Une bonne dose de frissons avec Aftermath sur Netflix (#27)

Salut les cinéphiles,

Je sais, je sais, nous ne sommes plus mercredi et je ne devrai pas être en train d’écrire un article sur un film quand je n’ai toujours pas fait mon bilan du mois de juillet, mais la vérité, c’est que je viens de finir le film Aftermath et je n’ai pas envie d’attendre beaucoup plus longtemps pour en parler, car pour une fois, j’ai vraiment accroché à ce nouveau film Netflix. Je dis nouveau, car il me semble vraiment qu’il vient juste de sortir, genre il y a deux jours. Pour une fois que je vois quelque chose à sa sortie, écoutez, place à l’actualité !

https://freakingeek.com/wp-content/uploads/2021/08/Aftermath-Banniere-800x445.jpg

Le film Aftermath, qui date donc de 2021 (ce n’est pas le premier à porter ce titre), nous raconte la vie d’un couple, Kevin et Natalie, dont la passion bat de l’aile suite au décès d’un proche et d’une tromperie. Pour tenter de remonter la pente, ils décident de s’installer dans une nouvelle maison, que Kevin a repéré au boulot. Bon, le problème, c’est que son boulot, c’est de nettoyer les scènes de crime. La maison a donc été le théâtre d’un double homicide.

Aftermath ending explained on Netflix - who's haunting the house?Avec ce synopsis, vous devez avoir rapidement cerné qu’il s’agissait d’un film d’horreur (et déconseillé au moins de 16 ans en plus) jouant encore et toujours sur le délire de la maison hantée. On aime ou on n’aime pas, je sais, mais généralement quand c’est bien foutu, j’ai envie de le regarder ! C’est donc ce qu’il s’est passé hier (hum, j’ai écrit cet article hier, oui, je ne finis pas les films d’horreur à 9h du matin en général). Il me reste à souligner que le film est « inspiré de faits réels », même si on ne sait pas exactement où s’arrête l’inspiration et où commence la fiction. Clairement, il y a de la fiction. J’espère.

Exciting true horror film 'Aftermath' can be seen on Netflix from today - Paudal - PaudalCôté horreur, je trouve qu’il fonctionne bien, avec des moments dérangeants et de l’horreur comme je l’aime : nous ne sommes pas sur du gore, juste sur des peurs insidieuses et des choses que l’on ne comprend pas trop. S’il est loin d’être le premier du genre, je dois bien avouer que j’ai forcément deviné assez souvent vers quoi on se dirigeait. C’était loin d’être grave, par contre, parce qu’au contraire, ça me donnait envie de voir la suite. J’étais à fond, en fait, pour vérifier si mon intuition était la bonne. Et elle l’était.

Si elle ne l’avait pas été, le film aurait été prenant quand même. Peut-être que cette production est bien aidée aussi par son casting, avec plein de visages que je connais et que j’aime, Shawn Ashmore en tête (X-Men, The Rookie). Britt Baron - IMDbMon vrai petit plaisir était de retrouver Britt Baron, cela dit, parce que je l’adore dans tous ses rôles, même si je ne la reconnais JAMAIS. C’est donc Justine de Glow et la meilleure amie de The Thing about Harry dont je disais beaucoup de bien il y a un mois. Là, elle joue la sœur de l’héroïne. Il faut vraiment que je pense à regarder tous ses projets, elle semble avoir bon goût en la matière.

En tout cas, le film est vraiment très sympathique à regarder et c’est une bonne découverte. Je ne le dis pas souvent des films d’horreur, surtout quand ils durent 2h, mais j’ai bien aimé l’ambiance qui savait à la fois prendre son temps et ne pas en perdre : tout est assez bien dosé pour en faire un film qui vaut le détour. Et qui valait donc un article de bon matin ! Si vous cherchiez quoi voir ce soir, n’hésitez plus : il ne révolutionne pas le genre, mais il fonctionne bien.

Et les personnages ne sont pas (trop) débiles, même si, comme toujours, on se demande bien pourquoi ils ne se barrent pas en courant !

Ce que j’ai retenu du Comic Con @home 2021

Salut les sériephiles,

San Diego Comic-Con 2021 TV Schedule - VarietyJe me suis rendu compte dans la nuit que j’avais totalement oublié de vous faire un retour sur le Comic Con @home 2021 finalement ! Oui, oui, dans la nuit, j’ai des pensées passionnantes quand je n’arrive pas à dormir, écoutez. Je trouve ça particulièrement triste, en revanche, de me rendre compte que ça m’est totalement sorti de la tête, parce que ça veut dire une chose : cette édition 2021 a été encore plus un fail que l’édition 2020 !

