La fin de The Walking Dead

Salut les sériephiles,

Même si la nouvelle a fait étonnamment peu de bruit, il y a eu un petit séisme avant-hier dans le monde des comics américains : The Walking Dead s’en est allé au sein d’un 193e numéro plus gros que les précédents. Et ce n’était pas vraiment prévu puisque le secret a été bien gardé jusqu’à mardi dernier.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 191"

Je ne pouvais pas passer à côté de ça et ne pas vous en parler. Je n’ai plus lu les comics depuis un moment (le noir et blanc, la redondance, ça avait fini par me souler, je le reconnais) et j’ai donc un grand trou d’au moins une cinquantaine de comics qu’il faudra que je lise un jour, mais qu’importe, je me suis dit que j’allais jeter un œil à cette fin… sans vouloir faire de mauvais jeu de mot par rapport à Carl, hein.

Avant d’entrer dans le résumé de cette fin et pour ceux qui n’en veulent qu’un avis, je dirais simplement que j’ai trouvé ça plutôt décevant comme fin après tant d’années ; parce que ça me paraît convenu et précipité. En fait, c’est surtout ce dernier point qui me dérange ; je vois en quoi ça donne un sentiment de fin réussie, mais dès qu’on se pose trente secondes, on voit bien l’immensité des questions sans réponse et surtout des pistes à explorer qu’il reste, y compris des pistes proposées dans le dernier numéro. Et si je ne suis pas contre les fins ouvertes, au contraire même, celle-ci m’a paru par moment un brin risible. Oh lala, je ne dois pas vous donner envie de vous accrocher pour les derniers numéros à paraître en France là. Ne vous inquiétez pas, il y a quand même de bons moments !

Quant à moi, j’ai pris le temps de lire les numéros 191 à 193, puisque Twitter m’avait déjà spoilé le 192e alors je sentais bien que lire l’ensemble serait plus profitable. Et en parlant de spoiler, arrêtez-vous là si vous ne voulez surtout pas en savoir plus !

Spoilers

Pour les autres, il est donc temps de savoir comment ça finit ! Première chose à savoir, l’arc final de la série commence dans le 191e numéro, qui se terminait sur un gros cliffhanger inattendu : alors qu’il dormait paisiblement chez lui, Rick Grimes se faisait tirer dessus et était laissé entre la vie et la mort. Qui osait faire ça ? Et bien, un habitant du Commonwealth, mécontent. Si le Commonwealth est de loin la communauté la plus paisible et la plus sûre présentée dans près de deux cent numéros, elle était en effet dernièrement sujette à un révolution et au début d’une guerre civile.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 191"

Et dans les guerres civiles, il ne fait pas bon être leader ! Tellement pas, d’ailleurs, qu’au début du 192e numéro, Kirkman a fait le coup absolument improbable de tuer définitivement Rick. Une balle ne suffisait donc pas : il s’en prend trois de plus. Et il se transforme en zombie, le truc qu’ils craignent tous depuis un paquet de numéros. Et c’est son fils, Carl, qui est forcé de le tuer définitivement d’une balle dans la tête au petit matin. Joie de vivre. Il est bien achevé le leader des 192 numéros, quoi.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 192"

Il n’empêche que cet attentat est ce qui permet de rétablir la paix dans la communauté, parce que c’est un acte extrême qui n’a pas plu. On en arrive alors au numéro 193, le dernier, qui propose de faire un sacré bond dans le temps. Ainsi, on retrouve Carl qui prend la tête de la franchise. Très rapidement, on découvre que le Commonwealth a encore grandit et a réussi à mettre en place une « safe zone » dans laquelle on n’a plus vu de zombies depuis des années…

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 193"
La couverture du #193

Jusqu’à ce jour, où Carl en tue un à proximité de sa maison, par peur pour sa petite fille… Andrea. Ben tiens. Ce zombie ne vient pas de nulle part : il était à Hershel, le fils de Maggie et Glenn. Et quand je dis qu’il était à lui, c’est un choix de mot volontaire : il possède ce zombie, qui fait partie de son spectacle. Oui, Hershel gagne sa vie en faisant des spectacles de zombies et en les montrant en ville où tout le monde les a oubliés apparemment. Pire encore : un zombie, ça coûte super cher.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 193 maggie"Franchement, après des années d’histoires, j’ai trouvé cette conclusion vraiment médiocre… L’idée de base n’est pas si mauvaise, mais le concept est malmené très rapidement : Hershel porte plainte contre Carl, qu’on accuse d’avoir détruit sa propriété. Alors qu’il risque une forte amende, la présidente intervient pour le sortir de ce pétrin. La présidente ? Maggie elle-même, bien sûr !

