D’un univers à l’autre, la même tronche, mais pas le même personnage

Salut les sériephiles,

C’est bien beau d’avoir des univers étendus de plus en plus fréquents sur le petit écran (j’en parlais pas plus tard qu’hier avec Arrow), mais il y a quand même un petit truc qui me dérange parfois… c’est le recyclage d’acteurs d’une série à l’autre, quand il s’agit du même univers pour des personnages différents.

Résultat de recherche d'images pour "bonnie htgawm"

Trop tard ! Je pense qu’on ne fera jamais pire que le crossover Scandal/HTGAWM avec la présence de Liza Well au casting, alors qu’elle jouait le rôle incontournable et inoubliable d’Amanda dans la première saison de la série. Son visage était dans tous les médias, et voilà qu’on apprend que les deux personnages sont dans le même monde ! Bonnie n’a jamais fait référence à cette affaire pourtant. C’est bien dommage, mais ça me défrise moi, et c’est con, j’aime bien mes boucles.

Résultat de recherche d'images pour "cyrus sally"
Non, mais ça ne ferait pas de mal de consulter un peu plus la Bible de votre série, chers scénaristes.

Après Shonda Rhimes est une grande habituée du recyclage, et on ne compte plus les patients du Seattle Grace qui ont fini dans la clinique privée de Private Practice. À coup sûr, ces acteurs seront recyclés d’ailleurs pour jouer des personnes à sauvés par les pompiers de la caserne 19. Cela me dérangeait moins entre Grey’s Anatomy et Scandal où il était clair dès le départ qu’on évoluait dans deux univers complètement différents – du coup, ce n’était pas choquant de voir les parents de Meredith dans des rôles si importants de la hiérarchie américaine…

Si je vous parle de ces recyclages d’acteurs au sein d’un même univers aujourd’hui, c’est que j’ai vu passer avant-hier une news de casting du même acabit concernant cette fois NCIS, et ça m’a dérangé alors même que je ne regarde pas son spin-off à Los Angeles. Cette fois, c’est donc Scottie Thompson qui a été rappelée pour jouer un nouveau rôle. Pour rappel, elle incarnait Jeanne Benoit dans NCIS, mais elle jouera un nouveau (petit ?) rôle dans le spin-off, celui d’une agent spécial au cœur d’une enquête.

Résultat de recherche d'images pour "ncis jeanne"

Certes, c’est toujours un choc de (re)découvrir que l’actrice n’a incarné le rôle de Jeanne que durant dix-huit épisodes, pour la majorité cantonnés en 2006 et 2007, mais s’étalant en fait jusqu’en 2016 (quand même !), mais elle était tellement marquante dans ce rôle (je veux dire, c’est loin d’être un petit rôle, entre Tony et la Grenouille, je ne m’en suis pas encore remis moi !) que je trouve ça dérangeant de la retrouver dans une autre série du même univers.

Je sais bien que c’est le principe même du job d’un acteur que de jouer plusieurs rôles, et certains sont brillants pour le faire (coucou Tatiana Maslany). Cela ne me dérange pas dans le cas d’une pièce de théâtre pourtant – cela ne me dérange absolument pas d’avoir une Hermione noire sur les planches (même si je persiste à dire que si elle revient bronzée de vacances d’été en France dans le tome 3, c’est probablement qu’elle n’est pas noire, désolé JK Rowling) ou d’avoir une femme qui joue le rôle d’un homme… mais quand il s’agit de séries, je trouve quand même qu’il y a un abus de la part des responsables de casting.

Résultat de recherche d'images pour "tatiana maslany clone"

Quand on pense au nombre d’acteurs qui tentent de percer et à la qualité de jeu d’une grande partie d’entre eux, c’est fou de se dire que les productions se sentent obligés de rappeler les mêmes personnes pour de nouveaux rôles. S’ils veulent leur donner quelque chose, qu’ils le fassent en leur écrivant un retour à la hauteur de leur performance, zut ! Et c’est un peu paradoxal de dire ça alors que j’adore voir Joss Whedon ou JJ Abrams rappeler leurs acteurs préférés à chaque fois… mais au moins, c’est pour les faire évoluer dans des univers différents et sans crossover.

