The 100 – S06E05

Épisode 5 – The Gospel of Josephine – 19/20
Dire que je craignais de m’ennuyer cette saison après les trois premiers épisodes… Ben purée, je me trompais et j’aurais dû savoir qu’il fallait que je continue de faire confiance aux scénaristes de ma série préférée. C’est encore un épisode brillamment réussi, avec le développement d’une mythologie nouvelle mais très efficace. Les pièces du puzzle se mettent en place et les nouveautés de cette saison sont vraiment pertinentes. J’adore !

> Saison 6


Spoilers

605.jpg

Josephine Lightbourn, nice to meet you.

Que j’aime être en week-end dès le mercredi cette semaine, c’est très chouette cette semaine avec jour férié et décalage de mes cours, surtout quand ça commence si bien : Clarke est donc devenue Josephine, et elle n’hésite pas à tuer sa meilleure amie après lui avoir parlé de trahison dans une autre langue. Rien que ça. En fait, c’est que c’est elle qui l’a tuée à la base, donc eh, on la comprend.

Josephine ? Elle est très rapidement en train de gagner mon cœur, franchement, parce que c’est une ado impétueuse qui n’est pas sans rappeler la première saison de la série. Comme elle parle française, elle est fan de Stromae, et franchement, j’aurais pu m’en passer. Je déteste cette chanson et même si elle me réconcilie un peu avec à danser comme ça dessus et à chanter en français (yeah, clairement un cadeau pour la), j’aurais préféré une autre chanson. Allez, qu’importe, c’était chouette, comme la semaine dernière, d’avoir un moment où l’actrice peut se défouler un peu.

Cela n’est que passager évidemment : Russell et Simone débarquent bien rapidement et lui demandent de continuer à jouer le rôle de Clarke pour obtenir plus d’informations sur les Nightbloods de l’espace. J’approuve l’idée.

De son côté, Jordan ne lâche pas l’affaire pour Delilah, et il essaie donc de mettre en garde le reste du groupe des changements radicaux de personnalité de Delilah. Ils sont un peu idiots tous à ne pas comprendre que la foi bizarre de Sanctum incluant des changements radicaux de personnalité n’est pas sans rappeler celle des Grounders !

D’ailleurs, ils sont aussi idiots de ne pas capter plus vite que Clarke n’est plus tout à fait elle-même. Josephine est donc envoyée en infiltration et ce n’est pas brillant à voir : elle autorise Madi à aller à l’école, découvre que Gaia parle une langue qu’elle ne comprend pas et que Bellamy la connaît beaucoup mieux que ce qu’elle imaginait. Le revirement de caractère est clairement évident, tout de même : Clarke autorisant Madi à aller à l’école, ça devrait mettre la puce à l’oreille de tout le monde. Oui, oui, la puce, ce jeu de mots est volontaire.

Pourtant, Josephine parvient à s’en tirer trop de mal, malgré quelques incompréhensions de Gaia et surtout Bellamy. Bon, d’accord, ils ne peuvent pas tout imaginer d’un coup, mais ils pourraient se méfier, je trouve.

Josephine enchaîne son espionnage ensuite avec Abby et découvre que ce n’est vraiment pas simple d’être Clarke : elle utilise la mauvaise main pour écrire, déjà, et ce n’es tpas si évident de tromper la mère de quelqu’un quand même. L’air de rien, elle apprend malgré tout pas mal de choses sur Marcus et nous sur Josephine, qui est décrite comme pire que Becca avec ses théories scientifiques.

En parallèle, Bellamy et Murphy cherchent un endroit où permettre aux réfugiés de l’espace encore endormis de venir vivre sur la planète… ce qui signifie qu’ils ne surveillent pas assez Jordan. Celui-ci s’infiltre sans problème dans le temple sacré de Sanctum, et c’est là qu’on obtient enfin toutes les réponses aux quatre épisodes précédents. Cela fonctionne vraiment bien.

