Une bonne dose de frissons avec Aftermath sur Netflix (#27)

Salut les cinéphiles,

Je sais, je sais, nous ne sommes plus mercredi et je ne devrai pas être en train d’écrire un article sur un film quand je n’ai toujours pas fait mon bilan du mois de juillet, mais la vérité, c’est que je viens de finir le film Aftermath et je n’ai pas envie d’attendre beaucoup plus longtemps pour en parler, car pour une fois, j’ai vraiment accroché à ce nouveau film Netflix. Je dis nouveau, car il me semble vraiment qu’il vient juste de sortir, genre il y a deux jours. Pour une fois que je vois quelque chose à sa sortie, écoutez, place à l’actualité !

https://freakingeek.com/wp-content/uploads/2021/08/Aftermath-Banniere-800x445.jpg

Le film Aftermath, qui date donc de 2021 (ce n’est pas le premier à porter ce titre), nous raconte la vie d’un couple, Kevin et Natalie, dont la passion bat de l’aile suite au décès d’un proche et d’une tromperie. Pour tenter de remonter la pente, ils décident de s’installer dans une nouvelle maison, que Kevin a repéré au boulot. Bon, le problème, c’est que son boulot, c’est de nettoyer les scènes de crime. La maison a donc été le théâtre d’un double homicide.

Aftermath ending explained on Netflix - who's haunting the house?Avec ce synopsis, vous devez avoir rapidement cerné qu’il s’agissait d’un film d’horreur (et déconseillé au moins de 16 ans en plus) jouant encore et toujours sur le délire de la maison hantée. On aime ou on n’aime pas, je sais, mais généralement quand c’est bien foutu, j’ai envie de le regarder ! C’est donc ce qu’il s’est passé hier (hum, j’ai écrit cet article hier, oui, je ne finis pas les films d’horreur à 9h du matin en général). Il me reste à souligner que le film est « inspiré de faits réels », même si on ne sait pas exactement où s’arrête l’inspiration et où commence la fiction. Clairement, il y a de la fiction. J’espère.

Exciting true horror film 'Aftermath' can be seen on Netflix from today - Paudal - PaudalCôté horreur, je trouve qu’il fonctionne bien, avec des moments dérangeants et de l’horreur comme je l’aime : nous ne sommes pas sur du gore, juste sur des peurs insidieuses et des choses que l’on ne comprend pas trop. S’il est loin d’être le premier du genre, je dois bien avouer que j’ai forcément deviné assez souvent vers quoi on se dirigeait. C’était loin d’être grave, par contre, parce qu’au contraire, ça me donnait envie de voir la suite. J’étais à fond, en fait, pour vérifier si mon intuition était la bonne. Et elle l’était.

Si elle ne l’avait pas été, le film aurait été prenant quand même. Peut-être que cette production est bien aidée aussi par son casting, avec plein de visages que je connais et que j’aime, Shawn Ashmore en tête (X-Men, The Rookie). Britt Baron - IMDbMon vrai petit plaisir était de retrouver Britt Baron, cela dit, parce que je l’adore dans tous ses rôles, même si je ne la reconnais JAMAIS. C’est donc Justine de Glow et la meilleure amie de The Thing about Harry dont je disais beaucoup de bien il y a un mois. Là, elle joue la sœur de l’héroïne. Il faut vraiment que je pense à regarder tous ses projets, elle semble avoir bon goût en la matière.

En tout cas, le film est vraiment très sympathique à regarder et c’est une bonne découverte. Je ne le dis pas souvent des films d’horreur, surtout quand ils durent 2h, mais j’ai bien aimé l’ambiance qui savait à la fois prendre son temps et ne pas en perdre : tout est assez bien dosé pour en faire un film qui vaut le détour. Et qui valait donc un article de bon matin ! Si vous cherchiez quoi voir ce soir, n’hésitez plus : il ne révolutionne pas le genre, mais il fonctionne bien.

Et les personnages ne sont pas (trop) débiles, même si, comme toujours, on se demande bien pourquoi ils ne se barrent pas en courant !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.