Résultat de recherche d'images pour "ncis jeanne"
Mic dropped.

Ca fait toute la différence, non ?

La fin d’Arrow n’enterre pas l’Arrowverse

Salut les sériephiles,

Grosse journée pour le monde des séries que celle d’aujourd’hui : les fans d’Arrow disent adieu à la série après huit saisons et 170 épisodes. Quand une série de cette envergure s’arrête, c’est toujours un événement, qu’on en soit fan ou pas… mais comme il s’agit là d’une série symbole de toute une époque et d’un univers complet, c’est encore plus un événement, et ça méritait un article sur le blog, je pense.

Résultat de recherche d'images pour "arrow pilot"

Un symbole de toute une époque ? Oui, pas moins ! À son lancement en 2012, la chaîne américaine CW commençait à s’essouffler. L’image sulfureuse qu’elle s’était créée avec Gossip Girl ne menait plus à grand-chose du côté des audiences et il lui fallait se réinventer. En donnant son feu vert au justicier vert, la chaîne ne s’attendait sûrement pas à se lancer dans une aventure d’une envergure pareille. Je me souviens encore de l’annonce de la série et de ma déception de voir qu’ils castaient Stephen Amell plutôt que de reprendre Justin Hartley qui avait interprété le rôle d’Oliver Queen dans Smallville de 2006 à 2011…

Résultat de recherche d'images pour "arrow pilot"
Show off !

Bien leur en a pris, puisque l’acteur fait désormais partie du casting de This is us et qu’Amell faisait un très bon Oliver lui aussi. Non, je n’aime pas le personnage et oui, j’ai arrêté mon rattrapage de la série en pleine saison 3 (pour l’instant ?), mais ça ne m’empêche pas de reconnaître le talent de l’acteur (et surtout sa plastique mise en avant à chaque scène d’entraînement ; il doit être d’une patience extraordinaire pour accepter ça et pour se maintenir à une telle forme physique). Et par conséquent, ça me fait quand même un petit quelque chose de savoir que la série s’arrête.

En huit ans, elle aura quand même été à l’origine de la création de tout un univers s’étendant sur pas moins de cinq séries (sans compter Constantine, Vixen ou même Black Lightning rejoignant finalement l’univers lors du dernier crossover) et voyant des personnages évoluer d’une série à l’autre. Ce que Marvel a fait sur grand écran, DC a réussi à le gérer à merveille sur le petit écran ; et quoiqu’on en dise, cet univers télévisuel est une vraie référence. Le seul problème, de taille, est que la digestion de tous ces épisodes est compliquée puisque tout le monde s’accorde à dire que la qualité décline depuis au moins deux ans dans toutes les séries et qu’Arrow aurait pu s’arrêter bien avant…

Résultat de recherche d'images pour "arrow pilot"

Bref, la fin de la série est une bonne nouvelle : les scénaristes comme la production ont donc compris qu’il était temps de mettre fin à un chapitre et ont trouvé une porte de sortie pour le faire. Du côté du scénario, je suis resté aveugle à tout ce qu’il se passe pour le cas peu probable où je me remettrais à regarder la série, mais du côté de l’univers étendu, une chose est sûre : la fin d’Arrow ne marque pas la fin de l’Arrowverse. Les autres séries sont déjà renouvelées par la CW et de nouvelles séries estampillées DC et Arrowverse continueront probablement de voir le jour.

C’est bien pour cela qu’il est important de noter cette date d’une pierre blanche : Arrow s’en va mais laisse derrière elle l’héritage le plus riche et le plus conséquent laissé par n’importe quelle autre série télévisée américaine… Même JAG qui avait laissé NCIS ne peut rivaliser : oui, il y a dix-sept saisons de celle-ci et deux autres séries dérivées, mais ça ne vaut pas la complexité, les crossovers et la résilience des fans de l’Arrowverse qui continue de lui être fidèle alors même que les intrigues sont loin d’être brillantes ces derniers temps…

Résultat de recherche d'images pour "arrow felicity"