Dans le temple, il y a donc Jordan, Gaia, Murphy, Bellamy puis Josephine qui les rejoint ; mais aussi tout un tas de squelettes qui ont le symbole de la puce gravé dans le crâne. C’est nouveau ça, je n’avais pas retenu que le symbole de la flamme allait jusqu’à marquer les os. Quoiqu’il en soit, Josephine ne parvient pas à contenir la curiosité de ses nouveaux amis et Jordan découvre vite l’emplacement caché et secret du laboratoire.

Là, ils découvrent un ordinateur avec plein de vidéos venues du passé. Par chance, ils tombent directement sur celle qui répond à toutes leurs questions – et aux nôtres, plus nombreuses. En effet, il est de nouveau question de Gabriel grâce à ça : on découvre donc qu’il s’agit d’un scientifique qui n’hésitait pas à torturer ses patients dans le but de leur donner la puce.

Le visionnage de la vidéo se fait devant une Clarke/Josephine très énervée mais totalement impuissante. Elle est énervée, oui, mais pas seulement parce qu’ils découvrent trop de choses sur sa civilisation, juste parce qu’ils en découvrent trop sur elle.

Oui, la vidéo qu’ils regardent retrace le passé de Josephine et développe une très bonne mythologie pour la série, repartant en flashback pour mieux nous donner toutes les pièces du puzzle. Après avoir tué sa fille à cause de l’éclipse et du soleil rouge (la première scène de l’épisode 2), le tout premier Russell a pris la décision de ramener à la vie sa fille. Cela s’est fait grâce à son petit-ami, Gabriel, scientifique en deuil. C’est lui qui a trouvé le moyen de mettre le cerveau de Josephine en puce et qui a passé 20 ans de sa vie à la ramener à la vie, quitte à sacrifier une patiente.

Et des années plus tard, Jordan comprend donc que Delilah est morte pour le bien d’une immortelle qui n’hésite pas à tuer des tas de gens pour continuer à vivre. C’est vraiment une excellente intrigue qui balaye mes doutes des premiers épisodes que je trouvais trop répétitifs.

Au contraire, là, on entre dans des eaux totalement inconnues et ça fonctionne à merveille, surtout quand Gaia fait l’erreur d’annoncer que Madi est une Nightbleeda aussi, ce qui intéresse immédiatement Josephine, comprenant qu’il y a bien d’autres hôtes possibles pour le reste des Premiers, qui sont donc les seuls à être immortels.

Murphy, malgré la révélation que les Premiers sont des meurtriers, souhaite vivre à Sanctum, là où les autres sont plutôt partisans de se barrer, inquiétant Joséphine. Bon, c’est con quand même, parce qu’ils ont peu de Nightbloods parmi eux, alors autant rester vivre en paix et se faire à ces nouvelles traditions. Ces meurtres ne sont pas géniaux, évidemment, mais ils sont super mal placés pour jouer les juges après tout ce qu’ils ont fait sur Terre. Je ne comprends pas, en fait, parce que Josephine n’a pas tout à fait tort : les victimes sont volontaires désormais et tout le monde sait ce qu’il en est.

Qui sont-ils pour débarquer avec leur science là ? Bien sûr, l’éthique fait que les Premiers ne sont vraiment pas des gens que j’aimerais fréquenter, mais vu la série qu’on regarde, je trouve qu’ils feraient mieux de continuer à vivre en paix. Après, qu’ils s’inquiètent pour Clarke ou Madi, ça, OK, c’est légitime.

Que Jordan s’énerve contre Priya qui a tué Delilah… Eh, elle était volontaire pour son suicide et elle lui a demandé clairement de ne pas se laisser hanter par son amour pour elle. Je veux bien que ce soit frustrant et que l’amour soit plus fort que la raison pour Jordan, mais bon.

Mon discours n’est en tout cas pas celui attendu par nos héros et Bellamy est ainsi le premier à comprendre que Clarke n’est pas Clarke, puisque Josephine tient à peu près le même. Il lui parle alors avec la langue des Grounders et Josephine parvient à s’en tirer, comprenant ce qu’il souhaite. Malheureusement, cela mène à un très bon cliffhanger : après une conversation où elle donnait le change, Josephine est grillée par Bellamy parlant à nouveau en Tridegeslang mais qui n’est pas assez réactif, contrairement à ce qu’il croit. Il se retrouve ainsi paralysé par le même sérum, encore et toujours.

