The Affair – S04E08

Épisode 8 – 20/20
Eh bien nous tenons là le meilleur épisode de la série, avec humour, mystère, sensation et drama. La quête de la saison se poursuit avec un épisode à la structure inattendue et aux rebondissements ayant un impact impressionnant pour la suite de la saison. Le prochain épisode ne va pas être évident, je pense, mais je l’attends de pied ferme.

 > Saison 4


Spoilers

08.jpg

This day is endless.

Ce qui est bien avec cet épisode, c’est que le résumé nous sort des scènes des saisons précédentes qui permettent de voir à quel point tout ça était plutôt bien écrit. Je veux dire, le personnage d’Alison a parlé de son père avant cette saison 4 et je n’en avais aucune idée. Qu’importe, ce n’était pas non plus hyper important et ça ne répondait pas à mes questions aussi bien que l’épisode était censé le faire. En plus, Frankie me l’a énormément vendu sur Twitter, alors voilà, je voulais le voir.

Cole – Nous retrouvons ce personnage en premier à son retour de roadtrip où il a l’air de puer la mort et se change sur un parking, se couvrant grâce à sa portière… qui ne le couvre absolument pas du bâtiment le plus proche ? Complétement con comme idée, ça. Il est donc à la réunion à laquelle Alison devait se rendre avec Ben, mais il apprend que celle-ci ne s’est pas pointée au rendez-vous.

Par chance, il tombe sur Ben qui lui révèle qu’ils ont rompu avec Alison, parce que celle-ci n’appréciait pas qu’il soit marié. Cole en est plutôt heureux, jusqu’à ce qu’il apprenne qu’Alison s’est rendue à Los Angeles auprès de son ex-mari. Il appelle immédiatement Noah, qui ne décroche pas, avant d’avoir un appel de la mère d’Alison hyper rassurant.

Alison a laissé derrière elle son téléphone et son portefeuille. Noah ? Il le rejoint à Chicago parce qu’il ne se sent pas de faire seul les 18h de route qui l’attendent autrement pour rentrer chez lui. On voit bien que cela lui en coûte énormément, parce qu’il déteste toujours autant Noah, genre même plus que moi, ça veut tout dire. On n’avance pas vraiment dans l’histoire avec tout ça.

La série propose une ellipse de quelques heures et on retrouve donc Cole, Noah et Anton a une station-service. Cole reçoit un appel de Luisa, qu’il traite toujours comme de la merde, et fait la promesse à sa fille de rentrer bientôt avec sa mère. Ce n’est pas gagné du tout, tout ça. Le mystère reste le même concernant Alison, qui a donc disparue depuis trois jours.

Lorsque la mère d’Alison les rappelle, elle est surprise d’apprendre que Noah et Cole sont ensemble, mais c’est le cadet des soucis de Cole qui apprend qu’Alison a rencontré son père, que ce dernier veut son rein et qu’à Los Angeles, Vik lui a filé du Xanax. Ce pauvre Anton doit être complétement paumé dans l’affaire, mais ça rend le tout encore plus drôle.

Comme ils sont tous beaucoup trop crevés pour continuer le roadtrip vers chez le père d’Alison, ils décident de s’arrêter dans un motel où la réceptionniste prend Noah et Cole pour un couple gay en vacances avec leur fils, ce qui est beaucoup trop drôle. Cet épisode se révèle sacrément drôle sous tout plein d’aspects, et je ne m’y attendais pas. Les longueurs habituelles passent bien avec le développement du duo Cole/Noah, qui a toujours été sous-exploité pendant les saisons précédentes.

Les deux se détestent, mais ils sont capables d’être courtois malgré tout, expliquant à Anton des techniques de drague et en profitant pour se jeter des piques au passage.

Cela permet une bonne analyse de la première saison et de leur perception d’Alison, même si le but premier de la scène est supposé être autre. C’est bien drôle parce qu’Anton les écoute alors même qu’il a déjà tout ce qu’il faut, à savoir le numéro de la réceptionniste, avec qui il couche ensuite tellement bruyamment que son père, propriétaire de l’hôtel, finit par débarquer, menant à une autre scène plutôt drôle.

Par la suite, nos trois camarades reprennent donc la route ensemble, ce qui permet à Cole et Noah d’avoir une conversation cœur à cœur sur leurs sentiments actuels pour Alison – et Noah dit bien que ça ne l’intéresse plus.

Le lendemain matin, il est temps pour Cole et Anton d’apprendre à se connaître mieux et bordel, j’aime vraiment beaucoup le personnage d’Anton. Bon, cela dit, merde, Anton finit par avouer à Cole que Noah est un bon prof. Il va falloir y croire à force. Le trio décide de rester ensemble parce qu’Anton insiste pour continuer l’aventure avec Cole plutôt que d’aller à Princeton.

Ils débarquent donc chez le père d’Alison où Noah accepte de rester manger, parce qu’accepter l’hospitalité permettra d’apprendre à mieux les connaître. Certes. Anton demande donc à prendre une douche, normal, alors que Cole bout de l’intérieur de voir le père d’Alison si détaché de la situation, si riche, si tranquille.

La situation dégénère jusqu’à un appel d’Athena annonçant la mort d’Alison, qui se serait noyée. Et elle appelle d’abord le père d’Alison plutôt que Cole ? Permettez-moi de vous dire que je trouve ça louche. On enchaîne alors sur le trio se rendant à la morgue (après une intervention comique d’Anton en plus, comme si le timing était à l’humour, sérieusement) pour identifier le corps. Cole veut bien sûr le faire, et plutôt que de se contenter d’une photo, il veut voir le corps pour être sûr que c’est bien elle… mais il en est incapable au dernier moment.

