Les meilleures séries 2010-2019

Salut les sériephiles,

C’est encore avec une semaine de retard que je débarque, mais l’avantage des TFSA de Tequi, c’est qu’ils sont parfois assez intemporels pour se le permettre. C’est le cas de celui de cette semaine puisqu’il est question simplement de désigner nos séries préférées de la décennie qui vient de se terminer. La tâche n’est pas simple, surtout que, comme d’habitude, j’ai décidé de me limiter à cinq séries. Vous me connaissez, tout est bon pour gagner du temps, et comme c’est le concept de base de ces articles, pas de raison de changer une formule qui gagne.

Seulement cinq séries ? Pas facile du tout !

Image associée

  1. The Haunting of Hill House

Elle mériterait probablement une meilleure place que celle-ci, mais comme il n’y a eu qu’une saison, je préfère rester prudent pour le moment. Pour moi, cette série est vraiment l’une des meilleures séries d’horreur, parce qu’elle a réussi à parler d’un sujet plutôt habituel (la maison hantée) de manière vraiment originale et avec des personnages très fouillés. La construction de la série est impeccable, les épisodes accrocheurs, l’écriture vraiment réfléchie (les cinq étapes du deuil, la Bent-Neck Lady, tout ça tout ça). Incontournable, je pense.

Résultat de recherche d'images pour "orphan black"

  1. Orphan Black

Tatiana Maslany mérite toutes les récompenses du monde pour son travail absolument dingue dans cette série. C’est bien simple, j’ai été incapable de faire pause sur les trois premiers épisodes. Si la série s’est un peu perdue en cours de route sur certaines intrigues, c’est très clairement une série qui aura marqué par sa qualité globale, ses effets spéciaux, ses acteurs complètement géniaux. Non, vraiment, passer à côté de cette série aurait été une perte cruelle et je suis content de l’avoir découverte (merci Poluss).

Résultat de recherche d'images pour "westworld"

  1. Westworld

Cette série a été immédiatement un énorme coup de cœur alors qu’elle n’avait pourtant pas grand-chose pour elle : complexe, présentée comme une possible « nouvelle Game of Thrones », un côté western… Pourtant, qu’est-ce que j’ai immédiatement accroché aux notes de musique, à la claque visuelle et à la construction impeccable des deux premières saisons. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette histoire fascinante !

EDIT : Je ne sais pas où j’avais la tête, mais clairement, vous pouvez décaler les séries précédentes d’une place pour faire de la place à une autre numéro 3, mais les 3 séries qu’il vous reste à lire sont vraiment ex-aequo dans mon coeur.

Résultat de recherche d'images pour "the 100"

3. The 100

Clairement l’une des meilleures surprises de la décennie, parce que la série commence plutôt mal et comme une série pour adolescents médiocre avant de devenir une aventure palpitante. La géopolitique, les répliques, les développements fous des personnages et tant de bons moments, je ne sais pas comment j’ai pu oublier de la citer dans la première version de cet article. Si vous aviez besoin d’une preuve pour prouver que je suis fatigué, vous l’avez !

Résultat de recherche d'images pour "the magicians"

  1. The Magicians

J’ai beaucoup hésité à la mettre en première place, mais la vérité est que je n’ai accroché que moyennement à la première saison, et que c’est ensuite que j’ai découvert progressivement à quel point j’adorais la série. Je suis actuellement en train de me faire violence pour écrire cet article plutôt que de lancer la saison 5 qui commence aujourd’hui. Vraiment, c’est l’une des meilleures découvertes séries de ces dix dernières années !

Résultat de recherche d'images pour "agents of shield"

  1. Agents Of S.H.I.E.L.D

Ce n’est peut-être pas la meilleure en qualité parce qu’elle a eu ses coups de mou, mais c’est pour moi la plus marquante et, franchement, la meilleure sur une bonne partie de ses arcs : notamment en fin de saison 1 ou toute la dernière partie de la saison 4. Je ne suis probablement pas objectif : c’est encore une série Whedon, les personnages sont géniaux, les répliques s’enchaînent à merveille et la série a débarqué sur nos écrans dès 2013. J’ai eu plus que le temps de m’y attacher… Et c’est tant mieux !

