Bingo Séries #42

Salut les sériephiles,

Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé pour moi ce mois-ci, mais le Bingo précédent ne m’a pas du tout porté chance… J’ai donc très hâte de commencer cette nouvelle édition, dès minuit ce soir, pour me rattraper et avoir à nouveau des points et un peu moins de honte à dire que je suis le créateur d’un jeu qui me met tant en difficultés…

Bon, en même temps, cette grille, je n’ai pas trop eu le temps de la tester avant pour voir si elle était vraiment jouable, alors on va croiser les doigts quand même. Bonne rentrée du Bingo à tous !

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 septembre au 7 octobre 2020. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Rentrée

Pour ce thème du mois, je ne vais pas faire dans l’originalité du tout et je vais même me servir de points qui sont probablement déjà tombés dans d’autres grilles, mais c’est qu’après 40 grilles, il faut bien dire ce qui est : je ne me souviens pas du tout de tous les points. J’en redécouvre dans chaque article :’)

  1. Quelqu’un écrit son nom sur une feuille : Il faut donc voir quelqu’un qui rédige les lettres de son (pré)nom à la main, sur une feuille ou une liasse de feuilles. Les initiales ne suffisent pas, les signatures comptent uniquement si on voit le tracé… et s’il y a bien le nom écrit. Sinon, ça ne marche pas. Oui, je sais, je ne commence pas dans la facilité, mais c’est ce qu’on aime avec ce jeu, non ?
  2. La découverte d’un nouveau lieu de travail (ou étude) : La rentrée, c’est pour certains d’entre nous l’occasion de découvrir de nouveaux lieux et de prendre ses marques dans de nouveaux espaces. C’est aussi le cas dans certaines séries qui reviennent parfois avec un nouveau QG au sein d’une nouvelle saison. Bon, pas de bol, il y a peu de saisons qui reviennent en septembre… mais faisons comme si ! On ne va pas s’arrêter de regarder des séries pour autant, non ?
  3. Un personnage en cours : Puisque les cours à distance existent, que les cours de botanique ne se situent pas toujours dans une salle de classe et qu’un cours de poterie est déjà un cours, ne vous focalisez pas uniquement sur les séries pour ados… Des cours, il y en a plein dans les séries, même parfois pour certains personnages apprenant à se servir d’une arme ! Ce point ratisse assez large, profitez-en.
  4. Un nouvel outil informatique ou technologique : Rien de bien compliqué avec celui-ci, je suppose… Un personnage qui s’achète un nouvel ordi ou un nouveau portable, un autre qui reçoit un nouveau pistolet laser ou une série de science-fiction qui introduit un nouveau téléporteur, et hop ! Comme le point précédent, je laisse volontairement ce point ouvert à l’interprétation, ce qui devrait aider à obtenir des scores plus sympathiques !

Protection

C’est à Enid que nous devons le choix de ce thème… Puisse-t-il nous protéger des mauvais scores !

  1. Un personnage porte un gilet pare-balle: Nous ne sommes même pas obligés d’avoir un personnage qui révèle son gilet après s’être fait tirer dessus, même si ça arrive en permanence dans les séries ! Le port du gilet pare-balle, c’est un prérequis dans un certain nombre de séries, c’est donc un point que je considère comme plutôt facile !
  2. Un dessous de verre à l’écran: Vous ne pensiez tout de même pas que ce thème allait rester si simple pendant longtemps ? Je vous propose donc de scruter les tables basses de vos héros préférés et les passages dans les bars ou restaurant à la recherche de dessous de verre pour protéger le support sur lequel ils poseront des verres remplis à ras bord qu’ils ne finiront absolument jamais et abandonneront derrière eux comme si le cocktail en plein New-York n’avait pas coûté 10$ minimum.
  3. Un personnage utilise un bouclier : Les choses se corsent encore un peu plus dans ce Bingo, même si la reprise de The Outpost viendra peut-être me sauver du désespoir ! Pour simplifier les choses, on va dire que tout ce qui est utilisé comme bouclier peut fonctionner, y compris si c’est genre un livre protégeant d’une boulette de papier ou un morceau d’immeuble ramassé par un super-héros pour se protéger d’un rayon laser. Un bouclier, quoi.
  4. Un protège-tibia (ou autre) à l’écran: Ou autre ? Protège-coude, protège-genou, protège-poignet… Un protège-une-partie-du-corps-qui-n’est-pas-le-visage, donc. Un casque ne fonctionne pas, car ce serait un poil trop simple, mais pour tout le reste, il y a plein de séries de sportifs qui doivent proposer ce que l’on cherchera. Ce n’est pas évident pour autant, surtout en ce moment où l’on est tous en manque de séries…

