.

La scène suivante devrait voir Mike faire son jogging, mais non, c’est Alex que l’on voit courir et outch, c’est dur de se rendre compte de son départ par un manque. Cela commence mal si je puis dire. Il a le droit à une petite visite d’Harvey toujours sur ce même sujet, parce qu’il a une promesse à ne pas tenir : ce n’est pas le nom d’Alex qui ira sur le mur ensuite. À ce sujet : ouf, le générique est réussi ! Il est hyper étrange d’en voir enfin un nouveau, mais je l’ai trouvé sympathique et les changements de noms sont géniaux.

Pendant ce temps, Louis file toujours le parfait amour et retrouve Katrina qui bosse pour lui. C’est juste parfait – j’espérais tellement son retour en force cette saison, et c’est le cas… même si elle cite Ned Stark. Il demande donc à Katrina de trouver une liste de dix personnes à virer et elle s’appuie sur un algorithme pour le faire, demandant seulement de pouvoir virer les dix derniers. Cela sent mauvais.

Et évidemment, le problème surgit vite : elle doit virer Brian, le pote de Louis. Elle en parle à Donna et Louis les surprend, forçant Katrina à trouver un moyen de le garder quand il ne mérite pas spécialement sa place. Le pire, c’est que c’est une intrigue sympathique. Et mieux encore : elle n’écoute pas Louis, déjeune avec Brian et… le vire.

Bon, elle ne voulait pas exactement le virer mais plutôt lui dire de bosser mieux et de faire plus de chiffres, mais dans les faits, Brian sent le vent tourner et le prend assez mal pour devenir agressif envers elle, la traitant de robot sans cœur. C’est beau. Et elle le vire. Et il vient engueuler Louis qui n’a pas eu le cran de lui annoncer lui-même.

Forcément, on enchaîne sur Katrina se faisant engueuler par Louis, et c’est excellent. J’adore Katrina, j’adore la manière dont elle a joué cette scène et je trouve qu’elle a bien sûr raison de vouloir virer Brian – ses arguments sont justes – mais qu’il faut aussi jouer sur le facteur humain si on veut être vraiment efficace. Et d’ailleurs, c’est exactement la leçon que lui donne Donna – soulignant au passage qu’elle sait que Katrina n’était pas pour lui filer son nouveau job. J’adore cette manière de voir les choses, d’avoir un Brian qui booste les statistiques des autres.

Cela nous laisse une Katrina perdue et demandant à Brian de l’aider à évaluer les associés, mais bien sûr, il ne veut pas vraiment virer quelqu’un à sa place. Par chance, Donna est toujours là pour s’occuper de cette affaire et le diriger afin qu’il aide Katrina. Cette dernière prend donc la bonne décision difficile de virer quelqu’un qui aurait pourtant besoin de rester. Arf.

Zane regrette le départ de sa fille et en parle avec Donna. C’est excellent de les voir regretter ce départ, et je me sens moins seul ; même si le cadre photo était en trop et que Robert récupérant le bureau de Mike, ça fait mal au cœur. En même temps, il a son nom sur le mur maintenant, c’est bien normal. D’ailleurs, la première réunion du trio se passe à merveille avec un Louis compensant comme il peut entre Zane et Harvey. Il a du boulot avec deux égos pareils et pour une fois, c’est limite si je n’ai pas adoré Louis – qui, ensuite, soutient également Alex.

Donna espionne évidemment cette réunion, et une fois de plus, elle donne de bons conseils à Harvey. La série retrouve ses vieux démons, même si Harvey semble mûrir et écouter Donna plutôt que de faire son délire habituel… c’est assez fou. En tout cas, ça donne un rôle à Alex : Harvey a besoin de lui pour pourrir la vie de Zane.

De son côté, Zane vient embaucher Katherine Heighl, et celle-ci se retrouve dans le rôle d’une boxeuse. Drôle d’introduction : elle débarque dans la série toute en sueur. Admettons. Elle s’appelle Samantha et est une associée de longue date de Zane. Il faudra voir ce que ça donne. Une fois en costume et hyper maquillée, elle s’en tire plutôt pas mal ; même si son personnage est hyper répétitif de ses autres rôles (il faut en comprendre qu’elle a grandi en étant pauvre dans une ferme et blablabla).

J’aime toujours autant cette actrice cela dit et, en plus, elle débarque dans le bureau d’Harvey pour le narguer lui et Alex de leurs échecs. Harvey le prend très mal, parce qu’il se sent menacé dans son autorité il faut bien le dire, et il va se plaindre de cette nouvelle auprès de Robert.

On enchaîne sur Donna avertissant Harvey une fois de plus d’une connerie qu’il est en train de faire avec Harvey ne l’écoutant pas. Nous y revoilà. Il se met donc Alex à dos en prenant son rôle, puis s’engueule avec Samantha. Celle-ci est concrètement écrite comme un personnage de Suits, avec un petit « goddamn » qui passe bien et une scène où elle semblait nous sortir des répliques de Jessica… mais ça fonctionne bien !