J’oublie probablement de très bonnes séries, mais voilà, à instant T, les cinq séries qui me sont venues d’instinct. Bien sûr, j’aime aussi This is us ou Life in pieces, mais ce ne sont pas les meilleures, ce ne sont pas celles qui m’ont rendu le plus fou au cours des dix dernières années… Younger, Man seeking woman, Wrecked et Mixology méritent d’être mentionnées ici, tout comme Continuum, Sense8 ou The Leftovers. J’en regarde trop, c’est tout.

Le top 10 de la décennie (partie 2)

Salut les sériephiles,

Horreur ! La semaine dernière, j’ai publié ma première partie de ce top 10 de la décennie, qui consiste à choisir une série par année des dix dernières années, et j’ai totalement oublié de parler d’Orphan Black parce que je me suis concentré sur les sorties des séries américaines… Pour ma défense, c’est compliqué de songer à tout. Je n’aurais pas mise Orphan Black en série principale de 2013 quand même, parce que je crois que je lui préfère encore Agents of S.H.I.E.L.D que je suis en J+1 depuis son tout premier épisode ! Autant dire que ça a marqué ma décennie (et notamment mes mercredis quand j’étais en prépa). Bon, ce n’était pas loin d’être un ex-aequo, alors j’en aurais parlé quand même quoi !

Voir aussi : Partie 1 du Top

Allez, c’est bon, maintenant que c’est dit, passons à la suite de ce top que vous attendez tous et que j’ai fait exprès de garder pour ce tout dernier jour de l’année. Je trouve que c’est un bon article pour conclure cette année d’articles du jour, non ? Si vous avez répondu non, désolé, je ne peux plus rien pour vous, j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop !

Résultat de recherche d'images pour "westworld"

2016 – Westworld

Quel enfer de devoir faire un choix ! J’ai cru que je n’allais pas y arriver tellement il y a de bonnes séries qui sont sorties cette année-là ; mais voilà, Westworld, c’est la seule que j’ai en DVD chez moi et c’est quand même l’une des meilleures de la décennie – celle qui me met d’accord avec les critiques qui selon moi sont toujours dans l’exagération à acclamer tout ce qui a un peu de budget quoi. Vraiment, entre le concept du parc et les thématiques abordées, c’est un énorme coup de cœur. Mise de côté : Shadowhunters (pour les larmes de Clary qui ont marqué ma décennie), Teachers/Wrecked/The Good Place (à croire que c’était l’année des excellentes comédies) et This is us pour les larmes. Non, pas Lucifer, pas chez moi.

Résultat de recherche d'images pour "future man"

2017 – Future Man

J’entends déjà Laura être toute contente et Frankie taper son commentaire comme quoi je surestime bien trop cette série, mais voilà, sur cette année-là, il n’y a pas eu de nouveautés très marquantes pour moi, puisque celles qui me plaisaient vraiment ont été annulées. Future Man est de loin la série qui m’a fait le plus rire et qui m’a le plus surpris parce que j’en attendais quelque chose de raté et que, finalement, c’était génial. Mise de côté : C’était totalement l’année de Netflix me concernant, avec les saisons 1 de The Defenders, 13 Reasons Why, Glow, Girlboss et Atypical. Rien que ça, ouais. Je me suis rendu compte que Netflix nous inondait trop et j’ai commencé à en voir de moins en moins ensuite, mais franchement, le géant du streaming a bien cartonné en 2017. Oh, et à titre personnel, je me souviendrai longtemps de Salvation et du succès qu’elle a eu sur le blog…

Résultat de recherche d'images pour "you netflix"

