Jour 8 : et maintenant, on fait quoi ?

Salut les sériephiles confinés !

Cela fait donc officiellement une semaine qu’une grande partie d’entre nous se doit de rester à la maison, et les chômages partiels ou techniques pleuvent désormais sur beaucoup d’entre nous. Après une semaine, je pense qu’on a à peu près tous fait le tour de nos appartements ou maisons respectifs un bon nombre de fois, que ce soit pour marcher, danser ou simplement faire le grand ménage de printemps. Mon appartement n’a jamais été aussi propre, et pourtant je ne suis dedans que depuis quelques mois… Purée, j’ai même nettoyé mon ordinateur et mon disque dur déjà !

Résultat de recherche d'images pour "tv show cleaning up"
« Tu fais quoi en ce moment ? »

Le problème, c’est que même si le ménage est une tâche qu’on ne termine jamais vraiment comme il faut la recommencer régulièrement, on ne peut pas toujours trouver de quoi nous occuper comme ça. Si vous êtes sur cet article, c’est que la santé suit pour le moment et je vous souhaite que ça continue. Si ce n’est pas le cas, je vous envoie des ondes positives pour vous rétablir au plus vite et dans tous les cas, n’oublions pas les personnes qui travaillent, s’épuisent pour nous et mettent en danger leur santé, les télétravailleurs qui ne supportent pas cette isolation des collègues ou la cohabitation avec leurs enfants ne travaillant pas assez seuls pour l’école et les malades de plus en plus nombreux.

Résultat de recherche d'images pour "tv show cleaning up"
Confinement, jour 4.

Je sais que pour les confinés comme moi, en revanche, nos piles à lire ont tendance à diminuer à vue d’œil ces derniers temps, les rattrapages de séries ou films ne peuvent pas toujours occuper tout notre temps libre, et il faut donc trouver de nouvelles choses à faire. Voici donc quelques idées pour cette deuxième semaine et les longues à venir – le confinement ne fait que commencer, on le sait bien. Vous avez de la chance, cela dit, j’ai l’habitude du confinement – j’adore ça, même. N’oubliez pas que j’ai passé mon mois de juillet quasi-confiné à faire mes cartons devant Plus Belle la Vie. Pas la peine d’en faire autant, mais de mon côté, voilà ce que je vous conseille de faire…

  • Eteindre la télé : c’est totalement paradoxal pour un blog sur les séries télévisées, mais vraiment, il y en a marre d’entendre parler du coronavirus à longueur de jour et de nuit. Ce n’est bon pour personne : c’est particulièrement anxiogène, ça nous fait imaginer des symptômes que nous n’avons pas et c’est totalement déprimant d’entendre chaque jour le nombre de morts augmenter. Maintenant que les USA sont en confinement aussi, on a même parfois des messages du CDC pour se rappeler de nous laver les mains dans nos séries. Stooooop. Changez-vous les idées !

Résultat de recherche d'images pour "tv show turning off"

  • Danser, chanter : c’est tout bête, beaucoup d’entre nous le faisons déjà, mais voilà, ça fait du bien d’évacuer le stress en chantant ou en dansant, ou les deux à la fois. Vos voisins ne seront pas forcément hyper reconnaissants, mais qu’importe. De toute manière, en ce moment, au mieux, vous les voyez une fois par jour à 20h et c’est tout. Vous devriez supporter leur regard irrité sans trop de mal.
  • Apprendre une nouvelle langue – ou renforcer celles que l’on maîtrise déjà un peu : il n’y a pas meilleure période que celle du confinement pour se forcer à lire et/ou écouter un peu tous les jours une langue qui ne fait pas partie de notre quotidien habituel. Si le but n’est certainement pas de la maîtriser assez à la fin du confinement pour partir en vacances à l’étranger sans le moindre souci, on peut au moins améliorer ses bases ou son vocabulaire. De mon côté, j’ai ainsi recommencé à bredouiller en allemand avec Duolingo – clairement, je n’ai pas les bases grammaticales, mais ça me donne un peu de vocabulaire et ça ressemble à un jeu comme un autre.
Résultat de recherche d'images pour "tv show the man in the high castle german"
Nouveau but de ma vie : retenir et prononcer correctement le mot « obergruppenführer ».
  • Dessiner et/ou écrire : de mon côté, j’ai entamé un journal de confinement dans lequel je note ce que je regarde ou lis chaque jour, et des petits trucs du quotidien qui me rappelleront ces longues heures où je n’ai pas trouvé le temps de m’ennuyer. Mon emploi du temps est finalement aussi plein qu’en temps normal – mais j’avoue que j’ai enchaîné les siestes dernièrement. Allez savoir, avec mon petit mal de gorge, j’ai peut-être eu le coronavirus, on ne saura jamais.
  • Jouer avec ce qui vous passe par la main – surtout si vous êtes confinés seul : que ce soit pour jouer avec vos funko pop comme quand vous aviez sept ou huit ans ou pour vous éclater avec des messages à écrire sur votre lightbox, que ce soit pour faire un avion en papier ou pour vous lancer dans des origamis complexes, que ce soit pour devenir expert en sudoku sur Internet ou pour ressortir vos consoles de jeux vidéo, n’hésitez pas à jouer. Un seul truc à retenir : si vous utilisez un écran, soyez raisonnable, et si c’est sur internet, prenez adblock pour ne pas vous retrouver aspiré par des sites d’information. Bref, l’imagination est votre seule limite !
Résultat de recherche d'images pour "community abed troy dreamatorium"
Just because we’re awesome doesn’t mean that we’re not adults
  • Arrêter d’appeler sans prévenir : eh, c’était marrant cette première semaine de confinement où on prenait tous des nouvelles les uns des autres au téléphone sans prévenir à l’avance et je suis totalement pour que l’on garde tous le lien avec nos proches (et moins proches). Mais pitié, fixez des heures d’appel. Ce n’est pas parce qu’on est confiné qu’on n’a pas une vie (y compris sociale : j’ai eu droit à deux « apéro à distance » en même temps, et oh, on se calme sur cette nouvelle mode qui n’a rien de nouveau car j’en fais depuis des années). Fixez de vrais rendez-vous téléphoniques, le monde s’en portera mieux. Je suis de la génération qui déteste le téléphone, désolé, et il n’y a rien de plus chiant que d’être interrompu au milieu de sa complexe recette de cuisine. Ah oui, parce que je cuisine énormément aussi – quel enfer, les courses en ce moment, d’ailleurs !

