Bingo Séries #51

Salut les sériephiles,

Bon, la cinquantième grille de Bingo Séries touche à sa fin et je n’ai absolument rien validé de celle-ci. J’ai eu du mal à atteindre la moyenne, n’y arrivant que difficilement hier, histoire de ne pas avoir trop honte à la publication de mes résultats mardi… Il fallait bien que je puisse écrire quelque chose dans ce futur article, mince !

Pour ne rien arranger à ma panne de séries, je voyais régulièrement des participants venir me dire qu’ils atteignaient le 20/20 eux. Bravo aux cinq participants qui ont réussi à finir la grille précédente… Avez-vous correctement deviné leur identité ? C’est ce qu’on va découvrir tout de suite ! Enfin, tout de suite… Il faut lire l’article, quoi. Peut-être que pour une fois vous allez tous le faire sans vous jeter sur la grille immédiatement.

C’est beau la naïveté, je sais.

N’hésitez pas à poster dans les commentaires ou à me contacter sur Twitter (@ShipouJG) s’il vous reste des questions après lecture de cet article !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 juin au 7 juillet 2021 ! Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Le mois des fiertés

C’est le retour du mois de juin et d’un thème que j’aime bien, parce qu’il permet davantage de visibilités. Les séries ont fait depuis longtemps de la place pour les personnages venant de la communauté LGBT+, mais ce n’est pas toujours sans cliché… espérons que les choses changent peu à peu !

  1. Un personnage fait son coming out : Ce n’est pas forcément la première fois que ce personnage le fait, il ou elle est peut-être forcé(e) de le refaire face à une nouvelle rencontre ou dans un nouveau contexte. Au fond, c’est probablement ça le plus chiant dans la communauté LGBT+, cette certitude de devoir affronter quasi quotidiennement des situations où il faut recommencer un truc plutôt chiant, en vrai. Genre, on s’en fout de cette info en vrai, non ? Pourquoi faut-il toujours que ce soit un truc à expliciter à un moment et pourquoi la société ne pourrait-elle pas se mettre dans le crâne que l’hétéronormativité, on l’emmerde ? Bon, d’accord, ça dépend à qui on demande et je m’énerve pour rien dans un point de Bingo. Désolé !
  2. Un personnage LGBT+ flirte : Parce que trop souvent un personnage LGBT+ dans une série est célibataire ou coincé dans un couple qui permet de cocher une case « caution gay/lesbienne » (le reste de l’arc-en-ciel est encore trop rare, même s’il y a des progrès), voyons donc si on peut trouver un personnage dans un flirt ouvertement homosexuel (bon, ça invisibilise une partie de la communauté de dire ça, je sais, mais c’est compliqué de trouver de nouveaux points, pardoooon ; et puis, je dis ça, mais si c’est un(e) transgenre en plein flirt, ça le fait aussi peu importe que ce soit homosexuel ou hétérosexuel, ce sera LGBT+).
  3. Un drapeau LGBT+ exposé : Parce qu’il est beau cet arc-en-ciel, c’est toujours chouette de le retrouver à l’écran, non ?
  4. Un Bechdel test revisité : Qu’est-ce que c’est que ça, n’est-ce pas ? Le Bechdel Test permet de vérifier si l’œuvre que vous regardez est suffisamment féministe pour proposer une scène avec deux femmes parlant d’autres choses que d’un mec. Et nombreuses sont les productions à ne pas réussir ce test ! Essayez donc avec une version LGBT+, vous allez voir, c’est encore plus triste : on cherche donc une scène avec deux personnages appartenant à la communauté LGBT+ qui parlent ensemble… sans que la série ne foute la moindre ambiguïté romantique ou sexuelle entre ces personnages. Pas de couple, pas de flirt, pas des ex, juste deux personnes, en somme. Et allons même plus loin : ces personnages ne parlent pas non plus de leur sexualité dans la scène. Allez, pour la défense d’Hollywood, il y a aussi plein de productions qui ne sont pas capables de faire des relations homme/femme sans y mettre de l’ambiguïté… et de toute évidence ça existe, sinon je n’aurais pas fait ce point 😉

Mugs & tasses

Ce thème est choisi par ShinNiko, qui a fini premier du Bingo précédent il y a déjà une bonne dizaine de jours ! Félicitations à lui… il prend un thème plutôt simple qui devrait convaincre tout le monde. J’espère.

