In the Dark – S02E02

Épisode 2 – Cross My Heart and Hope to Lie – 18/20
Aaah. J’ai un véritable goût de trop peu, comme bien souvent avec cette série. C’est fou comme j’adore les personnages et les intrigues. Cette semaine encore, cet épisode propose une suite logique à ce qui précédait et nous plonge rapidement dans les méandres de son intrigue, avec de belles superpositions des différents aspects de l’histoire. En revanche, il finit trop rapidement, et la dernière scène… je ne sais pas, je m’attendais à plus !

Saison 2


Spoilers

202

I can’t wait for you to not tell me about it later

Aïe, la série s’aventure dans la construction à la How to get away with murder (remarque, c’est bien comme il n’y a pas d’épisode aujourd’hui…) et c’est bien dommage : on reprend donc dans le futur où on découvre que Murphy est accompagnée de Felix face au cadavre du frère de Chelsea. Comme il est derrière elle, il n’est probablement pas l’assassin, cela dit.

Vingt-deux jours plus tôt, Jessica est déjà bouffée par le stress. Franchement, il n’y a pas pire personnage pour faire du blanchiment d’argent, à part peut-être Felix. La scène est sympathique sans être exceptionnelle, puisqu’il est surtout question de faire un résumé de ce qu’il s’est passé la semaine dernière.

Cela nous permet aussi de savoir que Murphy souhaite laisser tomber les mecs après ses tristes mésaventures des semaines précédentes. Pas de bol pour elle, elle retombe sur Max dans les toilettes, et ça c’est vraiment la meilleure des nouvelles possible ! Il lui donne rendez-vous dans un hôtel (ben tiens) immédiatement, mais lui demande aussi de ne pas prévenir Jess de son retour. Il est toujours en cavale… et Murphy est bien énervée de son retour comme une fleur comme ça. Pour autant, ça ne l’empêche pas du tout de recoucher avec Max bien rapidement.

Ah, ce sont des retrouvailles qui font plaisir et qui permettent de rapidement les shipper à nouveau. Comme Max n’a toujours pas de plan de vie prévu, Murphy se contente de lui raconter tout ce qu’il s’est passé depuis son départ, ainsi que sa décision de s’assurer que Chloe puisse mener une vie sans souci. C’est beau, cet instinct protecteur.

Felix, de son côté, agit de la manière la moins suspecte possible : il se rend dans une librairie avec une casquette qui hurle qu’il est sur le point d’être hors-la-loi et achète tout un tas de bouquins sur les crimes et les peines de prison. C’est vraiment… discret. Felix, quoi.

Il retrouve ensuite Jess et Murphy le lendemain pour compter l’argent et leur expliquer qu’il a trouvé un plan dans ses livres, ce qu’il explique avec une superbe aide visuelle très pratique pour Murphy et dont on sait tout de suite que ça va ressembler à des seins. Bon, le plan est assez simple finalement, pour blanchir de l’argent, il faut continuer de faire comme si Guiding Hope se portait bien. Et pour ça, il faut embaucher.

Ils manquent de se faire surprendre par les parents de Murphy, et c’était un bon gag, mais le truc dont il faut surtout se rappeler, c’est que le frère est embauché super vite par Felix. Il arrive sur les lieux en retard et avec sa sœur qui le pistonne… ça promet. En plus, Chelsea déclare à Felix qu’elle leur offrira des verres gratuits en échange, le soir-même, avant de clairement le draguer – enfin, au moins dans la tête de Felix.

En parlant de drague, il y a une autre nouvelle qui aimerait bien un job à Guiding Hope, et elle tape tout de suite dans l’œil de Jess qui est toujours aussi mauvaise en drague. Après, Felix l’embauche quand même, parce qu’il veut embaucher plein de gens pour ne pas être louche : plus il y a de mouvements d’argent, moins c’est suspect… sauf auprès des parents de Murphy.

La mère de cette dernière a déjà noté les mots de passe de Felix pour mettre son nez dans les comptes. Felix propose donc de virer les parents de Murphy de la boîte, parce qu’ils en savent trop et que c’est trop risqué de les avoir à fouiner dans leurs affaires en permanence. Murphy est contre, évidemment, mais elle est forcée de reconnaître qu’il a raison. Elle le laisse donc faire. J’ai eu de la peine pour eux.

Pendant ce temps, Dean reprend le travail avec un nouveau partenaire, Jean, mais avant ça, il prend le temps d’un verre avec son supérieur. C’est tellement abusé. Le nouveau partenaire a une bonne tête, mais je donne pas cher de sa peau dans la série, surtout qu’il a plutôt le look d’un prisonnier que celui d’un policier. C’est chouette, ça.