Buffy contre les vampires

Avant qu’on ne m’accuse de truquer cette grille, il s’agit là d’un point choisi par Melifog à partir d’un thème qui va être énormément convoité maintenant qu’il est tombé une première fois : « série de ton choix ». Elle a donc pu choisir sa série et moi, j’ai dû improviser des points par rapport à la série. Je ne cache pas que ça m’arrange que ça tombe sur une série que je connais par cœur, par contre !

  1. Quelqu’un porte un crucifix en collier : Difficile de trouver plus symbolique que le collier de Buffy en saison 1, mais pourtant, c’est un accessoire qui est loin de se limiter à la meilleure série de tous les temps, alors ça peut se trouver ailleurs. Coucou Netflix, tu veux pas nous sortir la deuxième partie de saison de Lucifer dès septembre finalement ?
  2. Une scène au cimetière… durant la nuit : Il va peut-être être temps de me remettre à Supernatural ? Il n’y a pas que dans les séries fantastiques qu’on trouve des cimetières visités la nuit, mais aussi dans certaines séries où les adolescents font des bêtises ou fêtent Halloween, ainsi que dans des séries où l’on aime bien profaner des tombes pour une raison ou une autre – je pense notamment à un épisode de Into the Dark. Bref. Allons patrouiller dans un cimetière !
  3. Le mot vampire est utilisé ou écrit : C’est très large, mais vous aurez toute mon admiration si vous le trouvez dans une série qui n’est pas fantastique ! Après, la facilité, c’est bien aussi parfois. D’ailleurs, ce point est plutôt facile, mais il en faut bien certains, tout de même !
  4. Une blonde faisant une action héroïque: The 100, tous les regards sont braqués sur toi ! Buffy, c’est quand même une série de girl power qui a pris le cliché de la jeune et innocente blonde toujours victime des films d’horreur et l’a transformé en un nouveau cliché, celui de la jeune et forte blonde bien trop badass et héroïque. Qu’est-ce qu’une action héroïque ? Tout ce qui va être sacrifice, combat, choix pour sauver quelqu’un, tout ce qui est arrestation de méchants, tir au fusil sur les méchants, tout ça, tout ça. Il y a plein d’héroïnes blondes dignes héritières de Buffy, à vous de choisir la vôtre !

Entreprise

Franchement, ce n’est pas du tout le thème que je pensais voir tomber un jour, mais Frankie a dû faire face à des choix pas si attirant… Je le disais le mois dernier déjà, mais je n’ai plus qu’à reprendre Suits à un moment ou un autre.

  1. Un « board meeting » : Vous connaissez tous les fameuses réunions d’actionnaires majoritaires et de grands patrons que l’on voit en permanence dans les séries. Parfois, il s’agit de gentils voulant sauver leur boîte de la catastrophe financière, parfois il s’agit de méchants complotant pour détruire le monde. Dans un cas comme dans l’autre, tant que c’est bien un board meeting où l’on tente de prendre de grandes décisions pour tout changer, ça me va !
  2. Le nom d’une entreprise est prononcé : L’entreprise peut être fictive ou réelle, qu’importe. C’est un point très facile, ça, normalement, il y a toujours des entreprises dans toutes les séries, parce qu’il y a toujours des entreprises partout dans la vie !
  3. Un entretien d’embauche vu à l’écran : C’est un tout petit peu plus compliqué avec ce point qui n’est pas si récurrent que ça… J’ai plein d’idées d’entretien d’embauche de personnages en tête de Phoebe Halliwell à Liza Miller, en passant par Mike Ross ou Marshall Eriksen. Cependant, ce n’est pas non plus la scène que l’on voit dans toutes les séries ou dans tous les épisodes. Bref, c’est un point qui va demander une part de chance. On notera que je parle d’un entretien d’embauche professionnel, ça ne marche pas pour les clubs de cheerleading des lycées américains ou les activités servant de hobby aux personnages ! L’entretien doit permettre de décrocher un emploi à terme, il peut être en visio si vous en trouvez.
  4. Une promotion, au sein d’une même entreprise : Pas de service public, donc, mais en même temps, dans les séries américaines, le service public, ben… Les promotions, ça va, ça vient, dans un tas de séries. À vous de trouver une série où les personnages grimpent les échelons en permanence. Non, vraiment, il faut que je reprenne Suits, je me suis justement arrêté sur une suite de promotions… et il y en a toujours plein dans la série. Ca peut le faire, j’y croire !