Résultat de recherche d'images pour "desperate housewives shopping"

  • Laissez des commentaires sur les blogs : Quoi ? C’est un conseil comme un autre. Si les premiers jours de confinement, personne ne passait plus sur les blogs, ce n’est plus le cas avec de plus en plus de monde qui revient pour se changer les idées. Quitte à se changer les idées, apprenons à nous connaître : certains d’entre vous me lisent silencieusement depuis un moment, j’en suis convaincu, passez dire bonjour. Et pour les autres, dites-moi comment ça se passe pour vous le confinement.

En vous souhaitant à vous et à vos proches une bonne santé, parce que c’est dans le fond le plus important, bonne journée à tous !

17 commentaires sur « Jour 8 : et maintenant, on fait quoi ? »

  1. Allez un petit commentaire ! Je lis souvent tes articles sur téléphone du coup je commente rarement. ^^
    J’espère que tout va bien pour toi ! 🙂
    Je n’ai pas encore eu le temps de m’ennuyer, entre le travail (préparation des cours, échange de mails et corrections) et l’occupation personnelle. En ce moment, je suis en train de réorganiser mes bibliothèques et mettre à jour les sites de livres. o.o J’ai presque fini, ça m’aura pris quelques jours. ^^

    J'aime

    1. Oh merci 😀
      C’est exactement pareil pour moi, je n’arrive pas à m’ennuyer, pas le temps ! Ce confinement est top pour le rangement et tout, le grand ménage de printemps était nécessaire en plus dans mon appartement !

      J'aime

  2. Bizarrement, je n’ai encore moins de temps maintenant qu’en temps normal. Pas fait le ménage depuis 10 jours, pas touché à mon blog, j’ai du mal à lire car je suis crevée le soir. Mais bon, je regarde des séries et je fais autre chose dans la maison. Et à manger 🙂

    J'aime

  3. « au-beurre-groupeun-fureur » : es ist noch nicht kompliziert ! 🙂

    Bonne idée les langues, je disais justement à une autre blogueuse que quand j’aurai épuisé mes idées jardinage, je reprendrai mon « dépoussiérage » de l’allemand là où je l’avais laissé cet été !
    Et pour entendre de l’allemand rien de tel que Dark en VO. Je dis ça je dis rien… lol

    Au niveau de ma PAL il me reste 1984 de George Orwell, que je viens de commencer, et L’Institut de Stephen King…

    J'aime

    1. oups fausse manip mon message n’était pas fini…

      Niveaux séries je regarde Better call Saul que j’adore, et j’attends jeudi soir avec impatience car M6 commence la diffusion de « Why women kill » !

      Autrement, heureusement que je télétravaille, ça m’occupe une bonne partie de la semaine !

      J'aime

    2. Ahaha merci, beau moyen mnémotechnique :’)

      Je note l’idée… mais je ne suis pas tout seul en confinement, pas sûr que ça motive beaucoup de regarder de l’allemand.

      Ah 1984, toujours un plaisir de le relire, j’espère que tu accroches bien. Il faut s’accrocher un peu par moments, mais ça vieillit bien, malheureusement.

      Aimé par 1 personne

  4. Finalement je suis comme toi, je ne m’ennuie pas… C’est plutôt arrêter de penser à la situation qui est difficile ^^ Même quand je m’occupe en plus. Les victoires : quand j’arrive à me passer de ces trucs antistress là ^^

    J'aime

      1. Pffff, pas fun !
        Il était un petit shipou, il était un petit shipou qui n’avait ja-ja-jamais navigué ohe oheeeeeeeee 🤗🤗🤗

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.