  1. Un mug avec un message : Je pense que vous voyez tous à quoi je fais référence ! On cherche donc un mug sur lequel est inscrit un message de type « World’s best mom » ou « I’m the boss ». Dans une série. Tant que c’est à l’écran, ça marche. Toutes les inscriptions fonctionnent, tant qu’on peut les lire ou les deviner. Les inscriptions utilisant un alphabet lisible, donc. Voilà.
  2. Une tasse de café à l’écran : La tasse doit être pleine, attention, sinon j’aurais écrit « une tasse à café ». Pourquoi du café et pas du thé ? Je ne sais pas, ça m’a paru plus courant, c’est comme ça. Bon, par contre, je pense que c’est un point qu’on a déjà eu dans un précédent Bingo… C’est que ça devient dur de se renouveler avec des choses qu’on peut trouver à coup sûr chaque mois. Pas sûr que ce soit le cas avec cette grille, d’ailleurs, pourra-t-on la finir ? Mystère !
  3. Une tasse brisée est vue à l’écran : C’est fou le budget tasse et mug dans les séries ! Combien de fois voit-on des choses se briser au sol, hein ? Espérons qu’on trouve encore de quoi faire ce mois-ci ! Il faut donc une tasse (ça peut être un mug) brisée à l’écran… Cela dit, nous ne sommes pas forcés de voir la chute de l’objet. Les morceaux vus à l’écran suffisent ! Peut-être que ça aidera ?
  4. Un personnage boit la tasse : Deux interprétations possibles avec ce point, yay ! Soit vous me trouvez quelqu’un qui finit sa tasse lors d’une scène (c’est quasi-mission impossible, hein, les tasses et verres ne sont JAMAIS vidés à l’écran), soit vous voyez quelqu’un qui se noie. Au choix. Bonne chance !

Grossesse

Tequi est la deuxième de la grille précédente ! Bravo à elle… même si elle n’a pas tout à fait gardé le suspense avec tout le monde. M’enfin, je m’y attendais, je la connais cette joueuse à force… contrairement à elle qui ne connaît pas encore toutes les règles apparemment, mouahaha. Pardon, c’était une private joke, promis, on s’entend bien, l’ambiance est bonne chez les joueurs du Bingo !

  1. Des nausées matinales pour une femme enceinte : Le grand classique ! Les femmes enceintes sont loin de toutes en avoir, mais les personnages de série qui tombent enceinte en ont TOUJOURS. Plus qu’à trouver une femme qui soit dans son premier trimestre de grossesse. Bien sûr, ça marche aussi si le vomi ou une forte odeur est le truc qui fait prendre conscience à votre personnage qu’elle est enceinte. Généralement, on en entend parler.
  2. Une grossesse est utilisée comme coupe-file : Cela se complique déjà avec ce point, mais eh, il y a toujours le bonus en fin d’article pour espérer atteindre le 20/20. Une grossesse utilisée comme coupe-file ? Ben une femme enceinte qui n’a pas besoin d’attendre pour prendre l’avion ou payer ses courses parce qu’elle est enceinte et qu’on lui laisse la priorité. Cela marche aussi si c’est pour fuir le Titanic au plus vite, évidemment.
  3. Quelqu’un touche le ventre d’une femme enceinte : Les femmes enceintes se plaignent souvent que les gens veulent tous toucher leur ventre comme si elles étaient soudainement devenues une attraction de fête foraine. Le truc, c’est que dans les séries, c’est un énorme classique. Au moins aussi énorme que les faux-ventres des actrices, d’ailleurs ! Cela dit, parfois, ce ne sont pas des faux ventres.
  4. Une grossesse cachée par la production : Une actrice enceinte dans une de vos séries ? Une chance sur cinq que cela soit parce que l’actrice est vraiment enceinte. La plupart du temps, les productions rivalisent d’ingéniosité pour cacher la grossesse, et WandaVision nous l’a bien montré cette année. Bon, pour les saisons en cours ou juste terminées, cela fonctionne pour This is us, Younger et Charmed qui ont une actrice cachant sa grossesse.

