Films vus – Semaines 12 et 13

Salut les cinéphiles confinés,

Nous voilà déjà le soir du premier mois complet de confinement et avec cet article, je conserve pour la dernière fois le décalage d’un mois qui s’est instauré dernièrement. En effet, je vais évoquer un film vu le 15 mars alors que nous sommes (déjà ?!) le 15 avril. Et c’est la dernière fois, parce qu’avec le confinement, j’ai vu tellement de films que je doute de pouvoir tous les évoquer d’ici le 11 mai. Enfin bon, ce n’est pas la question de cet article qui est juste censé évoquer quatre films de plus, plus ou moins bien réputés et plus ou moins apprécié par le sériephile que je suis.

Semaine 12

A History Of Violence (Diner Scene) GIF | Gfycat

History of violence

Concrètement, je classe plus ce film dans la liste de ceux à voir un après-midi comme ça à la télévision que dans la liste des incontournables, mais je suis quand même heureux de l’avoir vu parce qu’il y avait Maria Bello que j’apprécie beaucoup dans la saison 17 de NCIS. La revoir dans un rôle totalement différent, c’était chouette – et un peu traumatisant, car elle est beaucoup plus jeune ici inévitablement.

Du côté de l’histoire du film, on nous raconte ici l’histoire d’un père de famille vivant dans une petite ville tranquille… mais dont la vie bascule lorsque son café est attaqué par deux malfaiteurs. Seulement, elle ne bascule pas de la manière dramatique à laquelle on pourrait s’attendre : le père de famille est loin d’être la victime qu’on imagine et c’est là tout le cœur de l’histoire, un brin prévisible, mais très entraînante.

De bonnes scènes d’action, un peu de sang, beaucoup de violence (mais c’est dans le titre) ; un film américain, quoi.

Interstellar [2015] emblématique moments steelbook-Région Libre ...

Interstellar

Ce film a tellement fait parler de lui que je ne sais pas pourquoi j’ai mis tant de temps à le voir, surtout après mon coup de cœur sur Life qui est un peu dans le même genre. Enfin, si, du coup, ça joue : je n’ai pas envie de les voir sans les espacer, parce que sinon, je vais faire une overdose. C’est pour ça que j’attends encore avant de regarder Gravity d’ailleurs.

Quoiqu’il en soit, c’est un film à la hauteur de sa réputation. Ce fut long et je l’ai même vu en plusieurs fois, parce que je l’ai commencé une fois avant de changer d’avis et que la fois suivante, il était en fait trop tard pour voir quelque chose de si long… Allez, ça arrive ! En tout cas, j’ai adoré cette histoire, même si elle est longue à mettre en place. C’était bien mon genre de films avec le puzzle qui se met en place petit à petit et qu’on peut deviner à l’avance malgré tout. Bref, un très bon film, à voir de toute évidence.

Capernaum / Capharnaüm (2018) - Trailer (English Subs) GIF | Gfycat

Capharnaüm

Là, c’est un peu plus honteux de ma part : je sais pertinemment que c’est un excellent film, je vois pourquoi, mais… j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal à entrer dedans et à accrocher. C’est possiblement parce qu’il est trop triste et montre beaucoup d’injustice de la vie.

Concrètement, le film raconte l’histoire d’un petit garçon issu d’une famille pauvre au Liban, qui est un grand frère exemplaire et qui mène une vie extrêmement difficile. La misère du monde, c’est toujours douloureux à regarder et le film possède des scènes magnifiques d’humanité au milieu de tout ce capharnaüm de détresse, de pauvreté et d’enfer sur Terre. Il m’a donc fallu trois bons quarts d’heure pour me faire au film que je regardais, principalement parce que je l’ai lancé sans regarder de quoi ça parlait, mais une fois plongé dedans, j’ai beaucoup aimé.

Du coup, je ne sais pas comment en parler car j’ai eu deux sentiments très opposés par rapport à ce film, et ça continue d’être le cas un mois après : je pense d’abord à l’ennui et au fait que je n’ai pas  accroché, avant de me rappeler de toutes les scènes que j’ai adoré, me faisant de nouveau changer d’avis. Au moins, vous savez dans quoi vous vous embarquez !

Semaine 12

Rebelles», le «Boulogne-sur-Mer version Kill Bill», dernier film à ...

Rebelles

Changement radical d’ambiance avec ce film qui raconte l’histoire d’une ancienne miss régionale forcée de revenir bien malgré elle dans son Nord natal pour bosser dans une usine de boîte de sardines. Et comme si la vie n’était pas déjà assez atroce comme ça avec ce début de synopsis, voilà que son patron – un gros lourd qu’elle connaît depuis longtemps – commence à lui faire des avances alors qu’elle retrouve parmi ses collègues une ancienne camarade de lycée qu’elle aurait préféré éviter.

Bref, on est là sur un film français tout ce qu’il y a de plus français, mais j’ai beaucoup ri. Comme souvent, j’aurais apprécié un film plus long ou plusieurs épisodes d’une saison complète sur cette histoire qui méritait vraiment le déplacement, je trouve. Je vous le recommande si vous avez du temps, on se marre devant, c’est du divertissement facile et efficace ! Et puis Cécile de France et Audrey Lamy, on sait d’avance qu’on va s’éclater, non ?

4 commentaires sur « Films vus – Semaines 12 et 13 »

  1. J’avais eu un retour très négatif sur Interstellar de la part d’une amie, j’avais donc peur de ne pas accrocher surtout que le thème science-fiction dans l’espace n’est pas trop mon truc. Et j’ai adoré, bon déjà je suis fan de Matthew McConaughey en l’enlevant de l’équation, j’ai trouvé le film vraiment génial et je n’ai pas eu de mal à entrer dedans.

    J'aime

  2. J’avais énormément aimé History of Violence et Interstellar. Je n’ai toujours pas vu Capharnaüm alors que j’avais adoré le film précédent de la réalisatrice, Caramel. Et pourtant il est resté des semaines au ciné à Tunis, j’aurais eu largement le temps d’aller le voir mais quelque chose m’a retenue. Je le verrai à l’occasion.

    J'aime

    1. Marrant pour History of Violence, ce n’est pas le genre de film dont j’imaginais qu’on puisse dire ça. Je note Caramel alors, pour un jour ou l’autre !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.