Voir aussi : Le retour d’un Comic Con @home

Je n’ai que très peu entendu parler du Comic Con cette année, cette édition à la maison a été totalement boudée par l’industrie, j’ai l’impression. Après, ce n’est pas aidé non plus par le fait que Marvel et DC tiennent leurs propres conférences de presse désormais… mais tout de même. La réputation de cette convention aura peut-être du mal à se refaire post-Covid tant elle a montré qu’elle n’était pas indispensable.

Tout de même, voici donc les informations qu’il fallait retenir et les trailers que j’ai eu envie de regarder au cours de ce long week-end…

Legends of Tomorrow

Non, je n’ai pas repris mon projet de voir tout l’Arrowverse un jour… Mais si jamais ça intéresse certains d’entre vous, je me suis totalement fait spoiler la saison 6 avec la première image de ce trailer. Autant le mettre ici, donc :

Et puisque je parle de l’Arrowverse, on a également les premières images du nouveau projet de Stephen Amell. Dans deux semaines, il sera à l’affiche de Heels une série sur la lutte pro avec les matchs scriptés et deux frères en pleine opposition. Je ne sais pas trop ce que ça peut donner. A priori, ça ne m’intéresse pas du tout… mais j’avais dit pareil de Glow, et c’était génial. Le trailer n’est pas si horrible pour une série d’été, mais ça sent les bonnes grosses morales américaines de base…

Dr Who

Je pense que c’est l’annonce qui a fait le plus parler d’elle, la saison 13 de la série sera entièrement consacrée à une seule et même histoire. Pas de date encore, mais un retour « plus tard cette année »… Et moi, ça me donne presque envie de m’y remettre de me dire que tout sera une seule histoire.

Lucifer

Je n’ai bien sûr pas regardé le trailer comme je ne suis pas à jour dans la série, mais je suis particulièrement déçu de l’annonce qui a été faite : la saison 6 commencera dès le 10 septembre 2021 sur Netflix. C’est moins de six mois après la fin de la saison 5, alors qu’il a fallu attendre plus d’un an entre les deux moitiés de cette saison 5. Résultat des courses, j’ai l’impression que mon retard dans la série n’est pas près d’être comblé.

Voir aussi : Lucifer (S05)

L’avantage, c’est que je vais probablement enchaîner sans pause ces épisodes… L’inconvénient, c’est donc que ça dénature totalement la notion de saison. Comme d’habitude avec Netflix, cela dit ! Allez, je vous mets quand même le trailer, mais là pour le coup, je n’ai pas regardé :

The Walking Dead

Comme chaque année, AMC n’a pas été avare en nouvelles images concernant ses séries. Je n’ai pas encore rattrapé Fear the Walking Dead, mais il y a une promo pour la saison 7 promettant enfin d’en arriver aux zombies affectés par les problèmes nucléaires. Pas de surprise, même à mon niveau avec mes quatre épisodes de retard, je ne me sens pas en retard du tout. Le trailer est ci-dessous, mais ne m’en parlez pas, je me suis déjà spoilé avec cette miniature annonçant la survie d’un personnage !

Voir aussi : Fear the Walking Dead (S06)

La saison 7 commencera dès le 17 octobre sur AMC… Là encore, moins de six mois après la fin de la saison précédente, mais eux, c’est comme d’habitude. Faut vraiment que je la rattrape ! Et donc la saison 11 de la série-mère sera déjà en hiatus à ce moment-là. Avec un retour dans une vingtaine de jours, c’est logique cependant. D’ailleurs, la saison 11 de la série-mère a eu droit à son trailer, et ça en revanche, je l’ai regardé.

Voir aussi : The Walking Dead (S10B)

C’est un des seuls trailers que je regarde chaque année, alors que je déteste ça pour les autres séries. Comme d’habitude, AMC révèle peu d’image, je sais que c’est généralement plutôt safe. Cette année, c’est encore pire : pour la dernière saison de la série, nous n’avons pas la moindre image de ce que la série proposera, mais une promo assez léchée et teasant quelques petits détails pour les plus attentifs. Je me demande si la série proposera une fin aussi peu engageante que les comics…

Voir aussi : La fin de The Walking Dead

Il me faut également en revenir à World Beyond, dont j’ai oublié pas mal des enjeux, je dois dire. Il me faudra relire mes critiques pour me souvenir de toutes les trahisons révélées en fin de saison 1… mais en attendant, nous avons un teaser qui nous montre une scène du premier épisode de la saison 2. Je n’aime pas quand ils font ça ! En plus, ça redéfinit totalement ce que j’attendais de cette deuxième partie.

