The Outpost – S02E05

Épisode 5 – The Blade of the Three – 15/20
C’est sûrement parce que je maîtrise mieux l’échiquier politique de la série pour cette deuxième année, mais la série est beaucoup mieux cette année. L’épisode est assez clair pour faire avancer la saison en suivant toujours la même direction. Les intrigues commencent à se recouper entre elles et c’est tant mieux, parce que ça fonctionne bien et que ça donne même envie de voir la suite !

> Saison 2


Spoilers

205.jpg

I’m not desperate enough to marry you.

Même si je disais ce matin que je suis impatient de commencer mon visionnage de la saison 3 de Glow, je commence mes séries du jour avec celle-ci, parce que je sais que ça passe tout seul cette saison 2. Et ça ne manque pas dès la première scène qui nous remet directement dans l’ambiance avec une Gwynn préoccupée, une Naya qui ne sert à rien et une Talon qui les espionne, pour apprendre qu’elle ne sera pas heureuse de la décision de la reine.

Cela ne manque pas puisque Gwynn demande, pour ne pas écrire directement impose, à Talon de renvoyer Zed, le nouveau sang-noir, et son Lu-Qiri à travers le portail. Pourtant, Talon avait un plan sympathique pour se servir d’eux au service de Gwynn, mais la reine voit dans les Sangs-noirs des terroristes, particulièrement après l’attaque de l’épisode précédent. Voilà qui est fait.

La salle du trône est ensuite débordée par le peuple de l’Outpost qui a plein de problèmes à soumettre à Gwynn pour obtenir des solutions. Elle se fait vite respecter en mettant fin à la famine, mais sa décision est loin d’être la plus stratégique : elle fait redistribuer la nourriture qui était mise de côté afin de s’assurer que les soldats soient toujours alimentés.

Après ça, Gwynn réinvite le baron dans la salle du trône pour le remercier d’avoir pris des risques afin de sauver sa vie. Cela dit, il n’a pas réussi et elle a pitié de lui et son alcoolisme, au point de refuser de se marier avec lui. On peut dire adieu à cette armée étrangère que le baron apportait, parce qu’il est forcément super vexé de ce choix de Gwynn. Bref, j’adore Gwynn hein, mais alors franchement ses décisions stratégiques dans cet épisode sont pourries à souhait.

La preuve : même Elinor s’en rend compte ! En parallèle, Naya continue d’harceler Janzo, et le harcèlement vire assez vite à la drague et au flirt lourdingue. Ils me font marrer ces deux-là à se comporter comme des gamins, mais Janzo finit par lui montrer comment il a embrassé Talon. La différence, c’est que Naya est hyper réceptive. Ils se font presque surprendre par Elinor, la tenancière, cela dit, alors la scène tourne court au moment où ça avançait enfin entre eux.

Elinor a donc invité sa sœur pour étaler sa richesse, mais ce n’était pas passionnant. Clairement, je préfère l’idiote relation entre Janzo et Naya. Cette dernière continue de draguer effrontément Janzo, tout en en profitant pour le manipuler et s’arranger pour qu’il se réinterroge sur les Plaguelings, de manière à ce qu’il se mette à chercher la raison pour laquelle ils ne sortent que la nuit. Mouais, j’ai raté une étape dans son raisonnement, je crois, j’avoue, j’étais plus occupé à me servir un verre d’eau qu’à suivre l’épisode.

Tout ça nous mène en tout cas à Elinor rendant visite à Gwynn pour dire qu’elle se trompe en renvoyant le baron. Elle fait sa propre proposition à la reine : elle veut lui donner son or, tout son or, parce qu’elle voit bien que Gwynn en a besoin. En échange, elle veut devenir conseillère royale. Même si c’est une criminelle et que Gwynn le sait, la reine apprécie bien cette proposition – et tant pis si ça contrecarre les plans de Naya (tant mieux ?). C’est mieux qu’un mariage, même si elle fait d’Elinor la trésorière de son mini-royaume. L’angoisse.

Finalement, Elinor peut donc se vanter de sa nouvelle position auprès de sa sœur, exilée de l’Outpost, alors que Janzo est celui qui reprend le commandement des affaires de sa mère. C’est… inattendu. Malgré l’exil, la tante de Janzo refuse de partir, baffant au passage le baron qui a refusé de l’écouter alors qu’il aurait pu devenir roi. Cela dit, elle ne lâche pas l’affaire la tante ; elle le fait donc rester plus longtemps à l’Outpost, mais en le sevrant d’alcool cette fois. C’était rigolo de voir le baron continuer de se comporter en enfant pourri gâté, cela dit.