Actions

  1. Regarder un premier épisode de série diffusé durant le Bingo: Il y a peu de séries prévues dans les jours à venir, mais il y en a tout de même prévues entre le 7 septembre et le 7 octobre. À vous d’en choisir une et de la tester, histoire d’avoir encore une série en plus dans vos plannings intenables. Je me sentirais moins seul, comme ça !
  2. Porter des lunettes de soleil devant une série : C’est un peu le même point que le 17e du mois dernier, mais en différent. Je sais que certains vont me dire qu’on voit moins bien l’écran avec des lunettes, seulement, il y a des situations où le soleil nous dérange, vraiment, non ? J’ai envie de croire que septembre sera ensoleillé. J’écris cet article à 9h40, un dimanche matin, et j’ai fait l’erreur d’ouvrir le volet. Je suis ébloui. Si je regardais une série, je pourrais déjà me mettre des lunettes de soleil. Bon, je sais quoi faire dimanche prochain !
  3. Regarder une série avec un acteur du casting de Buffy ou Angel : Sarah Michelle Gellar, David Boreanaz, Alyson Hannigan, Amy Acker… mais aussi Nathan Fillion ou Gina Torres ! Nombreux sont les acteurs à être passés par les séries du Buffyverse. Pour marquer ce point, il faut donc trouver une série avec au moins un épisode où un acteur de cet univers a un rôle. En revanche, considérons comme « acteur du casting de Buffyverse » un acteur ayant joué dans au moins trois épisodes de l’une et/ou l’autre de ces deux séries. Sinon, on ne s’en sort plus. C’est un point plus facile qu’il n’y paraît – mais pas si évident pour moi qui ai tendance à les traquer. Là encore, il faut que je reprenne Suits pour enchaîner sur Pearson, quoi !
  4. Ecrire votre CV de sériephile : Allez, un peu de créativité pour terminer ce Bingo, proposez-nous votre plus beau CV de sériephile ! Quelle est donc votre formation de fans de séries ? Quel métier exercez-vous : bingewatcher, collectionneur de pilots, archiviste, graphiste de fanart, écrivain de fanfiction, archéologue des années 90, autre chose ? Avez-vous des activités extra-sérielles ? Eclatez-vous, illustrez le tout, sur Twitter, sur vos blogs, au pire, dans les commentaires… Je sens qu’on peut bien s’amuser avec ce point, tout en apprenant à se connaître, encore et toujours. Puis, si vous passez par là sans avoir envie de faire tout le bingo, votre CV est le bienvenue quand même… On verra si je vous recrute après :’)
  5. Le point bonus : bon ben… C’est à mon tour d’être embêté par le coronavirus, parce que je me vois mal vous demander de commencer douze séries pour marquer trois points… Il me faut donc inventer un nouveau point bonus plutôt que de recycler !
    Pour cette édition, vous pouvez donc remplacer trois points au choix dans la grille du mois, mais à la condition de les remplacer par des idées de points correspondant au même thème. Par exemple, pour le thème « protection », vous pouvez décider de vous débarrasser du protège-tibia et de le remplacer par des lunettes de soleil, puisqu’elle protège du soleil. Pour le thème Buffy, vous pouvez décider de chercher « une référence à Scooby-Doo » parce que Buffy et ses amis s’appellent le Scooby-gang. Pour « Entreprise », vous pouvez remplacer l’entretien d’embauche par quelqu’un qui est viré d’une entreprise… Bref, je vous offre un peu trois point avec ce bonus, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres, cadeau de rentrée, profitez-en !

Journal de bord du #WESéries 14

Salut les sériephiles confinés,

À moins d’avoir vécu dans une grotte le week-end dernier, ce qui serait pas de bol en plein confinement quand même, vous n’êtes probablement pas passés à côté du fait que c’était la quatorzième édition du #WESéries ! Et par conséquent, il est temps pour moi de faire le bilan heure par heure, surtout que je suis de nouveau arrivé au niveau ultime ! Et franchement, c’était pas mal du tout comme week-end !