Paradis sur Terre

La troisième de la grille précédente était Gaelle, et elle, elle a bien été forcée de vivre dans le suspense car elle ne savait pas si elle était parmi les trois gagnants ou non ! Ben oui, elle savait déjà qui était la deuxième, il ne faut pas exagérer. Je vous rassure, elle a essayé de me soudoyer pour savoir si elle pourrait choisir un thème, mais finalement non !

  1. Quelqu’un dit être au paradis (ou le demande) : Est-ce que je suis au paradis ? C’est le paradis sur Terre ! Il s’est cru au paradis, lui… Des phrases que l’on entend plus souvent qu’il n’y paraît dans les séries. Plus qu’à trouver un épisode en parlant au cours du mois maintenant.
  2. Une plage de sable fin est vue à l’écran : Le sable fin a généralement tendance à être blanc et ne pas être brûlant. Un double avantage qui lui confère des allures de paradis… Mais qui le rend aussi parfois rare à l’écran. On peut toujours espérer en voir un, cela dit ! Enfin à vous de voir si vous voulez finir cette grille, quoi. Je sais, elle est compliquée ! Rappelez-vous que « vue à l’écran », ça veut dire qu’une carte postale, ça fonctionne… J’imagine que ça peut tous nous sauver sur ce point !
  3. Un paradis fiscal ou un compte off-shore : C’est un vrai paradis sur Terre, ça, s’enrichir sans que personne ne vienne ponctionner nos comptes ! Un peu dégoûté d’avoir fini les séries procédurales de la saison. Quoique, il me reste quelques épisodes de SVU ou de Walker, tout n’est peut-être pas perdu pour moi. Ah, j’ai Manifest aussi. Allez, je peux y croire, je veux y croire, je finirai par faire un meilleur score à cette cinquante-et-unième grille !
  4. Des personnages découvrent une cascade : Et patatra c’est le drame. Oui, la difficulté était progressive dans cette grille et à ce stade vous devez vous dire qu’elle est interminable. M’enfin, on se dit ça tous les mois et quasi chaque mois j’ai des gagnants. Il n’y a eu qu’une seule grille sans gagnant, c’est donc qu’il est possible de regarder une série où des personnages découvrent soudainement une cascade sur leur île déserte. LOST, The 100, The Wilds, Wrecked… on en a eu plein pour nous le proposer !

Actions

Avant de passer à ce dernier thème, des félicitations aussi à Poluss et Py_Heck qui sont respectivement quatrième et cinquième à arriver à 20/20 à la grille précédente !

