The Magicians – S05E11

Épisode 11 – Be the Hyman – 17/20
La série continue de ramener de manière plutôt intelligente un maximum d’anciens personnages secondaires et construit à merveille son intrigue vers ce qui semble déjà être une fin pertinente pour l’histoire de Fillory et de nos magiciens. J’ai hâte de savoir exactement de quoi il en retourne, parce que chaque épisode est savoureux à apporter ses pièces du puzzle et ses quêtes intermédiaires toujours perchées, toujours parfaites.

> Saison 5


Spoilers

11.jpg

That’s insane… in a good way.

« Tu vas pouvoir regarder plein de séries pendant le confinement » qu’ils disaient. La vérité, c’est que je passe du temps au téléphone, à lire, à faire du ménage, à danser (ben quoi, faut bien de l’exercice physique de temps à autre), à écrire… bref, à tout sauf regarder des séries finalement. Ce n’est pas grave, au moins d’autres choses avancent dans ma vie comme ça ! En tout cas, il était hors de question de laisser tomber cette série. Evidemment que je reste à jour.

En plus, j’ai l’impression qu’il y a eu un milliard de jours depuis le dernier épisode vu… parce que franchement, cette semaine était interminable, non ?  Heureusement, Margo nous fait un bon résumé de la situation parce que Josh s’étonne d’avoir raté des choses, et effectivement, il a loupé pas mal de choses : Julia est enceinte, et pas qu’un peu. Tout en rassurant Josh, il est question de leurs futurs enfants et la rupture entre eux est bien vite oubliée pour coucher à nouveau ensemble, entre loups-garous. Ben voyons.

Pendant ce temps, Julia raconte tout ce qu’il s’est passé dans sa vie à Penny 23 – celui-ci rappelle surtout à Julia qu’il se souvient de la raison de leur rupture. Bien sûr, ils finissent par être interrompus par Alice, parce qu’Eliot et Fen se sont évanouis dans l’ascenseur. Bien. C’est conceptuel tout ça, mais ils se retrouvent évidemment dans un rêve perché.

Margo et Josh, en plein début d’ébats sexuels aussi sont convoqués dans ce rêve étonnant : il est bien sûr provoqué par Ember. Le Dieu a réuni les quatre grands rois pour leur annoncer que Fillory est dans la merde, une fois de plus. C’est assez habituel tout ça, mais Ember a le sens du spectacle et leur explique malgré tout que ça ne va pas, à coup de cornichons représentant les morts de Fillory.

L’idée est donc ce que l’on savait déjà : Seb ne peut être arrêté, et il ressuscite les morts qui menacent d’envahir Fillory. Ember est toutefois arrêté par… Amber. Manquait plus que ça. C’est inattendu, mais clairement, la série veut nous ramener un maximum de personnages secondaires. Amber a donc fait semblant de mourir pour aller créer de nouveaux mondes, ainsi qu’une arche : un monde de poche, sur lequel les filloriens pourraient tout à fait se réfugier. Le seul problème, c’est que les dieux ne sont pas d’accord sur ce qu’il faut faire pour sauver le monde.

Dans la réalité, les héros restants cherchent un moyen de réveiller Margo, Fen, Josh et Eliot, mais ce n’est pas si évident quand même leur prof et médecin traitant habituel est bien incapable de voir ce qui ne va pas chez eux – ils ne font que dormir. C’est l’occasion pour Julia d’avoir un rendez-vous pour sa grossesse, qui est évidemment à problème : une grossesse accélérée, ce n’est pas anodin, surtout avec un hybride – merci Penny 23. Bien, c’est un problème de plus à régler, mais ce sera pour plus tard.

En effet, les autres se réveillent après avoir vu Ember et Amber se frapper pendant des heures pour décider de la marche à suivre.  Les quatre grands rois de Fillory exposent ainsi le problème et la solution du monde de poche, qui ne serait que temporaire.

Alice propose donc d’utiliser la graine de la page de Quentin pour créer un nouveau monde à partir duquel ils pourraient sauver tout le monde : les réfugiés iraient dans ce monde. C’est intéressant comme plan, et ça sent trop la fin de série maintenant. Comme il y a besoin de voyager pour ce plan, Penny 23 prend la décision de réveiller son ami pervers de l’épisode du voyage dans le temps. OK, pourquoi pas.

C’est un peu perché, mais c’est efficace car ça permet d’avancer dans l’histoire assez vite : Fen est toutefois mise en garde contre les autres grands rois qui la considéreraient mal selon le fantôme pervers pas si fantôme. Le problème, c’est que dans la recherche de l’Arche, ils lui donnent raison, la sous-estimant en permanence. Ah, ces terriens, ils sont cons quand ils s’y mettent.

En même temps, ils inspirent tous les êtres : ainsi, quand il est question de retrouver la boule à neige contenant l’arche parmi d’autres, on se retrouve en plein Indiana Jones. La mauvaise boule à neige les transformera donc en poussière, ce qui est tout de même bien gênant. C’est uniquement à ce moment-là que Margo se tourne vers Fen, qui est une experte de Fillory, mais ce n’était vraiment pas la meilleure idée de se montrer impatiente à ce moment précis.

C’est Eliot qui finit par être celui chargé de s’excuser auprès de Fen qui a la bonne idée de faire voir son point de vue, même s’il est soufflé par un autre. Ils ne sont pas mieux que Seb, finalement : le grand plan de Margo, Josh et Eliot consistent à faire des Filloriens des réfugiés dans un monde de poche, en détruisant au passage Fillory. Et jamais ils n’accepteraient si vite de détruire la Terre.