Harvey s’en plaint à Donna parce qu’elle ne l’a pas arrêté – lol, c’est exactement ce qu’elle a fait – et a préféré l’écouter, mais bon, finalement, elle lui donne un bon conseil de plus (décidément !) et Harvey accepte de s’incliner face à Robert, à la condition de récupérer le bureau de Mike. Donna obtient donc les remerciements de Katrina, puis de Zane parce qu’elle

De son côté, Harvey reçoit la visite de Samantha qui se dit contente qu’ils soient partis du bon pied. C’est excellent comme scène, avec un subtil échange de doigts d’honneur lorsque Samantha dit avoir grandit à New-York et qu’Harvey souligne qu’elle ment ou a menti sur son enfance. J’aime déjà ce personnage, et bien sûr, elle vient Robert pour lui demander à son tour une augmentation et une promotion : elle veut aussi être name partner. Et ben, les choses sont claires : Alex et elle veulent la même chose, les trois dont le nom est déjà sur le mur vont vite se déchirer et le générique insiste bien sur le mystère des noms qui figurent sur le mur… La série prend le partie de la dérision par rapport à une intrigue revenue en boucle tout au long de ses sept saisons et je suis totalement convaincu par cet épisode.

Saison 8

13 commentaires sur « Suits – S08E01 »

  1. Bon pour ma part, j’ai pas tout à fait accroché à cette nouvelle mouture. J’ai beaucoup aimé Katrina mais la lutte de pouvoir entre Zane et Harvey m’ennuie à mourir et je n’accroche pas du tout à Samantha. Je veux un personnage qui amène du peps et de l’humour, pas une grande blonde froide manipulatrice. Je sais que je l’ai déjà dit mais maintenant que j’ai vu l’épisode c’est encore plus net. Je vais continuer à regarder, bien sûr mais bon un peu à reculons.

    J’aime

    1. Je pensais pourtant que Samantha te plairait à apporter un humour supplémentaire (le coup des doigts d’honneur). 😢
      J’espère vraiment que Katrina va rester, surtout qu’elle prend la place d’une Rachel 2.0 dans ses relations avec Donna et Louis. Quant à la lutte de pouvoir Harvey/Robert, c’est dans la lignée de la série et je suis pressé de voir comment Louis va revenir dans la course. Et puis avec Alex et Sam sur le coup, ils n’ont pas fini de se déchirer, ça paraît assez solide pour avoir quelques bonnes situations.
      À voir si sur le long terme ça me fait le même effet ou si je m’ennuie profondément devant 😂

      J’aime

      1. Le coup des doigts d’honneur c’est sympa mais c’est quoi 10 secondes sur tout l’épisode. Et les luttes de pouvoir, ça fait 8 ans (enfin 7) qu’on en a, bon ben c’est bon quoi. Enfin, là c’est surtout parce que je n’aime pas Zane et je ne l’ai jamais aimé.

        Aimé par 1 personne

      2. Ah beh voilà tout s’explique alors ! Justement, ça fait sept ans qu’on en a, c’est l’adn de la série, ils peuvent pas arrêter comme ça 😅

        J’aime

      3. Oui c’est, en partie, l’adn de la série mais justement, ça a déjà été traité et re-traité en mieux plusieurs fois et il y avait bien d’autres choses les premières saisons et notamment l’histoire de Mike. Là, il est parti, Louis est normalement casé donc plus trop de drama, du coup, j’ai l’impression de voir du réchauffé.

        Aimé par 1 personne

      4. La montée en puissance de Katrina et Harvey/Donna qui se concrétise, ça suffit pour le moment à me donner envie de rester 😇

        J’aime

      5. J’ai jamais shippé Harvey et Donna et ça a été encore plus clair avec le baiser de la saison dernière. C’est trop de dramas pas intéressants et ça dure depuis bien trop longtemps ça aussi ! Je suis pour Scotty concernant Harvey et j’aimais bien l’Anglais (même s’il était fourbe) qui sortait avec Donna il y a quelques saisons.

        J’aime

      6. Oh oui, ben si on me ramène Scotty, OK, je ne dis pas non (… enfin sinon, Amy Acker peut revenir aussi, pas de problème)

        J’aime

  2. J’ai essayé de regarde ce premier épisode sans sous titres mais je ne suis vraiment pas habituée, je vais être obligée d’attendre pour vraiment tout comprendre ^^ En tout cas, j’ai eu le temps de voir le nouveau générique que j’adore ! Je n’ai pas vraiment été convaincue par Samantha pendant la moitié d’épisode que j’ai vu mais je vais lui laisser le temps de s’installer.

    Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est ce que j’ai fais finalement mais ils ont été disponibles qu’en début de semaine. C’est fou comme Harvey a besoin de montrer qu’il est le meilleur alors qu’il avait promis de ne pas s’emmêler ! Mais bon, il n’est plus associé gérant et c’est sûrement pour le mieux, il est meilleur sur le terrain même s’il a l’air d’avoir mûri pendant la septième saison. J’aime bien l’arrivée de Samantha même si j’attends encore qu’elle fasse ses preuves. Et Robert Zane en associé gérant, ça va être intéressant !

        Aimé par 1 personne

  3. Ca fait bizarre un nouveau générique après tout ce temps.
    Bon donc j’ai commencé cette saison à défaut de pouvoir finir AoS 😭

    J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.