2018 – You

Le choix fut rude, surtout que j’ai adoré aussi The Purge cette année-là… Seulement, voilà, si je compare les débuts de saison 2 de ces deux séries, mon choix pour You se confirme. C’était fascinant de se retrouver dans la tête de ce tueur, tout en s’attachant à des personnages condamnés d’avance et à une romance qu’on pouvait encore trouver belle et naturelle alors même qu’on la savait manipulée et horrible. Ecriture et performances de folie font de cette série ma série marquante de l’année 2018. Mise de côté : The Purge, donc, mais aussi 9-1-1 (haletante à souhait) et la trop impopulaire Here & Now (qui m’avait scotchée à mon écran). Je n’oublie pas non plus la magnifique adaptation de Altered Carbon ou la parfaite The Haunting of Hill House

Résultat de recherche d'images pour "euphoria"

2019 – Euphoria

Comme c’est difficile de faire un choix de série marquant la décennie avec si peu de recul… Et pourtant, je me suis donc décidé pour celle-ci car c’est celle que j’ai regardé d’un œil franchement sceptique et pas du tout convaincu lors de son premier épisode pour finir totalement scotché devant mon écran chaque semaine. Ce Skins 2.0 à la sauce américaine me paraît souvent dans l’excès sur la jeunesse, mais en même temps, il répond parfaitement aux codes et l’excès est propre à la télévision. Portée par la génialissime voix off de Zendaya, la série est une franche réussite ! Mise de côté : c’était l’année des mini-séries, et j’ai fini par craquer pour regarder Chernobyl. En pleine période de peak TV, c’est toujours agréable de savoir qu’on aura le fin mot de l’histoire. Reste à voir si la tendance se confirmera en 2020. Autrement, je souhaite évoquer Why Women Kill, excellente, dont le concept sous le format anthologie permettra peut-être de cartonner sur plusieurs années et de marquer cette fin de décennie.

Voir aussi : Les meilleures découvertes séries de 2019
Vous verrez dans cet article que je n’ai pas évoqué Euphoria. C’est en partie parce que je voulais garder la surprise de ce top, mais aussi parce que ça n’a pas été une découverte aussi instantanée que les autres. Comme je le disais plus haut ici, je n’ai pas trop aimé le premier épisode et, même si je sais qu’elle me marquera à long terme, elle n’est pas ma meilleure découverte pour autant. C’est complexe, tout ça.

Voilà donc pour mes choix sur cette fin de décennie. Demain, il faudra en entamer une nouvelle avec toujours plus de séries… Mais en attendant, je suis bien content d’avoir passé en revue tout ça !

La dernière fois que… (7/10)

Salut les sériephiles,

En ce samedi, il est temps pour moi d’en revenir une nouvelle fois à vous parler de mon déménagement, qui avance super bien – dans quelques jours, ce sera un mauvais souvenir, hein.

Résultat de recherche d'images pour "superstore box"
Pour l’instant, quand je vois des cartons, j’ai plutôt envie de faire ce genre de strikes… avant de me souvenir que ce sont mes affaires dedans.

En fait, ça avance tellement bien et vite que j’en arrive à envisager une suite à mon article « La première fois que… (aka nouvel appartement) » de l’an dernier. Et en toute logique, il va être question des dernières fois, parce que je passe mon dernier week-end dans l’appartement où j’ai passé l’année. Je n’y suis plus tout seul, du coup, parce que mes parents sont venus aider à démonter tous les meubles et faire les cartons… mais bon.

Voir aussi les autres articles sur ce déménagement :

Eh, en fait, je déménage ! (1/10)
Comment refaire sa vie à 500 km ? (2/10)
5 points positifs au retour en région parisienne (3/10)
Les leçons de mon 1er déménagement (ne sont pas toutes apprises) (4/10)
Entre deux cartons (5/10)
Sept clichés TV sur… le déménagement (6/10)

Résultat de recherche d'images pour "tv show ironing"Petit à petit, j’en arrive donc aux dernières fois de cet appartement. Il y a déjà eu plein de dernières fois auxquelles je n’ai pas songé : la dernière fois que j’ai mis le chauffage par exemple, ou la dernière fois que j’ai mangé une soupe. Il y en a d’autres qui sont plus marquantes alors que totalement inutiles, comme la dernière lessive ou la dernière session de repassage devant un film. C’est comme ça.

