Emergence – S01E09

Épisode 9 – Where You Belong – 16/20
L’épisode en lui-même n’est pas forcément exceptionnel parce qu’il s’éloigne de certaines intrigues et personnages qui me plaisaient bien pour se recentrer complètement différemment. En fait, je trouve que c’est un peu un problème de la série : on n’arrive jamais à savoir à l’avance ce qu’elle compte proposer, ce qui est déroutant… Après, je me laisse embarquer malgré tout, surtout que pour une fois face à une série de ce genre, je me fais totalement balader par les scénaristes qui pondent des twists auxquels je ne m’attendais pas forcément.

> Saison 1


Spoilers

109.jpg

You’re wasting your time, Agent Brooks.

Après avoir insisté lourdement pour nous dire que dire à une intelligence artificielle qu’elle en était une était fatale pour celle-ci, voilà que la série change d’avis avec Piper sachant ce qu’elle est. Du coup, Mia le découvre aussi, et joyeux anniversaire. Ouep, l’épisode reprend où le précédent nous avait lâché, à peu de choses près.

Tout le casting a donc découvert que Piper était un robot cette fois, et ça perturbe la meilleure amie de Jo qui lui avait fait un scanner crânien. Tu m’étonnes. C’est finalement Mia qui finit par rassurer tout le monde et assurer que rien n’a changé : Piper est toujours sa nouvelle sœur et elles vont se coucher. Mouais. Ces personnages forment vraiment une famille super mignonne, mais c’est fou ce lien d’affection entre eux tous et cette envie de protéger Piper à ce point.

Eh, ça fait quoi ? Trois semaines max qu’elle est chez eux ? Je sais bien qu’elle est attachante, mais quand même, faudrait voir à ne pas abuser. D’ailleurs, les scénaristes savent qu’ils ont abusé à nous montrer Piper se couper un bout de peau derrière l’oreille au tout début de la série, alors il était temps de lui faire faire des aveux en règle à Jo.

Autrement, Benny est de retour au commissariat, où j’espère qu’il pourra être un peu plus utile que dans les épisodes précédents. Enfin, je l’espère sans l’espérer : c’est soit lui, soit Chris ; mais les scénaristes n’arrivent pas à rendre les deux intéressants en même temps. Du coup, comme ils sont dans la même scène, j’étais perplexe.

Malheureusement, c’était trop d’espoir pour moi : la scène ne sert pas à grand-chose, à part voir Jo refuser de répondre à un appel du FBI. Du coup, la scène suivante pour Benny consiste à se faire harceler chez lui par Ryan. Qu’est-ce que j’adore Enver Gjokaj qui, évidemment, a le rôle du voisin insupportable et de l’agent du FBI à la fois. Eh, ça lui va comme un gant, ça.

On le retrouve ensuite à l’hôpital à interroger Emily, qu’il considère responsable de la mort de Richard, comme Jo. Je n’y crois pas personnellement, mais je ne suis en revanche pas surpris de voir Emily se mettre aussitôt à parler à Ryan de tout ce qu’elle sait de Piper. Voilà qui est prometteur !

À l’hôpital, on retrouve le père de Jo qui vient voit son médecin de famille afin de se renseigner sur des essais cliniques visant à détruire le cancer. Ouep, il semble changer d’avis pour se faire soigner, mais c’est loin d’être une bonne nouvelle ! En effet, le médecin qu’il rencontre pour l’aider n’est autre que la femme qui a tué Alan avant de se remaquiller.

C’est une bonne connasse, en plus : elle propose immédiatement une guérison complète du cancer à son patient… en échange d’une aide de sa part, clairement. Ce n’est pas subtil du tout : cette Helen Reed propose donc à notre grand-père préféré du petit écran (ou pas) de le soigner en échange de Piper. Il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’il rentre bien vite prévenir sa fille de cette offre.

