13 Reasons Why – S04E03

Épisode 3 – Valentine’s Day – 13/20
Ce fut pour le moins… insipide, mais c’est « déjà ça de pris » d’en avoir fini avec cet épisode qui, contre toute attente, réussi à finir sur une révélation sympathique qui parviendra peut-être à relancer la saison. Les secrets sont là, les personnages ont encore bien besoin d’évoluer, mais dans l’ensemble, ça reste des évolutions plutôt illogiques vers toujours plus de drama plutôt qu’une reconstruction cohérente pour tous, histoire de finir en paix. Ce ne sera donc pas le cas, et c’est juste dommage que ce soit si long et si redondant d’en finir.

> Saison 4


Spoiler

403-2

What’s on a phone, Clay?

Surprise, je ne donne pas la priorité à mes hebdos cette semaine, mais à cette série. Il y a deux raisons à ça : cette semaine, la série a fini par réussir à me manquer parce que bon, tout de même, j’ai vu plein d’épisodes ces derniers temps, et là, je laisse passer trop de temps avant de la continuer alors que la dernière saison est à portée de main. L’autre raison est que l’on fera un podcast de 42 minutes sur la série la semaine prochaine.

Dans cet épisode, Clay est désormais harcelé par une voix robotique qui lui demande de décrocher son téléphone à chaque fois qu’il appelle. C’est ridicule. Et débile. Et ça n’a aucun sens. Et bien sûr, il n’en parle à personne et se met immédiatement à soupçonner Winston. Il le suit donc dans le lycée sans écouter le moindre mot de ce que lui dit Ani qui stresse pour son avenir et n’aime pas le bal de St Valentin à venir tout en espérant y être invitée par Clay, avant d’être menacé une fois de plus au téléphone.

La menace est finalement assez claire : la voix robotique dit avoir la preuve que Monty n’a rien fait et la bonne intention de rendre publique cette information, disponible grâce à son portable depuis lequel elle appelle Clay. OK. Admettons. C’est plutôt farfelu comme intrigue, mais au moins, ça fait quelque chose à regarder pour le moment. Non, parce qu’autrement la saison est plutôt vide et ce n’est pas cet épisode avec ses intrigues de St Valentin qui va changer les choses.

Jess est la figure du féminisme au lycée, mais elle s’étonne qu’aucun garçon n’ose l’approcher pour la demander en rencard. Humph. Ani se propose heureusement de l’accompagner, c’est déjà ça. Après tout, Clay s’en fout d’elle… mais Jess préfère tout de même continuer de se chercher quelqu’un, se remettant à parler à Alex juste pour ça. Vexé, il refuse. Enfin, ce n’est peut-être pas la seule raison, cependant.

En parallèle, et comme c’est la St Valentin, la série reprend sur l’intrigue amoureuse se dessinant entre Alex et Winston. Cela n’a toujours pas le moindre sens non plus, mais admettons.

Pendant ce temps, Chloe s’inquiète de ne pas avoir de nouvelle de Zach et elle appelle donc Justin pour en avoir… Parce que… Parce que… Non, je ne trouve pas de raison, je n’ai aucun souvenir d’avoir déjà eu des scènes où Chloe et Justin étaient amis, mais bon. La série aime bien forcer les choses dans les relations.

Et pour ça, ils ont une superbe nouvelle arme : les appels anonymes reçus par Clay. Il peut éliminer Zach de sa liste des suspects et se sert donc de lui pour qu’il le frappe, parce qu’on lui demande de provoquer une baston dans laquelle il ne répliquera pas. Qu’est-ce que c’est que cette saison, honnêtement ? Et en plus, le harcèlement ne fait que commencer, je sens que ça va être long : Clay reçoit ensuite un appel anonyme alors qu’il propose enfin à Ani d’aller au bal avec lui.

Ils ont la romance la plus insupportable possible, parce qu’on veut nous faire passer des choses insipides entre eux pour romantiques. Quant à leur alchimie, je la cherche encore, exactement comme Clay cherche son harceleur sans y parvenir. L’avantage, c’est qu’il est forcé d’avouer à Ani ce qu’il se passe, et c’est déjà ça de pris. Mais je dis ça trop souvent cette saison.

De son côté, Jess a donc pour intrigue cette saison d’être le plus grand stéréotype possible de la féministe, et elle continue donc de le faire en faisant un petit discours dans les vestiaires de l’équipe de foot, où elle finit par se trouver un rencard pour le bal. Ben oui, face à Justin, elle refuse de reconnaître que personne ne lui a demandé, alors elle force Charlie à accepter.

Et là, j’avoue que c’était rigolo à voir. Par contre, une fois au bal, c’est tout de suite moins glorieux pour Charlie, et pour Jess qui se fait draguer lourdement par un type de l’équipe de foot qui veut l’aider à rendre Justin jaloux. Et un peu plus, probablement. La scène était marrante, mais bon, ce n’est pas subtil comme manière d’être draguée par ce Diego.

