13 Reasons Why – S04E07

Épisode 7 – College Interview – 11/20
Vraiment, dire que durant cette saison la série est une parodie d’elle-même est un euphémisme terrible pour tout en dire. Vivement que ça se termine, parce que les scénaristes sont à bout de souffle, ne se donnant même plus la peine d’essayer de justifier tout ce qu’il se passe. Il y a des bonnes scènes tout au long de l’épisode, certes, mais l’ensemble est juste un patchwork raté, et c’est dommage.

> Saison 4


Spoilers

407

I’m not crazy, I’m just scared.

En début d’épisode, Clay met trois plombes à se réveiller dans un hôpital psychiatrique. Il était temps ! Cela fait six épisodes qu’il est parti en vrille et que tout le monde le sait, il fallait bien que quelqu’un finisse par s’occuper de lui. Par contre, ça n’a aucun sens de voir comment on en est arrivé là, ou de voir comment Justin est devenu un ennemi pour Clay.

Clay est le grand sujet de conversation de l’épisode en tout cas, avec Jess s’inquiétant pour lui devant Diego qui est toujours là pour la faire parler. Oui, elle a embrassé Justin, mais elle couche encore avec Diego et se fait surprendre par Ani qui redébarque après l’excuse la plus pétée du monde pour sa disparition de deux épisodes.

Jess est énervée, en tout cas, et elle en parle avec le principal : les gens veulent la voir démissionner de son rôle de présidente du conseil du lycée, pensant qu’elle est responsable de l’exercice de l’épisode précédent… Et après cette scène, eh bien, plus rien sur le sujet de tout l’épisode, parce qu’il y a d’autres trucs à traiter en priorité apparemment.

Tony se sent subitement forcé de reprendre le rôle de Clay et de confronter Tyler sur ses achats d’armes. Ce n’est pas glorieux et ça finit évidemment en dispute. Pourtant, quand il se rend au commissariat pour autre chose, Tony découvre que les flics ont les mêmes photos que Tyler dans une salle du commissariat et qu’ils préparent une opération le soir-même… et aussitôt, Tony se sent forcé de venir en aide à Tyler, ce qui ne sera pas une bonne chose, c’est évident.

Du côté du fil rouge, parce qu’on veut toujours nous faire croire qu’il y en a un, on retrouve Winston et Estella faisant équipe en consultant tous les messages de Monty avant sa mort. Cela les met sur la piste de Justin comme meurtrier, et donc sur celle de Jess. Estella est dégoûtée de comprendre qu’elle n’est pas son amie, finalement.

Effectivement, Jess joue bien un double jeu, mais on ne la voit quasi-jamais avec Estella, alors ça ne marche pas comme intrigue. C’est toute fois intéressant de voir le trio Winston/Estella/Diego tout faire pour trouver le coupable du meurtre de Bryce si ce n’est pas Monty, provoquant pas mal de remous dans le groupe qu’on suit depuis la saison 1. Ainsi, Justin et Zach finissent par s’embrouiller eux aussi, Justin ne comprenant pas comment Zach a pu tout raconter à Winston. Evidemment. Cette saison aurait pu être mieux, beaucoup mieux, si on s’était concentré uniquement sur le trio Winston/Estella/Diego, en reprenant la formule habituelle de la saison. Non parce que là, ça part dans tous les sens, et c’est tout.

Pendant ce temps, Clay se débrouille pour s’échapper de l’asile psychiatrique en prétendant s’être fait dessus. Franchement… Franchement ! Je pense qu’un hôpital psychiatrique sait gérer un peu mieux que ça les choses, tout de même. Il s’enfuit en tout cas pour… prendre rendez-vous avec Ani, apparemment pas mise au courant de son état.

Elle est en tout cas bien celle qui a envoyé la lettre d’admission de Clay pour la fac, après avoir réécrit les choses, évidemment. Malgré tout, elle décide de rompre une nouvelle fois avec lui, avant de l’abandonner là. Il passe donc l’après-midi à parler tout seul, avant de débarquer en pleine nuit auprès de son psy.

Contre toute logique ou raison, le psy accepte de le voir et de lui parler, mais à son bureau où il joue totalement le jeu de Clay et accepte de s’asseoir dans son canapé. Eh, ça n’a pas de sens du tout, franchement. Cela dit, c’est nécessaire pour la saison : Clay peut ainsi rentrer chez lui sans vraie conséquence, en acceptant de voir son psy deux fois par semaine, celui-ci convainquant Diaz de le laisser libre. Il reste malgré tout sacrément inquiétant, notamment lorsqu’il parle avec Tony.

