Manifest – S01E13

Épisode 13 – Cleared for Approach – 15/20
Si la série continue de trainer en longueur dans son intrigue, de nouvelles pistes et éléments sont donnés histoire de se lancer dans les théories. Malheureusement, je ne me sens plus assez investi pour me lancer là-dedans et je me contente d’attendre passivement la suite ; surtout que certaines intrigues laissaient vraiment à désirer dans cet épisode. Bon, après, il y a toujours une bonne part de suspense qui persiste, je le reconnais.

> Saison 1


Spoilers

13.jpg

– Am I dead ?
– No, but that’d be easier to explain

Bon, je n’ai pas mes séries habituelles du mercredi soir et j’ai abandonné mon espoir de tenir mon challenge séries de manière hebdomadaire… autant réussir à rester à jour dans mes hebdos, c’est donc parti pour Manifest. L’épisode commence par un flashback en 2017 où l’on suit l’homme de l’épisode précédent, Zeke (ça fonctionne mieux avec des sous-titres ce nom), faire quelques courses dans une superette avant de partir en randonnée. Il voit le visage de Michaela sur un magazine, et il parle à un caissier, et c’est tout. On a connu plus passionnant.

Dans le présent, Zeke se réveille et est toujours sous la surveillance de Michaela. Je n’arrive pas à lui faire tout à fait confiance – je ne sais pas son histoire est louche. Il est possible qu’il mente, mais il a tout de même une connexion étrange avec toute cette histoire, et avec Michaela. Leur duo fonctionne débjà bien. Ben les interrompt pour essayer de convaincre Zeke de se rendre à l’hôpital pour traiter sa blessure, pourtant clairement bénigne. Cela énerve Ben assez pour qu’il ne fasse pas confiance à Michaela quand elle veut rester toute seule avec.

Bon, Ben marque toutefois un point en captant qu’il ne demande pas de téléphone et que c’est chelou après avoir appris qu’on a disparu deux ans.  Malgré tout, Michaela reste avec lui et l’interroge, ce qui est intéressant. Il a une bonne excuse à dire qu’il ne veut contacter personne parce qu’il paraîtrait complétement dingue, je trouve. Lorsqu’elle le touche accidentellement, elle provoque contre son gré un nouvel Appel… qu’elle partage avec lui. Ils se retrouvent sous un ciel étoilé ou la voix de Zeke leur conseille d’y retourner. Où donc ? Pour Michaela, ça veut dire évidemment retourner dans la cave où Zeke a disparu. Pour moi, ça veut dire enquêter sur leur passé, mais bon, je me plante peut-être.

Dans le magasin où elle part faire quelques courses, Michaela découvre un avis de recherche pour Ezekiel (Zeke donc) et apprend que sa sœur, Chloe, est morte dans la même montagne en 2006. Le mystère s’épaissit. Elle retourne vite à la cabane où elle découvre que Zeke s’est barré sans elle. Forcément, elle le poursuit et retombe vite dessus. C’est marrant comme la neige a fondu super vite en une journée dans la série, ça sent la pause dans le tournage quand même.

Ils arrivent tout aussi vite dans la cave où Zeke a disparu, pour mieux avoir une nouvelle vision étrange. Michaela comprend finalement que le « retournes-y » veut dire quelque chose de différent : c’est à propos des étoiles. Et pour Zeke, ça désigne Chloe, qu’il a tué. En bon ex-alcoolique, il révèle tout ça comme si de rien n’était, parce qu’évidemment, il ment : il ne l’a pas tué, il culpabilise juste du fait qu’il lui a raccroché au nez au moment où elle envisageait de se suicider.

Hop, Michaela lui raconte en retour son histoire triste de meilleure amie morte en voiture et ils décident que l’Appel leur propose de retourner au mémorial de Chloe : à l’endroit où elle est morte, il y a désormais une pierre en sa mémoire. Ce n’est pas dingue du tout, mais au moins, Zeke nous confirme qu’il y a eu un corps de trouvé donc la sœur n’a pas disparu.

Ils font un petit travail de deuil pour Chloe et… reçoivent un autre Appel, où c’est cette fois Michaela qui leur demande de retourner en arrière. Toutefois, Zeke n’est pas encore prêt à rejoindre le monde. C’est bof, franchement : je suis sûr qu’ils ont des connaissances en commun. Peut-être que je me trompe, cela dit : le cliffhanger est méga-chelou et les voit se tenir debout tous les deux sous les étoiles, en se tenant la main devant une peinture digne des hommes des cavernes, représentant deux personnes se tenant la main sous les étoiles. Et bam, voilà qu’un éclair se produit dans le ciel et qu’un orage se lève… What the fuck ?

