Wrecked – S03E09-10

Épisode 9 – Mrs Stanwick – 19/20
On sent qu’on approche fortement de la fin de saison et toutes les pièces du puzzle se mettent en place pour proposer un épisode qui, sans jamais perdre de vue son humour et ses parodies, parvient à avancer vers le chapitre final qui promet d’être top.

Saison 3


Spoilers

09

Fine, we’ll make you. …How do we do that ?

L’épisode reprend sur le combat entre Chet et Owen, et c’est plutôt drôle parce qu’Owen prend le dessus en lui balançant du sable à la tronche. C‘est classique, mais ça fonctionne, et Owen se refuse finalement à tuer Chet, qui s’enfuit en courant. Pas de surprise de ce côté-là.

De son côté, Jess galère toujours sur la manière de déconnecter les bracelets. Elle finit par y arriver et c’est la liberté pour tout le monde : et ça arrive au bon moment. En effet, Martha arrivait au générateur, et elle faisait flipper Pack et Todd qui décidaient donc de se planquer. Oh, Todd a bien essayé de s’attaquer à Martha, et c’est à ce moment-là qu’elle a trouvé

Todd se fait donc massacrer par Martha, parce que Pack est incapable de l’aider. Jess a évidemment retrouvé ses souvenirs, et elle sauve Todd in extremis. Le couple se débarrasse de Martha sans problème, avant de s’embrasser et d’avoir droit à Pack tout heureux que son équipe soit capable de mettre Martha K.O.

Florence et Karen arrivent au point de ralliement et ne trouvent pas de quoi sauver Karen, mais Bruce. Celui-ci affirme qu’ils ne reverront jamais Owen et Danny… qui choisissent ce moment-là pour arriver avec le reste du groupe de Chet, qui s’est barré, ça va de soi.

Tout le monde se retrouve et c’est la fête… Mais faudrait juste pas oublier que la chasse était organisée par Declan et que lui est toujours en vie. Et puis, la fête est gâchée par la mort de Steve aussi, même si Florence tente de le ressusciter juste en déclarant le voir alors que ce n’est pas le cas, reprenant le running gag de l’arrivée des différents groupes auprès de Bruce.

Les riches envisagent de s’enfuir, mais Declan s’y refuse. Il ne veut pas abandonner son île et reprendre la chasse… pendant ce temps, les survivants cherchent quant à eux un moyen de rejoindre la radio dans la maison de Declan. Comme ils ont Martha en otage, merci le trio Pack/Jesse/Todd, ils décident de la torturer pour qu’elle disent à Declan de sortir la maison. C’est doublement inutile : d’abord parce que Declan est déjà en train de sortir de sa maison pour les chasser, et ensuite parce qu’ils sont assez maladroits pour foirer la torture et la tuer malgré eux, en activant le quad auquel elle était ligotée. C’est un peu violent comme manière de mourir.

Martha est donc retrouvée par Declan qui annonce seulement maintenant que c’était sa femme, et qu’il a bien l’intention de la venger en tuant tout le monde. Merveilleux.

Les survivants se disent heureux d’avoir au moins l’avantage d’avoir une position inconnue des riches… Qui les fusillent aussitôt. Heureusement, ils visent super mal et ne parviennent à les tuer, mais simplement les séparer. Enfin, il y a un ou deux figurants qui finissent par terre quand même, mais bon.

Jess, Todd et Karen finissent par se dire de la même famille et n’hésite pas à exploser la tronche d’un des riches, même si Jess détruit son bâton au passage. On est toujours dans de la parodie, parce qu’elle le remplace bien vite, ça va sans dire.

Danny, Owen et Florence se retrouvent de nouveau sur la falaise et voit un des survivants prendre la décision totalement cinglée de plonger… et s’éclater contre les rochers. Il était poursuivi, aussi, donc le trio est forcé de se cacher, mais il est sauvé de justesse par… Steve. Oui, évidemment, Steve a survécu et il a bien l’intention de prendre sa revanche sur la vie et sur Declan, qui a tué Declan. La parodie est excellente, et il a réussi à s’en sortir en se pissant dessus, forcément.

Qu’importe : les quatre comprennent que si les riches les poursuivent, alors la maison de Declan est libre d’accès. Cela tombe bien : la radio est toujours là-bas… mais Declan a eu la bonne idée de la détruire. Ainsi donc, les quatre sont coincés, et retrouver Karen, Jess, Todd et Bruce ne changent rien pour eux.


Épisode 10 – The Island Family – 19/20
Une jolie conclusion de saison qui reprend des éléments introduits précédemment pour se terminer de la meilleure des façons. J’espère un renouvellement, mais une annulation ne sera pas aussi dur à digérer que l’an dernier. J’espère quand même qu’on aura une saison 4 car c’est vraiment une comédie excellente, j’adore toutes leurs parodies.

Saison 3


10

Strings and marbles. You think this is just strings and marbles?

Nous retrouvons nos héros totalement cernés par Declan et ses innombrables hommes. Il leur propose un marché simple : épargner une vie de nos survivants s’ils se rendent ou tous les tuer dans dix minutes, quand ses hommes auront fait leur pause. C’est du grand n’importe quoi, mais ça laisse dix minutes à Owen pour improviser un discours grandiloquent où il arrive à tous les convaincre de dire que leur nom de famille est Île. C’est plutôt marrant, surtout que bien sûr, Bruce affirme que c’est son vrai nom, Karen refuse de changer le sien et Steve veut carrément se faire appeler Stuart Island.