Aujourd’hui, je suis parti aussi pour une dernière virée à l’Intermarché pour faire les courses, et ce ne sera pas en drive à pied je pense, c’est triste… Sans l’être : j’ai dit au revoir à une partie de l’équipe du drive la semaine dernière, en fait. Et oui, je suis comme ça, je cache un grand nostalgique. Pour tout vous dire, mercredi dernier, je me suis même motivé à refaire une dernière randonnée, et plutôt deux fois qu’une. Bon, c’est-à-dire que j’ai combiné l’itinéraire de deux mini-marches que j’ai eu l’occasion de faire régulièrement plusieurs fois cette année. En revanche, le grand nostalgique en moi a passé pas mal de temps à pianoter sur son portable et à ruminer une haine nouvelle de Netflix l’ayant spoilé sur la prochaine saison de 13 Reasons Why dont j’aurais préféré ne pas connaître le « thème » de la saison.

Image associée

Tu parles d’un grand nostalgique ; même pas fichu de déconnecter 3h (mini-marches, j’ai dit) !

Résultat de recherche d'images pour "desperate housewives déménagement"Ma dernière soirée solo ? Elle a eu lieu devant la télévision bien évidemment, avec un bon cliché de boîte de raviolis, parce qu’il fallait bien finir les boîtes de conserve pour éviter d’avoir à les déménager. C’est marrant de se sentir cliché, non ? Ma dernière vraie grosse soirée dans l’appartement ? C’était il y a une semaine, avec plein de chansons tout au long de la nuit, pour marquer le coup et finir d’user tous les souvenirs qu’il y avait à se faire dans ces 48 m². Mon dernier verre d’alcool ? Eh, il reste encore quelques jours et quelques bouteilles à finir !

Résultat de recherche d'images pour "wrecked drink"
Si tout doit disparaître, écoutez…

Sinon, je me demande quel sera le tout dernier épisode que je verrai dans l’appartement. Je ne suis même plus tout à fait sûr du premier, pour tout vous dire. À tous les coups, c’était un épisode de Wrecked. Et franchement, l’air de rien, je me dis que j’ai fini pas mal de séries dans cet appartement ! C’est maintenant à son tour d’être fini : comme pour toutes les séries, sa fin de saison approche à grands pas, faut que je me prépare aux dernières minutes qui risquent d’être explosives. Ben oui, je vous ai dit, je cache un grand nostalgique, alors remplir le camion, et avec des amis en plus, dans la semaine, je ne suis pas encore tout à fait prêt psychologiquement.

Résultat de recherche d'images pour "preacher sad"

Cet article m’aura au moins aidé à tourner une page, peut-être ; et je m’excuse si c’était loin d’être le plus passionnant du blog et de la saga. Comme toutes les sagas de l’été, il y a un petit coup de mou et gros blablas avant la fin, histoire de repartir de plus belle au prochain épisode – le jour du déménagement, je pense. À très vite, donc !

PS : Vous serez rassurés de savoir que la poubelle-panda est toujours en service et qu’elle risque de le rester jusqu’à la toute fin. Mais promis, elle refera le déplacement de 500 kilomètres ensuite 😉

 

Bingo Séries : 2 ans ! #25

Salut les sériephiles,

20h sonne, c’est donc l’heure pour moi de vous révéler une nouvelle grille du Bingo Séries, et ça se fait avec presque de l’émotion, parce que demain, ça fera deux ans que j’ai publié la première grille sur le blog. Le temps passe à une vitesse folle ! D’un côté, je suis choqué de me rendre compte que ça fait déjà deux ans, de l’autre, je me rends bien compte que la constitution de la grille et la recherche des points sont entrées dans mon quotidien au point que je ne l’imagine plus forcément sans. Voilà, ça, c’était pour vous rassurer, apparemment le Bingo n’est pas prêt à disparaître !