C’est perché quand même. Elle n’est pas du côté de son fils, bien sûr, mais elle essaie de fournir un semblant de justice : Carl doit donc rapporter un zombie à Hershel. Loin de se contenter de ce verdict, Carl préfère aller tuer tous les zombies d’Hershel pendant la nuit… ce qui finit par l’emmener devant l’équivalent de la Cour Suprême, tenue par… Michonne (bon, je zappe une scène un chouilla gênante avec Carl et son ex). Bien sûr, Michonne est totalement du côté de Carl et elle fait passer une loi anti-zombie, dégommant au passage le business d’Hershel.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 193"
C’est si joliment dit… … mouais.

Bref, la justice est bien relative et particulière dans cette nouvelle Amérique. J’imagine que le but est de faire un parallèle étrange avec le port d’armes, mais ça m’a paru hyper précipité. Et tout ça nous mène à la conclusion : Carl rentre chez lui et lit à sa fille une histoire du soir sur… Rick, évidemment, ce héros de la nation qui a combattu toute sa vie lors des Procès (la période couverte par les comics où tout le monde a été « testé ») pour faire préserver le Bien, pour battre les méchants ou pour devenir ami avec eux. C’est un conte pour enfants, alors oui, c’est aussi caricatural que ça. Tout est bien qui finit à peu près bien, donc.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 193"

Pour ceux qui parcourent cet article avec encore l’espoir de savoir d’où vient l’épidémie, la réponse est apportée en toutes lettres : « on ne sait pas ». Merci, on remballe, désertez, y a plus rien à voir. Pour de vrai. Ce dernier numéro fait le tour de quelques-uns des survivants majeurs encore en vie ; parmi lesquels Sophia, Carl, Jesus et Aaron (en couple depuis près de trente numéros), notamment, pour les fans frustrés des défunts de la série télé ! Sinon, ben, Michonne ou Eugene peuplaient les pages de ce numéro… mais avec le saut dans le temps, difficile de savoir qui aura survécu ou non avec certitude.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 193 negan"Enfin, si quand même ! Pour tous les fans de Negan qui passent, sachez que malgré un fort teasing qui promettait son retour en tant que personnage principal après la mort de Rick, il faudra se contenter d’un PS sur la toute toute dernière page affirmant qu’il est encore en vie. C’est tout.

La toute toute dernière page ? Eh bien, après cette fin qui voit Carl raconter l’histoire de Rick à sa fille (qui a six ans, ça fait un sacré saut dans le temps !), il y a un long discours de Kirkman himself, nous expliquant la difficulté de conclure cette histoire et blablabla. Ces pages étaient plutôt intéressantes pour plusieurs raisons : déjà, j’ai adoré son explication de pourquoi une « fin surprise », pour éviter que les fans ne s’y attendent ou ne devinent trop de choses (comme la mort de Rick). Ensuite, on y apprend que la première fin envisagée était à Alexandria, lors d’un discours de Rick pour redonner espoir en l’être humain et tout. L’idée était d’alors d’enchaîner après ce discours par un plan sur une statue de Rick dans une ville hyper développée (ça, d’ailleurs, on y a droit dans ce numéro 193 !)… pour mieux révéler que la ville était pleine de zombies.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 193 rick alexandria"

Le truc un peu gênant, c’est que j’aurais presque préféré cette fin déprimante à souhait (et hyper lacunaire pour le coup) à ce happy end convenu pour une saga qui était surtout brillante parce qu’elle défiait les habitudes… Là, on termine quand même sur une rivalité entre Carl et Hershel qui n’est pas très satisfaisante non plus, surtout qu’Hershel explique à Carl qu’il faisait défiler des zombies pour que les gens n’oublient pas l’apocalypse et ses dangers ; alors que Carl et sa femme se réjouissent de se dire que d’ici une génération plus personne ne se souviendra vraiment de ce que c’était de vivre l’horreur de l’invasion de zombies. Bref, c’est une fin précipitée et étrange, avec une ouverture pour un possible spin-off Hershel/Carl un jour, mais ça fait plusieurs années que Kirkman avait en tête cette conclusion… Soit.