  1. Voir une demi-saison avec un personnage principal LGBT+: Retour au mois des fiertés avec la simplicité déconcertante de ce point puisque Lucifer vient tout juste de sortir sa deuxième partie de saison. Si vous êtes à jour, je vous laisse en choisir une autre ; il y a eu Special récemment, par exemple. Ou alors vous vous lancez dans The 100. Je ne sais pas, on croule sous les possibilités, en fait ! J’aime bien Hollywood parfois.
  2. Avoir un mug aux couleurs d’une série : Avant de vous ruinez, n’oubliez pas que la peinture sur mug est une possibilité, et qu’avoir un mug aux couleurs d’une série, ça peut aussi se faire en le recouvrant de post-it, en collant un sticker dessus ou juste une feuille de papier. Comme d’habitude, le but est d’être créatif si vous le souhaitez… ou de tomber dans la facilité et d’acheter un nouveau mug. On ne sait jamais !
  3. Rattraper neuf mois de retard dans une série : Si vous êtes comme moi, vous devez avoir quelques séries dans lesquelles vous êtes en train de prendre du retard… Avez-vous une série dans laquelle vous avez neuf mois de retard ? Si oui, ce point est pour vous. Cela fonctionne par exemple pour une série Netflix diffusée il y a neuf mois (ou plus). Si non, pas de panique : il suffit d’en regarder une dont la diffusion s’est étalée sur neuf mois. Genre de septembre à mai, par exemple, comme n’importe quelle saison de network. Et paf, une saison, ça fonctionne. Pour une fois, je vais même vous accorder une faveur : vous pouvez parfaitement valider les points 17 et 19 avec la même série. Je suis grand seigneur, n’est-ce pas ?
  4. Voir votre paradis sur Terre dans une série : Écoutez, c’était soit ça, soit me faire un virement sur un compte off-shore (ou sur le paypal en bas à droite du blog pour payer l’hébergement ou un nouveau mug aux couleurs d’une série lalala), je me suis dit que ce point 20 aurait plus de succès sous cette forme ! À vous de trouver au cours de ce mois-ci une scène qui se déroulerait dans ce qui serait votre paradis sur Terre. Soyez imaginatifs si personne ne se rend sur une île de toute beauté (ou si ce n’est pas ça la vision du paradis). Je suis sûr que la sortie toute prochaine de Loki en inspirera certaines. Et certains aussi, c’est le mois des fiertés après tout. Par contre, attention, il faut que ce soit sur Terre (ou sur une version de la Terre).

Le bonus geek :

Ce mois-ci pas de date limite, il suffira de… Valider le contraire d’un point de la grille. Concrètement, certains points méritent toutefois des précisions parce que leur contraire n’est pas forcément évident :

  1. Quelqu’un cache ou nie sa sexualité 😥
  2. Un personnage LGBT+ souhaite rester célibataire (pour un moment)
  3. Un drapeau LGBT+ caché/recouvert
  4. Bechel test hétéro : deux persos hétéros qui se parlent sans ambiguïté alors que pas du même sexe ou de la même famille
  5. Un mug sans inscription, couleur uniforme
  6. Une tasse vide
  7. Une tasse/un mug réparé(e)/recollé(e)
  8. Un personnage ne boit pas sa tasse (ou est un nageur hors pair)
  9. Une grossesse sans symptôme
  10. Quelqu’un refuse qu’une femme enceinte passe devant lui
  11. Quelqu’un touche le ventre d’une femme pas enceinte (maladie, scène de sexe, etc.)
  12. Une personnage enceinte parce que l’actrice l’est
  13. Une plage de galets est vue à l’écran
  14. Quelqu’un dit être en Enfer (ou le demande)
  15. Quelqu’un paie ses impôts (ça n’arrive littéralement JAMAIS dans les séries, bravo si vous trouvez)
  16. Des personnages découvrent un désert pour la première fois
  17. Pas de contraire pour ce point
  18. Un mug entièrement blanc (mais ce n’est pas très fun pour un Bingo Séries)
  19. Arriver au neuvième mois sans voir d’épisode d’une série (une série en particulier, hein, dans laquelle vous êtes en retard depuis neuf mois ce mois-ci)
  20. Voir votre Enfer sur terre dans une série

Tales of the City (S01)

Synopsis : Après 20 ans d’absence, Mary Ann rentre à San Francisco pour les 90 ans d’Anna Madrigal. Seulement, tout le monde n’est pas heureux de la revoir.