Allez, fin de la parenthèse oscillant entre nostalgie et amour des joueurs qui continuent de revenir avec fidélité chaque mois, il est temps de révéler la grille… et comme l’an dernier, il s’agit d’une grille d’anniversaire qui recycle tout plein de choses de ces vingt-quatre derniers mois ! J’espère que ça rappellera de bons souvenirs à certains… mais je sais que ça risque d’en rappeler aussi de mauvais. Allez, avec un peu de chance, les points et thèmes compliqués d’hier seront les points et thèmes faciles d’aujourd’hui !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 avril au 7 mai 2019. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a désormais un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

BINGO copie

Joyeux anniversaire

Pour le thème spécifique du mois, j’ai décidé de vous passer la main sans bien le préciser : j’ai demandé sur Twitter quatre chiffres ou nombre en 1 et 480, ce qui représentait en fait tous les points déjà tombés dans le Bingo. Eh ouais, on est déjà à 480 points tombés – bon 476 en vrai, parce que j’ai déjà fait ce coup-là l’an dernier – l’air de rien. Voilà donc vos choix, bien malgré vous :

  1. Entendre le titre d’une série dans un épisode : Le 179e point a été choisi par Tania. Je vous laisse avec la description proposée à l’époque : « je n’arrête pas d’entendre des personnages me parler de « salvation » dans diverses séries alors ça m’a donné l’idée de ce point. ATTENTION, il ne s’agit donc pas d’un personnage disant qu’il va regarder la série, mais bien d’un personnage qui emploie le titre d’une série dans sa phrase sans avoir conscience que c’est le titre d’une série (ou en tout cas sans y faire explicitement référence). C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, il y a quand même une série qui s’appelle Friends quand même. » Ouais, c’est tellement un copier-coller que je vous ai carrément laissé la répétition finale !
  2. Quelqu’un parle du karma : Je parlais de mauvais souvenir en introduction, celui-ci en est un pour moi car j’ai galéré avant de tomber dessus devant 9-1-1. On remercie bien fort Gaëlle d’avoir réclamé le 268e point, donc, « Un point pas évident, mais [qui] s’entend de temps à autres, surtout pour nous dire que le karma is a bitch. Que la personne qui y fait référence y croit ou pas, il va donc falloir trouver quelqu’un qui en parle, et ce n’est pas forcément si simple alors bonne chance à tous ! »
  3. Quelqu’un se découvre un pouvoir : Alors là, je crois qu’il n’y a pas grand-monde qui était déjà là pour se frotter à ce point à l’époque puisque Ludo a choisi le 2e point de la touuuute première grille ! Je suis bien content de retrouver ce point, même si je n’ai aucune série qui correspond pleinement à ça dans ce que j’ai envie de voir : « plus compliqué, il s’agit cette fois d’un super-héros qui découvre soudainement qu’il peut faire quelque chose de nouveau, d’un humain qui devient surhumain (ou inhumain, si vous voyez ce que je veux dire) ou d’un magicien qui se découvre un don… »
  4. Un personnage dans un parc : Et enfin, Violet Tilly a choisi le 41e point, un point estival que j’avais totalement oublié avant de le relire… Voilà ce que je vous en disais : « c’est simple comme bonjour, ça ne compte pas les figurants. Par parc, j’entends aussi les squares et tous types d’espaces verts dans une ville, mais pas les forêts. » Ouais, à l’époque, je précisais encore la différence figurants/personnages, c’était un bébé-bingo pas tout à fait mature !

02

(au choix)

Py_Heck avait le choix de réutiliser n’importe lequel des thèmes déjà tombés… il a donc eu l’idée maligne de choisir ce thème où il pouvait décider des quatre points à donner. Comme ça, ce n’est pas de ma faute si vous trouvez ça dur, c’est de la sienne !