Pendant ce temps, Octavia et Diyoza s’amusent à courser le nouveau love interest de la première au beau milieu de la forêt. Cela signifie qu’elles se retrouvent très rapidement coincées dans des sables mouvants. Et malgré l’avertissement de celui qui essaye d’être leur pote, Octavia se débat et s’enfonce bien rapidement.

Le nouveau n’est pas bête : il surveille ses deux victimes et est en position de les sauver, mais il veut avant tout savoir combien de Nightblood sont là. Les scénaristes en profitent aussi, à nouveau, pour développer le personnage d’Octavia et essayer de nous la ramener. Dans cet épisode, elle est confrontée plusieurs fois à la mort : les sables mouvants, d’abord, puis Diyoza qui lui propose d’en finir avec elle, puis une espèce de comète étrange, anomalie temporelle, qui glace tout sur son passage.

Grâce à cette dernière, le nouveau abandonne son chantage et est forcé de libérer Diyoza, mais il est trop tard pour Octavia. Elle se retrouve donc plus congelée qu’un surgelé Picard, mais survit une fois de plus grâce à l’intervention rapide de Diyoza. Bon, la manière dont Octavia regarde ensuite sa main qui a clairement vieillie, nous fait comprendre, je crois qu’elle vient de tilter qu’elle tenait à la vie finalement. J’espère vraiment que c’est comme ça qu’il faut interpréter ce plan en tout cas ; parce que l’intrigue est un peu abusée – c’est ce qui fait perdre un point à l’épisode, c’est trop gros.

Et sinon, le vrai cliffhanger de cet épisode, c’est Abby avouant à Jackson qu’elle veut sauver Marcus à tout prix parce qu’il est quelqu’un de bien. Oui, elle remplace la drogue par ses recherches, mais elle a une bonne raison de le faire. Mouais. Alors franchement, elle ne m’a pas convaincu du tout dans ce revirement et je plains Jackson d’avoir affaire à une plaie pareille. Quant aux scénaristes qui donne à Jackson la même défense que les nazis, c’était étrange et je me demande où ils vont avec ça.

Josephine entend tout et décide donc de se servir de Murphy, qu’elle trouve craquant (ahahah), pour obtenir ce qu’elle veut. Et c’est absolument génial : Josephine a eu le temps de cerner le caractère de Murphy. Il veut survivre coûte que coûte ? Facile, pour en faire ce qu’elle veut, elle n’a plus qu’à lui révéler que Clarke est morte et qu’elle peut lui offrir l’immortalité. C’est juste génial.

> Saison 6

10 commentaires sur « The 100 – S06E05 »

  1. Très bon épisode, j’aime bien la Joséphine/Clarke. Je me disais en regardant l’épisode que si elle passait du côté des spacekru, je garderais bien Joséphine mais bon, je pense qu’à un moment Clarke récupèrera son corps. Mais en attendant, c’est sympa de voir l’actrice faire un peu autre chose et ça amène de nouvelles dynamiques avec les personnages que l’on connaît. Hâte de voir la suite. Et je ne dis pas ça en l’air, j’étais super frustrée de ne pas avoir l’épisode suivant. C’est la faute de Netflix et ses séries/saisons dispos entièrement, ça !

    Aimé par 1 personne

    1. Pareil que toi, j’aime bien Joséphine et ils ont apparemment vraiment détruit son cerveau puisque dans le passé c’était le prix à payer pour « charger » le cerveau de Joséphine… Je m’attends donc à voir le corps de Clarke récupérer la flamme, qui doit avoir des restes de Clarke en théorie, non?
      C’est une des rares séries où je n’ai vraiment pas envie d’attendre ouais. J’ai décalé mon départ en vacances pour voir l’épisode trankilou 😂