Vraiment, ça ne va pas être fou, je n’attends pas le 3 octobre avec impatience…

Voir aussi : The Walking Dead World Beyond (S01)

Day of the Dead

Au cas où deux séries de zombies en octobre ne soient toujours pas assez pour satisfaire votre goût de la chair humaine, il y aura aussi celle-ci qui débarquera sur Syfy, en hommage à l’œuvre de George A. Romero. C’est du Syfy, peut-être que je testerai… mais dès octobre, probablement pas. On verra bien. On voit en tout cas dans ce trailer qu’on s’éloigne de l’histoire d’origine, précisément parce qu’on remonte aux origines de l’apocalypse.

Amazon Prime

Nous aurons une adaptation du roman The Wheel of Time sur la plateforme en novembre 2021. Ecoutez, pourquoi pas… Mais je ne vais pas mentir, je passe toujours complètement à côté des séries de cette plateforme. Pas faute de la payer, pourtant ; mais je ne sais pas, je ne prends jamais le temps de les regarder. Et il en sera probablement pareil de la série mexicaine de zombies (encore une !) annoncée pour la semaine prochaine (le 6 août). Au cas où, le trailer de SOZ : Soldiers or Zombies est ci-dessous.

Dexter

Comme annoncé précédemment la série va revenir pour une saison 9 après quelques années… mais comme je ne suis même pas allé au bout de la série, écoutez, ça ne m’a pas hypé plus que ça. J’ai pourtant vu des retours positifs sur ce trailer, donc j’ai dû juste passer à côté de ce qui faisait le fun de la série. Je vous le laisse quand même :

HBO Max

Outre dix films WB qui sortiront exclusivement sur leur plateforme, HBO Max a annoncé le projet d’une nouvelle série Superman qui se concentrerait sur Val-Zod, une version alternative du super-héros en collant (venant d’un monde parallèle, évidemment). Les univers parallèles vont être de plus en plus à la mode pour les super-héros, suivant ainsi ce que font les comics. Et si vous ne voyez pas l’intérêt d’une énième série sur ce super-héros, l’intérêt est ici que l’on se concentre sur un Superman à la peau noire qui découvre être un réfugié kryptonien sur Terre et doit ainsi dépasser sa peur des grands espaces.

Michael B. Jordan est pressenti pour le rôle puisque c’est sa société de production qui est derrière le projet et que tout le monde le voulait comme acteur dans ce rôle. On verra bien ce qu’il en sera, je vais attendre d’avoir plus d’informations pour voir si ça m’intéresse ou non. On va rester sur un pourquoi pas pour l’instant.

Par ailleurs, HBO Max a également confirmé que sa série préquelle au film Dune était toujours d’actualité. Nommée Dune : The Sisterhood, elle aura à ses commande Diane Ademu-John à qui l’on doit la production et l’écriture de Bly Manor. Et là, a priori, je vais passer mon chemin.

https://static.hitek.fr/img/up_m/2139181354/mandaloriansaison3affiche.jpgThe Mandalorian

Enfin, on a eu un poster de Grogu en train de construire un sabre laser sous le regard de Luke Skywalker. C’est bien un poster officiel, mais on ne sait pas encore ce qu’il signifie pour la série. C’est peut-être juste un coup de com pour le principe…

 

Voilà donc pour cette édition 2021 tout ce que j’ai retenu ou vu… Ce n’est franchement pas aussi dingue qu’il y a quelques années, mais ce n’est déjà pas si mal ?

En vrai, je me dis qu’à une époque, tout ça, c’était le contenu d’une seule journée de convention…

The Tomorrow War : un bon moment de SF #21

Salut les cinéphiles !

Je sais bien que nous ne sommes pas encore mercredi, mais j’ai envie de vous parler d’un film sorti hier et que j’ai pris le temps de voir le soir – voire cette nuit parce qu’il dure deux heures trente tout de même ! Il s’agit du dernier film produit par Amazon Prime Video et dont la promotion est faite en grande pompe ces derniers jours (sur Paris, en tout cas) : The Tomorrow War.

https://www.avcesar.com/source/actualites/00/00/84/D0/the-tommorow-war-bande-annonce_05415422.jpgAvec Chris Pratt au casting et des affiches nous vendant une guerre futuriste, je savais à peu près à quoi m’attendre en me lançant dans ce film : un bon gros film d’action SF avec des effets spéciaux bien foutus et un scénario basique bien prévisibles.