C’est en revanche beaucoup moins chouette quand il propose à Dean de se mettre sur la piste de Max, surtout qu’on sait bien qu’il y a du mouvement par là en ce moment. Murphy s’est en effet proposée de se rendre chez lui pour récupérer des affaires – et les clés du camion dont elle a besoin. C’est tout sauf une bonne chose, parce que Darnell y trouve ainsi la clé d’hôtel de Max, alors qu’il était là en quête d’information pour le retrouver.

Bien sûr, Darnell s’est mis en tête de venger Jules et de trouver la vérité sur ce qui lui est arrivé : il se rend donc boire un thé avec Nia. Il lui demande la vérité sur Tyson et cherche également à venger ce dernier, mais Nia lui explique que même elle ne peut s’en prendre à un flic. Cette fois, c’est trop pour lui, qui demande un répit à Nia, ne voulant plus bosser pour elle. Ben voyons. Ce n’est pas tout à fait comme ça qu’elle imagine la suite pour lui, et elle l’envoie donc tuer la personne qui l’avait balancé aux flics… Max.

Et c’est pour cela qu’il se trouvait chez Max quand Murphy y est passée, justement. Il se rend aussitôt à l’hôtel pour le tuer, mais ce n’est pas si simple de tuer un de ses amis. Il propose donc à la place de lui donner de faux papiers pour qu’il quitte une bonne fois pour toute Chicago. C’est con : Max vient juste de revenir et je ne suis pas convaincu qu’il soit déjà prêt à repartir.

Dans tout ça, on retrouve ensuite le duo Murphy/Jess en train de peindre le camion. Et Jess soupçonne vite Murphy de lui cacher quelque chose, par rapport à Max hein, mais elle se laisse malgré tout endormir. C’est dommage. Elle finit toutefois par devoir fouiller le sac de son amie et comprend aussitôt que Max est de retour, puisqu’elle trouve la clé.

Jess est vraiment vexée de voir que Murphy lui ment, et ça repart en dispute entre elles. Ca n’arrête plus ces derniers temps entre elles, alors qu’elles viennent juste de se réconcilier. C’est bien dommage. Jess lui reproche ses mensonges, Murphy lui reproche de les avoir mis dans la merde avec Nia. Au passage, les filles ne se rendent pas compte que la clé d’hôtel de Max tombe du sac de Murphy, ce qui était plutôt bien mené.

J’ai adoré ce rebondissement plutôt bien mené pour une fois, surtout que l’on savait tout de suite où ça allait : repeindre le camion de Max, c’est bien. Changer les plaques, ça aurait été mieux : Jean n’a eu aucun mal à les localiser et Dean vient aussitôt mener l’enquête à Guiding Hope, trouvant les clés après une excellente confrontation avec Jess.

Cette dernière sait que Murphy est avec Max, donc elle se rend aussitôt à l’hôtel pour essayer d’arranger les choses. C’est trop tard : Max est déjà parti… Mais Dean est sur ses traces, et Jess le sait. Elle ne sait en revanche pas encore à quel point Jean est trop fort et capable de beaucoup en peu de temps : il trouve directement le nouvel hôtel de Max. Oh, Jess aussi en est capable, mais d’une manière plus pratique et rapide : elle géolocalise le portable de Murphy.

Elle arrive à temps, cette fois, pour prévenir Murphy avant qu’elle n’arrive dans la chambre de Max. Si c’est une bonne nouvelle, c’est aussi une mauvaise nouvelle, parce que Jess parvient à convaincre Murphy de dire adieu à Max : c’est un criminel recherché, il ne peut pas rester à Chicago et elles ne peuvent pas non plus l’héberger ou le cacher… C’est bien trop risqué avec leur blanchiment d’argent.

Max est dépité de la rupture douloureuse, mais il réagit heureusement assez bien et assez vite pour ne pas se faire choper par ce putain de Dean qui est bien trop sur sa piste.

Après, il est heureusement moins efficace que Darnell qui prend le risque de mentir à Nia et de lui dire que toute l’affaire est réglée. Certes, Max s’est expliqué sur les raisons qui ont fait de lui un indic’, mais je trouve qu’il lui pardonne bien vite Darnell. En parlant de pardon rapide, il faut aussi évoquer Jess et Murphy, qui se réconcilient hyper rapidement. À l’inverse, la drague entre Felix et Chelsea est assez lente, mais les points communs entre eux sont signe que ça va bien se dérouler, j’imagine.

Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.