The Good Place – S04E13

Épisode 13 – Whenever You’re Ready – 20/20
C’est amusant car je trouvais la conclusion de la semaine dernière vraiment géniale, mais cet épisode parvient à la surpasser. Les scénaristes ont réussi un véritable coup de maître avec cette dernière heure (54 minutes) qui apporte une conclusion à l’ensemble des personnages. Tout est très fluide, les répliques s’enchaînent, les gags donnent le sourire et si on a envie de pleurer, c’est plutôt de joie que de vraie tristesse. Bref, cet épisode s’inscrit déjà dans la liste de mes fins préférées tant tout y est parfait.

> Saison 4


Spoilers

413-3.jpg

Take it sleazy.

Cela ne fait que quatre saisons que je regarde cette série, alors c’est bizarre d’être si triste de la voir tirer sa révérence, mais franchement, ça a été une super série à regarder : les gags étaient bons et les personnages avaient toujours ce qu’il fallait pour nous inviter à revenir.

L’épisode commence par une vie toute casée pour tous nos héros. Michael apprend la musique et écrit ses propres chansons alors que Chidi donne des cours de philosophies à plein de morts. En bref, le Paradis ressemble à la vie, quoi, mais en plus, Michael, Chidi et Janet ont des jobs supplémentaires avec un comité charé d’évaluer le nouveau système et ses défauts, inévitablement. Plus d’architectes et d’acteurs sont nécessaires selon Vicky, alors que Michael insiste pour dire que tout va bien et que la Juge s’indigne de savoir que Carrie Coon n’a pas eu d’award pour The Leftovers. Moi aussi.

Pendant ce temps, Janet et Jason vivent leur meilleure vie de couple et sont super mignons ensemble. C’est tout génial ; et au Paradis, Jason retrouve aussi son père. C’est intéressant de voir à quoi ressemble le Paradis pour chacun de nos héros, et franchement, je ne m’attendais pas forcément à un tel épisode.

Jason réussit son challenge de vie comme ça et après un dernier repas parfaitement raté il annonce à nos héros qu’il souhaite traverser les portes qui mènent à l’autre côté, celles qui vont le supprimer de l’existence. C’est terrible, mais il en est heureux et organise une grosse soirée pour ça. C’est tellement rapide de voir Jason prendre cette décision. Quant à Janet, elle affirme qu’elle va bien et est heureuse, parce qu’elle sait qu’il est temps pour Jason.

413.jpg

C’est assez logique que Jason soit le premier à vouloir disparaître, étant donné le personnage, mais ça reste assez triste. Et maintenant que les personnages sont en paix au Paradis, j’aime beaucoup l’idée de les voir se décider à quitter la vie éternelle. Après, voir Jason partir, c’est triste, surtout si tôt dans l’épisode et même si la fête était très sympathique à voir.

La porte qui mène à la suppression ? Elle est dans une forêt et c’est très chouette comme cadre, mais ça ne retire rien à la tristesse de la scène de voir que Jason a perdu le collier qu’il lui avait préparé et de voir que Janet lui assurait qu’elle se souviendrait toujours de lui, revivant les moments chaque fois qu’elle s’en souvient. Eh, ça démange dans les yeux, ça.

La fin pour Tahani ? Elle n’est pas prête d’arriver parce qu’elle a toute une liste de projets à accomplir avant de s’en aller. Et contre toute attente elle est réconciliée avec sa sœur et, quand ses parents débarquent au Paradis, ils sont les meilleurs parents du monde. C’est tellement inattendu d’avoir Tahani heureuse comme ça, en famille. C’est concrètement ce qu’elle a toujours voulu dans la vie.

Et comme elle a atteint tout ce qu’elle voulait faire, elle est prête à être effacée à son tour. C’est si triste à voir purée… Elle organise elle-même sa soirée de disparition durant laquelle elle a la meilleure idée de sa vie. Enfin, de sa mort. Elle demande à Michael de devenir une architecte à son tour : elle s’ennuie dans sa mort, mais elle ne veut pas pour autant être supprimée. C’est une si belle idée de la part des scénaristes qui prouvent encore leur inventivité.