Concrètement, le film raconte l’histoire de Dan Forester, un américain lambda qui voit son destin, et celui de toute la planète !, basculer lorsque des soldats du futur débarquent avec un message : trente ans dans le futur, l’humanité sera aux portes de l’extinction suite à une guerre qu’elle est en train de perdre. Pour sauver l’humanité, il y a donc besoin de chair fraiche, et les soldats du futur viennent les chercher dans le passé. Et bien sûr, Dan finira par être recruté pour aller mener cette guerre dans le futur.

Vous voyez, scénario assez basique ! Non, vraiment : c’est simpliste, on ne se prend pas la tête avec les paradoxes temporels qui ne sont même pas évoqués ! Et les grosses ficelles dans le scénario pour permettre au héros d’effectuer l’impossible ? Elles sont là, évidemment. C’était donc parfait hier pour une soirée à tenter de sauver les données de mon ancien portable, du genre, toutes les photos prises en 2021 parce que non, je n’avais pas encore fait une vraie sauvegarde avant.The Tomorrow War sur Prime Video : que vaut le film d'action futuriste avec Chris Pratt ? - Actus Ciné - AlloCiné

Et ben vous savez quoi ? J’ai une sauvegarde de mes photos, mais en plus, j’ai vu un film légèrement meilleur que ce que j’en attendais ! Oh, je ne veux pas trop en faire et le survendre : ça reste un film américain de gros budget qui a pour but de nous montrer des scènes d’action bien foutues en dépit de toute crédibilité. Après tout, c’est un film américain avec Chris Pratt dans le premier rôle ! Il y a bien sûr un air de famille avec Edge of Tomorrow, mais ça ne m’a pas tant dérangé que ça, car l’histoire est très différente tout de même. Difficile de ne pas y penser quand on parle de guerre et de SF, c’est tout.

Amazon Prime Video dévoile les premières images du film "The Tomorrow War" avec Chris Pratt (vidéo) - Le Zapping du PAFM’enfin, franchement, j’ai eu une surprise vers la fin du troisième quart du film que j’aurais dû voir venir (peut-être en étant plus concentré ?) et qui fait que je trouve l’ensemble plutôt bien écrit et efficace. Avant ça, le scénario est quand même pas mal du tout, avec des scènes qui vraiment donnaient envie de garder les yeux scotchés sur l’écran une fois balancés dans le futur – un plongeon accrocheur, je dois dire.

it only takes one spark — celoewe: Yvonne Strahovski - The battle for our...

Ouais, inutile de préciser que sur 2h30 de film, il y a des longueurs, surtout que la fin est différente de ce que j’imaginais, qu’on met bien quarante à quarante-cinq minutes à tout mettre en place et que le générique de fin est finalement assez court à savourer (la musique est top), mais ça passait bien puisque j’avais autre chose à faire. Au cinéma, ça aurait pu le faire aussi, d’ailleurs, même si les longueurs auraient été plus désagréables, surtout tout seul.

Les effets spéciaux sont en revanche à la hauteur de ce que j’en attendais et j’ai surtout aimé le fait que le film ne lésinait pas trop sur l’ennemi à abattre. Il y a une certaine impatience à découvrir cet ennemi, mais c’est une réussite qui fait presque basculer certaines scènes dans le film d’horreur. Bon, ça reste basique, mais c’est un ennemi à la hauteur ! Vraiment, j’ai accroché à ce qu’ils en ont fait et ça m’a donné envie d’écrire cet article pour vous conseiller le film tout de suite – mais je n’ai pas envie de vous spoiler non plus son look. Allez, je mets une photo à la toute fin de l’article, photo qui ne révèle quasiment rien en plus, mais voilà, on ne sait jamais, si ça en motive certains 😉

The Tomorrow War | UncrateD’accord, si je l’écris autrement : c’est un bon gros film d’action qui passait très bien sur ma soirée à vouloir regarder de la science-fiction. En plus, le casting est quand même super chouette, avec des actrices qui viennent toutes du monde des séries – Chuck, Glow et… The Rookie ? Purée, j’ai mis du temps à resituer qu’il s’agissait de Rachel. Au-delà du casting, il est sympathique à voir aussi pour son début qui se passe en pleine coupe du monde de football, parce que ça nous fait un clin d’œil en plein Euro. Il ne pouvait aussi pas mieux tomber dans l’actualité, je crois.

