Reverie – S01E10

Épisode 10 – Point of Origin – 15/20
À trop vouloir en faire d’un coup et en empruntant des dizaines de raccourcis, l’épisode final ne parvient pas à délivrer toutes ses promesses. Au contraire, je trouve qu’il en ressort plus brouillon que le reste de la série et qu’il n’a pas réussi une seule fois à me faire sentir ses enjeux. Ce n’était pourtant pas faute de l’attendre et de miser dessus, mais c’est peut-être ça le problème, finalement.

> Saison 1

10.jpg

I 98% did not expect that to work.

Sans surprise, l’épisode reprend exactement où le précédent s’était arrêté, et la conversation Mara/Ray n’est pas des plus calmes. Elle parvient tout de même à convaincre Ray de répondre à ses questions et l’emmène dans l’appartement désert de sa sœur, Jamie.

Finalement, Ray a juste eu une vie de merde, le genre avec des dettes, un boulot perdu et une femme qui veut le quitter. Le flingue lui a alors donné du pouvoir, du contrôle et lui a permis de concrétiser son vœu de les tuer, parce qu’après tout, ils seraient tous beaucoup mieux une fois morts. Moui, alors franchement, je ne sais pas ce que j’attendais de cette intrigue, mais je trouve que toute la tension dramatique ne prend pas spécialement sur moi là.

Oh, Mara est en larmes, évidemment, et Ray la déculpabilise totalement : non elle ne l’a pas poussé à se suicider, elle lui a donné le courage de faire ce qu’il voulait faire et qu’il veut encore faire. Et voilà les réponses qu’elle voulait, donc elle peut se réveiller.

En parallèle, Lexi arrive chez elle et ses parents lui confisquent son portable, une bien belle idée, tout en lui vouant un véritable culte, exposant tous les articles parlant d’elle (et elle fait quand même des couvertures de magazine, l’air de rien, alors qu’elle n’a que 25 ans, je ). Ils ont toujours une photo de Dylan, ça va sans dire, mais on sent bien un malaise général.

Lexi demande donc à ses parents pourquoi ils oublient si vite Dylan, avec juste une photo de lui dans le salon et jamais une seule référence à son petit frère. Sans surprise toujours, ses parents sont surtout mal à l’aise vis-à-vis de l’IA qui parle comme leur fils et dans l’ensemble, j’ai du mal à comprendre pourquoi Lexi rentre chez elle si le malaise est aussi total de tous les côtés.

Franchement, ça ne pouvait que mal se passer ; et pour une fin de saison, ce n’est pas assez fort, je trouve. On découvre tout de même que Lexi se sent coupable de la mort de Dylan parce qu’elle ne l’a pas laissé entrer dans sa cabane, en gros.

Elle se fait alors kidnapper par Oliver en sortant les poubelles (sympa le retour à la maison) et cela lance l’épisode, enfin, il était temps. Evidemment, Mara est réveillée à ce moment-là et on peut donc mieux suivre tout ce qu’il se passe dans l’intrigue Alexis, parce que l’intrigue Mara est désormais terminée (ce fut rapide).

Oliver emmène donc Lexi dans une reverie de plus où il la garde prisonnière, pour le fun. J’ai du mal à voir son intérêt là-dedans. En tout cas, Paul retrouve vite Alexis sur les serveurs (grâce à l’aide de Casey, l’assistante qui revient pour cet épisode) et cela permet à Mara d’intégrer la reverie d’Oliver. Loin de retrouver Alexis, elle tombe sur un lycée désert avec des gens lui fonçant dessus, en flammes, et disparaissant aussitôt.

Pendant ce temps, à Onira Tech, Paul découvre que le plan d’Oliver est de provoquer une surchauffe des serveurs, ce qu’il peut faire grâce à la clé USB d’Alexis qu’il aurait pu tout aussi bien récupérer en la kidnappant, du coup. C’est un peu gros qu’une telle clé soit si peu gardée et surveillée. Et pour sauver les serveurs, le grand plan de Paul est… d’ouvrir les fenêtres du sous-sol (humph ?) et d’utiliser quelques ventilos. Moui, j’ai comme un doute ; d’autant plus qu’Oliver a réussi à revenir à Onira Tech et s’y incruster comme si de rien n’était pour continuer son plan machiavélique : brûler Onira Tech.

Au milieu de tout ça, il ne faut pas oublier que Mara parvient à récupérer Alexis dans le lycée désert où elle était bien enfermée. Elle parvient à la libérer grâce à une clé improvisée – le genre de truc qui aurait mieux fonctionné si on l’avait vu avant plutôt que si ça sortait de nulle part.

Elles explorent ensuite une reverie bien étrange, se concentrant d’abord sur les peurs et déréalisations de Paul, avant de passer à celles d’Alexis : ses parents lui reprochant la mort de Dylan, puis une ville de personnes toutes dans leurs reveries au lieu de se parler. Ce n’est pas si mauvais comme peur, mais ça semble un peu trop précipité.

Il faut dire que l’épisode a encore beaucoup à faire, alors on passe vite à Alexis surmontant ses peurs grâce à Mara. Ensuite ? Eh bien, Charlie a retrouvé le corps inconscient d’Alexis, donc il est là pour son réveil et pour comprendre le plan d’Oliver qui a pris de l’avance.