Il commet toutefois l’erreur de le faire devant Alex. Si Jo est énervée et souhaite immédiatement menacer Helen, Alex, lui est intéressé par l’offre qui pourrait sauver son beau-père. Il prend donc rendez-vous avec Helen pour obtenir des informations sur ce qui arriverait à la petite fille qui n’en est pas une. Ce n’est pas très gentil, ça… sauf qu’évidemment, c’est totalement une mission sous couverture confiée par Jo. Il lui raconte donc tout ce qu’il sait.

Malheureusement, ils sont interrompus par un appel que reçoit Jo de la part d’un informateur bien fidèle. Elle peut ainsi se préparer au lendemain matin où Ryan la convoque pour la faire parler de Piper. Et là, le bras de fer qui se déroule est particulièrement jouissif : Jo ne peut mentir à un agent du FBI, alors elle contourne les questions sur la nature de Piper, demandant à Ryan s’il croit vraiment qu’elle n’est pas une petite fille.

C’était chouette, mais pas autant que le reste qui clarifie les informations récupérées au cours des derniers épisodes : Jo déclare donc qu’elle sait que Ryan enquête sur le groupe armé qui a fait tuer Richard et détruit Augur. Mieux que ça : cela fait quinze ans qu’il enquête sur ce groupe nommé « Splinter ». On avance vraiment énormément, en plus, parce qu’évidemment, Helen Reed fait partie de Splinter.

Il n’en faut pas beaucoup plus pour que Ryan accepte de collaborer avec Piper afin de mettre sur pied un plan pour traquer et arrêter cette Helen en la piégeant. Ainsi, Helen pense venir récupérer Piper directement auprès d’Alex qui trahirait sa famille quand ce n’est évidemment pas le cas. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et ils n’arrivent pas du tout à mener à bien le plan. Je ne m’attendais pas forcément à ce que ce soit le cas, mais j’ai été plutôt dérouté par tout ça, honnêtement.

Pire, en rentrant au commissariat, Jo se rend compte que Piper n’est pas avec Daphné, comme elle le pensait, ni avec son grand-père, ni avec personne en fait. Une suite de quiproquo nous fait donc comprendre que Piper n’est plus du tout là où elle devrait être et que Splinter a mené à bien son plan. Alors, je me demandais effectivement quel était l’intérêt, plus tôt dans l’épisode, d’une scène entre Piper et son grand-père ou même où elle était passée quelques minutes plus tôt, mais je ne m’attendais pas à un tel retournement de fin d’épisode, surtout une fois la mi-saison passée.

Finalement, l’épisode se termine donc avec Benny ayant kidnappé Emily pour la livrer à Helen. Piper prend assez mal cette trahison, mais elle n’est pas assez réactive pour éviter un bracelet qu’il lui met et qui va permettre de limiter ses pouvoirs. La série nous révèle alors un twist que j’avais vu venir en me trompant toutefois totalement sur l’identité des personnages qui seraient concernés : il existe d’autres robots comme Piper. Helen, bien sûr, mais aussi… Benny. WTF. Au moins, ça explique comment il a survécu à son accident de voiture et à sa balle dans les épisodes diffusés la semaine dernière.

Le twist est bon et devrait permettre une fin de saison intéressante pour les quatre prochains épisodes. Franchement, je me suis laissé balader, là.

> Saison 1

6 commentaires sur « Emergence – S01E09 »

  1. Quand j’ai vu l’épisode lors de sa diffusion, j’ai été hyper choquée par la révélation concernant Benny ! Je dois dire que je ne m’y attendais pas du tout. Quel twist quand même ! Et je suis très fan d’Enver Gjokaj.

    J'aime

      1. Mdr ! Daphné, c’est l’assistante/secrétaire du commissariat (la rousse) et Chris le 2nd de Jo. Ils sont dans tous les épisodes quand même, c’est moche de me faire douter sur les prénoms 😛

        J'aime

      2. Chris je me doutais qu’il s’agissait de l’adjoint mais je n’avais absolument pas capté le nom de l’assistante !

        J'aime

      3. C’est l’avantage de devoir écrire les critiques, j’essaie de faire attention aux noms, et quand ils sont simples, j’arrive à les retenir !

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.