100.jpg

Pour commencer, je n’avais pas spécialement prévu de regarder la série. Son casting me tente beaucoup, la bande-annonce ne m’a pas trop repoussé, mais… C’est du Netflix, je sens qu’il va vite être question de drogue et de sexe à tout va, et ça a tendance (ironiquement) à me refroidir. Seulement, voilà, l’algorithme m’affirme une compatibilité à 98% et je suis d’humeur à n’avoir envie de ne rien regarder d’autre que des dessins-animés.

Mes séries du moment – hors hebdo – ne me tentent pas, alors pourquoi pas tenter d’aller voir ailleurs ? J’ai beaucoup hésité comme il y a plein d’autres séries qui me font envie, mais j’ai finalement choisi celle-ci parce que Netflix force beaucoup ces derniers jours avec sa bande-annonce et que ça me donne l’impression de rentabiliser l’abonnement.

Autrement, je n’ai jamais lu d’Armistead Maupin avant de me lancer là-dedans et le reste de mon avis est ci-dessous, comme d’habitude.

S01E01 – Coming Home – 17/20
Franchement, cela fonctionnerait mieux avec des épisodes plus courts – genre 30 minutes. C’est plutôt sympathique comme série, mais je ne vois pas trop où ça va, ni si ça veut en venir quelque part d’ailleurs. La communauté présentée est jolie et donne envie, mais j’ai toujours trouvé San Francisco magnifique, alors ça ne me surprend pas vraiment. J’ai déjà mes favoris en tout cas, et c’est une série qui fonctionne bien en cette période estivale, c’est déjà ça.
S01E02 – She Messy – 17/20
La série est vraiment sympathique, elle est même plutôt drôle. Il est possible que je me mette plus tard à voir les trois saisons de la série d’origine, franchement. En attendant, je trouve tout de même les épisodes un peu longs, mais c’est surtout parce qu’elle a beaucoup trop de personnages à gérer par épisodes. Et ça ne lui réussit pas forcément ; j’aime l’ensemble d’entre eux, mais on ne les voit pas assez finalement.
S01E03 – Happy Now – 17/20
Si je n’apprécie vraiment pas tous les personnages de la série, je trouve tout de même qu’ils sont tous très originaux. Cela dit, ce qui fait la force de cette saison, ce sont les thématiques qu’elle ose aborder. Je trouve que c’est assez fascinant d’avoir une série qui ose aborder des sujets de vie quotidienne trop souvent passée sous silence pour la communauté LGBT. Et même si on en a plein d’un coup, je trouve que rien ne semble jamais trop forcé, ce qui fait que c’est un vrai plaisir à regarder.

Les stats de la semaine #20

Salut les sériephiles !

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"Pour le deuxième et dernier samedi de suite, je vous propose aujourd’hui de revenir sur l’article que j’aurais dû publier lundi, à savoir les stats de la semaine dernière. Je ne l’ai pas fait pour le bien de l’exercice consistant à présenter ce que je comptais regarder à la rentrée prochaine, mais comme j’ai déjà évoqué ce que je regarderai le samedi, il est temps pour moi de tourner la page de cette longue semaine.

Et sans plus tarder, voici donc les cinq articles qui ont été le plus lus la semaine dernière :

  1. Résumé des films Marvel pour les néophytes – 135 vues
  2. Les séries les plus hot – 66 vues
  3. Upfronts : la grille de rentrée de FOX – 64 vues
  4. Manifest (S01) : 61 vues
  5. Mes personnages LGBT+ préférés : 60 vues

Marvel domine encore et toujours le top, près d’un mois après la sortie d’Avengers Endgame, c’est dire la popularité que remporte le film ! Il arrive même à dépasser l’un des seuls articles du blog parlant cul, c’est dire ! En même temps, ce TFSA a sa petite réputation désormais, il nous manquerait s’il n’était plus là.