De l’avance, oui, mais pas assez pour empêcher Mara d’insister lourdement auprès de Charlie pour aller voir Oliver et le dissuader d’allumer la flemme qui détruirait les serveurs, donc tout le programme et Dylan. Moui, la destruction d’Onira Tech fait peur à tout le monde, mais notre grand-méchant est facile à cerner. C’est un pyromane, et Mara a l’habitude de gérer ce genre de personne, cela fait dix épisodes qu’on la voit faire. Malheureusement, quand c’est vraiment nécessaire d’être efficace, elle ne l’est pas.

Charlie a beau tirer sur Oliver, celui-ci parvient à allumer son feu et s’enfermer dans une reverie. Par chance, les pompiers sont déjà sur place comme tout le monde avait compris le bien mauvais plan d’Oliver et donc l’épisode peut tranquillement se diriger vers sa conclusion.

Trois semaines plus tard, Alexis, Charlie et Monica sont en visio-conférence avec six personnes qu’on peut imaginer être les investisseurs inquiets d’avoir vu Onira Tech mettre trois semaines à se relever de l’attaque d’Oliver. Ce dernier est encore en vie et toujours dans le programme (histoire d’assurer une bonne histoire pour la saison 2), il y avait moins de 1000 personnes dans le programme au moment de l’attaque et aucune n’a subi d’effets secondaires. Il est donc temps pour Mara de tester une nouvelle version du programme et pour tout le monde de récupérer sa vie quotidienne, surtout que Mara n’a plus de risques de déréalisation.

Comme il faut bien conclure cette intrigue tout de même, elle demande à Paul non pas de tester la machine pour la tester, mais pour recontacter Ray à qui elle offre une photo de sa femme et sa fille. C’est ce qui le maintenait bloqué dans son coma, et dans son enfer perso : il ne se souvenait pas de leur apparence. Mara lui offre l’occasion de tourner la page, et aussitôt Ray part en arrêt cardiaque.

De son côté, Alexis s’occupe de réparer Dylan, endommagé dans l’incendie, et lui explique donc comment il est mort. C’est un bête accident du frère voulant attirer l’attention de sa sœur et mourant de manière totalement stupide. Aujourd’hui, Alexis a soudainement pris conscience qu’elle restait coincée dans le passé avec cette IA, et elle décide donc de faire devenir adulte Dylan. OK, c’est dommage, je trouvais sympa l’idée de la voix enfantine, je m’y étais fait. Au moins, on perd comme ça un personnage dans ce final qui n’aurait pas réussi à me faire flipper pour la survie de qui que ce soit, programme Reverie inclus. Et puis, même si j’aime beaucoup Alexis et Mara, tous les autres personnages étaient complétement négligés pour cette dernière semaine, c’est dommage.

On termine d’ailleurs la saison sur Paul et Mara flirtant une fois de plus et étant interrompu par Charlie leur proposant de venir assister au discours d’Alexis qui s’apprête à relancer le programme. Et alors que tout va bien, qu’on a un happy end satisfaisant et que je me disais que les scénaristes avaient peut-être choisi l’option d’une fin de série ouverte en cas d’annulation, Paul tire soudain la tronche. Il annonce alors à Mara que le programme la considère connectée à Reverie quand il est assez clair qu’elle ne l’est pas.

Pourtant, une version d’elle continue de se balader dans le lycée cramé d’Oliver et de faire des croix à la craie sur les portes. Moui. Ce n’est pas le plus fou des cliffhangers non plus, ça devrait aller en cas d’annulation.

11

EN BREF – Série avec énormément de potentiel qui est malheureusement restreinte par son network, Reverie a rapidement su me convaincre et s’imposer comme un de mes rendez-vous préférés de la semaine, parce que ses histoires sont sympas et que la SF arrive toujours à m’amadouer. Bien que prévisible et complétement sous la forme d’une série procédurale, j’ai trouvé que l’ensemble était plus souvent bon que bof, me permettant d’accrocher à cette série, également aidée par sa diffusion estivale, il faut bien le dire.

Malheureusement, les scénaristes se laissent un peu trop débordés par les deux fils rouges mis en place qui ne parviennent pas à atteindre une conclusion satisfaisante. Il aurait peut-être mieux valu n’en garder qu’un seul pour la fin de saison, car les deux histoires menées en parallèle n’ont pas réussi à m’accrocher autant dans le dernier épisode que dans tous les autres épisodes de la saison.

Malgré tout, j’espère une saison 2 car c’est le genre de série que j’adore, avec un point de départ plutôt original et de bons moments. Les personnages ont de quoi murir, la série a de quoi s’envoler si elle dure une ou deux saisons de plus. En cas d’annulation, sa fin un peu ratée me permettra de ne pas être trop frustré et d’avoir un vrai sentiment de conclusion… mais quand même, j’aimerai bien voir la confrontation entre Mara et Mara-reverie, juste pour savoir de quoi il en retourne exactement.

12.jpg

> Saison 1

6 commentaires sur « Reverie – S01E10 »

  1. Ça fait quand même penser aux simulations de POI tout ça. D’ailleurs un fan a tweeté Sarah pour lui dire qu’à tout moment il s’attendait à voir Root apparaître 😂
    Bref tout était trop simplement conclu dans cet épisode 🤔

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas trouvé le dernier épisode raté, il était efficace sans être hyper passionnant ou haletant. À l’image de toute la saison en fait. Si c’est annulé, ça ne me fera pas grand chose car tout est plus ou moins bouclé, si c’est renouvelé bah tant mieux.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, il était à l’image de la saison, même un peu mois bien, alors que c’est un final donc j’attendais l’explosion du potentiel de la série. Finalement, l’avant-dernier était bien une fin de saison que le dernier… 😅

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.