Pour en revenir à Alex – pfiou, cette critique m’épuise, je n’ai pas réussi à la garder très concentrée comme il faudrait, mais la série part dans tous les sens, alors je suis voué à le faire aussi – c’est sans surprise qu’il entame sa romance avec Winston lors d’une petite virée au bowling. Allez, ils sont mignons, mais ça ne mène nulle part pour l’instant. Enfin, ça les mène au bal, comme le reste du casting… minus Justin. Justin, lui, il est en réunion de drogués anonymes, avec son coach.

La surveillance de Tyler continue cette saison autrement, envers et contre tout. Il est appelé dans le bureau du principal quand Tony doit le surveiller, et ça l’inquiète au point de le suivre. Tony est alors contacté par le flic qui le harcèle depuis le début de la saison et qui est désormais intéressé à l’idée de le voir se battre pour lui et pour son association.

Quant à Tyler, il bosse désormais au centre commercial et inquiète Tony à peu près autant que Clay devrait l’inquiéter. Franchement, la série semble prendre un malin plaisir à nous faire comprendre que Tyler est celui derrière les appels, mais ça n’a pas trop de sens qu’il fasse ça, a priori. Il a clairement des secrets cette saison, toutefois, puisqu’on ne l’a pas vu être interrogé par la police… Il pourrait tout à fait bosser contre ses amis à cause d’eux ayant trop de preuves contre lui.

Pourtant, ce serait trop simple, et j’imagine que cette piste finira par être invalidée à un moment ou un autre. En attendant, on voit Clay continuer de chercher l’identité de son harceleur et le portable de Monty. C’est sans saveur tout ça… et ça mène à Clay forcé d’aller au bal par l’harceleur qui veut l’y voir en échange du portable de Monty. Ben voyons. C’est rigolo, parce que Clay est aussi forcé d’expliquer à son psy pourquoi il veut au bal, alors qu’il ne veut pas y aller.

Dans la longue liste des choses qui ne vont pas cette saison, il faut ajouter que le personnage de Clay est toujours aussi insipide lui aussi, que ce soit en voix-off à nous dire que la sécurité des aéroports ne sert à rien ou chez son psy à nous dire qu’il n’était pas vraiment amoureux d’Hannah parce qu’il ne la connaissait pas. La série se regarde tellement le nombril à force, ça devient gênant.

Tout aussi gênant est la mère de Clay qui fait toujours suivre son fils, clairement. Elle lui a dit avoir embauché un détective privé pour suivre ses traces, mais il est tout de même surpris de voir que sa mère sait ce qu’il fait de ses journées. Et de ses soirées. En en soirée, il va au bal du lycée, comme tout le monde, donc, y compris Justin, qui reçoit un message de Charlie pour lui dire que Jess est avec Diego désormais.

À son arrivée au bal, Justin réussit à tomber sur Zach bourré, une fois de plus. Il est insupportable. Il est pourtant censé avoir des parents, bordel ! Vraiment, les ados dans les séries. Justin ne sert à rien au bal, en tout cas : Zach continue sa soirée bourré en ayant fortement envie de le bastonner et Jess se met à sortir avec Diego. Prévisible.

De toute manière, toute la saison enchaîne les scènes prévisibles : Tony découvre donc que Tyler travaille bien avec la police, puisqu’il rejoint le père d’Alex en plein milieu du bal.

Bon, l’essentiel n’est pas là toutefois, l’essentiel, c’est Clay qui continue de se faire harceler. Pff. Impossible de se concentrer deux secondes, honnêtement. Ani le reproche d’ailleurs à Clay : il est ailleurs, puisqu’il craint trop les appels de son harceleur, auxquels il continue de décrocher encore et toujours, même quand elle lui dit de ne pas le faire. Tout cela mène ainsi Clay dans les vestiaires où il trouve du « sang » dans les douches, puisqu’on a reconstitué la scène de crime de la mort de Monty. Le problème, c’est que la série part en vrille totale ensuite, avec les hallucinations de Clay qui continuent encore et toujours, dans les douches, puis sur le terrain de foot où il a l’impression de retrouver Monty en train de mourir dans son sang.

Finalement, il est enfin révélé que ce n’est pas le cas du tout (surprise, dis donc). Le harceleur de Clay ? Toute l’équipe de foot, entraînée par Diego. Ca, c’était plutôt une bonne chose pour le coup. J’ai bien aimé la révélation qui promet de meilleures scènes à venir : au moins, l’équipe de foot qui veut venger la mort de Monty, c’est cohérent, et ils ont raison de dire que la réaction de Clay est une preuve qu’il cache quelque chose. En revanche, il aura du mal à cacher qu’il est plein de sang (bon, d’accord, de peinture) et avec un couteau au milieu de la piste de danse du bal où tout le lycée le regarde débarque. Cette fois, c’est trop Ani qui prend conscience qu’elle ne peut pas grand-chose pour lui. Tu m’étonnes. Pour conclure la critique, il me reste à souligner qu’elle a aussi vu Alex et Winston se rouler des pelles en secret dans un couloir du lycée, donc ça fait un secret déjà en péril cette saison. Je ne commenterai pas davantage la relation, par contre, parce que c’est trop capilotracté, même pour moi.

> Saison 4

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.