Résultat de recherche d'images pour "grey's anatomy amelia sex"

Ce n’est qu’ensuite qu’on tombe sur des articles dont la popularité s’explique déjà un peu plus, bien que ce ne soit pas limpide non plus. En effet, l’article sur la grille de la FOX semble vous avoir beaucoup plus convaincu, et le jour de sa sortie, et le jour suivant. Pourquoi la FOX et pas les autres chaînes américaines ? Vous m’en demandez trop, le mystère est total là.

Résultat de recherche d'images pour "the 100"Il est plus simple d’expliquer le succès de Manifest dont la diffusion commençait sur TF1 ou du TFSA sur les personnages LGBT+, parce que c’est celui que j’ai posté cette semaine-là. Ce sont deux articles qui méritent bien ces quelques vues supplémentaires ! En plus, c’est un TFSA que je me suis vraiment éclater à écrire – bon, en même temps, généralement je m’amuse bien quand je me prête à cet exercice.

Les saisons les plus regardées la semaine dernière ? Il s’agissait de…

  1. The 100 (S06)
  2. Manifest (S01)
  3. Lucifer (S04)
  4. Charmed (S01)
  5. Grey’s Anatomy (S15)

Surprise ! Avec tout juste trois épisodes, la saison 6 caracole en tête du top ; parce que deux de ces trois épisodes attirent pas mal de lecteurs. Cela me fait toujours aussi plaisir de voir une série que j’adore en tête de classement, c’est toujours plus agréable.

Résultat de recherche d'images pour "manifest"

En deuxième place, on retrouve Manifest, comme prévu, parce que la diffusion sur TF1 a attiré du monde comme je le disais plus haut… La surprise est encore de voir le nombre de gens qui n’ont pas hésité à aller se spoiler en regardant le résumé de certains autres épisodes – notamment la fin de saison. Curieux, cette tendance à vouloir connaître la fin sans savourer le début !

C’est ensuite Lucifer qui débarque dans ce top, ce qui est prévisible là aussi puisque je m’étais enfin décidé à me lancer dans la saison 4. Moins prévisible est la quatrième place attribuée au reboot de Charmed qui éclipse la fin de saison de Station 19. Comme quoi, les fins de saison ne sont pas forcément ce qui attire le plus ! Oh, bien sûr, Grey’s Anatomy reste dans le game, mais elle est diffusée sur TF1 aussi, et du coup, ce n’est pas si impressionnant que ça.

Résultat de recherche d'images pour "vera sisters"

Pour finir, quelques autres statistiques : j’ai publié 21 articles la semaine dernière, donc un peu moins que la semaine précédente, et cela a tout de même été l’occasion pour nous d’échanger 101 commentaires. C’est qu’on est bavard quand on s’y met !

Ah, et l’article ne serait pas tout à fait complet si je n’évoquais pas les recherches insolites qui mènent au blog ! Outre les innombrables requêtes sur Manifest, je me suis inquiété – tout en riant OK – de voir qu’on arrivait sur mon blog en tapant « Jace et Clary à poil ». Je sais que ça arrive de temps à autres dans Shadowhunters, mais « à poil » ne me paraît pas être une expression que j’emploie tant que ça… Après comme je me lâchais dans les critiques de cette série, peut-être. Quoiqu’il en soit, mon blog a dû être décevant pour le ou la pervers(e) qui cherchait des images croustillantes (ou pas ?).

C’est tout pour cette semaine, mais si vous adorez l’article des stats, réjouissez-vous : le prochain est après-demain ! Bon week-end 😉

Mes personnages LGBT+ préférés (2018-19)

Salut les sériephiles,

Résultat de recherche d'images pour "sense8"

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, et si ça ne se voit pas dans mon article du jour, je remercie Tequi pour le thème de TFSA de cette semaine qui me permet de l’aborder sur le blog, parce que c’est important d’en parler je trouve.