5. Voir un épisode datant de 2013 : Comme c’était il y a six ans, j’imagine que je ne suis pas le seul que ça va prendre complétement au dépourvu (même dans l’Arrowverse, j’en suis à 2014 !), alors bon courage à tous. Au cas où, ça peut être l’occasion de commencer Agents of S.H.I.E.L.D ou Orphan Black, qui sont d’excellentes séries, hein !
6. Regarder une série dont le titre commence par a, v, r, i ou l : Cela laisse pas mal de choix, donc pour le coup, c’est un point beaucoup plus facile que le précédent, je trouve. Et puis, rien n’empêche de faire d’une pierre deux coups si vous regardez plusieurs épisodes d’une série de 2013 commençant par ces lettres-là !
7. Voir un épisode du DCverse : Et comme tout le monde ne regarde pas forcément les séries de CW et que le thème avait déjà posé problème la dernière fois, j’ai envie d’ajouter, n’importe quelle série s’inspirant d’un comic DC, ce qui élargit le point à d’autres séries. 
8. Voir un épisode parlant d’oubli : un personnage qui oublie quelque chose, quelque chose qui est oublié, une amnésie temporaire ou générale… La description de Py_Heck est vaste, du coup profitez-en. Il paraît que c’est inspiré de ma tendance à oublier des choses, mais franchement, je n’oublie que rarement mes articles ; moi, je pense que c’est qu’il s’en veut encore d’avoir oublié une lettre dans son hashtag le mois dernier quand il a gagné mais que je n’ai pas vu.

Bateau2.png

Voyage, voyage

Ce thème remonte un peu, puisqu’il est tombé lors de la quatrième grille du Bingo Séries ! Il y a une éternité quoi… merci donc à Frankie de nous le redonner !

  1. Un personnage fait sa valise : Bon, je ne suis pas très inspiré par rapport au point « voir une valise », mais c’est un peu plus compliqué à trouver cette fois, car on veut voir quelqu’un en train de faire sa valise… bon, pas forcément pour voyager, donc, souvent on voit ça pour les couples qui rompent. N’oubliez pas de ne pas spoiler, du coup.
  2. La carte d’un pays étranger est vue : Un pays étranger au pays de production, hein. J’imagine la carte spécifique du pays, mais s’il est pointé sur un planisphère, ça va aussi. S’il est question du plan d’un état, d’une région ou d’une ville de ce pays étranger, ça me va aussi. Cela ne fonctionne pas par contre si c’est une série américaine avec le plan d’un état américain qui n’est pas celui de la série, parce que c’est le même pays. Voilà, voilà, je ne pense pas pouvoir être plus clair.
  3. Un billet pour voyager est vu : Billet d’avion, de train, qu’importe, on doit voir le billet d’un personnage qui chercher à voyager. Bon, donc un ticket de métro, ce n’est pas vraiment un voyage : on veut un truc qui puisse se rapprocher de vacances, ou d’un voyage professionnel. Genre disons que voyage, c’est quand le personnage ne dort pas chez lui le soir-même, vous voyez ? Je crois qu’on tient ici un point bien compliqué, mais soyez reconnaissants : sur mon brouillon, j’avais « un personnage achète un billet », et c’est encore plus rare.
  4. Un personnage change de pays au cours de l’épisode : ou à la rigueur, d’un épisode à l’autre s’ils se suivent immédiatement, parce que je suis sympa. L’idée est simplissime, je pense, je précise juste qu’il est bien écrit « un personnage », donc c’est le même qui doit être dans deux pays différents au cours de l’épisode. Cela ne fonctionne pas s’il y a deux pays dans l’épisode, mais que ça concerne des personnages différents.

Capture d'écran 2017-08-24 16.21.15.png

Espace

Oups, Tequi est arrivée troisième, mais je me suis trompé sur mon post-it et j’ai demandé à AnadoraBlack de choisir un thème comme je la pensais troisième. Tequi étant bonne joueuse, elle ne m’en veut pas (trop) et a donc laissé le choix d’Anadora : Espace… un thème qu’elle avait déjà choisi lors de la sixième grille ! Je change toutefois les items, pas besoin de chercher un astronaute cette fois, pour ceux qui ont de mauvais souvenirs !

