Les Bracelets rouges – S03E08

Épisode 8 – 20/20
Fin de saison réussie pour les Bracelets, même si l’épisode paraissait presque trop simple et trop routinier pour être une fin de saison pendant une bonne partie du temps. Le problème aussi, c’est qu’il y a tellement de personnages et d’intrigues que ça devient compliqué de tous les gérer. Pourtant les conclusions trouvées sont habiles et mènent à ce qui peut servir de bonne fin de saison autant que bonne fin de série… En tout cas, il est évident qu’une page se tourne, même en cas de saison 4.

> Saison 3


Spoilers

308.jpg

Tu crois vraiment que j’aurais raté le premier soir du reste de ta vie ?

Bon, il fallait bien que ça arrive, nous voilà donc au dernier épisode de cette saison, malgré le ralentissement de la diffusion permis par le confinement. C’est triste comme tout, surtout que ça reprend par Mehdi ayant évidemment arrivant aux urgences sur un brancard. Bien évidemment, le docteur Catalan est appelé pour s’occuper de lui, mais ça craint bien, car il n’a pas de petites blessures… pour changer.

Pendant ce temps, Clément fait ses bagages et se prépare à quitter enfin l’hôpital, au bout de cinq ans. Après, il garde quand même les photos au mur, surtout celles de Sarah, pour son dernier petit déjeuner, histoire que ce soit bien déprimant pour nous.

De son côté, Roxane se rend chez Thomas pour mieux que la vérité lui explose une fois de plus à la face : il a une nouvelle copine. Elle n’ose même pas frapper à sa porte pour lui dire qu’elle a fugué, mais elle ne répond pas non plus aux appels de sa mère. Elle préfère se rendre au garage de Mehdi dans l’espoir de l’y trouver… Si elle savait. Bien évidemment, le garage est resté ouvert après sa fuite, en plus, donc elle peut dormir.

Chez lui, Thomas a droit à un petit déjeuner de roi… mais non, son père n’est pas tombé sur la tête. Ce n’est pas pour son fils qu’il fait tout ça, c’est pour le retour d’Aurore. Ouep alors pour le coup, j’ai des sentiments partagés. Je suis très heureux de retrouver le personnage de Camille Lou parce que je l’adore, mais je suis dépité de voir Aurore s’enfermer dans sa relation avec ce type. Au moins, ça aide Thomas à obtenir ce qu’il veut : son père ne voulait pas lui prêter la voiture pour aller chercher Clément, mais quand c’est Aurore qui demande, ça change tout.

Malheureusement, quand il arrive à l’hôpital, Thomas trouve un lit vide – enfin, il ne reste que le sac de Clément. Celui-ci est sorti prendre l’air et déprimer un coup à se souvenir des bons moments passés à l’extérieur de l’hôpital avec les Bracelets. À croire que ses cinq ans d’hospitalisation ont commencé avec l’arrivée de Thomas ! Ce dernier retrouve sans mal son meilleur ami pour partager avec lui la liste des choses à faire en sortant de l’hôpital, notamment sortir les poubelles.

Malheureusement bis, ils découvrent vite ce qui est arrivé à Mehdi. Ca fout un froid. Roxane est elle aussi aussitôt prévenue. Les trois anciens bracelets rouges débarquent donc tous à l’hôpital pour se présenter comme la famille de Mehdi… forcément. De toute manière, il est à passer une IRM, alors pas de news pour eux.

Ailleurs dans l’hôpital, Nour obtient de bonnes nouvelles : elle pourra bientôt envisager la reconstruction mammaire. Deux mois et demi suffiront à ce qu’elle puisse espérer récupérer la vie qu’elle veut. Elle se précipite auprès de Clément pour lui annoncer la bonne nouvelle, ce qui lui permet de rencontrer Roxane et Thomas. La scène était plutôt marrante à voir.

Dans le même genre, le retour de Louise est bien drôle aussi : elle revient pour un check-up médical qu’elle a avancé pour pouvoir voir Clément avant sa sortie. C’est un peu inquiétant puisqu’elle a eu une grippe et qu’elle tousse encore (coronaaaa – mais merci pour le Bingo Séries), mais au moins Louise motive les Bracelets à parler à Lucien pour qu’il puisse leur faire accéder à Mehdi.