Voir aussi : Persos des fiertés 2018

En tant que sériephiles, on a la chance d’avoir souvent affaire à des représentations plus ou moins réussies de la communauté LGBT+, mais n’oublions pas que c’est loin d’être le cas de tout le monde et que la banalité que l’on croise dans nos séries n’est malheureusement toujours pas le reflet du quotidien. Et même quand on croit que c’est acquis, souvent on se rend compte que non ; et là, petite dédicace anonyme à cette collègue qui m’a dit « il faut te trouver un conjoint ou une conjointe » avant d’enchaîner trois phrases plus tard sur « ta future femme et tes enfants » quand je ne l’ai pas aiguillée sur une piste ou l’autre. Je trouvais cool son ouverture d’esprit, pourtant, et patatra.

Résultat de recherche d'images pour "sense8"

Ouais, on a des conversations fun sur le futur en salle des profs, ne cherchez pas. En tout cas, le message est qu’on a encore du chemin à faire en tant que société pour vraiment accepter tout le monde… Continuons d’aller dans le bon sens et ne revenons pas en arrière !

Voir aussi : Les points communs de mes personnages préférés

Résultat de recherche d'images pour "lexa"Est-ce que je suis en train de procrastiner pour ne pas avoir à réfléchir au thème compliqué de mes cinq personnages LGBT+ préférés ? Tout à fait. Pour réussir à limiter le top à 5, j’ai décidé de ne garder que ceux/celles qui étaient encore à l’écran cette saison (deuil compliqué et pas géré d’une de mes personnages préférées, non, je n’oublierai jamais et je n’ai pas pu résister à l’envie de mettre un gif ; deuil aussi de Sense8), et toujours un(e) seul(e) par série. Et même là, ce fut compliqué de choisir mes cinq préférés parmi une vingtaine de personnages, alors vraiment, j’ai tenté de faire par rapport à l’intrigue de la saison en cours.

Spoiler alert

Charmed (saison 1), You (saison 1), Supergirl (saison 4), The Magicians (saison 5) et Grey’s Anatomy (saison 15)

Résultat de recherche d'images pour "mel charmed"

  1. Mel (Charmed)

J’ai eu beaucoup de mal à choisir ma cinquième place, mais comme j’ai décidé de ne me consacrer qu’à la saison 2018-19 pour faire mon choix ; cela me paraît être un bon choix. Aussi clichée soit le personnage ultra-féministe et la série en général, Mel parvient toujours à me faire rire et elle a très clairement la meilleure intrigue romantique de la série pour le moment (talonnée de près par Maggie, je sais). J’aime particulièrement la manière peu subtile dont ils gèrent la métaphore de sa difficulté à garder le secret de ses pouvoirs quand elle n’a jamais eu à cacher sa sexualité. Je trouve que ça fonctionnait plutôt bien et que c’est un personnage qui finit par être plus attachant que soulant (ce qui n’était pas gagné au départ – ça reste la sœur que j’aime le moins dans ce reboot parce qu’elle est trop souvent à part et/ou bornée pour rien).

  1. Peach (You)

Résultat de recherche d'images pour "peach you"Forcément. Il n’y a pas grand-chose que je puisse dire sur ce personnage, si ce n’est qu’elle répondait malheureusement à des tropes télévisuels que je n’aime pas bien. Si je fais fi de cette idée embêtante des clichés, Peach reste un personnage que j’adore pour ses répliques bien bitchy et l’humour qu’elle apportait à la série. Finalement gênante et jamais vraiment au clair avec elle-même, j’étais quand même amoureux d’elle. J’aurais aimé une sorte de rédemption pour son personnage, mais les scénaristes ont choisi une autre voie, ce qui explique qu’elle ne soit qu’en quatrième position.