Bref, si vous cherchez un film qui vous divertira vraiment en ce samedi, que vous voulez une bonne aventure SF capable de titiller vos envies de fanfictions et que vous n’avez pas envie de trop réfléchir, The Tomorrow War est fait pour vous. Je ne peux pas le vendre autrement que ça : j’ai passé un excellent moment devant, mais je sais bien que ce ne sera pas non plus le film de l’année. Quoique, dans son genre, peut-être ?

Allez, comme promis, on termine avec une petite photo de l’ennemi de cette guerre futuriste :

https://www.ecranlarge.com/media/cache/637x637/uploads/image/001/382/the-tomorrow-war-photo-1382562.JPG

Le très bon casting d’How I met your father

Salut les sériephiles,

Il est encore plus tard que d’habitude quand je commence la rédaction de cet article et il ne sera pas forcément à la hauteur de ce que je fais d’habitude, parce que je suis sur portable et que je suis toujours en soirée. Mais bon, je ne vais pas vous oublier totalement pour autant.

12 détails cachés que vous n'aviez jamais remarqués dans How I Met Your  MotherJ’oublie en revanche pour un temps ma saga de l’été, car c’est un article trop ambitieux pour une soirée comme ça… C’est ça d’écrire en étant en même temps de faire une soirée.

Par contre, je n’ai pas énormément de temps ni d’idée alors laissez-moi juste m’extasier sur le casting d’un futur projet de série qui arrive bientôt aux États-Unis : How I met your father.

Alors bien sûr, How I met your Father, c’est un projet dont on a souvent entendu parler ces dernières années. Il s’agit d’une sorte de reboot qui reprend le concept de la série How I met your Mother pour la transformer en un récit inverse, une femme qui raconte à ses enfants comment elle a rencontré leur père. Reste à voir si le twist final sera le même, mais probablement pas.

How I Met Your Mother s'achève : vie et mort d'une sitcom culte

C’est un projet qui m’intéresse beaucoup, parce que le sujet est génial. Il y a beaucoup à faire, et je n’aurais pas été contre un héros masculin racontant comment il a rencontré son mari pour que la franchise (parce que ça va en devenir une) sorte de ses travers passés. Comme Friends, HIMYM a mal vieilli parce que Barney, parce que grosso phobie, parce qu’homophobie, parce qu’harcèlement de rue banalisé, etc. Bizarrement, l’un des créateurs a annoncé récemment qu’il aimerait retirer certaines choses de la série ou ne pas les refaire comme avant…

20 précieuses leçons de vie apprises grâce à How I Met Your Mother | Buzzly

Tu m’étonnes ! Il y a de quoi faire pour s’améliorer, et je suis sûr qu’ils peuvent fournir une super série bien plus moderne et plus ouverte d’esprit, sans trop de difficultés. Pourtant, ça a leur a quand même pris des années à se décider, après deux projets avortés en cours de route – dont un qui avait su attirer Eliza Dushku. Il faut croire que ces reboots sont faits pour avoir une actrice qui me plaît au casting ! Enfin, le premier projet ne l’avait pas au casting, elle passait juste les auditions, quoi.

hilary duff gifs | WiffleGifEn attendant, nous voilà en 2021 avec le retour d’un projet que j’attendais fermement… et que j’attends encore plus maintenant que je vois les acteurs annoncés pour jouer dedans. Ils ont donc un super casting : Hilary Duff a été annoncée comme actrice principale il y a un moment. Cela enterre le projet de spin-off de Younger, bien sûr, mais ça permet aussi de me rassurer sur la qualité du projet.

A Highly Scientific Analysis Of A Conflagration Of Chrises | Forever Young  AdultHier, j’ai également découvert que face à elle, c’est Chris Lowell qui donnerait la réplique. Et ça, c’est une bonne nouvelle, parce qu’il a géré la représentation de son personnage dans Glow. J’ai hâte de voir ce qu’il donnera dans le rôle du meilleur ami… après l’avoir détesté pendant des années avec Veronica Mars et son insipide rôle dans Private Practice.

En espérant qu’il ne soit pas juste une tante Robin… On verra bien ! Je vais m’arrêter là pour ce soir, on ne doit pas être tout à fait à 500 mots, mais j’ai raconté ce que j’avais à raconter, et j’ai de la vaisselle qui m’attend ! Damn.