Contre toute crédibilité, cela fonctionne : les quatre peuvent donc parler à Mehdi, l’occasion pour Clément de voir qu’il n’a plus son bracelet et pour Mehdi de dire que ce sont les urgenciers qui le lui ont retiré. Hum, hum, sympa le mensonge. Les bracelets découvrent donc la nouvelle réalité compliquée de Mehdi, et surtout sa dépression qui couve. Ce n’est pas le seul : Clément est attaqué par la nostalgie quand il voit une infirmière en train de défaire son lit. Il se rappelle son arrivée à l’hôpital, « juste pour un mois » cinq ans plus tôt, avec ses deux parents encore ensemble. Ses deux parents, justement, sont ceux qui arrivent pile à ce moment de nostalgie.

C’était vraiment nécessaire comme scène. On sent bien que les parents sont pressés de quitter la chambre, mais ce n’est pas le cas de Clément. Il est pressé, oui, mais il est triste aussi… surtout quand ses infirmiers préférés sont absents. Le docteur Riffier non plus n’étant pas là, il est évident qu’un pot de départ se prépare pour lui. Cinq ans, ce n’est pas rien non plus pour le personnel médical : le service lui fait même cadeau de baskets. Eh, les remerciements de Clément sont touchants, surtout en cette période où on a tous envie de remercier le personnel médical. La scène résonne un peu différemment de ce qui était prévu, j’imagine, mais ça ne fait que lui donner un peu plus de force.

Après tout ça, Clément demande à passer encore un peu de temps avec ses amis, hors de l’hôpital. Il s’inquiète aussi pour ses parents et l’avenir, mais eh, tout ce qu’ils veulent, c’est vivre pleinement – quitte à faire un roadtrip vers Saint Sebastien ensemble (étonnante réconciliation et happy end là). C’est un tout petit peu le crédo de l’épisode.

En effet, Louise annonce quant à elle à son médecin qu’elle veut partir à présent en Amazonie… et cette fois, ça ne passe pas pour le médecin qui préfère lui briser tout de suite son rêve : elle est encore trop fragile pour s’exposer à de tels voyages, surtout dans un pays humide. C’est violent, surtout qu’elle avait prévu de repartir déjà sur son bateau, une semaine plus tard.

Sa mère la voit tellement désespérée qu’elle décide de lui rendre son sourire en lui disant qu’elle est prête à la laisser repartir, malgré les risques. Il faut vivre à fond paraît-il. Vous voyez, crédo de l’épisode. Dans cet épisode, on retrouve aussi Jessica – après un certain temps quand même. Tout va bien pour elle et elle peut même retrouver Nour pour lui annoncer que son frère lui organise un voyage à Bali. Tranquille, quoi.

Pendant ce temps, Mehdi est toujours dans l’hôpital où on lui rend ses affaires et où il sait bien qu’il va avoir des ennuis avec la police. Il a aussi peur des ennuis qu’il peut avoir côté santé, mais heureusement, il n’y a rien de grave. C’est le docteur Catalan qui lui annonce ça, avant de lui balancer qu’il a décidé d’être son tuteur légal. Ah, c’est bien pratique de vivre dans une série, on trouve des solutions bien facilement. Son nouveau tuteur lui annonce ainsi qu’il n’aura pas besoin d’aller en foyer : il peut même rester vivre au garage s’il le souhaite. Merveilleux. Mehdi peut même quitter l’hôpital bien rapidement, en apprenant que Clément vient lui-même de partir, avec tous les autres bracelets.

Avant ça, Roxane s’éclipse d’une partie de l’épisode pour laisser une lettre à sa mère et sa sœur. Elle s’excuse de son comportement et leur dit qu’elle va bien, mais aussi qu’elle ne veut plus vivre avec elles. Joli cri d’indépendance, mais ce n’est pas toujours si simple la vie. Au moins, sa mère est heureuse d’avoir des nouvelles.

Autrement – et trop loin de toutes les autres intrigues de l’épisode, Nathalie retrouve bien Côme et lui passe un sermon. C’est bien beau de lui offrir plus d’autonomie, ça ne l’empêche pas de s’inquiéter cette pauvre Nathalie. Elle prend cher avec Côme, et lui prend cher avec l’hôpital, puisque Mehdi ne répond pas à… ses textos. Hop, toute l’inquiétude de Nathalie s’envole quand elle le voit capable d’écrire un texto. J’ai tellement ri de la réaction du caissier.

Par contre, pauvre Côme, s’il continue à faire des progrès si vite, il va pouvoir retourner plus vite à l’école. Oups. Pour ne rien arranger à la crise d’adolescence qui couve, on découvre que son beau-père est sur le point d’emménager avec lui et Nathalie. Aïe. Romain étant ce qu’il est, il galère à faire l’annonce, mais Côme avait déjà tout deviné et est évidemment heureux de la nouvelle.