413-2.jpg

Et ils se servent aussi de cet épisode final pour rappeler un max de figurants et de personnages secondaires des épisodes précédents. Le mieux, c’est encore que tous les personnages semblent avoir une belle conclusion au paradis et que tout est super fluide pour les personnages comme pour l’épisode. C’est fou, mais dans cet épisode, ils réussissent vraiment à écrire un truc parfait qui donne envie d’être au Paradis. En plus, le tout se fait sans jamais oublier les personnages. Forcément, on enchaîne ensuite avec Chidi et Eleanor. Cette dernière lit des livres de philosophie alors que Chidi lit… le Da Vinci Code.

Aïe, on sent que c’est la fin pour Chidi. Pire, Shakespeare aussi était au Paradis, et il a décidé de se supprimer de l’existence après 4000 pièces. Et c’est là que nos héros prennent conscience que quelque chose ne va plus entre eux : Chidi envisage de partir, et Eleanor n’est pas prête pour ça. Elle cherche aussitôt quelque chose pour le garder auprès d’elle. C’est du grand Eleanor et j’ai beaucoup aimé l’idée, surtout que Janet est celle qui rappelle à Michael et Eleanor que s’il veut partir, alors il peut (et doit) partir.

Malgré tout, elle aide Eleanor à mettre au point le voyage parfait pour Chidi : un détour par Athènes, puis un détour par Paris. Ah et ils font tellement le tour de la capitale française, c’est chouette comme tout. J’adore ces personnages, j’adore les lieux qu’ils visitent, j’adore la scène où Eleanor explique à Chidi qu’elle n’est pas prête à le voir partir… et j’adore encore plus celle où elle comprend qu’elle se doit de le laisser partir. Franchement, cette série est géniale, et cet épisode est une pure réussite. Citer un philosophe pour faire comprendre à Eleanor qu’elle est égoïste, puis lui organiser une fin parfaite tout en sachant qu’elle sera seule ensuite…

Pardon, cette critique se transforme en une suite de mini bouts de phrases qui ne résument pas vraiment l’épisode et ne donnent pas tellement mon avis, mais honnêtement, tout est parfait, non ? Je ne peux pas écrire différemment cette fin. Même le départ de Chidi, qui laisse un calendrier à Eleanor et fait un câlin à Jason était parfaite. Et puis Eleanor qui dort pendant qu’il part… quelle horreur !

413-3.png

Le retour de Jason était totalement évident d’ailleurs, mais ça m’a quand même beaucoup plu de le savoir attendre une éternité le retour de Janet pour lui offrir le collier plutôt que de l’appeler. On enchaîne ensuite avec les derniers personnages : Michael commence à s’ennuyer quand il comprend que le système est parfait et que la Juge annule toutes les réunions pour le réguler. Tous les humains finissent au Paradis après avoir beaucoup changé et choisissent un moment où partir, après tout.

De son côté, Eleanor se trouve une dernière mission : convaincre Mindy, vivant désormais avec une tête flottante de Derek, qu’elle doit suivre le système et chercher à atteindre le Paradis elle aussi. Pour Eleanor, c’est une évidence, parce que Mindy n’est jamais qu’une version d’elle qui n’a jamais eu d’amis.

Cette mission réussie, Eleanor se pense prête à partir, mais découvre que non quand elle se rend compte que Michael veut être supprimé lui aussi et ne peut pas l’être. Elle s’offre donc une nouvelle mission : rendre Michael heureux, en négociant avec la Juge pour qu’il devienne humain et puisse à son tour vivre, mourir et traverser le test pour qu’il aille au Paradis. C’est beau de voir les scénaristes donner tant de soin pour conclure les intrigues de tous les personnages.