C’est bien dit et j’ai beaucoup aimé ce moment entre les époux – oui, ils sont époux. Eliot finit par rassurer Fen qui réaccepte d’aider les grands rois, juste à temps : Margo a fait de la merde, impatiente qu’elle est, et n’est pas loin de finir en poussière, elle aussi.

Evidemment, Julia a des effets secondaires à sa grossesse, se mettant à entendre des voix qui ne devraient pas être dans sa tête. Cela inquiète aussitôt Penny 23 qui retourne interroger son ami le pervers pour savoir comment se comporter sa mère. Les effets secondaires de Julia empirent progressivement : cela lui donne de nouveaux pouvoirs cools, et d’autres plus inquiétants.

Julia est aussi énervée de voir que Penny 23 s’occupe d’elle et du bébé, parce qu’il ne la soutient pas, il l’étouffe. Comme ça craint. Le fantôme pervers qui ne l’est plus les espionne et finit en pleine crise existentielle : il n’apprécie pas qu’on lui dise qu’il n’a pas à les espionner, parce que c’était toute son existence pendant près d’un siècle.

Et en plus, ça craint d’être corporel apparemment. Penny 23 le rassure avec brio, franchement : plutôt que de l’aider à se suicider, il espère lui faire voir qu’il peut désormais vivre les moments intimes qu’il espionnait avant. Sa sincérité lui permet toutefois de voir que les conseils qu’il donne au pervers sont de bons conseils, qu’il pourrait appliquer aussi à lui-même vis-à-vis de Julia.

Cette dernière est toutefois occupée à reparler à son porc (littéralement) de misogyne en plein Brakebills. S’il est toujours odieux avec elle, surtout maintenant qu’elle porte selon lui un bâtard puisqu’elle n’est pas mariée, il a aussi de jolies réponses à lui apporter et une prophétie peu chouette : les destructeurs de Fillory perdront ceux qu’ils aiment. Génial !

Finalement, Julia revient auprès de Penny 23 pour mieux entendre ses arguments : il a peur pour elle car sa mère a fini en asile psychiatrique, probablement à cause de son bébé voyageur et capable de lire dans les pensées. C’est tout touchant de découvrir ce nouveau côté de Penny 23 – surtout que l’on sait désormais que l’on ne reverra jamais Penny si l’on en croit l’acteur – et de sa relation avec Julia, qui est efficace.

Toutefois, l’épisode ne pouvait terminer si simplement et si joliment : ainsi, il est plutôt décidé que le mauvais Fogg trouve un moyen de s’échapper grâce au Couple afin de récupérer le panneau indiquant les Conditions, cadeau que Penny avait fait à Julia pour s’assurer qu’elle contrôle bien sa grossesse et fasse tous les tests médicaux nécessaires – qu’elle accepte finalement de faire, donc. Fogg réussit à le faire, Penny 23 et Julia le laissant passer pour ne pas risquer quoique ce soit. Le problème, c’est donc que le Couple a à présent tout ce dont ils ont besoin pour mener à bien leur plan – il faut donc les empêcher au plus vite d’obtenir la graine.

Cela tombe bien, parce qu’en parallèle, Alice et Kady se lancent dans la quête du Couple, pour mieux apprendre que la seule autre à croire à leur existence est Marina. Toujours les mêmes, forcément. Il n’en faut pas plus pour que nos deux héroïnes reforment leur duo et se rendent chez elle, qui a radicalement changé. J’ai limite envie de l’appeler Miley Cyrus avec sa nouvelle coupe et son sourire pour s’excuser.

Elle leur fait même des gâteaux pour s’assurer qu’elle se fait pardonner de tout le mal qu’elle a pu leur faire par le passé ! Quand il est question du Couple, cependant, elle est terrifiée et ne veut plus vraiment aider ses anciennes amies/ennemies. Ben oui, elle est clairement en détox de magie, et la graine, c’est ce après quoi elle était quand elle était encore une méchante.

Elle sait très exactement où est la graine, gardée dans un hôtel. Le problème, c’est que cet hôtel possède pas mal de défenses magiques et que sans l’Harmonic Convergence, il n’y a pas vraiment moyen de réussir ce vol. Elle l’a elle-même tenté avec des hommes de main qui ont pris cher : Kevin, de la Bibliothèque, est sur un lit d’hôpital, complètement recouvert de plâtres. Il refuse d’aider Alice et Kady parce que Marina est celle qui les présente.

Marina est terrifiante dans cette nouvelle version d’elle-même qui va à l’Eglise et qui mange des cupcakes, mais elle l’est toujours moins qu’avant, en soi. L’enquête d’Alice et Kady les ramènent toutes les trois auprès d’Anna, un ex de Marina (23. C’est marrant comme j’écris toujours Penny 23 mais jamais Marina 23, non ?). Ah, bien. Anna refuse de les aider et de leur donner le livre dont elles ont besoin, néanmoins, parce qu’elle ne veut pas perdre Marina à nouveau.

Pour réussir à convaincre Anna, Alice décide donc de se comporter davantage comme Marina – une idée donnée par Kady qui a fait ses preuves juste avant avec Kevin qu’elles ont menacé de torturer – et de la rechanger à nouveau. En fait, si Marina était flippante à être parfaite dans cet épisode, c’est parce qu’elle a vu un magicien soigneur qui l’a bridée, l’empêchant notamment de mentir.

C’est super triste : Alice lève le sort et Marina peut bien mentir à Anna, lui promettant de rester à ses côtés. Alice est donc responsable du retour de Marina comme psychopathe, et c’est à peu près sûr que ça aura un mauvais impact par la suite… Quant à Marina, elle s’arrange pour qu’Alice et Kady obtiennent ce qu’elles veulent du coup. Elles repartent donc avec le livre qui leur permettra d’accéder à la graine.

> Saison 5

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.