100

Vendredi 1er mai

19h : C’est parti pour le 14e #WESériesenfin, moi, je suis en plein milieu d’un film qui s’avère probablement être un coup de cœur, alors ce n’est pas pour tout de suite, tout de suite…

19h45 : Voilà, le temps de finir le film et de préparer deux trois trucs en cuisine, et il est déjà bien trop tard pour commencer How to get away with murder. Cela ne va pas m’empêcher de le faire quand même cela dit.

20h03 : Fin de la séance quotidienne d’applaudissements, je me remets dans l’épisode, qui est malheureusement un épisode plein de flashbacks. Pas un début prometteur pour ce challenge, tout ça !

20h32 : Bon, l’épisode était bien malgré ses flashbacks, maintenant, c’est l’heure de la pause repas !

21h32 : Hop, je me remets aux séries avec un petit épisode de Station 19.

21h58 : La frustration est totale ! Un problème de batterie fait que mon ordinateur s’est éteint en plein milieu de l’épisode, sans enregistrer le début de la critique, ni rien de ce qui était ouvert malgré l’enregistrement automatique. J’adore quand ça me fait ça.

22h06 : Bon, bah du coup, flemme de finir mon épisode, ce sera pour plus tard, je regarde plutôt le pilot de… Into the Dark. C’est comme ça !

23h08 : C’est long et pas glorieux du tout cet épisode. Je m’attendais à une série purement horrifique et ce n’est pas du tout ce que j’ai. Je suis en train de réécrire ma critique de Station 19 devant, parce qu’en plus c’est lent. Je suis déçu, depuis le temps que je me disais que j’allais me lancer là-dedans. La note ne sera pas bonne… Il faudra que je réajuste mes attentes par rapport à cette série, j’imagine.

0h00 : Je suis en train de terminer l’épisode de Station 19 finalement, histoire d’avoir des choses à publier quand même, et parce que je n’aime pas trop quand je ne termine pas un épisode avant d’aller dormir. C’est comme ça, je suis compliqué !

0h58 : J’ai enchaîné avec In the Dark, histoire d’avoir au moins un très bon épisode à mon actif pour ce vendredi de #WESéries.

01h16 : Que serait un tel week-end s’il ne commençait pas par une action déraisonnable ? Est-ce que j’ai lancé Council of Dads le temps de publier ma critique de l’épisode précédent ? Bien sûr ! Le sommeil, c’est pour les faibles (non, mais c’est le we).

2h09 : Allez, il est largement temps de m’arrêter, avec 248 minutes au compteur. C’est un bon départ, et j’ai rattrapé tous mes hebdos. Je suis plutôt heureux pour un premier soir… J’en ai presque déjà oublié le bug de début de soirée sans lequel je serais probablement au lit depuis au moins une heure, pff. Bonne nuit !

bonus charmed

Samedi 2 mai

11h16 : Une bonne nuit de sommeil, un peu de ménage, un petit-déj et un article du jour plus tard, je suis d’humeur à réattaquer ce challenge avec, comme prévu, un épisode de la saison 2 de Charmed. Enfin !

12h14 : Il se passe tellement de choses dans un épisode de Charmed que je ralentis le rythme en lançant un autre épisode d’Into the Dark… Le 5e, parce qu’on m’a vendu un huis-clos qui a l’air d’avoir de bonnes notes. Ce sera mieux, j’espère.

12h52 : Moui, c’est sympa sans être exceptionnel. Watch me manger devant l’épisode !

13h06 : Voilà, à table !

13h54 : Fin d’épisode… Quelques longueurs, mais c’est vrai que c’est déjà beaucoup mieux. Allez, maintenant, c’est l’heure de la vaisselle et d’une bonne pause, franchement. J’en suis à 372 minutes après tout.

14h35 : C’est reparti pour un nouvel épisode de Charmed ! Je me suis dit que je pouvais bien relancer la série, j’ai tant d’épisodes de retard à voir.

15h23 : Je continue avec cette série, même si ses épisodes de 39 minutes sont un peu une arnaque dans le décompte final du challenge, parce qu’on perd quelques minutes par-ci par-là l’air de rien, forçant à voir un épisode de plus à terme. Bon, après, j’ai aussi vu des épisodes d’une heure et demi, donc c’est moins grave que ça ne paraît, je pense.

16h15 : Ah, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu un bug de connexion internet. C’est désormais chose faite. Vive le confinement !

16h53 : Allez, ça fait un peu plus de deux heures que je me suis posé sur le canapé. Il est donc temps de bouger – ne serait-ce que pour une pause goûter, mais aussi pour un peu plus de mouvements. Manger bouger, tout ça, tout ça. Oh, et sinon : 493 minutes ! Le niveau basique sera validé au prochain épisode, c’est bon.