Eleanor parvient à son but, et Michael devient donc un humain, qui apprend à faire de la guitare sur Terre, tout en étant plus humain que jamais. Quelle conclusion pour la série ! Je ne m’y attendais vraiment pas à celle-ci. Et maintenant que Michael a eu ce qu’il voulait, Eleanor est prête à quitter la mort, partageant un dernier cocktail avec Janet. C’est si beau. Pour la première fois, on voit donc un personnage traverser la porte finale, et elle devient un tas de petites lumières colorées, chacune d’entre elles arrivant sur Terre où elles entrent dans des personnes pour les rendre meilleures et les améliorer. C’est finalement Michael qui a donc les derniers mots de la série, et qui vient conclure un épisode parfait de la plus parfaite manière. Que dire de plus ? Soyez bons envers les autres, pour qu’ils vous le rendent, et puis c’est tout.

413-4.jpg
Quand t’as fini une série géniale et que tu ne sais plus quoi faire.

> Saison 4

EN BREF – Cette saison 4 n’était pas parfaite, mais la conclusion de la série l’est. C’est impressionnant de voir à quel point les scénaristes ont réussi à faire quelque chose de propre comme ça, c’est juste génial. Si la série aura parfois eu du mal à rester toujours aussi géniale, elle aura été inventive du début à la fin et aura toujours su vers quoi elle se dirigeait. Rares ont été les détours et dans l’ensemble, elle est un véritable exemple d’écriture. J’adore, tout simplement, et je n’ai même pas envie de m’étendre plus que ça ici. À quoi bon ? Cet épisode final a tout dit pour moi !

> Saison 4

14 commentaires sur « The Good Place – S04E13 »

  1. Ce series finale est satisfaisant et a su me toucher. Je sais que je n’ai pas toujours été enthousiaste avec The Good Place mais elle avait ses moments et surtout elle était pleine de charme et, pour employer un mot à la mode, pleine de bienveillance 🙂 J’ai beaucoup aimé le destin de Michael et c’était sympa de voir l’adorable Mary Steenburgen, sa femme IRL, en cameo à la fin. Et les répliques sur The Leftovers m’ont bien plu 🙂

    J'aime

    1. Oui, c’est vrai qu’elle était bienveillante et dans le bon sens du terme ! Je ne savais pas qu’il était marié à Mary Steenburgen, je suis choqué, quel couple parfait, ça ne devrait pas exister ça !!

      J'aime

  2. Ah, un magnifique final pour une magnifique série, que demander de plus ? 😉 Cette fin de série est parfaite et j’avoue avoir versé ma petite larme a certains moments ! ^^ Par contre, je suis un peu triste pour Janet, car si on y réfléchi bien, elle se retrouvera vraiment toute seule, quand Michael (et peut-être même Tahani à un moment donné) passera lui aussi la porte un jour…
    Je sais que pour elle, quand elle se rappelle des choses, c’est comme si elle les revivaient, puis Jason lui permet d’être heureuse avec d’autres personnes après son départ, mais elle a vécu tellement de chose avec eux, que c’est dommage qu’elle ne puisse pas, elle aussi, passer la porte un jour… C’est vraiment le seul truc qui m’a un peu gêné, sinon, c’était vraiment parfait ! 🙂

    J'aime

    1. Oui, pour Janet, ça paraît même manquer d’évolution, mais elle était déjà dans un état parfait à l’origine et elle a quand même quelques éternités de souvenirs en stock. Et puis, je ne doute pas qu’elle retrouvera de nouveaux humains auxquels s’attacher…

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai qu’elle était déjà parfaite de base ! 🙂
        Oui, je pense pareil, elle finira par retrouver de nouveaux amis humains au fur et à mesure ! 🙂

        J'aime

      2. 100% pour, pour voir se projet se réaliser ! 🙂 En plus, on a déjà le titre, l’univers et les personnages principaux ! 😉

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.