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead 193 rick alexandria"

Bon, reste un lot de consolation dans l’affaire : la série télévisée ne pourra très clairement pas faire la même fin puisque Rick en est parti (et que je ne vois pas les trois films prendre cette direction) et que Carl est mort. Maggie présidente, ça peut encore le faire ; Michonne juge suprême, ça n’en prend pas le chemin, et ne parlons pas de Jesus et Aaron, hein !

Pour la série, ça veut dire aussi que d’ici une ou deux saisons grand max, il faudra prendre la décision soit d’arrêter définitivement, soit de continuer en inventant de nouvelles histoires… Et à ce stade, je ne sais plus ce que je veux, parce que la saison 9 a réussi à me convaincre que ça pouvait valoir le coup de s’obstiner !

Résultat de recherche d'images pour "the walking dead whisperers"

En tout cas, voilà, vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur cette fin des comics…

6 commentaires sur « La fin de The Walking Dead »

  1. Je me suis arrêtée assez tôt dans les comics (alors que j’ai abandonnée la série à la moitié de la saison 8) et c’est vrai que cette fin paraît un peu bizarre avec le commerce d’Hershel et son conflit avec Carl qui finalement se résout bien. Sympa de voir que les personnages toujours en vie dans les comics ne sont pas forcément ceux de la série qui s’émancipe déjà un peu de l’histoire originale. Meme si j’entends de bons avis sur la saison 9, je vais attendre encore un peu et j’espère que la série ne va pas s’éterniser pour encore plusieurs années.

    J'aime

    1. J’ai trouvé que c’était plein de « fausses notes » par rapport à ce que j’attendais et par rapport aux premiers numéros, c’est très étrange comme conclusion ! Espérons pour la série…

      Aimé par 1 personne

  2. Moi qui n’ai jamais suivi les comics, je ne savais pas que la série s’était déjà tant éloignée que ça par rapport aux morts des personnages principaux !
    Par contre, quel est le rôle de Kirkman dans le scénario de la série ?
    En tous cas je suis comme toi – SPOILER ALERT > on est d’accord !!!!! – c’est toujours très difficile de conclure une saga, mais j’aurai trouvé génial la fin avec les zombies dans la ville. D’ailleurs c’est dommage de l’avoir dévoilée parce que ça aurait fait une fin parfaite pour la série !

    J'aime

    1. Et si, pour « surprendre » et remonter les audiences, ils ont varié les personnages et les situations parfois, mais du coup, c’est assez drôle de voir la différence des survivants !
      Kirkman supervise les séries, donc en théorie, il a son mot à dire et approuve ce qu’il se passe, au moins pour les grosses décisions…
      On est d’accord 😮 Tout pareil pour la série, ça marchait bien comme fin – même si ça aurait été aussi frustrant, finalement : déjà qu’on ne sait pas d’où vient l’épidémie donc qu’il n’y a pas de début ; une absence de fin, ça fait beaucoup mdr

      J'aime

      1. Bah objectivement le but réel de la série c’est de montrer le comportement humain face à une situation post apocalyptique. Donc savoir comment ça commence, ça n’est pas vital. Et montrer qu’au bout du bout, malgré leurs efforts, il ne reste que des walkers… je trouve que ça claque et ça fait une vraie fin puisque qu’il n’y a plus d’humains à « suivre » ! 😛

        Aimé par 1 personne

      2. Bien d’accord sur le but de la série, mais je trouve que le début a fait croire à une recherche de solution pour enrayer l’épidémie et donc à la découverte de ce qui s’était passé.. Mais on fait vite une croix dessus c’est vrai.

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.