Ah, et puis Pack est avec eux, même si personne ne le savait. Ils sont alors tous motivés à survivre et suivent les plans de Danny pour truffer la maison de pièges, à la Home Alone. Cela donne aussi un côté thriller à ce dernier épisode, qui se passe dans le noir.

Le premier piège que l’on voit être efficace est celui de Florence et Jess faisant équipe pour survivre contre l’un des riches. C’est hilarant parce qu’elles sont beaucoup trop fortes, mais Jess finit par se faire maîtriser. C’est donc à Florence de sauver la situation avec le flingue du méchant qui est rassuré de voir que c’est la végan qui menace de le tuer. Ce n’est pas comme si elle allait le tuer, hein ?

Ben si, parce qu’elle est hypocrite, comme les autres lui avaient fait remarquer lors du choix du dernier repas. C’est énorme parce qu’elle n’hésite pas à exploser la tronche de notre méchant et à être dégoûtée d’être couverte de son sang. Wow. Ne donnez pas un flingue à Florence, c’est vraiment une mauvaise idée, surtout qu’elle n’a pas hésité ensuite à tirer dans le tas sans vérifier qu’il s’agissait en fait de Todd. Heureusement, celui-ci reste en vie.

Florence est loin d’être la seule meurtrière de l’épisode, cela dit, puisque Todd, justement, n’y va pas de main morte du tout avec un cocktail molotov balancé sur un des méchants riches. Ce dernier prend feu et passe par la fenêtre, mourant au passage. C’est assez fou comment la série n’a plus aucune morale dans cet épisode final, et comment tout le monde s’en fout de devenir meurtrier.

Pack tente d’envoyer un couteau sur l’un des riches, et ce n’est pas efficace du tout quand il fait tomber un cadre plutôt qu’un homme qui prend bien du plaisir à le pourchasser. C’est assez horrible parce que Pack est alors forcé de faire le chien… mais il s’y refuse. Heureusement, Karen arrive à temps pour le sauver. Je m’y attendais, mais tout de même, c’était hyper drôle grâce à un bon « wouf wouf » de sa part, reprenant le gag faisant de Pack et Karen des chiens.

En parallèle, Owen et Danny travaillent ensemble à un piège improbable fait de billes et de tout un tas de séries de conséquences… Les billes suffisent pourtant à tuer leur méchant qui s’explose contre le sol. Une fois de plus, c’est un plan alambiqué de Danny qui échoue, mais il échoue de manière efficace, alors tout va bien.

Et Declan ? Il ne reste rapidement plus que lui, confronté à… Steve, bien évidemment. Tout le monde se retrouve alors dans le salon et tout le monde est bien heureux d’avoir réussi à tuer son ennemi… mais Steve est bien évidemment pris en otage par Declan. Grâce au fou du jeu d’échec toujours dans sa poche, il parvient toutefois à survivre et tuer Declan, plantant la pièce du jeu dans l’œil de Declan avant de le balancer par-dessus le balcon. Il ne manquait qu’une référence à son meilleur ami pour vraiment bien conclure cette saison, mais bon.

Voilà donc nos héros sains et saufs, mais sans radio. Oh, ils ont un hélicoptère, mais encore faut-il savoir s’en servir. Bruce a encore survécu, évidemment, et il sait bien évidemment se servir d’un hélicoptère, comme par hasard. Ils sont cette fois sûrs et certains de pouvoir tous s’en tirer, et il n’y en a pas un pour être mort. Malheureusement, quand ils arrivent à proximité de l’hélicoptère, ils l’entendent se mettent en marche.

C’est sans la moindre surprise qu’ils voient donc Chet décoller et manquer de se crasher (j’y ai cru) alors qu’il les abandonne tous derrière lui sur cette île où jamais personne ne viendra. En deux épisodes et quelques heures, ils ont quand même cumulé pas mal de meurtres, peut-être qu’ils ne méritaient pas un happy end après tout.

Quelques jours/semaines/mois plus tard, Owen et Danny ont de sacrées barbes et tentent de faire fonctionner une radio en se prenant la tête sur la mort de Michael Jackson dont Danny n’avait jamais entendu parler avant. Ben voyons. Et évidemment, le cliffhanger nous révèle que la radio finit par fonctionner, et que leur routine de tenter de contacter quelqu’un finit par être payante. Et ce sera tout pour cette saison…

11

EN BREF – Si cette saison n’aura pas su me retourner le cerveau autant que la saison 2, elle aura tout de même réussi à me faire rire tout du long et à redéfinir totalement la série du côté de l’intrigue, sans en changer pour autant la folie. C’était une reconversion vraiment réussie parce qu’elle ne perdait jamais de vue l’aspect parodie et l’aspect survie. C’est exactement ce qu’il pouvait faire de mieux pour changer sans perdre les fans.

Je suis soulagé de la décision prise de nous faire un cliffhanger qui soit loin, très loin, de la qualité de celui de l’an dernier. Autant j’avais adoré être dégoûté de la mort d’Emma, autant je me souviens mon stress de ne pas savoir la série renouvelée. Je ne sais pas encore s’il y aura une saison 4, mais je peux vivre sans – il suffit de s’imaginer qu’ils sont secourus par cette femme qu’ils entendent à la radio.

Et en même temps… Il y a largement de quoi faire avec cette inconnue qui leur parle. D’ici à ce que ce ne soit l’hôtesse de l’air complétement fêlée restée sur l’autre île, il n’y a qu’un pas. Bon, je garde les doigts croisés donc, mais sans être dans un stress insoutenable.

12

Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.