En parallèle, Ben et Grace emmènent Cal à l’hôpital pour que Saanvi l’ausculte… mais le vrai intérêt de la scène est de découvrir que Saanvi n’a pas fait son voyage en avion seule à l’aller, seulement au retour. J’ai hâte d’avoir un épisode où l’on en découvrira plus sur elle, parce que pour l’instant, c’est juste un mystère de plus.

Sur le chemin du retour, Cal découvre une pancarte peu sympathique sur les passagers du vol 828 : « sont-ils humains ? Demandez une enquête ». Grace paraît complétement terrifiée, et ça se comprend : médicalement, ils sont louches. Et pas que médicalement. Elle parlerait bien des Appels de Cal à Olive, mais celui-ci est toujours frileux comme certains sont morts en apprenant l’existence des Appels. Franchement, ça ne tient pas vraiment, puisque Jared est toujours en vie.

D’ailleurs, celui-ci vient leur rendre une visite pour avoir des informations sur Michaela qu’il n’arrive pas à contacter. C’est discret pour une liaison qu’ils voulaient garder secrètes, franchement. Cela dit, il tombe bien, puisqu’il est témoin d’une attaque contre la famille qui voit la vitre du salon être explosée par une brique.

C’est beau comme tout, nous voilà parti pour des crimes haineux contre les passagers du vol 828. Super. Ce que j’ai aimé dans cette intrigue, toutefois, c’est de découvrir qu’Olive était déjà au courant pour les Appels, puisque Cal lui avait tout raconté depuis longtemps. Je trouve que ça se tient plutôt bien, comme ils sont jumeaux et sont censés tout se raconter. Elle passe un pacte avec son père, et ils décident de se dire toute la vérité ensuite, et rien que la vérité.

Cela permet de nous donner quelques indices sur la mythologie générale de la série, grâce à un paon dans un livre d’Olive qui rappelle l’une des visions de Ben. Dès lors, ils confrontent leurs connaissances sur les paons et Olive explique à son père qu’ils étaient symboles d’immortalité dans l’Antiquité, parce qu’ils sont des… messagers d’une Déesse, Junon (Juno en VO). Je sais que j’ai dit que je regardais passivement sans faire de théorie, mais c’est plus fort que moi : Junon, c’est la déesse du mariage et/ou la fécondité, donc je me pose quelques questions quand même par rapport au cliffhanger de Michaela et Zeke.

Le reste, en revanche, c’était chiant : Jared arrête vite le responsable de la brique dans le salon, mais malheureusement, il n’a pas de quoi le garder prisonnier. Il laisse toutefois le dossier de l’homme ouvert assez longtemps pour que Ben ait le temps d’y jeter un coup d’œil. Cela ne sert pas à grand-chose cependant, puisque quand il libère ce Cody Weber, il informe par SMS Ben et Grace de son nom. C’est complétement con et ça mène Ben directement dans le magasin de Cody où il pète logiquement un câble en le voyant en possession de photo de Cal.

Le plus fun ? Jared engueule Ben d’avoir réagi de la manière la plus humaine possible dans ce genre de situation. C’est tellement ridicule comme intrigue, franchement ! Je vous passe aussi l’intrigue de Cal dans cet épisode, parce qu’elle n’était pas géniale. Il commence à se poser des questions sur son identité et sur ce qui lui est arrivé, mais ça n’a pas réussi à me passionner du tout de le voir réconforté par Grace. Elle finit l’épisode ensuite à gérer la colère de Ben qui essaye d’effacer la peinture laissée par les extrémistes anti-828. Pff. En toute logique, Grace finit par demander à Ben de revenir s’installer, et plus on avance dans la série, plus elle me soule à passer tout son temps pleurer.

Bon, et sinon ? Saanvi continue ses recherches sur Zeke et découvre qu’il n’a pas menti : il a le même marqueur génétique que les autres, et elle a découvert que durant la tempête neige de sa petite randonnée, il y aussi eu une tempête électrique, très similaire à celle de l’avion. Si Ben s’inquiète pour elle, il l’oublie bien vite à cause de tout ce qui arrive chez lui, mais pourtant, Saanvi aussi est menacée : une jolie croix rouge est peinte sur la porte de son laboratoire. C’est tout bête, mais ça suffit à la terrifier.

> Saison 1

2 commentaires sur « Manifest – S01E13 »

  1. J’ai bien aimé les parties sur Zeke et Mick, je me demande ce que la fin signifie. Le reste n’était pas hyper passionnant mais je ne me suis pas ennuyée.

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.