  1. Il est question d’un satellite : il peut être naturel ou artificiel, réel ou fictif, ça m’est égal. À vrai dire, je ne vous demande même pas qu’il soit en orbite dans l’épisode que vous regardez, tant qu’il est bien considéré comme satellite ou ex-satellite de la planète.
  2. Une scène se passe dans l’espace : à bord d’un vaisseau ou non, ça se passe dans le ciel au-dessus de notre atmosphère – ou de celle de la planète sur laquelle se déroule votre série/épisode. J’aime bien ce thème, il n’y a pas beaucoup de choses à expliquer finalement.
  3. Quelqu’un parle d’astronaute : Il n’a pas disparu notre astronaute ! Il est donc de retour de manière encore plus difficile, puisqu’il nous faut maintenant un personnage qui en parle – parce qu’il veut le devenir, parce qu’il en connaît un, etc. On notera que ça marche aussi avec les rares « space walkers » de The 100 et de manière générale avec d’autres termes désignant des gens capables de se balader dans l’espace une fois la tenue adaptée enfilée.
  4. Le nom d’une étoile/d’une constellation est cité : Bon, on reste sur la même thématique, mais on repart sur une posture plus terrienne. Le nom de l’étoile ou de la constellation peut être celui de quelque chose qui existe ou qui est fictif. Les noms de codes d’espions inspirés d’une constellation ne fonctionnent pas : on cherche vraiment des personnages qui font une référence directe à l’espace, à l’étoile, à la constellation.

04

Actions

  1. Regarder une série qui commence par la même lettre que son prénom : une idée suggérée par Gaëlle il y a un an et que j’aime bien, même si elle n’est pas évidente pour tout le monde. Il me semblait l’avoir déjà proposé dans un bingo précédent, mais je n’ai pas retrouvé, donc j’avais dû virer parce que je trouvais ça trop compliqué. En même temps, il existe des séries avec un peu toutes les lettres. Pour ne bloquer personne, vous pouvez vous servir de votre pseudo à la rigueur ; ou revoir un épisode pour ce point. Mais bon, jouez le jeu.
  2. Partager un fan-art séries : Après les fanfictions, les fan-arts, qui consistent à tout un tas d’œuvres, le plus souvent numériques, inspiré par une série et créé par des fans. Si vous êtes du genre à dessiner/photoshopper, c’est le moment de dévoiler vos talents… si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours nous présenter le travail d’un artiste que vous avez particulièrement aimé. C’est un point facile.
  3. Raconter votre souvenir le plus marquant de la 2e année du Bingo : Tout est dans le titre. Pour ceux qui viennent d’arriver dans le Bingo, racontez plus comment vous êtes arrivés ici. Pour le raconter, c’est en commentaire ici, sur Twitter ou en écrivant un article sur votre blog. C’est au choix, amusez-vous. Essayez svp de trouver aussi des bons souvenirs d’ailleurs, sinon, je vais être super triste de voir que je ne fais que créer des traumatismes chez les sériephiles !
  4. Suggérer une idée d’action inédite : Comme l’an dernier – et même si je n’ai pas encore épuisé l’ensemble des idées que vous m’aviez communiquées lors de la treizième grille, je compte sur vous pour avoir de belles idées inédites d’action. Evitez de répéter des actions déjà utilisées lors d’une grille précédente, histoire qu’on continue sur un peu d’inédits.

Et le point-bonus, réclamez-vous ? C’est une grille anniversaire, alors en souvenir du bon vieux temps, il n’y aura pas de bonus pour ce mois d’avril… Je sais, ça rend une grille difficile encore plus difficile, mais eh, ça fait deux ans qu’on joue, on sait faire désormais !

Anniv2