      J'aime

  2. J’aime bien Joséphine aussi mais je la trouve un chouilla trop forcée, à croire qu’elle a encore 16ans et qu’elle n’a pas évolué en maturité malgré tous ses changements de corps. Par contre elle est très maligne et c’est clair que Murphy l’est aussi, depuis le début il ne s’en cache pas c’est sa survie qui compte, et qu’il soit vraiment avec elle ou non il a intérêt dans tous les cas à lui faire croire que oui sinon il va y passer je pense ^^
    J’ai adoré ta blague de la puce à l’oreille je suis le public parfait pour ça!
    Sinon je pense (ou j’espère) qu’ils vont en finir avec Abby parce que vraiment je ne peux plus me la voir! Et surtout quand est-ce qu’ils comptent former d’autres médecins? Y’a pas mal de candidats et de drames pour se former!
    Sinon pour Octavia c’était un peu gros mais au moins si on avait un doute on sait où sont les badass! Pour sa main par contre j’ai cru que c’était plutôt des cloques de radiations qu’un vieillissement. A voir du coup ^^

    J'aime

    1. Je ne sais pas si elle a eu beaucoup de changements de corps aussi ; et puis elle a eu droit d’être immortelle et probablement très couvée par ses parents (son père !) alors pas dit qu’elle prenne beaucoup en maturité !

      Je m’inquiète justement à long terme pour Murphy : je le verrai bien faire semblant et la trahir, et mourir au passage.

      MERCI ! C’est rare que mes blagues fonctionnent vraiment j’ai l’impression, faute de retour, et celle-ci j’en étais fier :’)

      Je te rejoins pour Abby et pour les médecins. Je pense qu’à Sanctum, ils veulent éviter d’avoir trop de scientifiques cela dit…

      La scène n’était pas bien claire pour Octavia, t’as peut-être raison, j’ai probablement surinterprété dans ma hâte de publier l’article 😮

      Aimé par 1 personne

  3. Pourquoi j’ai attendu une semaine pour le regarder ?? Après cet épisode, je suis sûre de ne plus faire la même erreur, je l’ai adoré ! Josephine dans le corps de Clarke, c’est vraiment top, on voit les regards interloqués de Gaia et de Bellamy même s’ils sont longs à la détente (bon au début, ils n’auraient pas pu le deviner, c’est sûr.
    Malgré la langue étrangère et l’idéologie différente, Josephine s’en tire bien en se faisant passer pour Clarke. J’ai hâte de voir le réveil de Bellamy et le marché que va passer Murphy avec Josephine même si j’y crois pas, il va pas laisser tous ses amis derrière lui, pas après toutes leurs épreuves !
    Les intentions d’Abby, c’est bien mignon, mais comme tu le dis ça vient assez soudainement, elle ne pourrait pas vouloir ramener Marcus parce que c’est un homme bien et surtout parce qu’elle aime ? C’est déjà une bonne raison.
    Et Octavia m’a encore gonflé dans cet épisode. J’espère, comme toi, que son blocage sur sa main va l’amener à se remettre vraiment en question.

    J'aime

    1. Alors ça mystère, c’est bizarre comme idée. Après tant mieux, ça te laisse une seule semaine à attendre avant le prochain 🙂

      Gaia et Bellamy sont beaucoup trop longs à la détente, ils devraient être bien plus sur leur garde que ça quand même, mince !

      Bien d’accord pour Murphy… Je pense qu’il va « enquêter » puis être pris de remords à la fin. Enfin, j’espère.

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai qu’après tout ce qu’ils ont traversé, c’est difficile de croire qu’ils mettent autant de temps à s’inquiéter surtout qu’ils ne se sentent pas du tout chez eux à Sanctum. Mais bon, Clarke aussi a été longue à la détente dans l’épisode précédent. Au Mont Weather, il ne lui avait fallu qu’un regard pour comprendre que leurs hôtes étaient des ennemis et là, vas-y que je m’amuse avec un mec que je viens de rencontrer sans m’inquiéter, etc… Donc je leur pardonne le petit manque d’intuition ^^

        J'aime

      2. Pas faux pour Clarke, mais ça m’a moins choqué. Peut-être parce qu’on ne savait pas ou parce que ça a été quand même plus rapide, je ne sais pas. Après, par rapport à la saison 2, elle a grandi et décidé d’arrêter de considérer tout le monde comme des ennemis… C’est mieux pour éviter de se créer des ennemis d’ailleurs :’)

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.