17h57 : Déjà une heure que j’ai arrêté ? Ca passe vite ! J’enchaîne avec au moins un épisode de Riverdale pour rire un coup. [Publication de la critique jeudi à 21h42, après le prochain épisode du podcast 42 minutes !]

20h18 : En pleine pause repas – enfin, c’est encore en train de cuire, avec 577 minutes au compteur. Niveau basique en poche.

301

21h : C’est beau de reprendre à heure fixe, non ? Je vais me commencer la saison 3 de Future Man qui m’attend depuis un moment, pour la peine.

21h56 : Bon, le téléphone devrait être banni des #WESéries, honnêtement, je n’en suis qu’au début du deuxième épisode, alors que le premier durait 25 minutes. C’est malin.

23h02 : La suite est plutôt sur du trente minute, mais je suis bien parti pour m’enchaîner plus d’épisodes que je ne le pensais, parce que le tout s’enchaîne bien et que je suis content d’être plongé dans cet humour.

0h : Bim, j’entame un nouvel épisode pile sur cette nouvelle journée, la dernière du challenge. C’est beau, non ? Pas spécialement, je sais, mais je viens de voir un épisode où minuit, ce n’était pas une heure anodine quand même. Ca y est, les histoires de voyage dans le temps me montent à la tête !

1h01 : Allez, je n’ai pas été fichu de m’arrêter, j’enchaîne donc sur le dernier épisode de la série Future Man. Au moins, ce challenge n’aura pas été inutile. Et puis, il faut noter aussi que j’ai commencé la série le samedi, je la termine le jeudi, je marque mes deux points du week-end de #Sériesnement grâce à elle !

1h37 : Série terminée, il n’y a plus qu’à balancer les critiques sur le blog… est-ce une bonne idée de le faire maintenant ? Hum. Franchement non. Ca peut bien attendre demain matin. J’aurai la flemme, mais ça sera plus simple. Bonne nuit !

2h05 : Ah oui, en fait, j’en suis à 822 minutes, quand même, j’ai fait le calcul avant de me coucher. J’ai aussi planifié l’article, finalement.

104

Dimanche 3 mai

11h12 : J’aimerais dire que c’est un nouveau matin où le soleil brille, mais ce sont plutôt les nuages gris qui s’imposent dans le ciel en ce moment. En tout cas, il est temps tout de même de me relancer dans la saison 1 d’Evil.

11h51 : Bon, ma connexion internet refuse de suivre la cadence de ce challenge. J’en suis toujours au même épisode, c’est très frustrant.

12h26 : Il est temps de lancer un deuxième épisode, donc. Ca ne va pas avancer bien vite tout ça.

13h10 : Pause repas et niveau difficile validé puisque j’en suis à 905 minutes ! L’épisode d’Evil que je viens de voir était en-dessous du côté de la qualité, j’hésite maintenant à poursuivre cet après-midi, c’est malin.

17h35 : Oups ? Un repas, de la vaisselle, de la danse, une bonne sieste, deux trois messages et hop, c’est foutu pour battre mon record personnel au #WESéries. Par contre, je refuse de me laisser abattre ! Le niveau ultime reste faisable.

19h57 : Pause applaudissements… et repas. Toujours pas de niveau ultime : 1030 minutes !

21h07 : Allez, le niveau ultime est tellement à portée de main !

23h50 : Fin de l’épisode 11 d’une saison de 13 épisodes… évidemment que je vais continuer la série et aller beaucoup plus loin, désolé pas désolé ! 1157 minutes au compteur pour ce #WESéries, joli score je trouve !

1h55 : Et voilà, j’ai terminé la saison. Sacrée aventure que ce week-end, avec aussi des articles du jour à publier en toute hâte à 23h59 et plein d’imprévus, bugs de connexion et autres. Je suis vraiment satisfait du résultat en tout cas : deux saisons terminées, une série commencée et des avancées ailleurs, c’est un bilan très positif, avec en plus un niveau ultime à la clé ! Que demander de plus ? Ah oui, sept heures de sommeil. Il paraît qu’il faut bosser demain. Bonne nuit !


C’est tout pour moi… Et c’est déjà pas mal comme ça, non ? Allez, il ne me reste plus qu’à vous donner…

RDV LE 31 JUILLET POUR LE #WESÉRIES 15 !