On en oublierait presque Talon. Elle se force à respecter l’ordre de Gwynn, partant à la recherche de Zed. Une fois qu’elle le retrouve, la dragouille entre ces deux-là reprend. Zed voulait s’enfuir, mais il finit par rester pour qu’elle enlève son t-shirt quoi. Quant à la conversation entre eux, ce n’est pas bien passionnant : Talon lui donne l’ordre de Gwynn et ils en débattent. Zed finit par réussir à convaincre Talon de ne pas le renvoyer, jurant qu’il peut lui être utile et que personne ne saura que Talon a contredit l’ordre de la Reine.

C’est un peu abusé de la part de Talon, mais ça l’était aussi de demander ça de la part de Gwynn. En tout cas, Zed fait progresser la saison : il trouve le dessin d’une clé

En tout cas, Janzo est vexé de découvrir que Zed est toujours là. Par chance, Talon sait comment le manipuler en le charmant. Il y a tout de même un problème à ce que Janzo en sache tant : Naya. Elle est toujours là dans sa vie, et en le draguant, elle s’assure aussi une jolie somme d’informations que Gwynn n’a pas. Et l’épisode se termine pour eux sur un baiser entre Janzo et Naya, alors ce n’est que le début.

Pour Gwynn en revanche, l’épisode se termine différemment : elle a une nouvelle conseillère pour la manipuler et un baron qui vient s’excuser… Ben oui, il veut laisser une trace de son passage sur Terre et si ce n’est pas en tant que roi, ce ne sera pas en tant que baron alcoolique. Il cède donc toute son armée à Gwynn. C’est qu’on progresse !

De son côté, le marshall (oui, j’ai réussi à réoublier que son prénom est Cedric, oups) arrive à la capitale et apprend que son fils a été vu en vie, prisonnier, grâce à un garde dont il endort complètement la confiance, allons savoir comment. Il en torture ensuite un autre pour obtenir des informations supplémentaires, notamment l’état de santé de son fils. Il en profite aussi pour changer de vêtements et trouver le moyen d’infiltrer le palais. C’est gros… plus c’est gros, plus ça passe cela dit.

Pendant ce temps, Garrett est toujours paumé dans sa tête, imaginant qu’il embrasse Gwynn alors qu’il est toujours avec la guérisseuse, qu’il manque d’étrangler au passage ; avant de prendre ses médicaments. Bon, pourquoi pas, mais ce n’était pas passionnant.

Heureusement, Cedric le retrouve vite après tout ça, mais les retrouvailles ne sont pas celles que le marshall espérait. Son fils a bien été lobotomisé et refuse de le suivre, préférant même appeler les gardes pour qu’ils arrêtent son père et que la guérisseuse soigne l’aveuglement de son père. Wow. C’est beau, ça, c’est une trahison rapide à mettre en place. En plus, même s’il n’a plus confiance en Gwynn, Garrett n’a pas vraiment de raisons d’arrêter son père – parce que c’est quand même risqué.

Cela fait en tout cas plaisir à la guérisseuse et son mari qui comprennent que Garrett est prêt pour l’étape suivante du plan : ils en parlent à la Triade sur le champ. Le cliffhanger voit alors Garrett s’agenouiller devant les Trois, honoré d’être en leur présence. Tu parles d’un honneur : ils demandent à Garrett de… tuer son père. Bon, j’avoue, je ne m’y attendais pas tout à fait, mais c’est comme cela qu’il devient la fameuse Lame des trois du titre de l’épisode, avec pour mission de tuer Talon et kidnapper Gwynn. Magnifique ce cliffhanger !

> Saison 2

4 commentaires sur « The Outpost – S02E05 »

  1. Punaise, en ce moment la CW ne lésine pas sur la mort des « vieux » adultes ! Après Abby et Marcus dans The 100, voilà que le marshall y passe aussi ! C’est dommage et je n’aime pas du tout voir Garrett en méchant ! Mais bon, ça va donner un peu d’intérêt au tout quand il va revenir à l’outpost.

    J’aime

    1. Avec cette série, je ne m’inquiète pas trop trop pour le marshall. Ils peuvent encore trouver le moyen de le ressusciter d’une manière ou d’une autre, en introduisant une nouvelle créature ou un nouvel esprit aha ! Je ne sais pas, j’ai du mal à croire qu’il meure comme ça !

      J’aime

      1. Quand même, ils ne peuvent pas faire le coup deux fois de suite, une fois avec Garrett et une fois avec son père. À mon avis, il est bel et bien mort.
        Bon je vais aller lire ta chronique de cette semaine.

        J’aime

      2. Ah oui, c’est vrai, j’avais déjà oublié Garret…. En même temps, ça fait un précédent, les épées, ça n’a pas l’air trop mortel dans cette série, surtout à proximité des Trois :’)

        J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.