Le retour d’Ani n’est vraiment pas bien géré dans cet épisode. Après Clay, elle doit aller se confronter avec Jess pour s’excuser d’avoir couché avec Bryce. Euh ? Elle l’a déjà fait et c’est bon, elle ne doit rien du tout à Jess. J’adore Jess, hein, mais là, elle n’a aucune raison de continuer d’en vouloir à Ani ou de se la jouer mère-la-morale comme ça, surtout quand on voit sa manière d’utiliser Diego.

Finalement, Ani décide d’aller vivre chez Tony même si elle n’est plus vraiment en froid avec Jess, puis elle… recontacte Mrs Walker. Brenda Strong étant toujours là pour produire des épisodes, ce n’est pas étonnant de la revoir dans la série, mais par contre, elle est vraiment une solution de facilité pour les scénaristes, et pour Ani. Celle-ci se retrouve avec l’argent mis de côté pour les études de Bryce, l’air de rien. Mais Alex la prend toutefois en photo.

Alex, flippé de revoir Tyler de retour au lycée, rejette Charlie dans cet épisode, allons savoir pourquoi. Il est paniqué d’avoir entendu qu’il y avait encore une enquête en cours sur le meurtre de Bryce, mais ça ne justifie pas trop ses réactions, je trouve. Charlie se comporte à merveille avec celui qu’il espère voir devenir son petit-ami tout au long de l’épisode. Pourtant, il y a de quoi faire.

Sinon, la saison ne partant pas encore assez dans tous les sens apparemment, Justin apprend aussi la mort de sa mère, d’une overdose, lorsque le père d’Alex vient l’en prévenir. Avant son entretien pour la fac. Superbe. L’entretien se déroule et réveille la colère de Justin.

Après le déni, la colère, c’est plutôt logique. Les parents de Clay s’en tirent plutôt bien à le gérer, même si bien sûr, la série donne inévitablement raison au personnage de l’adolescent plutôt qu’au personnage des adultes, hein. Et ils en profitent aussi pour nous proposer une scène toute sensible où Justin finit par craquer… mais aussi à poil que possible, pour contenter les audiences. C’est sûr qu’il nous faut des raisons de rester devant les derniers épisodes, parce que c’est compliqué là. Justin refuse aussi que Clay soit au courant de ce qu’il s’est passé.

Autrement, Zach donne rendez-vous à Diego, Winston et toute l’équipe de foot pour leur dire toute la vérité… Ce qu’il ne fait évidemment pas, préférant se faire tabasser au même endroit qu’il a tabassé Bryce lui-même. D’accord, ben écoute, cool ta vie, Zach !

En parallèle, tous les lycées ont donc des entretiens avec les plus grandes facs. La série parvient encore et toujours à me surprendre avec le personnage de Tyler qui s’est imposé depuis la saison 2 comme l’un de mes personnages préférés alors que je ne pouvais pas le blairer en saison 1. Comme quoi. Il a eu les scènes les plus marquantes de la série et la meilleure évolution, finalement.

L’entretien de Jess, par contre, n’est pas très intéressant, alors que celui d’Alex, qui tourne autour du handicap, aurait mérité d’être représenté plus longuement. En même temps, les scénaristes ont mis de côté pendant un an son handicap avant d’y revenir sans trop de raison à l’épisode précédent, alors bon.

Ani ? Toujours aussi mal écrite, la pauvre. L’actrice a beau être douée, elle ne peut pas se sauver d’un scénario si médiocre. Pourtant, il y en a qui y arrivent, comme Justin, par exemple. Son entretien est mal écrit, mais le personnage n’en est pas moins touchant. Peut-être que c’est parce qu’on le connaît depuis plus longtemps ou parce que son évolution est l’une des meilleures de la série, avec celle de Tyler, trop absent de cet épisode finalement.

Du côté de Clay, l’entretien est construit sur un tas de mensonges, mais c’est à peu près le plus crédible d’un point de vue scolaire. Je ne connais pas beaucoup le système scolaire américain, mais je doute vraiment que les héros de la série proposent ici un exemple à suivre de ce qu’il faut faire pour ce genre d’entretien, hein.

Finalement, l’épisode se termine sur Clay acceptant de retrouver Tony pour surveiller une fois de plus Tyler : Tony s’est aperçu que la police préparait un coup de filet sur les revendeurs d’armes. Le duo Tony/Clay essaient donc d’empêcher Tyler d’aller acheter des armes en fin d’épisode, ce qui est fort dommage : ils interrompent clairement une opération dont Tyler faisait partie et le mettent en danger au passage, puisque le vendeur d’armes finit par tirer une balle…

> Saison 4

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.