Il envoie donc Noah le faire et la série part dans une noirceur étonnante, une réalité crue, un suspense malvenu – et empiré par mon épisode buguant PILE au moment où le corps est sorti de son tiroir.

pire bug de l'univers.jpg
L’un des pires bugs de ma vie, je crois.

Et même si la série nous épargne son visage, les gros plans sont violents sur l’état du corps. Alison est donc… morte, Noah le confirme.

QUOI ? Cole blâme aussitôt Ben, qu’il accuse de meurtre, et le trio se rend sur les lieux où le corps d’Alison a été retrouvé. La police leur confirme que la piste du suicide est la plus logique, parce qu’elle a laissé ses affaires derrière elle, parce qu’elle a transféré de l’argent sur son compte, parce qu’elle a dit à la police en saison 1 qu’elle se suiciderait à 35 ans si elle ne se sentait pas mieux d’ici là.

Et même si Ben a un alibi, Cole n’y croit pas et veut aller le voir. Yep, Anton ne verra donc jamais Princeton à ce rythme-là. Cole pète un câble et interroge Ben avec violence, voulant absolument des réponses. Malheureusement, son alibi tient vraiment, parce qu’après avoir rompu avec Alison, il s’est remis à boire.

Cole l’accuse d’avoir poussé Alison au suicide, mais Ben le reproche à Noah et Cole. Ce dernier ne peut l’entendre et cherche désespérément quelqu’un à blâmer. C’est alors à Noah de se prendre un coup et ça vire à la baston, Cole reprochant à Noah de ne pas avoir agi, ou se le reprochant à lui-même, selon les envies d’interprétation.

Noah – Vraiment ? Une deuxième partie alors que l’épisode est terminé ? On y retrouve Anton et Noah dans un restaurant, après la baston. Alors qu’Anton va aux toilettes, Noah doit passer la commande auprès d’une serveuse qui lui rappelle douloureusement Alison – et il comprend petit à petit la réalité de la situation, craquant enfin.

Mais ?

Pourquoi une saison 5 alors ?

Vraiment, je ne m’y attendais pas. Tuer Alison est un rebondissement dont je ne vois pas bien l’intérêt. Le happy end est sérieusement compromis pour Cole ; il l’est aussi pour Helen avec Vik. La série s’enfonce dans une noirceur assez incroyable et j’ai du mal à me dire qu’on perd Alison alors que je commençais enfin à l’apprécier. Même si j’ai fait pause, j’en ai entendu assez du trailer pour l’épisode de la semaine prochaine qui nous ramène Alison et devrait nous révéler la vérité… mais je ne suis pas sûr d’avoir envie de savoir comment elle est morte.

Une part de moi est encore dans le déni : ils peuvent bien nous faire croire qu’elle est morte pour échapper à son père ; Noah serait ainsi dans le coup allez savoir pourquoi et Athena préviendrait le père d’Alison avant Cole pour cette raison. Non ? Non, parce que l’actrice a demandé à quitter la série. Encore une. Pff, ce n’est pas ma saison.

Non, puis Alison qui se suicide alors que Cole voulait revenir avec elle et alors qu’elle était persuadée que ça n’arriverait pas… Ce n’est pas possible, franchement.

08-2.jpg

Saison 4

Face à un tel épisode, je ne peux qu’ajouter ici un lien officiel de prévention face aux crises suicidaires. Parlez-en, communiquez, ne disparaissez pas.

5 commentaires sur « The Affair – S04E08 »

  1. Ah j’avais hâte que tu le voies ! Je suis en PLS depuis dimanche ! Bon j’ai trouvé l’épisode très bien mais pas exceptionnel. Je suis surtout très choquée par cette mort et toutes les questions qui se posent et que tu poses très bien et surtout, pourquoi une saison 5 ??? Quel est l’intérêt ? Je sais que Ruth Wilson a demandé à partir mais dans ce cas on arrête la série. Et oui pourquoi Athena a prévenu le père d’Alison a qui elle ne parlait pas et pas Cole ? J’ai eu espoir qu’elle ne soit pas réellement morte jusqu’à l’identification… Ou je me disais que ce n’était pas vrai et que comme c’était le point de vue de Cole on avait une version biaisée mais bon j’ai peu d’espoir, surtout avec les 5 minutes sur Noah… Bref, je me demande comment cette série va continuer et évoluer et hâte de voir les deux prochains épisodes.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai trouvé l’épisode assez exceptionnel grâce à Anton apportant beaucoup plus d’humour que d’habitude pour finalement nous planter un couteau dans le dos. La relation Cole/Noah, c’était aussi quelque chose.
      Pour la fin de saison, je pense qu’on va savoir ce qui a poussé Alison puis qu’on aura droit à l’enterrement. Je me demande surtout quel rôle donner à Helen et Vik dans tout ça… J’aurais aimé le point de vue de Noah sur l’identification, mais je ne pense pas qu’ils oseront.
      Bref, il ne reste pas assez d’épisodes 🙈

      J’aime

    2. Finalement, pour Athena, elle a pu appeler Cole et Noah avant : les portables étaient dans le panier pour le repas 🙈
      Reste à voir si Alison s’est suicidée ou si c’est un meurtre. Il reste pas mal de suspects potentiels quand même !

      J’aime

      1. Effectivement, elle a pu essayer d’appeler Noah et Cole en vain. Et j’adore Anton, il apporte beaucoup de fraîcheur et d’humour dans cette série qui n’est jamais bien amusante.

        J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.