  1. Nia (Supergirl)

Résultat de recherche d'images pour "nia nal"Alors on peut difficilement faire mieux que la CW pour mettre en avant les LGTB+, parce que je n’aime pas forcément ce que fait Netflix à jouer la carte du sexe à tout va. Je n’ai pas de The 100 dans ce classement car la saison 6 est un peu frustrante pour le moment à sous-exploiter certains personnages que j’adore, mais je ne vois pas comment faire l’économie de Supergirl qui a embauché une actrice transgenre, Nicole Maines, pour jouer le rôle de Nia Nal, première super-héroïne transgenre. La série gère ça à merveille, avec des pouvoirs hérités de mère en fille qui lui reviennent et avec tout un discours d’acceptation. J’ai aimé aussi la façon dont ce fut dévoilé tardivement par rapport à l’arrivée du personnage. En plus, on ne va pas se mentir, elle est super jolie cette actrice – même si son costume est super laid, lui, et que la série est de plus en plus super-naze. Est-ce que je continue en grande partie pour le personnage de Nia et sa relation avec Brainy ? Aha, je crois que vous avez déjà la réponse !

  1. Quentin (The Magicians)

J’ai beaucoup hésité quand il m’a fallu choisir un personnage de cette série. Malgré une fin de saison très discutable du point de vue des clichés télévisuels là encore, j’ai décidé de m’arrêter sur Quentin dont j’ai adoré le questionnement au cours de la série – c’est différent des livres pour là où j’en suis des livres – et la fidélité sans borne à Eliott tout au long de cette saison 4. Sa bisexualité n’a jamais vraiment été explorée autant que nous l’aurions tous voulu, mais j’ai malgré tout trouvé que c’était bien amené dans la série et que les scènes proposées cette année étaient belles. Et puis, Jason Ralph a joué ça à merveille et comme ce top prend avant tout en compte la saison en cours… je ne pouvais pas passer à côté de Quentin, malgré ses décisions dans les derniers épisodes allant totalement à l’encontre de ce que j’aurais souhaité pour lui ! Tant qu’il est en paix avec lui-même, et c’est le cas, c’est le principal.

Résultat de recherche d'images pour "levi grey's anatomy"

  1. Levi (Grey’s Anatomy)

Et puis, la plus grande révélation de cette année pour moi, ce fut Schmitt. Franchement, j’ai toujours bien aimé le personnage depuis son introduction, même si parfois je le trouvais bien trop boulet pour être pleinement supportable. Finalement, cette saison 15 lui fait déployer ses ailes et c’était un axe vraiment bien trouvé pour lui. Ne mentons pas, c’était parfois un peu lourd et totalement prévisible cette prise de confiance en lui une fois son homosexualité acceptée – d’autant plus prévisible que la série nous avait fait le coup il y a dix ans avec Hahn – mais j’ai aimé son intrigue. En revanche, désolé pas désolé, je n’aime pas tellement Nico ; alors ils peuvent le virer dans l’épisode d’aujourd’hui, ça ne me dérangera pas de voir Levi avec quelqu’un d’autre, mais ils n’ont pas intérêt à faire de la merde pour cette fin de saison ! Hum, pardon. Non mais Levi, il est juste bien trop chou, que ce soit dans l’ambulance en mi-saison ou dans ses deux scènes dans Station 19, sérieusement, je l’ai adoré !

Résultat de recherche d'images pour "connor murder"Résultat de recherche d'images pour "lgbt+ tv show hen 911"

Voilà. C’est terrible, je n’ai pas eu la place de parler d’Hen (9-1-1) ou de Connor (HTGAWM) alors que j’adore ces personnages. C’est le principe d’un top 5, il faut faire avec. J’ai quand même envie de mentionner encore dans cet article une très belle scène de coming-out dans la saison 3 de This is us, une relation lesbienne choupie dans In the Dark et d’épingler encore et toujours The Walking Dead pour son traitement désastreux des personnages LGBT+. Je crois que c’est la série qui m’a fait, sur ce sujet-là, le plus de peine  encore cette année.

Image associée

Voir aussi : Mes 10 personnages préférés de 2018

C’est tout pour cette semaine, en espérant ne pas avoir oublié de personnages que j’adore – l’angoisse habituelle du TFSA. Plein d’amour sur vous tous !