Franchement, tout ça sent bon la fin de série : il n’y a que des happy ends qui couvent. Ainsi, Côme finit par lâcher sa mère et son beau-père pour rejoindre Clément et les autres, qui passent le chercher. Cela commence à faire beaucoup de monde dans la même voiture. Certes, on n’avait que des happy ends, mais tant de personnages dans une voiture, ça fait toujours peur.

Leur but est de remplir peu à peu toute la liste de Clément et des choses qu’il veut faire en sortant de l’hôpital : avoir de nouvelles baskets (merci l’équipe médicale), manger un burger et… surprise. Thomas les emmène donc dans un camping où ils retrouvent Mehdi s’excusant pour ce qu’il leur a fait subir.

La vraie surprise de Thomas ? La dune du Pilla, évidemment. C’est déjà compliqué sans béquille et plâtre (Mehdi), je n’imagine pas ce que ça peut donner ça. Le plan des scénaristes est bien calculé en tout : ça fait de merveilleuses images. Vivement la fin du confinement les amis ! Tous les Bracelets – y compris Nour – escaladent la dune et nous offrent un joli au revoir.

Malgré tout, la vie reprend après cette journée parfaite : Clément intègre donc le même lycée que Thomas. C’est gros, tout de même : après cinq ans déscolarisé, ça doit être compliqué. Il est très clair que Mehdi poursuit ses études pour être kiné, alors Nour et Louise passent du bon temps entre amies ou que Roxane réussit à exposer ses photos de son séjour à l’hôpital, faisant bonne impression auprès du public… et de sa mère. Bim.

On a de jolis sourires pour tout conclure cette année, y compris, possiblement, la série. C’est une jolie surprise, mais les derniers mots sont ceux qui résument tout, évidemment : « Ce qui est horriblement triste, c’est de ne pas vivre sa vie avec intensité. »

308-2.jpg

EN BREF – Cette saison a eu du mal à ne pas s’éparpiller dans tous les sens, mais j’ai du mal à lui en tenir rigueur, parce que les scénaristes ont fait d’habiles pirouettes pour réussir à tout concilier dans un épisode final très puissant, qui n’hésite pas à conclure la série et les intrigues de la majorité des personnages que l’on suit depuis trois ans…

Maintenant, vu le succès d’audience que représente la série, je doute qu’on s’arrêtera là. Il a été décidé au dernier moment que Nour ne ferait pas de rechute et que Jessica survivrait, alors que ce n’était pas ce qui était prévu… J’imagine bien une saison 4 reprendre quelques années plus tard avec l’arrivée de Mehdi en tant que kiné dans l’hôpital, tout en suivant un autre groupe de personnages. J’aime bien les séries qui reprennent sur de nouveaux personnages de toute manière. Il y a plein de maladies possibles, tout comme il y a plein de retours de personnages possibles (j’imagine parfaitement Clément ou Nathalie continuer de revenir à l’hôpital en tant que bénévoles d’une association par exemple).

Je suis un peu frustré de ne pas avoir eu le fin mot de l’histoire Olivia/Iris, autrement… mais bon, la série se conclue de très belle manière ce soir, avec une vraie fin à l’ensemble des très nombreuses intrigues. Qu’importe ce que décide TF1 pour la suite, ce fut une très belle aventure !

308-3.jpg

> Saison 3

4 commentaires sur « Les Bracelets rouges – S03E08 »

  1. J’ai vraiment adoré cet épisode et je crois qu’au fond j’aimerais que la série s’arrête là. C’était parfait avec ces perso et j’ai peur qu’on tombe dans une certaine lassitude si ça repart. Après ton idée avec les quelques années plus tard et suivre Mehdi en tant que Kiné pourquoi pas 😂

    J'aime

    1. Mais oui, il y a tellement de potentiel pour d’autres histoires, d’autres maladies, d’autres relations compliquées… d’autres hôpitaux limite ! Tu sais, j’ai vu plusieurs versions de la série et j’ai toujours été fan, alors je ne m’inquiète pas !

      J'aime

  2. J’ai bien aimé. J’ai pleuré un peu 😂. Ça faisait vraiment fin de série.
    Par contre j’avais raison pour Iris c’est retombé comme un soufflé… C’était vraiment pour dire 🙄

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.